En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        De force

        Belfond
        EAN : 9782714459633
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 528
        Format : 140 x 225 mm
        De force

        Date de parution : 03/03/2016
        « Le temps de l’impunité est révolu.  Le temps des souffrances est venu. »
        Elle ne m’aimait pas.
        Pourtant, je suis là aujourd’hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j’ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet.
        Car moi, j’ai voulu l’aimer. De toutes mes forces.
        De force.
        Mais on n’aime pas ainsi.
        Que m’a-t-elle donné ?
        Un prénom, un toit et deux repas par jour.
        Je ne garderai...
        Elle ne m’aimait pas.
        Pourtant, je suis là aujourd’hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j’ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet.
        Car moi, j’ai voulu l’aimer. De toutes mes forces.
        De force.
        Mais on n’aime pas ainsi.
        Que m’a-t-elle donné ?
        Un prénom, un toit et deux repas par jour.
        Je ne garderai rien, c’est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j’ai vu le jour un 15 mai.
        De mère indigne.
        Et de père inconnu.

        Lorsque j’arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d’entrer.
        En allumant la lumière, je reste bouche bée.
        Pièce vide, tout a disparu.
        Il ne reste qu’un tabouret au centre de la pièce. J’essuie mes larmes, je m’approche.
        Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l’enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales.
        Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés.
        Je voulais savoir.
        Maintenant, je sais.
        Et ma douleur n’a plus aucune limite.

        La haine.
        Voilà l’héritage qu’elle me laisse. 
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714459633
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 528
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        19.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Crossroads Posté le 3 Octobre 2018
          Un Giebel en petite forme. Un presque huis-clos pour ce roman convenu aux twists attendus. Papa est un puissant chirurgien directif. Sa dulcinée une jeune nympho arriviste. Sa fille une gamine à la personnalité aussi attachante qu'une poele en teflon. Greffez à ce tableau idyllique un nouveau garde du corps chargé de protéger cette smala aux prises avec un méchant monsieur qui fait rien que vouloir les violer, torturer, trucider, voire plus si affinité, et c'est un De Force que l'on se retrouve à parcourir sans véritable entrain tant les personnages peinent à susciter le minimum syndical d'empathie, sentiment indissociable d'un éventuel petit cœur avec les doigts boudinés et lèvres botoxées en cul de poule final. L'écriture est toujours aussi directe. Empreinte de mots courts, elle instaure un rythme évident et constant. Le style est plaisant, c'est entendu, mais lorsque le récit traine en longueur sans procurer de réel engouement, c'est qu'il y a un loup. Un Canis Lupus personnalisé par de pseudos rebondissements reniflés à mille lieues à la ronde et c'est avec soulagement que l'on referme ce petit cru, qui qui l'eût, en se projetant déjà avidement sur le prochain millésime. Dispensable.
        • SebPierre Posté le 11 Août 2018
          Maud,la fille d'un riche professeur de clinique,est agressée, sauvée du pire par un courageux jeune homme... Ce dernier devient alors son garde du corps... Une intrigue aux multiples rebondissements,quel suspense !!!
        • Ericdesh Posté le 23 Juillet 2018
          Un roman très agréable à lire, très rythmé grâce au style "Giebel" (des phrases courtes, parfois même abruptes). Certes le roman n'est pas sans défaut avec notamment ses personnages à la limite de la caricature et une romance un peu trop présente ; même si cela n'a pas trop entaché ma lecture. Ce qui est un peu plus préjudiciable par contre est la prévisibilité du dénouement de l'histoire. Pas mauvais en soit, les réponses apportées sont logiques mais manquent d'inattendu, de surprise. Au final, un bon Giebel mais un ton en dessous de la majorité de ses romans précédents selon moi.
        • belette42 Posté le 23 Juillet 2018
          Maud subit une agression mais est sauvée par le beau Luc.... Ceci va aboutir en un sacré huis-clos entre tous les personnages ... Un sacré tour... de force!!! Dans ce livre , il est question de fratrie, des liens familiaux, de non-dits, de mensonges mais aussi de folie.. J'avais lu nombre de vos avis positifs sur les livres de Karine Giebel et comme toujours je me demandais si j'allais aussi y adhérer. . Ou pas! Le rythme est effréné, les chapitres courts, les différents points de vue des personnages, j'ai vite tourné les pages sans m'en rendre compte. . Et cette fin, même si j'ais vu venir quelques éléments, elle m'a quand même scotché! ! Hâte d'en lire un nouveau! ! Bref, j'ai adoré!
        • Yzabeelle Posté le 20 Juin 2018
          Maud Renier, fille unique d'un chirurgien renommé de la ville de Grasse est violemment agressée un soir dans un parc. Luc, un garde du corps qui faisait son footing, fait fuir le violeur et ramène Maud dans la semeur familiale où vivent son père et sa belle-mère. Mais les menaces envers la famille persistent. Luc devient alors le garde du corps à demeure de Maud. Une histoire finalement assez limpide qui se complexifie au fur et à mesure des pages avec l'apparition de nouveaux personnages: tous ont quelque chose à cacher ou à se reprocher Un bon thriller psychologique qui monte crescendo, des personnages bien travaillés... bref un bon moment de lecture! Il n'est cependant pas à la hauteur du Purgatoire des innocents ou de Meurtres pour rédemption.

