Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260029212
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 130 x 205 mm

Comme une respiration...

Date de parution : 01/10/2016

Respirez !
À fond !
Et laissez-vous emporter par la fantaisie malicieuse et cruelle de Jean Teulé qui dit l’extraordinaire des destins ordinaires.

EAN : 9782260029212
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ils en parlent

« un étrange petit recueil de quarante textes de quelques pages, dont le titre résume le projet : Comme une respiration… A travers ce patchwork littéraire où l’écrit côtoie les photos, les dessins, les fac-similés de lettres ou les calligraphies, Jean Teulé s’amuse, et nous avec lui. » 
Christine Ferniot, Baptiste Liger / Lire
« c’est tendre ou cocasse, émouvant ou féroce, toujours en quête de cette fantaisie qui fait le sel de l’observation. On sourit souvent, la plume de Jean Teulé reste ici malicieuse. » 
Hervé Hertho / Ouest France
« Recueil de (bonnes) nouvelles » 
Aurore Malval / Nice Matin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • monprecieuxlivre Posté le 6 Mai 2020
    Aujourd'hui, j'ai terminé de lire ce recueil de nouvelles de Jean Teulé qui comme son nom l'indique fut une véritable respiration dans mon quotidien. Cette ballade cousue comme un patchwork poétique vous fait passer des rires aux larmes et vous esquisse un sourire au sein des transports en commun. C'est avec plaisir que je me suis laissée entraîner par l'auteur que je connaissais déjà pour son ouvrage à succès, "Le magasin des suicides ". Dans les quarante nouvelles de ce petit format poche, monsieur Teulé nous raconte la vie des gens ordinaires avec une écriture sensible, esquissant la palette infinie des sentiments humains, le tout illustré de belles images. Idéal pour une lecture fractionnée dans les transport en commun (dont il est d'ailleurs questions dans certaines nouvelles du livre) ou à déguster d'une traite comme une friandise. J'ai adoré le contraste entre les nouvelles, ce voyage d'un univers à l'autre où il est impossible de s’ennuyer une seule seconde. Sans en dire plus, une nouvelle touchante concerne le passé de l'auteur ou comment il a conservé pendant toute sa vie une enveloppe si précieuse à son cœur. L'auteur nous surprend même au détour de quelques pages en nous transformant en écrivain... Aujourd'hui, j'ai terminé de lire ce recueil de nouvelles de Jean Teulé qui comme son nom l'indique fut une véritable respiration dans mon quotidien. Cette ballade cousue comme un patchwork poétique vous fait passer des rires aux larmes et vous esquisse un sourire au sein des transports en commun. C'est avec plaisir que je me suis laissée entraîner par l'auteur que je connaissais déjà pour son ouvrage à succès, "Le magasin des suicides ". Dans les quarante nouvelles de ce petit format poche, monsieur Teulé nous raconte la vie des gens ordinaires avec une écriture sensible, esquissant la palette infinie des sentiments humains, le tout illustré de belles images. Idéal pour une lecture fractionnée dans les transport en commun (dont il est d'ailleurs questions dans certaines nouvelles du livre) ou à déguster d'une traite comme une friandise. J'ai adoré le contraste entre les nouvelles, ce voyage d'un univers à l'autre où il est impossible de s’ennuyer une seule seconde. Sans en dire plus, une nouvelle touchante concerne le passé de l'auteur ou comment il a conservé pendant toute sa vie une enveloppe si précieuse à son cœur. L'auteur nous surprend même au détour de quelques pages en nous transformant en écrivain le temps d'inventer le dialogue entre deux personnages dans une bande dessinée. De la mariée s'échappant de son propre mariage au taxidermiste vendeur d’appâts, des tatouages du fils de Philippe Bertrand au grand voyage de Vanessa dans le métro parisien, je vous promet une véritable bouffée d'air frais à chaque page. Et si vous êtes aussi sensible que moi, peut-être que quelques larmes couleront de vos joues à la fin de votre lecture, vous faisant vous sentir vivant et conscient de toute la beauté simple présente en ce monde. @monprecieuxlivre
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cricri08 Posté le 28 Novembre 2019
    J'ai adoré Jean Teulé dans ses romans noirs, plein d'horreur comme Fleur de Tonnerre, mais je découvre aujourd'hui qu'il est aussi très doué pour l'optimisme : ce recueil renferme de jolies pastilles de vie, la couturière pendant mai 68, le petit garçon qui retrouve un prénom, la jeune femme rentrant tard chez elle ou encore Vanessa dans le métro, qui ne choisit que les stations ayant un joli nom... C'est beau, frais, ça fait sourire... Une respiration en effet!
  • atraversleslivres12 Posté le 3 Novembre 2019
    Première lecture de cet auteur et je reste fort mitigée. Ce livre comporte 40 nouvelles sur des thèmes très différents (école, famille, nature,…) il n’y a aucun lien entre les nouvelles. Avant cela, je n’avais jamais lu un livre de nouvelles, je ne sais pas trop quoi en penser. Ce n’est pas un coup de coeur mais je ne sais pas si c’est le livre, la façon dont c’est écrit ou si c’est simplement le fait que je n’aime pas les livres avec des nouvelles. Je tenterai un autre à l’avenir afin de pouvoir me faire mon opinion. Certaines nouvelles sont restées graver dans ma tête plus que d’autres, certaines étaient assez étranges. Cependant, j’ai entendu du positif sur d’autres livres de cet auteur. Je ne veux surtout pas rester sur cette note négative, du coup je vais rajouter un de ses livres dans ma PAL et qui sait, j’accrocherai peut-être plus avec un roman.
