En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Comme une respiration...

        Julliard
        EAN : 9782260029212
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 130 x 205 mm
        Comme une respiration...

        Date de parution : 01/10/2016

        Respirez !
        À fond !
        Et laissez-vous emporter par la fantaisie malicieuse et cruelle de Jean Teulé qui dit l’extraordinaire des destins ordinaires.

        EAN : 9782260029212
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 130 x 205 mm
        Julliard
        17.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ingridfasquelle Posté le 18 Janvier 2018
          Jean Teulé est l'auteur de seize romans, parmi lesquels Je, François Villon (prix du récit biographique) ; Le Magasin des Suicides (traduit en dix-neuf langues), adapté en 2012 par Patrice Leconte en film d'animation puis joué au théâtre partout dans le monde ; Darling, également porté sur les écrans par Christine Carrière avec Marina Foïs et Guillaume Canet ; Mangez-le si vous voulez, mis en scène pour le Festival off d'Avignon puis repris à Paris au théâtre Tristan-Bernard en 2014, tout comme Charly 9, qui s'est joué en avril 2014 à l'opéra-théâtre de Metz ; Les Lois de la gravité, adapté au cinéma en 2013 par Jean-Paul Lilienfeld sous le titre Arrêtez-moi ! avec Miou-Miou, et joué en février 2015 au théâtre Hébertot ; Le Montespan (prix Maison de la Presse et Grand prix Palatine du roman historique), en cours d'adaptation cinématographique ; Fleur de tonnerre sorti sur nos écrans en 2016, adapté par Stéphanie Pillonca-Kervern, avec Benjamin Biolay et Déborah François ; Héloïse ouille ! (prix Trop Virilo 2015) et Comme une respiration... (2016). Quatre de ses romans ont été adaptés en bande dessinée chez Delcourt. La totalité de l'œuvre romanesque de Jean Teulé est publiée aux éditions Julliard... Jean Teulé est l'auteur de seize romans, parmi lesquels Je, François Villon (prix du récit biographique) ; Le Magasin des Suicides (traduit en dix-neuf langues), adapté en 2012 par Patrice Leconte en film d'animation puis joué au théâtre partout dans le monde ; Darling, également porté sur les écrans par Christine Carrière avec Marina Foïs et Guillaume Canet ; Mangez-le si vous voulez, mis en scène pour le Festival off d'Avignon puis repris à Paris au théâtre Tristan-Bernard en 2014, tout comme Charly 9, qui s'est joué en avril 2014 à l'opéra-théâtre de Metz ; Les Lois de la gravité, adapté au cinéma en 2013 par Jean-Paul Lilienfeld sous le titre Arrêtez-moi ! avec Miou-Miou, et joué en février 2015 au théâtre Hébertot ; Le Montespan (prix Maison de la Presse et Grand prix Palatine du roman historique), en cours d'adaptation cinématographique ; Fleur de tonnerre sorti sur nos écrans en 2016, adapté par Stéphanie Pillonca-Kervern, avec Benjamin Biolay et Déborah François ; Héloïse ouille ! (prix Trop Virilo 2015) et Comme une respiration... (2016). Quatre de ses romans ont été adaptés en bande dessinée chez Delcourt. La totalité de l'œuvre romanesque de Jean Teulé est publiée aux éditions Julliard et reprise chez Pocket. Idéales pour échapper à la morosité ambiante, les mininouvelles de Jean Teulé ne pouvaient pas mieux tomber ! Après avoir raconté les pires atrocités de l’Histoire de France, des massacres de la St Barthélémy, en passant par les suicides et les émasculations, Jean Teulé a décidé d’arrêter de nous farcir la tête avec des horreurs. Dans Comme une respiration…, il propose à ses lecteurs de faire une pause avec des histoires incroyables, toutes vraies de dizaines de personnes ordinaires, courageuses, émouvantes, inventives, joyeuses, rêveuses et qui surtout ne renoncent jamais. Ces petites histoires solidaires et pleines de bons sentiments, dont le dénouement toujours positif est une invitation à voir la vie du bon côté, racontent beaucoup de nos vies et bousculent pas mal de préjugés. Car dans ces petites tranches de vie tendres et colorées (une vieille dame qui danse, un enfant qui retrouve son prénom, un animal qui échappe à la mort, une couturière qui entend les grondements de mai 68 ou un collégien admis à l’école de ses rêves), les personnages ont tous un point commun : arrivés à un moment de leur vie, ils ont tous décidés d’être heureux. Cela peut paraître naïf, sauf que cela ne l’est pas. Les micro-récits de Jean Teulé sont tendres, farfelus, poétiques, mais pas l’auteur se garde bien de faire dans l’angélisme. Face à un monde qui nous offre laideur et cruauté, Jean Teulé, lui, nous offre des petites histoires grouillantes de vie, parfaitement assumées, dans lesquelles le bonheur a toujours le dernier mot. Respirez à fond, Comme une respiration… est un petit recueil de micronouvelles légères et réjouissantes, idéal pour réveiller notre positive attitude et s’aérer les bronches ! Un vrai bol d’air !
