Lisez! icon: Search engine
Dune - Tome 4 : L'Empereur-Dieu de Dune
Irène Langlet (préface de), Serge Lehman (postface de), Guy Abadia (traduit par)
Collection : Ailleurs et Demain
Série : Dune
Date de parution : 01/07/2021
Éditeurs :
Robert Laffont

Dune - Tome 4 : L'Empereur-Dieu de Dune

Irène Langlet (préface de), Serge Lehman (postface de), Guy Abadia (traduit par)
Collection : Ailleurs et Demain
Série : Dune
Date de parution : 01/07/2021

Plongez dans le quatrième volet de l’épopée la plus fascinante de toute la science-fiction moderne. Une nouvelle édition revue et augmentée.

Plusieurs millénaires se sont écoulés sur Arrakis et la planète désertique est devenue une oasis verdoyante. Leto Atréides, fils de l’Empereur Paul-Muad’Dib, a consenti à une terrible métamorphose pour rester...

Plusieurs millénaires se sont écoulés sur Arrakis et la planète désertique est devenue une oasis verdoyante. Leto Atréides, fils de l’Empereur Paul-Muad’Dib, a consenti à une terrible métamorphose pour rester en vie. Pour préserver l’avenir de l’humanité, il a sacrifié la sienne en fusionnant avec des truites des sables, ce...

