Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221197349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm
Dompteur d'anges
Collection : La Bête noire
Date de parution : 16/02/2017
Éditeurs :
Robert Laffont

Dompteur d'anges

Collection : La Bête noire
Date de parution : 16/02/2017

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus...

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré,...

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré, ce n’est plus le même homme. Il n’a désormais plus qu’une seule idée en tête : se venger de cette société qu’il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu’à ce qu’une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature…

« Aucune cage ne pourra jamais retenir l’esprit brillant et retors de Claire Favan ! » Olivier Norek, auteur de Code 93, de Territoires et de Surtensions.
« Un roman noir, froid, brutal, fou... Merveilleux ! » Caroline Vallat, libraire Fnac Rosny 2.
« Claire Favan maîtrise à la perfection la cuisson du lecteur à petit feu. » Jacques Saussey, auteur du Loup peint et de Ne prononcez jamais leurs noms.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221197349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Entersandwoman83 Posté le 19 Mars 2022
    3ème livre de Claire Favan que je lis et je dois dire c'est une lecture mitigée pour moi. L'idée de départ était bonne même si c'est difficile à admettre, mais elle est mal exploitée. L'intrigue, la construction des personnages et leur psychologie, l'interaction entre eux ne sont pas assez développées. Tout va trop vite et cela manque de crédibilité par moment. Certaines explications sont vraiment négligées voir absentes. Ce livre se lit vite car la plume de l'auteure est fluide, simple. Les chapitres sont courts. Ce livre n'est vraiment pas à la hauteur de "Serre moi fort " que  j'avais tellement adoré.
  • merryfantasy Posté le 22 Février 2022
    J’étais partie à la bibliothèque pour chercher des livres de mon autrice préférée, Karine Giebel, mais j’avais tout lu… Du coup, j’ai demandé à ma bibliothécaire si de nouveaux allaient arriver et, au fil de la conversation, elle m’a conseillé de lire Claire Favan, dont les titres sont assez noirs également selon elle. Alors, je suis sortie avec deux de ses livres et l’espoir de découvrir à nouveau une autrice sadique qui m’horrifierait et me ferait frissonner. Cela a fonctionné ! Alors, qu’ai-je donc pensé de ce premier texte… Il y a eu du suspense dans ce roman. Au début, j’ai découvert Max, un personnage qui me semblait sympathique. Mais tout ce qui lui arrive finit par le changer. Je ne savais jamais à quoi m’attendre avec lui, si ce n’est que ce serait de pire en pire. Il finit par manipuler tous les gens qui lui tournent autour, et c’est grâce à ça que l’on découvre Cameron, qui est le second personnage principal de cette histoire. J’ai adoré ce personnage, il était vraiment mon préféré de ce texte. J’avais envie qu’il s’en sorte, qu’il trouve le moyen de se reconstruire une vie. C’était un vrai plaisir de le suivre. Ce texte est... J’étais partie à la bibliothèque pour chercher des livres de mon autrice préférée, Karine Giebel, mais j’avais tout lu… Du coup, j’ai demandé à ma bibliothécaire si de nouveaux allaient arriver et, au fil de la conversation, elle m’a conseillé de lire Claire Favan, dont les titres sont assez noirs également selon elle. Alors, je suis sortie avec deux de ses livres et l’espoir de découvrir à nouveau une autrice sadique qui m’horrifierait et me ferait frissonner. Cela a fonctionné ! Alors, qu’ai-je donc pensé de ce premier texte… Il y a eu du suspense dans ce roman. Au début, j’ai découvert Max, un personnage qui me semblait sympathique. Mais tout ce qui lui arrive finit par le changer. Je ne savais jamais à quoi m’attendre avec lui, si ce n’est que ce serait de pire en pire. Il finit par manipuler tous les gens qui lui tournent autour, et c’est grâce à ça que l’on découvre Cameron, qui est le second personnage principal de cette histoire. J’ai adoré ce personnage, il était vraiment mon préféré de ce texte. J’avais envie qu’il s’en sorte, qu’il trouve le moyen de se reconstruire une vie. C’était un vrai plaisir de le suivre. Ce texte est clairement prenant. Du moment que je l’ai commencé, je n’ai plus été capable de m’arrêter, je voulais connaître la fin. Pourtant, une grande partie du texte y est dure psychologiquement. Il faut s’imaginer quand même la finalité des actes de Max, tout est juste complètement fou et dingue ! Bon, évidemment, je ne peux pas vous dire en quoi… Je refuse de divulgâcher un si bon roman, vous devez le lire pour découvrir de quoi il retourne. En tout cas, de mon côté, je compte bien découvrir d’autres textes de cette autrice, je suis convaincue !
    Lire la suite
    En lire moins
  • celinepapote Posté le 27 Janvier 2022