          Lire la suite
          En lire moins
        • ninosairosse Posté le 29 Octobre 2017
          #9835;Approche-toi petit, écoute-moi gamin, Je vais te raconter l'histoire de l'être humain Au début y avait rien au début c'était bien La nature avançait y avait pas de chemin Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers Des coups de pieds dans la gueule pour se faire respecter Des routes à sens unique il s'est mis à tracer Les flèches dans la plaine se sont multipliées Et tous les éléments se sont vus maîtrisés En deux temps trois mouvements l'histoire était pliée C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière On a même commencé à polluer le désert. Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire ...#9835; Mickey 3D, Respire, 2003 Anecdoctes bucoliques, qu'il a glané ici et là Comme dans son "François Villon, Je" déjà, sans prétention, style particulier voire première personne très singulier. Hou la vache ! une fois passé, le pré fait que voulez vous qu'on fasse !? Eloignons les empêcheurs d'aimer en paix Apprécions , Carpé diem , sera ma préface... Sois l'automate qui aspire à la vie perpétuelle et fantaisiste, remonte régulièrement le temps à la clé et Respire à pleins poumons une fois arrivé à la surface , avec... #9835;Approche-toi petit, écoute-moi gamin, Je vais te raconter l'histoire de l'être humain Au début y avait rien au début c'était bien La nature avançait y avait pas de chemin Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers Des coups de pieds dans la gueule pour se faire respecter Des routes à sens unique il s'est mis à tracer Les flèches dans la plaine se sont multipliées Et tous les éléments se sont vus maîtrisés En deux temps trois mouvements l'histoire était pliée C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière On a même commencé à polluer le désert. Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire ...#9835; Mickey 3D, Respire, 2003 Anecdoctes bucoliques, qu'il a glané ici et là Comme dans son "François Villon, Je" déjà, sans prétention, style particulier voire première personne très singulier. Hou la vache ! une fois passé, le pré fait que voulez vous qu'on fasse !? Eloignons les empêcheurs d'aimer en paix Apprécions , Carpé diem , sera ma préface... Sois l'automate qui aspire à la vie perpétuelle et fantaisiste, remonte régulièrement le temps à la clé et Respire à pleins poumons une fois arrivé à la surface , avec cette sensation du plongeur qui a tranché les sangles qui le retenaient au fond, et qui d'un coup de talon, s'élève in extrémis vers la surface alors que sa bouteille est presque vide... trois petits points de suspension, comme une respiration Après avoir lu "Bord Cadre", vu l'épaisseur de l'ouvrage qu'un ami Hervé me tendait, j'avais refusé d'entreprendre la lecture de "Héloïse ...ouille" Je suis maintenant réconcillié, Jean Teulé m'a reconforté je peux reprendre l'ouvrage abandonné, je n'ai plus la trouille. Du train de la vie, pensez à descendre. Penser à des cendres en décembre. p133
          Lire la suite
          En lire moins
        • Fandol Posté le 11 Septembre 2017