Plusieurs millénaires se sont écoulés sur Arrakis et la planète désertique est devenue une oasis verdoyante. Leto Atréides, fils de l’Empereur Paul-Muad’Dib, a consenti à une terrible métamorphose pour rester en vie. Pour préserver l’avenir de l’humanité, il a sacrifié la sienne en fusionnant avec des truites des sables, ce qui lui confère une quasi-immortalité en tant qu’Empereur-Dieu de Dune.
Sa transformation a modifié non seulement son apparence, mais aussi sa moralité, et c’est d’une main de fer qu’il dirige son empire. Siona, une Atréides elle aussi, fomente une rébellion pour mettre fin à sa tyrannie... ignorant qu’elle fait partie intégrante des plans du despote. Le Sentier d’Or que Leto appelle de ses voeux se paiera au prix fort.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221252321
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 486
Format : 135 x 215 mm
EAN : 9782221252321
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 486
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cr52y7qr65_1703679080832 28/12/2023
    Long, long, loooooooooong … Ce tome est soporifique. On a qu’une envie c’est que ce Leto gourou et imbu de sa personne soit renversé pour de bon. Je n’ai jamais autant peiné à lire une série et je persiste car je l’ai commencé donc il me fut finir. Bon courage
  • Jo_read_and_geek 14/12/2023
    🪱🪱🪱🪱🪱/5 #9203;le temps passe#9203; Les événements de ce nouveau tome ont lieu après une ellipse (promis j’essaie de ne pas trop en dire même si le résumé vous spoilerait déjà un peu en soi). Donc pas mal de temps s’est écoulé. Alors ma crainte était de me retrouver perdue au milieu de nouveaux personnages. Pas du tout ! L’auteur s’appuie sur son propre récit et par le biais de mécanismes et d’explications très cohérentes nous laisse vivre cette histoire parmi certains qui ont fait avancer le schmilblick jusque là. Sous entendu : si vous voulez faire une pause dans la saga ce serait plutôt après le tome 3. 🧂l’addition est salée 🧂 Autant vous prévenir, c’est pas le monde des bisounours. Les habitants d’Arrakis ont morflé et font face à une nouvelle engeance. La religion reste au centre du débat sans pour autant en stigmatiser une : en ayant créé un Empereur-Dieu et son culte de l’épice (oui toujours et encore cette épice c’est chouette de retrouver le fil conducteur) il permet à ce que chacun.e puisse prendre plaisir à le lire. 🧬 SF comme Science 🧬 Comme Space aussi et Ficition évidemment mais j’ai trouvé que la Science prenait ici une part non négligeable du récit. Je suis allée de surprise en surprise : une préface qui parle d’œuvre philologique, l’univers qui rassemble tous ses codes et caractéristiques,la science qui retrouve une place plus conséquente et la plume allégée des considérations philosophiques de Paul. 🪱 en bref 🪱 J’ai adoré. Le récit est plus rythmé que les précédents. Les personnages sont tellement charismatiques et l’intrigue est cernée rapidement. Avec une fin en apothéose ! Si vous avez accroché au début de la saga , vous allez vous régaler ici .🪱🪱🪱🪱🪱/5 #9203;le temps passe#9203; Les événements de ce nouveau tome ont lieu après une ellipse (promis j’essaie de ne pas trop en dire même si le résumé vous spoilerait déjà un peu en soi). Donc pas mal de temps s’est écoulé. Alors ma crainte était de me retrouver perdue au milieu de nouveaux personnages. Pas du tout ! L’auteur s’appuie sur son propre récit et par le biais de mécanismes et d’explications très cohérentes nous laisse vivre cette histoire parmi certains qui ont fait avancer le schmilblick jusque là. Sous entendu : si vous voulez faire une pause dans la saga ce serait plutôt après le tome 3. 🧂l’addition est salée 🧂 Autant vous prévenir, c’est pas le monde des bisounours. Les habitants d’Arrakis ont morflé et font face à une nouvelle engeance. La religion reste au centre du débat sans pour autant en stigmatiser une : en ayant créé un Empereur-Dieu et son culte de l’épice (oui toujours et encore cette épice c’est chouette de retrouver le fil conducteur) il permet à ce que chacun.e puisse prendre plaisir à le lire. 🧬 SF comme Science 🧬 Comme Space aussi et Ficition évidemment mais j’ai trouvé que la Science prenait ici une part non négligeable...
    Lire la suite
    En lire moins
  • AlexandreHn 29/11/2023
    L’Empereur-Dieu de Dune est le personnage le plus charismatique et fascinant avec Paul Muad’Dib. C’en est même troublant de se dire à la fin qu’un tel personnage n’est que le fruit de l’imagination tant il est d’une richesse palpable. Toutes ses paroles, ses pensées sont d’une consistance, d’une intelligence qu’on ne peut que se laisser attendrir et fasciner tout au long du livre. Il peut être toutefois rebutant pour celles et ceux qui n’apprécient les dialogues de pouvoir à rallonge sur fond de sciences humaines. De nouveau, comme pour les précédents tomes, la conclusion est éblouissante et magnifique. Elle transforme le récit en une dramaturgie tragique et émouvante qui a le don de sidérer son lecteur.
  • Eugras1364 26/09/2023
    « L'Empereur-Dieu de Dune » poursuit l'épique saga de Dune de Frank Herbert avec une profondeur et une complexité encore accrues, parfois un peu trop à mon goût, il faut bien l’avouer. Cependant, ce quatrième tome reste une plongée encore plus profonde dans l'univers richement élaboré de Dune. L'histoire se déroule quelques milliers d'années après les événements du précédent tome, avec le Dieu-Empereur Leto II, le fils de Paul Muad'Dib, au centre de l'intrigue. Leto II est devenu un être hybride, une fusion de l'homme et du ver des sables, dans le but de guider l'humanité vers un avenir qu'il estime nécessaire pour sa survie. Son règne est caractérisé par une rigidité impitoyable, où il exerce un contrôle absolu sur tous les aspects de la vie dans l'Empire. Mais est-ce un despote éclairé ou un despote tout court ? À la fermeture du livre, je me pose encore cette question. Ce livre approfondit davantage les thèmes de la politique, de la religion, de l'écologie et de la nature humaine, qui sont au cœur de la série Dune. Il explore également les conséquences de la quête de pouvoir de Paul Muad'Dib et les choix radicaux de Leto II pour maintenir la stabilité dans un monde en constante évolution. Les Fremens ne sont plus que parodie d’eux-mêmes, et on se demande où mènera finalement le fameux Sentier d’Or. Malgré tout, les personnages sont, comme toujours, remarquablement bien développés. Leto II est un protagoniste complexe et fascinant, avec ses motivations et ses actions qui suscitent à la fois l'admiration et le questionnement moral. Les autres personnages, tels que Duncan Idaho, largement exploité dans ce tome, et Siona, ajoutent des couches d'intrigue et d'émotion à l'histoire. La prose de Herbert est dense et exigeante, ce qui peut rendre la lecture ardue par moments. Cependant, cette complexité est ce qui rend la série Dune si profonde et si gratifiante pour ceux qui sont prêts à s'investir à fond dans l'univers imaginé par l’auteur. « L'Empereur-Dieu de Dune » continue de repousser les limites de la science-fiction en explorant des idées philosophiques profondes et en créant un monde extraordinaire rempli de cultures, de religions et de technologies uniques. C'est une œuvre incontournable pour les amateurs de science-fiction et pour ceux qui apprécient une réflexion profonde sur les dilemmes moraux et les enjeux de l'humanité. Cependant, en raison de sa complexité, il peut ne pas convenir à tous les lecteurs. J’espère que les tomes suivants seront un peu moins philosophiques et contiendront plus « d’actions », les voyages internes de Leto pouvaient me sembler, par certains moments, traîner un peu en longueur.« L'Empereur-Dieu de Dune » poursuit l'épique saga de Dune de Frank Herbert avec une profondeur et une complexité encore accrues, parfois un peu trop à mon goût, il faut bien l’avouer. Cependant, ce quatrième tome reste une plongée encore plus profonde dans l'univers richement élaboré de Dune. L'histoire se déroule quelques milliers d'années après les événements du précédent tome, avec le Dieu-Empereur Leto II, le fils de Paul Muad'Dib, au centre de l'intrigue. Leto II est devenu un être hybride, une fusion de l'homme et du ver des sables, dans le but de guider l'humanité vers un avenir qu'il estime nécessaire pour sa survie. Son règne est caractérisé par une rigidité impitoyable, où il exerce un contrôle absolu sur tous les aspects de la vie dans l'Empire. Mais est-ce un despote éclairé ou un despote tout court ? À la fermeture du livre, je me pose encore cette question. Ce livre approfondit davantage les thèmes de la politique, de la religion, de l'écologie et de la nature humaine, qui sont au cœur de la série Dune. Il explore également les conséquences de la quête de pouvoir de Paul Muad'Dib et les choix radicaux de Leto II pour maintenir la stabilité dans un monde...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kimor 02/09/2023
    Après avoir adoré les enfants de dune j’ai entamé celui ci avec impatience et pour la première fois depuis le début du cycle j’ai été déçu. J’ai trouvé que le tome se répétait énormément, qu’on avançait a pas de fourmis mais que ça n’apportait rien ne supplémentaire a l’histoire. J’ai également eu l’impression de retrouver un schema redondant avec certains tomes précédents, limitant parfois l’effet de surprise de certains évènements. L’empereur-Dieu porte sur ses épaules le poids de l’humanité mais c’est dur à « voir » pour ses contemporains qui se sentent enfermés dans son empire. Les mémoires volés à claques début de chapitre apportent une profondeur au texte et il est assez plaisant de les retrouver à chaque fois pour mieux comprendre l’histoire et les personnages qui la porte. J’ai tout de même hâte de lire la suit

les contenus multimédias

Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.