  • Cap0CapesDoc Posté le 22 Septembre 2019
    Voici un recueil de quarante textes de quelques pages, où la narration est parfois accompagnée de photos, de calligraphies, de dessins. Les histoires - toutes vraies - sont drôles, cocasses, émouvantes, et toutes finissent bien !
  • Butterflies Posté le 8 Août 2019
    L'extraordinaire des destins ordinaires par Jean Teulé https://blogapostrophe.wordpress.com Un recueil de nouvelles « Comme on respire » pour changer et ça change! On retrouve le style de Jean Teulé mais plus optimiste, toujours fantaisiste, différent. C’est rafraîchissant! 40 nouvelles comme autant de friandises. Des thèmes divers où fantaisie, rêverie et imaginaire ne sont pas laissés pour compte. Certaines nouvelles concernent même l’auteur comme la trente-deuxième, « Une enveloppe » (photo à l’appui). Jean raconte le professeur, qui a probablement changé sa vie. Dans « En visite », on sent le vécu et la pression parentale. « Et puis un jour, dans la boîte aux lettres, une enveloppe beige sur laquelle on lit: -Art et dessin-, rue madame, adressée à votre nom. Se retrouver le souffle coupé. (…) Cette lettre… Savoir immédiatement qu’elle sera la plus importante que vous aurez jamais reçue. La plaquer contre son cœur, vouloir la garder toujours en ignorant qu’il faudra la laisser lors de l’inscription mais avoir conservé son emballage. Alors que , plus grand, on jettera tout, avoir continuellement épargné cette enveloppe où on a un jour trouvé la clé de sa vie. « (in Une enveloppe) Agrémentées de dessins, photos, carte du réseau métropolitain ou d’illustrations parfois, les... L'extraordinaire des destins ordinaires par Jean Teulé https://blogapostrophe.wordpress.com Un recueil de nouvelles « Comme on respire » pour changer et ça change! On retrouve le style de Jean Teulé mais plus optimiste, toujours fantaisiste, différent. C’est rafraîchissant! 40 nouvelles comme autant de friandises. Des thèmes divers où fantaisie, rêverie et imaginaire ne sont pas laissés pour compte. Certaines nouvelles concernent même l’auteur comme la trente-deuxième, « Une enveloppe » (photo à l’appui). Jean raconte le professeur, qui a probablement changé sa vie. Dans « En visite », on sent le vécu et la pression parentale. « Et puis un jour, dans la boîte aux lettres, une enveloppe beige sur laquelle on lit: -Art et dessin-, rue madame, adressée à votre nom. Se retrouver le souffle coupé. (…) Cette lettre… Savoir immédiatement qu’elle sera la plus importante que vous aurez jamais reçue. La plaquer contre son cœur, vouloir la garder toujours en ignorant qu’il faudra la laisser lors de l’inscription mais avoir conservé son emballage. Alors que , plus grand, on jettera tout, avoir continuellement épargné cette enveloppe où on a un jour trouvé la clé de sa vie. « (in Une enveloppe) Agrémentées de dessins, photos, carte du réseau métropolitain ou d’illustrations parfois, les nouvelles sont brèves et concises et font leur effet. On se laisse emporter par le récit, la fantaisie malicieuse ou cruelle de Jean Teulé (sa patte), qui dit l’extraordinaire des destins ordinaires. Dès la première nouvelle, on est sous le charme de cette maison qui n’est ni bleue ni adossée à la colline mais qui fait « cui-cui »… Teulé vous dit pourquoi. Dans la onzième, j’ai eu un coup de cœur pour « la punition de Léandre », qui les collectionne dans la cour de récré et la chute est juste géniale! « Vanessa dans le métro » dans la seizième ou comment redécouvrir les noms des stations de métro à Paris et se pencher sur leur sens. Vanessa redécouvre le réseau du métro parisien. Elle nous livre ce nouveau regard à travers un récit onirique, euphorique et psychédélique. Ce qui est sans doute expliquée par le fait qu’elle ait consommé du cannabis avant ce voyage. J’ai aimé l’idée de la dix-neuvième: « Respirez« , les bulles à remplir par le lecteur, quelqu’un en voix off, qui converse avec un pêcheur face à la marée montante sur plusieurs pages. Illustrations de Jean Teulé lui-même. Atelier d’improvisation. J’ai joué le jeu et j’ai trouvé l’exercice rafraîchissant. Dans la trente et unième, « Joli-Thorax aux commandes » donne des sueurs froides pour notre héros. Eric, sorti dans les 10 premiers de sa promotion a eu l’embarras du choix pour travailler. Il aurait pu choisir un porte-hélicoptère prestigieux mais il a préféré un submersible car la paie est 50% supérieure. Il exerce donc comme mécanicien naval sur un submersible mais a-t-il bien fait? Tout peut arriver surtout quand l’homme aux commandes n’est pas le plus indiqué pour faire son travail… « Sophiiie… », la dernière et 40ème nouvelle, m’a émue. Une histoire forte entre deux sœurs, qui continue à l’âge adulte. Mais chut! Je ne vous en dis pas plus! Découvrez par vous-même.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.