          Peut-être en panne d’idées ou voulant publier une série de courts récits, certains difficiles à nommer nouvelles, Jean Teulé qui m’a régalé avec Le Montespan, Mangez-le si vous voulez, Charly 9 et Fleur de tonnerre, offre une respiration avec quarante petits morceaux assez inégaux. Impossible, bien sûr, de tout passer en revue mais il faut citer Le petit compagnon de madame Verbesque avec ce taxidermiste qui vend aussi des appâts pour la pêche. C’est excellent car l’on y retrouve la verve de l’auteur. Dans Chevreuil à tribord, il nous livre une belle histoire. Le viaduc de Dinan, c’est pas mal. Dans Lui, c’est la belle histoire d’Arthur et de l’animatrice qui réussit à sortir un enfant de la DDASS du puits de l’anonymat dans lequel il est maintenu. Joli-Thorax aux commandes nous plonge dans le monde des sous-marins où « un connard à barrettes » est incompétent et dangereux. Éric, 18 ans, bon mécanicien naval, va demander sa mutation car il ne veut plus « de ce destin de sardine en boîte dirigé par un taré comme Joli-Thorax. » Vive la mariée fait bien sourire… sauf Jean-Pierre qui devait épouser Sylvie. Il est suivi de Joyeux Noël, un petit conte sur les urnes funéraires... Peut-être en panne d’idées ou voulant publier une série de courts récits, certains difficiles à nommer nouvelles, Jean Teulé qui m’a régalé avec Le Montespan, Mangez-le si vous voulez, Charly 9 et Fleur de tonnerre, offre une respiration avec quarante petits morceaux assez inégaux. Impossible, bien sûr, de tout passer en revue mais il faut citer Le petit compagnon de madame Verbesque avec ce taxidermiste qui vend aussi des appâts pour la pêche. C’est excellent car l’on y retrouve la verve de l’auteur. Dans Chevreuil à tribord, il nous livre une belle histoire. Le viaduc de Dinan, c’est pas mal. Dans Lui, c’est la belle histoire d’Arthur et de l’animatrice qui réussit à sortir un enfant de la DDASS du puits de l’anonymat dans lequel il est maintenu. Joli-Thorax aux commandes nous plonge dans le monde des sous-marins où « un connard à barrettes » est incompétent et dangereux. Éric, 18 ans, bon mécanicien naval, va demander sa mutation car il ne veut plus « de ce destin de sardine en boîte dirigé par un taré comme Joli-Thorax. » Vive la mariée fait bien sourire… sauf Jean-Pierre qui devait épouser Sylvie. Il est suivi de Joyeux Noël, un petit conte sur les urnes funéraires puis d’Une préface où l’auteur constate : « D’une religion l’autre, oh les empêcheurs d’aimer en rond. C’est la revanche des cons. » Enfin, Canard + se passe « à l’intérieur d’un monde de vapeur tiède aux parfums de sel, de chlore », dans cette piscine où l’auteur a bien du mal à comprendre toutes les subtilités de l’organisation des cours afin de « copatauger en bonne intelligence. » Comme une respiration… mérite bien son titre car cela permet de passer de bons moments de détente mais il faudra attendre pour que Jean Teulé nous livre un nouveau livre méritant vraiment le détour.
          Lire la suite
          En lire moins
        • chapitre Posté le 22 Mai 2017
          Un livre digne de Jean Teulé, décalé, étrange et intéressant. Un recueil de nouvelles très brèves, souvent déjantées, des bribes d'histoires ultra courtes, une quarantaine au total. Des instants de vie. On aime ou on aime pas, c'est du pur Teulé. Si vous n'avez que peu de temps pour lire, c'est vraiment à tester.
        • svecs Posté le 15 Mai 2017
          Un recueil de textes très courts signés Jean Teulé. Au fil des textes nous retrouvons des aspects de l'oeuvre de Teulé. Parfois surréaliste, parfois drôle, parfois touchant, parfois cruel, parfois poétique... toutes les facettes de Teulé se retrouvent dans cette suite de textes. En tant que grand amateur de Teulé, j'ai été séduit par ces petites respirations qui capturent tout ce qui fait que j'aime chez cet auteur. Je conçois que ce recueil puisse vite agacer celui qui ne connaît pas ou n'aime pas Teulé. Il apparaît dans ce qu'il a de plus brut. Cela en fait un cadeau pour les amateurs, mais un livre sans doute difficile pour les autres.

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « un étrange petit recueil de quarante textes de quelques pages, dont le titre résume le projet : Comme une respiration… A travers ce patchwork littéraire où l’écrit côtoie les photos, les dessins, les fac-similés de lettres ou les calligraphies, Jean Teulé s’amuse, et nous avec lui. » 
        Christine Ferniot, Baptiste Liger / Lire
        « c’est tendre ou cocasse, émouvant ou féroce, toujours en quête de cette fantaisie qui fait le sel de l’observation. On sourit souvent, la plume de Jean Teulé reste ici malicieuse. » 
        Hervé Hertho / Ouest France
        « Recueil de (bonnes) nouvelles » 
        Aurore Malval / Nice Matin
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.