RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Troisième Jumeau

            Robert Laffont
            EAN : 9782221141076
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 492
            Format : 153 x 240 mm
            Le Troisième Jumeau

            Jean ROSENTHAL (Traducteur)
            Collection : Best-sellers
            Date de parution : 13/03/2014
            Une inquiétante plongée au coeur des manoeuvres inavouables liées au génie génétique.
            Comment deux vrais jumeaux peuvent-ils être nés de parents différents, des jours différents, à des endroits différents ? C’est à cette impossibilité biologique que se heurte Jeannie Ferrami, une généticienne de vingt-neuf ans spécialiste de la gémellité, lorsqu’elle se...
            Une inquiétante plongée au coeur des manoeuvres inavouables liées au génie génétique.
            Comment deux vrais jumeaux peuvent-ils être nés de parents différents, des jours différents, à des endroits différents ? C’est à cette impossibilité biologique que se heurte Jeannie Ferrami, une généticienne de vingt-neuf ans spécialiste de la gémellité, lorsqu’elle se penche sur le cas étrange de Steve Logan et Dennis Pinker. Ils partagent le même ADN et sont de véritables sosies, jusque dans leurs gestes et leurs manies, mais ils ne se connaissent pas et n’ont jamais entendu parler l’un de l’autre.
            Brillant étudiant en droit, Steve est un garçon sympathique et sans histoires. Dennis, lui, est un psychopathe endurci condamné à la prison à perpétuité. Pourtant, c’est Steve qui est accusé d’un crime. Convaincue de son innocence, Jeannie s’acharne à rechercher la vérité. Autour d’elle, la violence et les agressions se multiplient. Tous les témoignages concordent : l’agresseur ressemble trait pour trait à Steve et Dennis. Qui est cet homme ? Jeannie n’a plus le choix : elle doit découvrir le secret des sosies et le véritable visage de son ennemi. Et s’il s’agissait d’un troisième jumeau ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221141076
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 492
            Format : 153 x 240 mm
            Robert Laffont
            18.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Chatdebibliotheques Posté le 3 Juin 2019
              une relecture pour moi, expérience intéressante d'ailleurs, un bon thriller avec un angle original (surtout pour l'époque où il a été publié)
            • DocteurVeggie Posté le 25 Mai 2019
              Ken Follett, voilà des années que j'entends parler de lui. Que je vois régulièrement ses livres défiler dans les catalogues littéraires ou topics virtuels. Rien ne me prédisposait à lire un de ses bouquins, sauf le jour où une grande dame m'a proposé d'en lire un. Cela faisait deux ans qu'il se trouvait dans ma PAL et finalement, je me suis décidé à le lire. Pourquoi ne l'ai-je pas lu plus tôt ? C'est une bonne question. Si l'histoire en elle-même est un peu passée de mode, celle-ci a été écrite début des années 90 et que depuis lors la recherche scientifique a nettement évolué et la technologie tout autant, je dois avouer malgré tout que j'ai aimé l'intrigue. Celle-ci est assez bien ficelée, surtout au niveau de la psychologie des personnages. Nous sommes loin des personnages aptes à la castagne. Même si certains sont assez violents, ils sont contrebalancés par d'autres personnages nettement plus finauds et matures. [Ce point est jugé de manière comparative par apport aux polars sortis en 2018-2019]. Le rythme suit son cours et les retournements de situation se font à des moments opportuns. D'un point de vue de lecteur, on peut voir l'histoire comme une... Ken Follett, voilà des années que j'entends parler de lui. Que je vois régulièrement ses livres défiler dans les catalogues littéraires ou topics virtuels. Rien ne me prédisposait à lire un de ses bouquins, sauf le jour où une grande dame m'a proposé d'en lire un. Cela faisait deux ans qu'il se trouvait dans ma PAL et finalement, je me suis décidé à le lire. Pourquoi ne l'ai-je pas lu plus tôt ? C'est une bonne question. Si l'histoire en elle-même est un peu passée de mode, celle-ci a été écrite début des années 90 et que depuis lors la recherche scientifique a nettement évolué et la technologie tout autant, je dois avouer malgré tout que j'ai aimé l'intrigue. Celle-ci est assez bien ficelée, surtout au niveau de la psychologie des personnages. Nous sommes loin des personnages aptes à la castagne. Même si certains sont assez violents, ils sont contrebalancés par d'autres personnages nettement plus finauds et matures. [Ce point est jugé de manière comparative par apport aux polars sortis en 2018-2019]. Le rythme suit son cours et les retournements de situation se font à des moments opportuns. D'un point de vue de lecteur, on peut voir l'histoire comme une partie de jeu de Go. Un coup d'un coté pour un autre coup de l'autre. Quant au style, je l'ai trouvé fluide et sans trop de fioritures, on ne se perd pas dans le nombre de personnages. Finalement, j'ai passé un bon moment. Je vais sûrement me laisser tenter par un autre Follett, afin de voir si cela tourne dans le même acabit, mais pas de suite. J'ai trente livres dans ma PAL qui attendent d'être lus.
