Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260022107
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 130 x 205 mm

Héloïse, ouille !

Date de parution : 05/03/2015

À la fin de sa vie, Abélard écrivait à Héloïse : « Tu sais à quelles abjections ma luxure d’alors a conduit nos corps au point qu’aucun respect de la décence ou de Dieu ne me retirait de ce bourbier et que quand, même si ce n’était pas très souvent,...

À la fin de sa vie, Abélard écrivait à Héloïse : « Tu sais à quelles abjections ma luxure d’alors a conduit nos corps au point qu’aucun respect de la décence ou de Dieu ne me retirait de ce bourbier et que quand, même si ce n’était pas très souvent, tu hésitais, tu tentais de me dissuader, je profitais de ta faiblesse et te contraignais à consentir par des coups. Car je t’étais lié par une appétence si ardente que je faisais passer bien avant Dieu les misérables voluptés si obscènes que j’aurais honte aujourd’hui de nommer. »
Depuis quand ne peut-on pas nommer les choses ?
Jean Teulé s’y emploie avec gourmandise.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260022107
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ReadLookHear Posté le 7 Juillet 2021
    Il s’agit ici d’un roman qui se veut historique sur la très belle histoire d’amour entre Abélard et Héloïse. Alors, pour ma part, je ne connaissais pas grand chose de cette romance mise à part quelques bribes apprises lors d’une visite guidée du Cimetière du Père Lachaise. J’ai, dans un premier temps, été un peu perturbé par le sens que prenait ma lecture, car pour une bonne partie de ce roman, nous pouvons dire que Jean Teulé écrit du porno historique. Vous voulez du sexe et bien là vous êtes servis, il y en a dans tout le roman, mais en particulier dans les premiers chapitres. Du sexe, du sexe, il n’y a que cela, toutes les scènes entre la jolie blonde et son précepteur nous sont décrites mais sans aucun tabou avec des mots crus et on pourrait dire sans aucune censure. Cela en devient à un moment dérangeant au point où je me suis pris à espérer que ce n’était pas que ça dans tous le roman. Heureusement non. Il y en a peu, et je pense que je vais m’y intéresser dans pas longtemps, mais j’ai adoré les lettres que s’échangent les deux époux enfermés l’un et l’autre dans... Il s’agit ici d’un roman qui se veut historique sur la très belle histoire d’amour entre Abélard et Héloïse. Alors, pour ma part, je ne connaissais pas grand chose de cette romance mise à part quelques bribes apprises lors d’une visite guidée du Cimetière du Père Lachaise. J’ai, dans un premier temps, été un peu perturbé par le sens que prenait ma lecture, car pour une bonne partie de ce roman, nous pouvons dire que Jean Teulé écrit du porno historique. Vous voulez du sexe et bien là vous êtes servis, il y en a dans tout le roman, mais en particulier dans les premiers chapitres. Du sexe, du sexe, il n’y a que cela, toutes les scènes entre la jolie blonde et son précepteur nous sont décrites mais sans aucun tabou avec des mots crus et on pourrait dire sans aucune censure. Cela en devient à un moment dérangeant au point où je me suis pris à espérer que ce n’était pas que ça dans tous le roman. Heureusement non. Il y en a peu, et je pense que je vais m’y intéresser dans pas longtemps, mais j’ai adoré les lettres que s’échangent les deux époux enfermés l’un et l’autre dans des couvents. C’est une très belle histoire d’amour qui est contée ici, d’une façon on peu le dire très originale, mais cela reste tout de même très beau. Par contre, au niveau de l’écriture, cela est juste grandiose, c’est beau, il y a des expressions, des mots et des tournures en vieux français et même les scènes de « culs » sont extrêmement bien écrites. Sous ses airs un peu dévergondés, ce livre est malgré tout hyper bien écrit et il doit y avoir un énorme travail de recherche derrière. J’ai appris plein de chose en tout cas et je vais m’intéresser de plus plus près à cet Abélard et à cette Héloïse que je trouve intrigants. Ce n’est pas ma lecture de l’année, mais je suis vraiment content d’avoir lu ce roman et cet auteur qui du coup m’intrigue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ReadLookHear Posté le 7 Juillet 2021
    Il s’agit ici d’un roman qui se veut historique sur la très belle histoire d’amour entre Abélard et Héloïse. Alors, pour ma part, je ne connaissais pas grand chose de cette romance mise à part quelques bribes apprises lors d’une visite guidée du Cimetière du Père Lachaise. J’ai, dans un premier temps, été un peu perturbé par le sens que prenait ma lecture, car pour une bonne partie de ce roman, nous pouvons dire que Jean Teulé écrit du porno historique. Vous voulez du sexe et bien là vous êtes servis, il y en a dans tout le roman, mais en particulier dans les premiers chapitres. Du sexe, du sexe, il n’y a que cela, toutes les scènes entre la jolie blonde et son précepteur nous sont décrites mais sans aucun tabou avec des mots crus et on pourrait dire sans aucune censure. Cela en devient à un moment dérangeant au point où je me suis pris à espérer que ce n’était pas que ça dans tous le roman. Heureusement non. Il y en a peu, et je pense que je vais m’y intéresser dans pas longtemps, mais j’ai adoré les lettres que s’échangent les deux époux enfermés l’un et l’autre dans... Il s’agit ici d’un roman qui se veut historique sur la très belle histoire d’amour entre Abélard et Héloïse. Alors, pour ma part, je ne connaissais pas grand chose de cette romance mise à part quelques bribes apprises lors d’une visite guidée du Cimetière du Père Lachaise. J’ai, dans un premier temps, été un peu perturbé par le sens que prenait ma lecture, car pour une bonne partie de ce roman, nous pouvons dire que Jean Teulé écrit du porno historique. Vous voulez du sexe et bien là vous êtes servis, il y en a dans tout le roman, mais en particulier dans les premiers chapitres. Du sexe, du sexe, il n’y a que cela, toutes les scènes entre la jolie blonde et son précepteur nous sont décrites mais sans aucun tabou avec des mots crus et on pourrait dire sans aucune censure. Cela en devient à un moment dérangeant au point où je me suis pris à espérer que ce n’était pas que ça dans tous le roman. Heureusement non. Il y en a peu, et je pense que je vais m’y intéresser dans pas longtemps, mais j’ai adoré les lettres que s’échangent les deux époux enfermés l’un et l’autre dans des couvents. C’est une très belle histoire d’amour qui est contée ici, d’une façon on peu le dire très originale, mais cela reste tout de même très beau. Par contre, au niveau de l’écriture, cela est juste grandiose, c’est beau, il y a des expressions, des mots et des tournures en vieux français et même les scènes de « culs » sont extrêmement bien écrites. Sous ses airs un peu dévergondés, ce livre est malgré tout hyper bien écrit et il doit y avoir un énorme travail de recherche derrière. J’ai appris plein de chose en tout cas et je vais m’intéresser de plus plus près à cet Abélard et à cette Héloïse que je trouve intrigants. Ce n’est pas ma lecture de l’année, mais je suis vraiment content d’avoir lu ce roman et cet auteur qui du coup m’intrigue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ReadLookHear Posté le 7 Juillet 2021
    Il s’agit ici d’un roman qui se veut historique sur la très belle histoire d’amour entre Abélard et Héloïse. Alors, pour ma part, je ne connaissais pas grand chose de cette romance mise à part quelques bribes apprises lors d’une visite guidée du Cimetière du Père Lachaise. J’ai, dans un premier temps, été un peu perturbé par le sens que prenait ma lecture, car pour une bonne partie de ce roman, nous pouvons dire que Jean Teulé écrit du porno historique. Vous voulez du sexe et bien là vous êtes servis, il y en a dans tout le roman, mais en particulier dans les premiers chapitres. Du sexe, du sexe, il n’y a que cela, toutes les scènes entre la jolie blonde et son précepteur nous sont décrites mais sans aucun tabou avec des mots crus et on pourrait dire sans aucune censure. Cela en devient à un moment dérangeant au point où je me suis pris à espérer que ce n’était pas que ça dans tous le roman. Heureusement non. Il y en a peu, et je pense que je vais m’y intéresser dans pas longtemps, mais j’ai adoré les lettres que s’échangent les deux époux enfermés l’un et l’autre dans... Il s’agit ici d’un roman qui se veut historique sur la très belle histoire d’amour entre Abélard et Héloïse. Alors, pour ma part, je ne connaissais pas grand chose de cette romance mise à part quelques bribes apprises lors d’une visite guidée du Cimetière du Père Lachaise. J’ai, dans un premier temps, été un peu perturbé par le sens que prenait ma lecture, car pour une bonne partie de ce roman, nous pouvons dire que Jean Teulé écrit du porno historique. Vous voulez du sexe et bien là vous êtes servis, il y en a dans tout le roman, mais en particulier dans les premiers chapitres. Du sexe, du sexe, il n’y a que cela, toutes les scènes entre la jolie blonde et son précepteur nous sont décrites mais sans aucun tabou avec des mots crus et on pourrait dire sans aucune censure. Cela en devient à un moment dérangeant au point où je me suis pris à espérer que ce n’était pas que ça dans tous le roman. Heureusement non. Il y en a peu, et je pense que je vais m’y intéresser dans pas longtemps, mais j’ai adoré les lettres que s’échangent les deux époux enfermés l’un et l’autre dans des couvents. C’est une très belle histoire d’amour qui est contée ici, d’une façon on peu le dire très originale, mais cela reste tout de même très beau. Par contre, au niveau de l’écriture, cela est juste grandiose, c’est beau, il y a des expressions, des mots et des tournures en vieux français et même les scènes de « culs » sont extrêmement bien écrites. Sous ses airs un peu dévergondés, ce livre est malgré tout hyper bien écrit et il doit y avoir un énorme travail de recherche derrière. J’ai appris plein de chose en tout cas et je vais m’intéresser de plus plus près à cet Abélard et à cette Héloïse que je trouve intrigants. Ce n’est pas ma lecture de l’année, mais je suis vraiment content d’avoir lu ce roman et cet auteur qui du coup m’intrigue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kareban Posté le 16 Mars 2021
    Découvrant dans une boîte à livres, fort raturé, abîmé, souillé jusqu'à un poil pubien laissé comme marque page à un passage croustillant, "Héloïse, ouille!", roman d'une indécente trucullence et lu avec un esprit transgressif et mutin dans les transports alors que d'autres sont rivés sur leur @phone, profils bas et têtes moroses, masquées de surcroît... Certains chercheurs d'aujourd'hui voient une forfaiture dans le mythe d'Abélard et d'Héloïse, une pantalonnade envers cette Penthésilée tout d'abord outragée par le bien moins innocent que l'on pourrait supposer , Fulbert chanoine et parrain de la belle amazone. Fulminant face à la preuve de sa débauche dans le ventre de sa nièce au bout d'une absence de cycle ou deux, il aurait choisi un coupable idéal, Abélard le sapio, amoureux des belles lettres et pourquoi pas, dans la foulée, d'une belle lettrée... Un pur coup (bien) monté. Et puis l'amour a fait le reste, ensuite vint l'orage...
  • Kareban Posté le 16 Mars 2021
    Découvrant dans une boîte à livres, fort raturé, abîmé, souillé jusqu'à un poil pubien laissé comme marque page à un passage croustillant, "Héloïse, ouille!", roman d'une indécente trucullence et lu avec un esprit transgressif et mutin dans les transports alors que d'autres sont rivés sur leur @phone, profils bas et têtes moroses, masquées de surcroît... Certains chercheurs d'aujourd'hui voient une forfaiture dans le mythe d'Abélard et d'Héloïse, une pantalonnade envers cette Penthésilée tout d'abord outragée par le bien moins innocent que l'on pourrait supposer , Fulbert chanoine et parrain de la belle amazone. Fulminant face à la preuve de sa débauche dans le ventre de sa nièce au bout d'une absence de cycle ou deux, il aurait choisi un coupable idéal, Abélard le sapio, amoureux des belles lettres et pourquoi pas, dans la foulée, d'une belle lettrée... Un pur coup (bien) monté. Et puis l'amour a fait le reste, ensuite vint l'orage...

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.