    Max est accusé de viol et du meurtre d’un enfant. En prison, il vit un véritable calvaire. En sortant, il met au point une vengeance glaçante. Je vous laisse le soin de découvrir la suite … C’est un livre bien écrit avec des chapitres courts. La première partie est longue, le lecteur peut vite abandonner le livre s’il ne s’accroche pas. Par contre la suite est entrainante et intéressante. Tous les personnages sont noirs même Cameron qui veut s’en sortir, le naturel revient au galop. Même en amour, tous les coups sont permis. Le leitmotiv du livre est le désir de vengeance et de faire mal à autrui. Le passage des enfants est gênants et certains passages sont d’une violence inouïe. La réalité est parfois dure et déroutante. L’être humain est tel qu’il ne peut pas reprendre le cours de la vie normale. Les livres ont une place importante dans la manipulation des gens. On passe malgré tout un bon moment de lecture. Le petit bémol, on se doute de la fin. Je conseillerai ce livre à un public adulte amateur de polars et de romans psychologiques.
  • iz43 Posté le 15 Janvier 2022
    Max Ender est un jeune homme simple et manuel qui fait des petits travaux dans le quartier et est apprécié par le voisinage. Le jeune Kyle aime le regarder pendant qu'il entretient les jardins et taille les haies. La vie tranquille de Max bascule lorsqu'il retrouve le vélo de Kyle au sol, l'enfant sans vie et dénudé. Pris par l'émotion et le manque d'instruction, Max tient des propos incohérents. La police peu soucieuse de vraiment mener l'enquête se satisfait d'avoir trouvé si vite le coupable idéal. Max est jeté en prison alors qu'il clame son innocence. Livré en pâture aux autres détenus. Viols, tabassage en séries. Max en 5 ans accumule 1000 points de suture. Jusqu'à ce que le vrai tueur récidive. Max est libéré. Vaguement indemnisé. Comment se reconstruire après avoir vécu l'enfer? Max vend sa maison (héritée de sa mère) et part sur les routes. Pas pour se mettre au vert. Max pendant ses années de détention s'est instruit, a dévoré les livres et a construit un plan machiavélique. Se venger de toux ceux qui lui ont fait du mal. Et pour cela il enlèvera trois enfants et les dressera, les reprogrammera. De douces créatures il en fera des... Max Ender est un jeune homme simple et manuel qui fait des petits travaux dans le quartier et est apprécié par le voisinage. Le jeune Kyle aime le regarder pendant qu'il entretient les jardins et taille les haies. La vie tranquille de Max bascule lorsqu'il retrouve le vélo de Kyle au sol, l'enfant sans vie et dénudé. Pris par l'émotion et le manque d'instruction, Max tient des propos incohérents. La police peu soucieuse de vraiment mener l'enquête se satisfait d'avoir trouvé si vite le coupable idéal. Max est jeté en prison alors qu'il clame son innocence. Livré en pâture aux autres détenus. Viols, tabassage en séries. Max en 5 ans accumule 1000 points de suture. Jusqu'à ce que le vrai tueur récidive. Max est libéré. Vaguement indemnisé. Comment se reconstruire après avoir vécu l'enfer? Max vend sa maison (héritée de sa mère) et part sur les routes. Pas pour se mettre au vert. Max pendant ses années de détention s'est instruit, a dévoré les livres et a construit un plan machiavélique. Se venger de toux ceux qui lui ont fait du mal. Et pour cela il enlèvera trois enfants et les dressera, les reprogrammera. De douces créatures il en fera des machines à tuer, détruisant leur confiance en la société, effaçant leurs repères et leurs valeurs. Cameron, l'un des enfants parviendra à s'échapper. Mais Max n'est jamais loin. Ce livre m'a tenu en haleine me remuant les trippes, brouillant les pistes, me faisant passer par tous les états d'âme. La dernière partie du roman est captivante. Je me suis prise d'affection pour Cameron malgré tout ce qu'il avait fait. Le duel Cameron / Max m'a donné des sueurs froides. J'ai aimé la fin une pointe culpabilisante pour le lecteur. C'est un roman assez dur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • polochon250 Posté le 13 Janvier 2022
    Dans ce thriller, on fait la rencontre de Max Ender tout d'abord. Jeune homme qui est arrêté et condamné pour crime qu'il n'a pas commis sur un enfant. En prison, tout va être fait pour qu'il subisse le plus de conséquences possibles, et quand cela concerne des crimes d'enfant, on sait tous que les co-détenus sont impitoyables... 5 ans plus tard, il sort de prison suite à la découverte du "vrai" tueur d'enfant, et là.... son "travail" de domptage va commencer avec 3 enfants...mais pas n'importe quels enfants. Des enfants qu'il enlève et conditionne pour une chose, sa vengeance. On les suit pendant 5 ans avant qu'un événement survienne. 16 ans plus tard, Cameron Diver, flic a Tallahassee se retrouve malgré lui sous le feu des projecteurs et son passé va remonter à la surface... Le jeu du flic et du voyou peut commencer.... mais qui est le voyou ??
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.