En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Dompteur d'anges

        Robert Laffont
        EAN : 9782221197349
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 140 x 225 mm
        Dompteur d'anges

        Collection : La Bête noire
        Date de parution : 16/02/2017

        On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
        Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré,...

        On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
        Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré, ce n’est plus le même homme. Il n’a désormais plus qu’une seule idée en tête : se venger de cette société qu’il hait par-dessus tout.
        Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu’à ce qu’une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature…

        « Aucune cage ne pourra jamais retenir l’esprit brillant et retors de Claire Favan ! » Olivier Norek, auteur de Code 93, de Territoires et de Surtensions.
        « Un roman noir, froid, brutal, fou... Merveilleux ! » Caroline Vallat, libraire Fnac Rosny 2.
        « Claire Favan maîtrise à la perfection la cuisson du lecteur à petit feu. » Jacques Saussey, auteur du Loup peint et de Ne prononcez jamais leurs noms.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221197349
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 140 x 225 mm
        Robert Laffont
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • IsabelleM72 Posté le 12 Octobre 2018
          Un auteur que je découvre, rencontrée il y a 1 ans au Salon du Livre au Mans. Une révélation, un style particulier qui captive.
        • Shabanou Posté le 7 Octobre 2018
          Bonjour les lecteurs ... C'est avec plaisir que je retrouve Claire Favan et ses thrillers qui vous glacent. En bref, Max est accusé à tort d'un meurtre qu'il n'a pas commis. Après des années d'incarcérations et de violences subies, son innocence est prouvée et il est libéré. Libre oui .. mais meurtri et habité d'une soif de vengeance. Dès lors, tout un processus machiavélique se met en place. Comme tous les livres de cet auteur, on est très vite happé par l'histoire. Une histoire de tueurs en série, de psychopathes. Pour les amateurs du genre, le scénario est presque parfait.. Pour ma part, un petit bémol au sujet de la fin un peu trop rocambolesque… mais le bémol est vraiment petit au vu de l'ensemble de la lecture Néanmoins, cela reste une lecture très addictive… frissons garantis. Claire Favan est très forte pour créer des atmosphères diaboliques A lire… vos passerez un bon moment d'angoisse
        • lecturesdudimanche Posté le 2 Octobre 2018
          Sous le soleil de Samos, j’ai rencontré Claire Favan… Elle m’a décrit comment le plus gentil des simplets pouvait devenir le pire des tortionnaires… Elle m’a conté comment les rouages de la société font naître les monstres. Elle m’a rappelé que la frontière entre le Bien et le Mal est plus ténue qu’il n’y paraît. Elle m’a mise au défi de juger ! Max Ender est un gentil bougre. Certes, un peu limité, mais gentil et dévoué. Mais voilà qu’un jour, il est accusé à tort du viol et du meurtre d’un jeune garçon à qui il était énormément attaché. Il est jeté en prison sans comprendre ce qui lui arrive et, là-bas, il découvre le sort que les détenus réservent aux pointeurs… Si, dans l’absolu, soyons honnête, je serais ravie de savoir que le mal subi par Max est effectivement ce qu’on réserve à ces sous-humains qui s’en prennent aux enfants, dans l’histoire, on souffre avec lui des traitements impitoyables qui lui sont réservés, alors qu’il est innocent ! Cinq ans plus tard, la justice admet s’être trompée après avoir arrêté le bon coupable qui a récidivé. Quelques excuses et un chèque plus tard, Max est libéré. Mais le Max... Sous le soleil de Samos, j’ai rencontré Claire Favan… Elle m’a décrit comment le plus gentil des simplets pouvait devenir le pire des tortionnaires… Elle m’a conté comment les rouages de la société font naître les monstres. Elle m’a rappelé que la frontière entre le Bien et le Mal est plus ténue qu’il n’y paraît. Elle m’a mise au défi de juger ! Max Ender est un gentil bougre. Certes, un peu limité, mais gentil et dévoué. Mais voilà qu’un jour, il est accusé à tort du viol et du meurtre d’un jeune garçon à qui il était énormément attaché. Il est jeté en prison sans comprendre