Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809841169
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 15,3 x 24 mm

Brassens l'enchanteur

Collection : Art et spectacles
Date de parution : 01/07/2021
L’un des meilleurs connaisseurs de l’œuvre du poète, Bernard Lonjon, reconstitue la vie de Georges Brassens année après année, livrant nombre d’informations édites.
Georges Brassens n’est pas mort le 29 octobre 1981. Certes, il repose auprès des siens, à l’ombre d’un pin-parasol, avec vue sur l’étang de Thau. Mais son esprit est ailleurs, au coeur de ceux qui l’aiment et le fredonnent.

Ayant eu accès à ses agendas, Bernard Lonjon a choisi de reconstituer...
Georges Brassens n’est pas mort le 29 octobre 1981. Certes, il repose auprès des siens, à l’ombre d’un pin-parasol, avec vue sur l’étang de Thau. Mais son esprit est ailleurs, au coeur de ceux qui l’aiment et le fredonnent.

Ayant eu accès à ses agendas, Bernard Lonjon a choisi de reconstituer une vie complète en détaillant année par année, mois par mois, jour par jour, la vie et l’oeuvre du troubadour sétois : enregistrements, spectacles, rencontres, voyages, interviews, loisirs, accueil critique… Il dévoile le contenu d’une bibliothèque Brassens gardée secrète, incluant certaines correspondances jamais publiées.

Ces éphémérides, sans équivalent dans la brassensologie, donnent ainsi à voir, étroitement imbriquées, vie publique et vie privée du « polisson de la chanson ».
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809841169
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 15,3 x 24 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • dezecinte Posté le 2 Octobre 2021
    Ce gros bouquin propose de suivre les soixante années d'existence de Brassens quasiment mois par mois, grâce, notamment aux agendas du chanteur. Cela présente évidemment un côté fastidieux, notamment quand il égrène la litanie des villes où s'est produit le bonhomme (aucune ne nous est épargnée), mais l'exercice permet d'accéder à une connaissance intime du personnage, avec ses nombreux bons côtés, mais aussi sa face plus sombre, paradoxalement révélée, de mon point de vue, par l'évocation de son militantisme à la fédération anarchiste. En refermant l'ouvrage, le sentiment dominant reste évidemment l'admiration portée à cet immense artiste qui a bercé mes jeunes années. Lecture néanmoins réservée aux fans hardcore du grand Georges.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés