Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260030485
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 130 x 205 mm

Le Baiser

Date de parution : 03/01/2019

Camille a toujours exercé son métier d’avocate avec sérieux, mais sans grande passion. Jusqu’au jour où on lui confie une affaire inhabituelle : identifier le propriétaire d’une sculpture de Brancusi, Le Baiser, scellée sur la tombe d’une inconnue au cimetière du Montparnasse. Pour déterminer à qui appartient cette oeuvre, il...

Camille a toujours exercé son métier d’avocate avec sérieux, mais sans grande passion. Jusqu’au jour où on lui confie une affaire inhabituelle : identifier le propriétaire d’une sculpture de Brancusi, Le Baiser, scellée sur la tombe d’une inconnue au cimetière du Montparnasse. Pour déterminer à qui appartient cette oeuvre, il lui faudra suivre la destinée d’une jeune exilée russe qui a trouvé refuge à Paris en 1910. En rupture avec sa famille, Tania s’est liée à l’avant-garde artistique et a fait la rencontre d’un sculpteur roumain, Constantin Brancusi. Avec lui elle découvre la vie de bohème. Cent ans plus tard, élucider les raisons de sa mort devient pour Camille un combat personnel : rendre sa dignité à une femme libre, injustement mise au ban de la société.
Avec ce portrait vibrant de deux femmes en quête de justice et d’indépendance, Le Baiser questionne aussi le statut des oeuvres d’art, éternelles propriétés marchandes, qui sont pourtant le patrimoine commun de l’humanité.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260030485
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 130 x 205 mm

Ils en parlent

« Un roman aussi érudit qu’épatant. »
Isabelle Bourgeois / Avantages

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mainou72 Posté le 22 Septembre 2020
    Camille est une parisienne qui vit une vie de routine immuable. Elle est avocate au sein d'un grand cabinet et excelle dans son travail, mais n'a aucune ambition, sauf celle de faire son travail du mieux possible. Elle n'a pas d'amis, pas d'amoureux, et son principal loisir est le tricot. Tatiana, est une jeune fille de la bourgeoisie russe du début du XXème siècle, qui a été envoyé, par sa famille, à Paris pour contrer ses idées révolutionnaires. Sous la surveillance d'une tante, elle rêve d'émancipation. Ces deux femmes vont être réunies par le sculpteur Brancusi, et l'envie de liberté de l'une va réveiller l'autre. Un très bon roman où l'on apprend plein de chose sur l'art, sur le droit et sur l'histoire. Une belle histoire de femmes, d'amour et de combats.
  • Ana59 Posté le 16 Septembre 2020
    Portait de deux femmes qui se veulent libres et indépendantes à deux époques différentes. Tatiana, étudiante d'origne russe en médecine tient son journal durant l'année 1910. Elle découvre Paris, la vie culturelle et artistique, l'amour, les luttes ouvrières. Camille, avocate, est sollicitée pour sauver une statue de Brancusi ornant la tombe de Tatiana Le Baiser. Réticente, elle finit par prendre fait et cause pour Tatiana et défendre sa mémoire. Elle se remet également en question. L'auteur imagine un amour fou unissant Brancusi et Tatiana. Mais l'autre partie du livre est aussi passionnante. A qui appartiennent les oeuvres d'art située dans le domaine public, , le statut légal des oeuvres'artistiques. L'enquête menée par Camille est quasiment policièr la statue est revendiquée aujourd'hui et fait toujours l'objet de procédures judiciaires. Un livre qui m' a passionné, même si le journal tenu par Tatiana peut paraître naïf, on y apprend beaucoup de choses. Il est également très fa ile à lire et romanesque à souhait. Une visite à l'atelier de Brancusi au centre Pompidou complète utilement cette lecture très agréable.
  • albanroyperso Posté le 8 Septembre 2020
    Une très belle découverte... Acheté sur les conseils de ma libraire, ce livre a su me conquérir malgré mes réserves initiales : Brancusi, mélange réalité/fiction, auteure "grand public"... Bref, ma libraire avait raison : intrigant, intéressant et très bien écrit. On côtoie le grand artiste, on entre dans la folie de la muse, on suit l'intrigue de l'avocate. Rafraîchissant et savoureux. Que demander de plus ?
  • Cathy74 Posté le 12 Août 2020
    Le Baiser est une fiction plaisante, bâti sur une réalité et un mystère à plusieurs pistes. Une tombe, une merveilleuse sculpture, une jeune suicidée, un artiste célèbre, une bataille juridique entre la famille de la suicidée et l’État français. La tombe au cimetière du Montparnasse est celle de Tania Rachewskaia, aristocrate russe exilée à Paris qui mit fin à ses jours en 1910, à vingt-trois ans. La sculpture est "Le Baiser", œuvre épurée et suggestive d'un jeune artiste roumain encore inconnu à cette époque : le désormais très célèbre et très coté Brancusi, mort en 1957 à Paris, enterré à quelques tombes d'écart de Tania. La bataille juridique entamée en 2005 par la famille contre l’État français n'est toujours pas résolue en 2020. Sur cette histoire véridique et passionnante, Sophie Brocas bâtit un roman porté par deux héroïnes, Tania, la jeune russe, femme de passions, femme d'un autre temps et Camille, femme d'aujourd'hui, femme libérée mais si fragile sous sa carapace de juriste. J'ai découvert avec plaisir le roman et avec intérêt l'histoire véridique. Sophie Brocas restitue avec justesse l'époque en bascule des années 1900 et les enchevêtrements du droit funéraire, de la propriété artistique, des politiques culturelles d’État. Une seule chose me chiffonne,... Le Baiser est une fiction plaisante, bâti sur une réalité et un mystère à plusieurs pistes. Une tombe, une merveilleuse sculpture, une jeune suicidée, un artiste célèbre, une bataille juridique entre la famille de la suicidée et l’État français. La tombe au cimetière du Montparnasse est celle de Tania Rachewskaia, aristocrate russe exilée à Paris qui mit fin à ses jours en 1910, à vingt-trois ans. La sculpture est "Le Baiser", œuvre épurée et suggestive d'un jeune artiste roumain encore inconnu à cette époque : le désormais très célèbre et très coté Brancusi, mort en 1957 à Paris, enterré à quelques tombes d'écart de Tania. La bataille juridique entamée en 2005 par la famille contre l’État français n'est toujours pas résolue en 2020. Sur cette histoire véridique et passionnante, Sophie Brocas bâtit un roman porté par deux héroïnes, Tania, la jeune russe, femme de passions, femme d'un autre temps et Camille, femme d'aujourd'hui, femme libérée mais si fragile sous sa carapace de juriste. J'ai découvert avec plaisir le roman et avec intérêt l'histoire véridique. Sophie Brocas restitue avec justesse l'époque en bascule des années 1900 et les enchevêtrements du droit funéraire, de la propriété artistique, des politiques culturelles d’État. Une seule chose me chiffonne, la fin abrupte. J'espère que la conclusion de la bataille juridique donnera lieu à une suite tout autant fantasque.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Hanahok Posté le 4 Août 2020
    Belle histoire, mélange de l'art, de l'amour, de la souffrance... à travers l’évocation d’un certain contexte historique et artistique de la Belle Epoque à Paris. Evocation aussi de la Russie des « tzars » à travers la famille de cette jeune femme. On découvre Brancusi, artiste roumain, et surtout cette jeune femme russe, émigrée à Paris. Evocation de la condition féminine, souvent dure, insupportable, sur cette transmission familiale, encore et toujours destructrice, liée au rang social... sur la dureté de ces années à Paris. Regard porté sur les droits de la femme, sur les féministes de l'époque, sur une célèbre femme américaine anarchiste, sur les ouvriers qui souffrent en supportant des conditions inhumaines de travail et qui tentent de se soulever, avec comme conséquence la répression. Evovation de la notion de propriété (dont je ne connaissais rien) d’une œuvre et de ses droits, de la responsabilité morale et intellectuelle d’une œuvre au-delà de son exploitation marchande. Lecture simple, fluide, agréable à lire… évidemment triste puisque cette jeune femme se suicidera, ne pouvant faire face à sa nouvelle condition.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.