Lisez! icon: Search engine
Dompteur d'anges
Collection : La Bête noire
Date de parution : 16/02/2017
Éditeurs :
Robert Laffont

Dompteur d'anges

Collection : La Bête noire
Date de parution : 16/02/2017

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus...

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré,...

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré, ce n’est plus le même homme. Il n’a désormais plus qu’une seule idée en tête : se venger de cette société qu’il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu’à ce qu’une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature…

« Aucune cage ne pourra jamais retenir l’esprit brillant et retors de Claire Favan ! » Olivier Norek, auteur de Code 93, de Territoires et de Surtensions.
« Un roman noir, froid, brutal, fou... Merveilleux ! » Caroline Vallat, libraire Fnac Rosny 2.
« Claire Favan maîtrise à la perfection la cuisson du lecteur à petit feu. » Jacques Saussey, auteur du Loup peint et de Ne prononcez jamais leurs noms.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221197349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782221197349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • philippedester 08/05/2024
    Comme disent les jeunes : j'ai kiffé grave ! Waouh ! Mais qu'y a-t-il dans la tête de certains auteurs de polars pour écrire des histoires aussi tordues? Claire Favan balade ses lecteurs du début à la fin de ce livre divisé en 4 parties bien distinctes. Tout commence avec Max Ender, un gentil garçon qui ne ferait pas de mal à une mouche, accusé à tort d'avoir violé et tué un enfant. Le voilà en prison pour une trentaine d'années. Là, il sera lui-même violé, battu, harcelé, agressé quotidiennement sans qu'un seul gardien ne lève le petit doigt pour lui. Petit à petit, Max se transforme... Cinq ans plus tard, Max est libéré avec toute les excuses de la justice. Le véritable meurtrier a avoué. Mais si c'est un mouton qui est entré au bagne, c'est un loup qui en sort. Max est bien décidé à se venger de tous ceux qui l'ont mené là où il a vécu ces cinq longues années. Si j'ai eu beaucoup d'empathie pour Max dans cette première partie, je n'ai pas du tout accepté ses actes une fois sorti de prison. J'ai bien compris qu'il voulait ce venger, mais de cette manière, je n'adhère pas, car c'est par l'intermédiaire des enfants de ses tortionnaires qu'il va enlever, dresser, dompter, qu'il va assouvir sa vengeance. Dans une troisième partie, on trouve Cameron, un des enfants qui a pu lui échapper, maintenant devenu un flic plutôt borderline et pas très respectueux du code de bonne conduite... Et enfin, le livre se termine avec les retrouvailles entre Cameron, Max et les autres enfants qu'il a enlevés... Les 100 dernières pages se lisent à toute vitesse tant le lecteur veut connaitre le fin mot de l'histoire. Une histoire magistrale menée de main de maitre ! Comme disent les jeunes : j'ai kiffé grave ! Waouh ! Mais qu'y a-t-il dans la tête de certains auteurs de polars pour écrire des histoires aussi tordues? Claire Favan balade ses lecteurs du début à la fin de ce livre divisé en 4 parties bien distinctes. Tout commence avec Max Ender, un gentil garçon qui ne ferait pas de mal à une mouche, accusé à tort d'avoir violé et tué un enfant. Le voilà en prison pour une trentaine d'années. Là, il sera lui-même violé, battu, harcelé, agressé quotidiennement sans qu'un seul gardien ne lève le petit doigt pour lui. Petit à petit, Max se transforme... Cinq ans plus tard, Max est libéré avec toute les excuses de la justice. Le véritable meurtrier a avoué. Mais si c'est un mouton qui est entré au bagne, c'est un loup qui en sort. Max est bien décidé à se venger de tous ceux qui l'ont mené là où il a vécu ces cinq longues années. Si j'ai eu beaucoup d'empathie pour Max dans cette première partie, je n'ai pas du tout accepté ses actes une fois sorti de prison. J'ai bien compris qu'il voulait ce venger, mais de cette manière, je n'adhère...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Delivresenaiguilles 21/04/2024
    Si au début le récit était prometteur, J’ai vite été déçu par ce livre. J’attendais beaucoup de celui là. J’ai déjà lu 2 livres de l’autrice que j’avais adoré mais cela la n’a pas rempli mes attentes. Je l’ai trouvé plus long moins addictif. Je me suis même ennuyé sur certains passages. Le côté psychologique des personnages était très présent mais il manquait le fil conducteur du début de l’histoire. Dommage !
