Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714481962
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 552
Format : 140 x 225 mm

Ce que tu as fait de moi

Date de parution : 21/11/2019
Personne n’est assez fort pour la vivre.
Personne n’est préparé à l’affronter, même si chacun la désire plus que tout.
La passion, la vraie…
Extrême.
Sans limites.
Sans règles.
 
On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux... On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux pas. Et c’est l’interminable chute.
Aujourd’hui encore, je suis incapable d’expliquer ce qui est arrivé. Si seulement j'avais plongé seul...

 
Cette nuit, c’est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d’interrogatoire. Que s’est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?
 
Si nous résistons à cette passion, elle nous achèvera l’un après l’autre, sans aucune pitié.
 
Interrogée au même moment dans la salle voisine, Laëtitia se livre. Elle dira tout de ce qu’elle a vécu avec cet homme. Leurs versions des faits seront-elles identiques ?
 
Si nous ne cédons pas à cette passion, elle fera de nous des ombres gelées d’effroi et de solitude.
Si nous avons peur des flammes, nous succomberons à un hiver sans fin.

 
La passion selon Karine Giebel… conduit forcément à l’irréparable.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714481962
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 552
Format : 140 x 225 mm
Belfond

Ils en parlent

" Ce roman [...] m'a torturé l'esprit et [...] je vais m'en souvenir longtemps ! "
L’œil de Luciole

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • luparahlam Posté le 4 Novembre 2020
    Ah bah ce qu'elle a fait de moi Karine Giebel c'est de ne pas lâcher son roman !!! Lu d'une traite, je n'ai guère pu me défaire de ses 550 pages tant l'histoire de Lætitia et Richard est prenante, angoissante et électrisante ! Du grand Giebel ! Richard, patron des stups, est interrogé dans une salle d'interrogatoire pour répondre de ces actes. Son lieutenant, Laeticia, quant à elle est interrogée, au même moment également dans une autre salle. Ce roman à deux voix raconte la passion la vraie, la puissante, celle que tous fantasment mais que peu connaissent. Elle les a emmené tous deux au bord de l'abîme mais au lieu de rester au bord... ils ont sauté à pieds joints dans une abyssale folie. Thriller psychologique au top !
  • DelfDelf Posté le 3 Novembre 2020
    Que dire une fois de plus ... cette auteure est au summum ... une belle et triste histoire d'amour ou plutôt de passion ardente.
  • astrid59 Posté le 31 Octobre 2020
    Alors Karine Giebel déteste les histoires d'amour culcul la praliné ça c'est sûr, mais pourquoi il faudrait un jour qu'elle nous l'explique... Ses parents lui on trop lu les classiques Disney, elle hait Barbara Cartland, son ex lui pourri la vie... Je sais pas mais y à un truc. Attendez vous au pire dans cette histoire, rien n' est beau à mon sens c'est le côté moche de chez moche d'une histoire qui tourne plus que mal entre 1 homme et 1 femme. J'ai du mal à me dire que cela fait existe cette manière de se détruire en prétextant que c'est de l'amour. Je mets un 4 car la façon de raconter en passant d' elle à lui, ou de lui à elle est vraiment additif et on ne peut lâcher le bouquin qu'une fois le mot FIN arrivé.
  • lau2810 Posté le 30 Octobre 2020
    Du grand Giebel. J’ai passé un moment haletant, celui où toutes les émotions se superposent, se mêlent, s’emmêlent. On plonge dans l’histoire avec Laëtitia et Richard, tantôt fascinée par la puissance de ces sentiments, tantôt apeurée par la violence où sont poussés nos deux personnages. On en sort changé, a-t-on envi de vivre pareille aventure ? Ou préfère-t-on rester dans une zone de confort. Vivre la passion ou un amour plus calme, plus tranquille ? Telle est la question. Il faut un tempérament particulier, tout le monde ne peut pas vivre ça. C’est fort, très fort, trop fort.
  • sorcika01 Posté le 25 Octobre 2020
    Ce que tu as fait de moi Sans aucun doute le plus dérangeant des romans de Giebel. Il m’a mise mal à l’aise plusieurs fois et je me suis surprise à retenir ma respiration souvent. Pour les cœurs bien accrochés uniquement...
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !