En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Héloïse, ouille !

        Julliard
        EAN : 9782260022107
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 130 x 205 mm
        Héloïse, ouille !

        Date de parution : 05/03/2015
        Jean Teulé revisite les amours tumultueuses d’Héloïse et Abélard dans une version d’une modernité ébouriffante.

        À la fin de sa vie, Abélard écrivait à Héloïse : « Tu sais à quelles abjections ma luxure d’alors a conduit nos corps au point qu’aucun respect de la décence ou de Dieu ne me retirait de ce bourbier et que quand, même si ce n’était pas très souvent,...

        À la fin de sa vie, Abélard écrivait à Héloïse : « Tu sais à quelles abjections ma luxure d’alors a conduit nos corps au point qu’aucun respect de la décence ou de Dieu ne me retirait de ce bourbier et que quand, même si ce n’était pas très souvent, tu hésitais, tu tentais de me dissuader, je profitais de ta faiblesse et te contraignais à consentir par des coups. Car je t’étais lié par une appétence si ardente que je faisais passer bien avant Dieu les misérables voluptés si obscènes que j’aurais honte aujourd’hui de nommer. »
        Depuis quand ne peut-on pas nommer les choses ?
        Jean Teulé s’y emploie avec gourmandise.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782260022107
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 130 x 205 mm
        Julliard
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • missparker18 Posté le 26 Octobre 2017
          Un peu déçue de ce livre qui avait été encensé. Bien qu'on rigole parfois et plus particulièrement les scènes de sexe, j'ai trouvé que le livre avait été long à avancer notamment. Quoi qu'il en soit je pense que ce roman restera dans les mémoires de beaucoup et en soit c'est une belle victoire pour Jean Teulé.
        • secondo Posté le 1 Juin 2017
          Une fois passée l'approche érotico-médiéval, quel bonheur de lire l'histoire cruelle d'Héloïse et d'Abélard, élève et maître si loin de nous. Jean Teulé a su se télétransporter aux côtés de ce couple, a pu épier leurs moindres gestes intimes et a enregistré le magistral "MA AMOUR" que l'on se répète en boucle pour sa sonorité magique. Après la période des amours, on frémit avec le temps des conséquences et on s'insurge avec celui des constructions de l'âge. Un des meilleurs Teulé avec "comme une respiration"
        • FredericD Posté le 11 Mai 2017
          On ne voit pas le temps passer pendant toute la lecture du livre. L’histoire est vraiment drôle et bien écrite. C’est une ode au sexe et à l’amour passionnel qu’on prend plaisir à lire et à découvrir tout au long de ses pages. Découvrir l’Histoire (avec un grand H) avec Jean Teulé est, une fois de plus, un réel plaisir enrichissant et divertissant. J’ai adoré. L'intégralité de mes impressions à découvrir sur mon blog...
        • Isambour Posté le 15 Mars 2017
          Voilà deux êtres très intelligents et spirituels, hors du commun pour leur époque, qui deviennent, avec Jean Teulé, de véritables obsédés qui semblent n'avoir rien d'autre à faire que s'envoyer en l'air. Très vite, ce langage cru m'a écœurée, j'ai fait une overdose. Leur histoire ne semble réduite qu'au sexe, j'ai trouvé cela décevant. J'avais lu "Une passion" de Christiane Singer, et je ne pouvais pas trouver plus opposé ! Non, décidément... le langage cru de Jean Teulé ne m'a pas conquise pour cette histoire. Car même si leur amour était loin d'être platonique, je ne peux me résoudre à croire qu'il était aussi grivois !
        • Floyd2408 Posté le 5 Mars 2017
          Oh Jean Teulé, petit coquin dans la salacerie du moyen-âge, narre avec une telle audace, la vie de ce couple improbable, Pierre Abélard et Héloïse d'Argenteuil. C’est le quatrième roman lus de Jean Teulé après Les lois de la gravité, Longues peines et le magasin des suicides je m’aventure dans cette Héloïse, ouille ! Pour savourer avec délice de cette histoire d’amour d’une autre époque, cette passion romanesque à la destinée littéraire comme une ode à la dévotion amoureuse éternelle. Ma curiosité se pencha sur cette histoire au temps du christianisme puissant, guidant le peuple vers la souveraineté ecclésiastique, le douzième siècle débute, les mœurs de cette époque se figent dans une moralité religieuse puissante, la peur de l’hérésie trouble la morale. Jean Teulé aime fouiller dans la mémoire de notre histoire des personnages à son image, François Villon, Charles XI, Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan… auront le plaisir d’être l’une de ces œuvres, comme des illustres poètes, Arthur Rimbaud et Paul Verlaine. Le début de ce roman transpire le sexe, tout est propice à la paillardise, cet érotisme brûle les corps et la chair bouillonne la passion, Jean Teulé aime être licencieux, s’amuse avec ce livre... Oh Jean Teulé, petit coquin dans la salacerie du moyen-âge, narre avec une telle audace, la vie de ce couple improbable, Pierre Abélard et Héloïse d'Argenteuil. C’est le quatrième roman lus de Jean Teulé après Les lois de la gravité, Longues peines et le magasin des suicides je m’aventure dans cette Héloïse, ouille ! Pour savourer avec délice de cette histoire d’amour d’une autre époque, cette passion romanesque à la destinée littéraire comme une ode à la dévotion amoureuse éternelle. Ma curiosité se pencha sur cette histoire au temps du christianisme puissant, guidant le peuple vers la souveraineté ecclésiastique, le douzième siècle débute, les mœurs de cette époque se figent dans une moralité religieuse puissante, la peur de l’hérésie trouble la morale. Jean Teulé aime fouiller dans la mémoire de notre histoire des personnages à son image, François Villon, Charles XI, Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan… auront le plaisir d’être l’une de ces œuvres, comme des illustres poètes, Arthur Rimbaud et Paul Verlaine. Le début de ce roman transpire le sexe, tout est propice à la paillardise, cet érotisme brûle les corps et la chair bouillonne la passion, Jean Teulé aime être licencieux, s’amuse avec ce livre où l’innocence de la belle Héloïse s’effrite avec sa gourmandise sexuelle présent et passé. Paris en 1118, sur l’ile de la Cité la débauche d’Abélard avec son élève de 18 ans, la magnifique nièce de Fulbert, chanoine, engageant ce précepteur pour éduquer sa protégée, laissant entrer le loup dans la bergerie. Certes Jean Teulé abuse avec ironie mais avec érotisme sur le caractère pervers de la relation intime entre ces deux amants. Les scènes sont à faire rougir le Marquis de Sade, j’aime cette liberté d’écriture, cette description juste de cette époque perdue de nos mémoires. L’histoire de ces deux amoureux s’habille dans la complexité des mœurs, Abélard marié à la théologie chrétienne lie son destin à Dieu pour enchainée à lui sa maitresse pour l’enfanter, l’épouser, la faire devenir par amour la première abbesse du Paraclet et a première femme de lettres d'Occident. Jean Teulé insiste sur le caractère sexuel du couple mais aussi sur cette passion hors norme d’Héloïse pour son seul amour qu’elle gardera à vie pur, pour devenir pieuse et amoureuse sans faille, accepter de briser ses rêves, par amour, cette cristallisation de servitude, s’intensifie dans l’échange de missive entre les deux époux séparé l’un de l’autre, chacun dans le cloitre de la religion qui les éloigne physiquement. Le drame à cette époque reste la torture, pour les maris volages, la castration est de rigueur, puis énucléer les brigands, j’en passe…Abélard en subira les conséquences pour vivre une vie entre la fuite, l’hérésie, la théologie, et cette plaie physique d’être devenu eunuque. Jean Teulé aime la distorsion du temps pour moderniser avec aplomb cette belle histoire d’amour, en glissant comme toujours son humour et sa justesse. Venez-vous perdre dans la luxure de ces deux amants maudits.
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.