        Ils en parlent

        «De force est le thriller qu'il faut absolument lire, une pépite machiavélique qui restera longtemps en mémoire. Quel premier chapitre ! Il diffère dans le style de ce qui va suivre. Il  met le lecteur dans un état d'incompréhension et d'émotion, abandonné à son sort et avide de connaître la suite.Thrilller particulièrement marquant car il ne laisse pas un moment de répit à son lecteur, je m'explique : les personnages vont être , à tour de rôle, le ou la coupable, impossible d'y échapper. Chacun a une part d'ombre, ou parait trop clean, les suspicions vont grandir peu à peu. Des situations très dures, psychologiquement difficiles, vont se succéder. Mais là est tout l'art de Karine Giebel, car le voyeurisme, l'insoutenable sont justifiés. Pas de scène gratuite et sans intérêt, tout est utile, pesé avec soin. Comme un puzzle, chaque pièce à son unique place. Comme je vous le disais plus haut, ce roman est addictif, d'une part pour les questions qu'il donne à se poser et aussi pour l'immertion que le lecteur ressent à se mettre à la place de chacun des personnages. Parfois on a envie d'en aider un puis c'est un autre qui suit... Les liens du sang, le pouvoir, l'amour, l'abandon de tout repère familiaux se projetent à nos yeux. L'homme peut être manipulateur, orgueilleux et mauvais. Essayer de le comprendre est particulièrement intéressant. Au fils des pages j'ai bien senti que l'inévitable allait arriver, que trop de questions ne pouvaient rester sans réponse. Les cinquante dernières pages vont être un choc pour le lecteur, les vérités plus dures les unes après les autres. Comme si nous  n'étions pas assez groggy, Karine Giebel ajoute un épilogue tout en émotion. Quoi de plus agréable de ressentir tant de souvenirs de lecture après plusieurs jours. Signe de grand roman. Karine Giebel est la reine du thriller français, mais ça, je le savais déjà...
        Un thriller qui va marquer l'année 2016.»
        Pascal Jaubert / Librairie Jaubert - Riez - 04
        «Une lecture sous tension
        Un an et demi après la parution de Satan était un ange Karine Giebel revient avec un nouveau thriller psychologique tendu. De force est un roman où il est question d’amour impossible, de culpabilité et de vengeance. Maud est agressée lors d’une promenade. Victime d’une tentative de viol elle est sauvée par un jogger présent sur les lieux, Luc. Ce dernier, garde du corps de profession, est embauché par le père de Maud suite à de nouvelles menaces. Armand Reynier n’excelle ni dans son rôle de père ni dans celui de mari modèle. Il pense que tout a un prix et surtout que tout s’achète. Il estime combler son absence et effacer ses tromperies avec des cadeaux et de l’argent. Seul le paraître importe à ses yeux. Luc aménage chez les Reynier pour remplir sa mission et être au plus près en cas de danger. Tout n’est que façade, le fruit est rongé par la jalousie, l’égoïsme et le sentiment de culpabilité. Le chantage, les avertissements de plus en plus violents mettent le chef de famille sous pression, jusqu’à l’ultimatum : la date de sa mort. Luc parviendra-t-il à éviter le pire ? Grâce à une écriture épurée et des chapitres courts l’auteur insuffle un sacré rythme à ce roman. La tension est partout et, surtout, elle monte à chaque chapitre jusqu’au final explosif. L’auteur maîtrise cet exercice à la perfection. Karine Giebel prend plaisir à torturer ses personnages et ses lecteurs pour notre plus grande joie.»
        Bruno Lamarque / Librairie de la Renaissance - Toulouse - 31100
        «Karine Giebel revient « en force » avec ce nouveau polar anfoissant et haletant. Une fois commencé il est impossible de le refermer.»
        Nadège Torrenton / Cultura - Barrentin - 76
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com