Lisez! icon: Search engine

Thérèse Raquin

Pocket
EAN : 9782266295925
Code sériel : 12353
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm
Thérèse Raquin

Date de parution : 21/02/2019
LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

Thérèse a été élevée par sa tante dans le but d'épouser son cousin, un homme au tempérament maladif. Bientôt, elle ne supporte plus cette vie cloîtrée, ni ce sinistre passage du Pont-Neuf où Mme Raquin installe sa mercerie. Toute sa sensualité refoulée s'éveille au contact de...
LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

Thérèse a été élevée par sa tante dans le but d'épouser son cousin, un homme au tempérament maladif. Bientôt, elle ne supporte plus cette vie cloîtrée, ni ce sinistre passage du Pont-Neuf où Mme Raquin installe sa mercerie. Toute sa sensualité refoulée s'éveille au contact de Laurent, un peintre raté dont elle devient la maîtresse. Les amants décident de noyer le mari.
L'âpreté, la sexualité, le crime. Entre roman noir et tragédie, l'implacable réalisme social et humain de Zola est à l'œuvre.

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE


 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295925
Code sériel : 12353
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • smeknassi Posté le 12 Novembre 2019
    Histoire glaçante qui décrit l'esprit torturé de deux individus entraînés dans la spirale d'une existence impossible, la violence des passions et de l’ingratitude. Nous assistons à la déchéance d'un couple jusqu'à la fin tragique ou inévitable. Le roman est une merveille d'analyse psychologique et le tempérament de chaque personnage y est si habilement bien décrit. D'ailleurs Emile Zola nous l’explique très bien dans la préface de la 2ème édition : « Dans Thérèse Raquin, j'ai voulu étudier des tempéraments et non des caractères. Là est le livre entier. J'ai choisi des personnages souverainement dominés par leurs nerfs et leur sang, dépourvus de libre arbitre, entraînés à chaque acte de leur vie par les fatalités de leur chair. Thérèse et Laurent sont des brutes humaines, rien de plus. J'ai cherché à suivre pas à pas dans ces brutes le travail sourd des passions, les poussées de l'instinct, les détraquements cérébraux survenus à la suite d'une crise nerveuse. Les amours de mes deux héros sont le contentement d'un besoin; le meurtre qu'ils commettent est une conséquence de leur adultère, conséquence qu'ils acceptent comme les loups acceptent l'assassinat des moutons; enfin, ce que j'ai été obligé d'appeler leurs remords, consiste en un simple désordre... Histoire glaçante qui décrit l'esprit torturé de deux individus entraînés dans la spirale d'une existence impossible, la violence des passions et de l’ingratitude. Nous assistons à la déchéance d'un couple jusqu'à la fin tragique ou inévitable. Le roman est une merveille d'analyse psychologique et le tempérament de chaque personnage y est si habilement bien décrit. D'ailleurs Emile Zola nous l’explique très bien dans la préface de la 2ème édition : « Dans Thérèse Raquin, j'ai voulu étudier des tempéraments et non des caractères. Là est le livre entier. J'ai choisi des personnages souverainement dominés par leurs nerfs et leur sang, dépourvus de libre arbitre, entraînés à chaque acte de leur vie par les fatalités de leur chair. Thérèse et Laurent sont des brutes humaines, rien de plus. J'ai cherché à suivre pas à pas dans ces brutes le travail sourd des passions, les poussées de l'instinct, les détraquements cérébraux survenus à la suite d'une crise nerveuse. Les amours de mes deux héros sont le contentement d'un besoin; le meurtre qu'ils commettent est une conséquence de leur adultère, conséquence qu'ils acceptent comme les loups acceptent l'assassinat des moutons; enfin, ce que j'ai été obligé d'appeler leurs remords, consiste en un simple désordre organique, et une rébellion du système nerveux tendu à se rompre. L'âme est parfaitement absente, j'en conviens aisément, puisque je l'ai voulu ainsi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • telle17 Posté le 10 Novembre 2019
    Un classique oui mais toujours d'actualité. Un drame passionnel, un roman psychologique, une descente aux enfer voila ce que nous propose ZOLA;
  • bfauriaux Posté le 7 Novembre 2019
    Ce livre ecrit avant la saga des rougons macquart expose dejà le style et le talent de l'auteur un roman tres noir, plus concis que les volumes suivants mais avec un rythme soutenu: un tres bon moment de lecture !
  • morgaane39120 Posté le 17 Octobre 2019
    Un livre très touchant, parfois l’amour fait tellement mal qu’on ne peut plus se sauver soi même alors autant se tuer mutuellement. Les personnages sont tous très touchants et l’histoire est passionnante.
  • ViviBookstory Posté le 16 Septembre 2019
    Je l'avais lu une première fois plus jeune, pour l'école, et j'avais proprement détesté. À l'époque j'avais en horreur les descriptions de Zola, et l'histoire me paraissait fade à souhait si bien que je ne l'avais même pas lu en entier. Puis je l'ai relu, quelques années plus tard, par choix. Et je me suis réconciliée avec Zola. Et j'ai adoré ce livre. L'histoire est prenante à souhait et la fin, malgré sa noirceur, reste magnifiquement orchestrée. Je ne regrette pas d'avoir eu la curiosité de replonger le nez dans ce livre.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.