  • Samselivre 01/04/2024
    Encore un roman de Claire Favan que j'ai dévoré ! J'aime toujours autant sa plume que la façon dont elle me balade pendant mes lectures. Alors oui j'ai vu des choses venir, mais je suis toujours autant subjuguée de la manière dont elle les façonnent. Le découpage par parties est vraiment bien fait, de plus j'ai apprécié les titres qu'elle a donnés à celle-ci. #x26a0SPOIL #x26a0 La seule chose qui m'a un peu chiffonné c'est le fait qu'on bascule sur Cameron et sa nouvelle vie, ce qui est bien on s'entend ! Mais je trouve dommage de ne pas avoir eu d'autres bribes de Max et les autres enfants, du coup j'ai eu une impression de personnages "pas finis". #x26a0FIN DE SPOIL#x26a0 J'ai vu que certains n'avaient pas tellement accroché avec la fin, pour ma part ça l'a fait ! Alors oui ce n'est peut-être pas crédible sur certains points, mais je trouve que c'est une fin intéressante.
  • Lillydanssabulle 31/03/2024
    Encore un thriller époustouflant de Claire Favan. Une mise en abîme de la soif de vengeance, la victime devient bourreau, le bourreau rêve de rédemption, l auteure joue sur la dualité des personnages, leurs manipulations et la violence de chacun. On part d un postulat : la société crée ses propres monstres. Mais les monstres vont aussi créer leurs propres lois. Bluffant. Enfin, j ai aimé les références à d autres auteurs que j apprecie également comme Olivier Norek et Nicolas Lebel et à leurs personnages mythiques Coste et Merlicht. Une touche d humour au milieu de la noirceur de l intrigue ! C' était donc un régal pour une lectrice qui affectionne ces clins d œils et la plume sombrement percutante de cette autrice !
  • JuEtLi 17/02/2024
    Max, un jeune homme un peu ralenti, a été injustement accusé et condamné pour le meurtre d’un enfant. En prison, sa vie est un enfer, jusqu’au jour où la police découvre le véritable criminel et le libère. De ce jour, Max, qui a eu le temps de s’instruire et de fomenter sa vengeance en prison, va la mettre en oeuvre un plan hautement machiavélique pour se venger des responsables de son emprisonnement. Et disons que c’est juste le début de l’histoire. Car la suite est diabolique. On ne peut décidément pas retirer à Claire Favan son incroyable imagination et sa très grande perversité. On en avait déjà eu un bon aperçu dans « le tueur intime », et là, avec cette histoire, on est dans la même veine. Un monstre bien taré, des victimes innocentes et tout qui s’enchaine, un polar épouvantablement bien ficelé. Toutefois, il manque « un truc », qui avait mis « le tueur intime » un cran au dessus de la mêlée. Est-ce dans le style? Dans le fait que le personnage du flic est peu crédible (je ne vous dévoile pas pourquoi) et que la fin est super bizarre - c’est pas le côté immoral qui est choquant, c’est juste qu’on a l’impression que c’est forcé, qu’il fallait à tout prix que ça finisse « bien ». Ce qui est dommage, car on n’avait pas besoin de cela, tout le reste était top nickel. Mais bon c’est quand même un super polar de classe internationale, qui ne m’a pas laissé un poil de sec! Max, un jeune homme un peu ralenti, a été injustement accusé et condamné pour le meurtre d’un enfant. En prison, sa vie est un enfer, jusqu’au jour où la police découvre le véritable criminel et le libère. De ce jour, Max, qui a eu le temps de s’instruire et de fomenter sa vengeance en prison, va la mettre en oeuvre un plan hautement machiavélique pour se venger des responsables de son emprisonnement. Et disons que c’est juste le début de l’histoire. Car la suite est diabolique. On ne peut décidément pas retirer à Claire Favan son incroyable imagination et sa très grande perversité. On en avait déjà eu un bon aperçu dans « le tueur intime », et là, avec cette histoire, on est dans la même veine. Un monstre bien taré, des victimes innocentes et tout qui s’enchaine, un polar épouvantablement bien ficelé. Toutefois, il manque « un truc », qui avait mis « le tueur intime » un cran au dessus de la mêlée. Est-ce dans le style? Dans le fait que le personnage du flic est peu crédible (je ne vous dévoile pas pourquoi) et que la fin est super bizarre - c’est pas le côté immoral qui est choquant, c’est juste qu’on...
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.