ce qui lui arrive et, là-bas, il découvre le sort que les détenus réservent aux pointeurs… Si, dans l’absolu, soyons honnête, je serais ravie de savoir que le mal subi par Max est effectivement ce qu’on réserve à ces sous-humains qui s’en prennent aux enfants, dans l’histoire, on souffre avec lui des traitements impitoyables qui lui sont réservés, alors qu’il est innocent ! Cinq ans plus tard, la justice admet s’être trompée après avoir arrêté le bon coupable qui a récidivé. Quelques excuses et un chèque plus tard, Max est libéré. Mais le Max qui est entré en prison et celui qui en sort ne sont plus du tout comparables… L’inhumanité du traitement qu’il a subi tandis que ceux qui devaient le protéger détournaient tranquillement les yeux l’ont transformé en monstre assoiffé de vengeance contre tous ceux qui lui ont volé sa vie. Il décide alors de mettre en marche un plan machiavélique, choisissant d’arracher à ses bourreaux la chair de leur chair et d’en faire les instruments de sa main vengeresse ! Aidé par Suzie qui lui est dévouée corps et âme, Max devient un dompteur d’Anges… Dans la peur et la privation, sous les coups et les menaces, il fait de ces enfants des monstres destructeurs ! Ce qu’elle a finement joué, notre auteur, c’est la carte de l’empathie. Dans la première partie consacrée à Max, aucun lecteur ne peut rester insensible à son destin brisé ! Ensuite, la partie consacrée à l’ « élevage de Monstres » est crue et dure. J’ai été surprise de la tournure qu’elle a prise, car je m’attendais à autre chose, une vengeance plus ciblée. Enfin, la dernière partie est consacrée au bras de fer entre Monstres… Dompteur d’Anges est admirablement bien écrit, sans longueur, avec juste ce qu’il faut pour nous faire plisser les lèvres de dégoût ou tressaillir d’horreur. J’ajoute une mention spéciale qui amène un vrai sourire, voire même un éclat de rire quand l’auteur s’amuse à parsemer son texte des noms réels ou fictionnels de ses collègues écrivains… Pour ma part, ce fut une lecture savoureuse. Bémol (mais tout petit) pour l’un des personnages de la dernière partie qui ne m’a pas bernée un seul instant. Dans l’ensemble, sans prétentions et avec justesse, Claire Favan s’attache à décrypter les codes de la manipulation mentale et de ses conséquences et, à l’instar d’un Tackian, nous défie de condamner les victimes et certains de leurs choix de vie. En résumé : je recommande !
          Lire la suite
          En lire moins
        • claire5907 Posté le 14 Septembre 2018
          Encore un livre de Claire Favan que j'ai adoré ! Je l'avais déjà lu grâce au formidable "serre-moi fort" que j'ai adoré ! Ici, il est question de max accusé à tort du meurtre de son ami ou plutôt du viol de son ami. Il se retrouve coupable et de suite incarcéré en prison. Cinq années s'écoulent et on le dit innocent ! Le jeune homme qui est entré est bien sur totalement différent de celui qui en sort ! Il se mettra en mode vengeance pour faire subir la même douleur qu'il a ressenti à tous ceux toucher de prés ou de loin à son malheur ! Son plan est machiavélique, il enlève les enfants dans les familles coupables de son malheur ! Il en fera de vrais guerriers pour assouvir sa vengeance ! J'ai trouvé ce roman à couper le souffle tout ce tien avec une très bonne intrigue. J'ai bien apprécié le final, c'est pourquoi je lui mets 5 étoiles, car cela faisait longtemps que je n'avais pas été bluffer par une fin !
        • Claireandthebooks Posté le 10 Septembre 2018
          Le début du livre est un peu laborieux: depuis la présentation du personnage jusqu'à la sortie de prison de Max. J'ai trouvé le ton maladroit et mécanique et failli être déçue par l'écriture de Claire Favan que j'avais appréciée dans APNÉE NOIRE. La suite était beaucoup plus fluide, les événements s'enchainaient bien, l'horreur de la situation prenait à la gorge, je trépignais à chaque page. Le point de vue essentiel est celui de Cameron, un des enfants enlevés, ce qui permet de ne pas trop se poser de questions sur la façon dont cela a pu rester secret aussi longtemps, etc. L'auteur ne s'embarrasse ainsi pas de détails compliqués. L'idée est assez géniale et terrifiante, c'est un vrai thriller. J'ai dévoré les 436 pages.
        Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
        Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com