              Lire la suite
              En lire moins
            • MeliMelolivresque Posté le 25 Mars 2019
              Ayant fait des études de Laboratoire, j'ai apprécié cet lecture sur la génétique bien compliquer à nos yeux. Un livre avec plein de rebondissement. Quand une jeune chercheuse met son nez dans les affaires d'un hôpital, sa ne rigole pas ! Un secret qui dure depuis 23 ans, a déstabilisé les grosses tête
            • lecturesdudimanche Posté le 11 Janvier 2019
              Le titre étant assez révélateur, peu de spoil si j’explique ceci : dans le cadre de ses recherches sur la génétique et, grosso modo, de la prédominance de l’inné et de l’acquis, Jeannie Ferrami étudie le cas de jumeaux séparés à la naissance. Son étude l’amène à rencontrer Steve Logan, charmant jeune homme au Q.I. relativement élevé et Dennis Pinker, la copie conforme de Steve, tant au niveau physique qu’au niveau intelligence mais son antithèse d’un point de vue comportemental ! En effet, Dennis est un violeur assassin condamné à la prison à vie et semble totalement dépourvu de morale. Si cette diversité de caractère tend à prouver à Jeannie l’intérêt de ses recherches, lorsque son amie Lisa, victime de viol, identifie Steve comme son agresseur, c’est toute la théorie de Jeannie qu’elle fiche par terre. Au nom de la science mais également poussée par des sentiments romanesques envers Steve, Jeannie va tout mettre en oeuvre pour innocenter Steve. Et s’il y avait un troisième jumeau ? Resituons l’histoire dans le temps, parce que cela a son importance : le roman (en publication anglaise) est sorti en 1996 ! Entendez par là : pas de Smartphone à gogo, utilisation de disquettes... Le titre étant assez révélateur, peu de spoil si j’explique ceci : dans le cadre de ses recherches sur la génétique et, grosso modo, de la prédominance de l’inné et de l’acquis, Jeannie Ferrami étudie le cas de jumeaux séparés à la naissance. Son étude l’amène à rencontrer Steve Logan, charmant jeune homme au Q.I. relativement élevé et Dennis Pinker, la copie conforme de Steve, tant au niveau physique qu’au niveau intelligence mais son antithèse d’un point de vue comportemental ! En effet, Dennis est un violeur assassin condamné à la prison à vie et semble totalement dépourvu de morale. Si cette diversité de caractère tend à prouver à Jeannie l’intérêt de ses recherches, lorsque son amie Lisa, victime de viol, identifie Steve comme son agresseur, c’est toute la théorie de Jeannie qu’elle fiche par terre. Au nom de la science mais également poussée par des sentiments romanesques envers Steve, Jeannie va tout mettre en oeuvre pour innocenter Steve. Et s’il y avait un troisième jumeau ? Resituons l’histoire dans le temps, parce que cela a son importance : le roman (en publication anglaise) est sorti en 1996 ! Entendez par là : pas de Smartphone à gogo, utilisation de disquettes et de fax, l’accès aux mails assez limité (#9835;#9835; Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaîaîaîtreeee !#9835;#9835; – voire même trente, pour le coup…), . Bref, quand on se fait voler son ordinateur, comme c’est le cas de notre héroïne, pas de Cloud pour récupérer ses fichiers qui sont sous clé sur une disquette dans un local qui lui est inaccessible… Quand on veut joindre un inconnu, pas d’internet pour faire le 1307.be, il faut fouiller dans le bottin ! Bref, si toute cette absence de technologie paraît un peu dingue à l’heure actuelle, c’est pourtant cela qui rythme l’intrigue puisqu’un coup de fil raté peut changer la donne (ben oui, faut attendre de rentrer chez soi et d’écouter le répondeur si on veut des nouvelles « fraîches » !). Donc, une fois habitué à ce voyage dans le temps, on peut prendre le temps de se poser dans l’intrigue, même s’il ne faut pas être Sherlock Holmes pour la débusquer assez rapidement ! Dans ce thriller, tout est affaire de puissance, de longueur de bras et de pouvoir. Et bien sûr, la jeune et jolie étudiante sans le sous va devoir entamer une course contre la montre et mettre sa vie en jeu pour déjouer les machinations politico-financières de quelques gros bonnets du système ! Un thriller à l’américaine, qu’on verrait volontiers adapté au petit écran. J’ai apprécié la réouverture du débat sur l’inné et l’acquis qui, inévitablement, me renvoie à des questionnements sur mes choix de mère, mais malheureusement, je trouve qu’il n’a pas été suffisamment développé. J’ai aimé aussi un peu d’apprentissage sur la génétique, même s’il y a fallu pas mal de fiction pour enrober le bébé ! Un petit bémol sur l’attitude mi-nympho mi-nonnette de notre Jeannie, un peu exaspérante par moment avec ses mouvements d’humeur pas toujours très justifiés. Au final, un sympathique moment de lecture qui, cependant, ne restera pas la lecture marquante de l’année ! Mais pour être totalement honnête, je suis sûre que je l’aurais complètement adoré si je l’avais découvert en 1996 !
              Lire la suite
              En lire moins
            • denis76 Posté le 16 Novembre 2018
              Baltimore, de nos jours (enfin, avant le téléphone portable ). Jeannie est généticienne, et s'intéresse à la question : l'intelligence et l'agressivité sont-elles génétiques ? Elle se questionne sur le fait que son amie Lisa se soit fait violer par Steve Logan, dont l'ADN a laissé des traces, car elle le qualifie de "non-agressif" dans sa recherche. Steve est arrêté. Elle tombe sur un ADN semblable à celui de Steve : celui de Dennis Pinker, mais le violeur ne peut pas être lui, car il est en prison. Et pourquoi ce Pinker a-t-il le même ADN que Logan ? Jeannie découvre qu'en 1972, il y avait une clinique de fécondation illégale, et que deux bébés-éprouvette jumeaux ont été conçus, bien sûr par le même couple, mais portés par des mères différentes. Mais si ni Steve, ni Dennis n'ont violé Lisa, il ne reste qu'une solution... . Là encore, suspense ; là encore, des personnages manichéens, mais les vrais gens ne sont-ils pas ainsi, même si les personnalités sont complexes : par exemple, on doit bien faire le tri parmi nos amis, au risque de garder des parasites "intéressés" ; là encore, un beau thriller, où un des jumeaux joue sur sa ressemblance pour... Pour quoi... Baltimore, de nos jours (enfin, avant le téléphone portable ). Jeannie est généticienne, et s'intéresse à la question : l'intelligence et l'agressivité sont-elles génétiques ? Elle se questionne sur le fait que son amie Lisa se soit fait violer par Steve Logan, dont l'ADN a laissé des traces, car elle le qualifie de "non-agressif" dans sa recherche. Steve est arrêté. Elle tombe sur un ADN semblable à celui de Steve : celui de Dennis Pinker, mais le violeur ne peut pas être lui, car il est en prison. Et pourquoi ce Pinker a-t-il le même ADN que Logan ? Jeannie découvre qu'en 1972, il y avait une clinique de fécondation illégale, et que deux bébés-éprouvette jumeaux ont été conçus, bien sûr par le même couple, mais portés par des mères différentes. Mais si ni Steve, ni Dennis n'ont violé Lisa, il ne reste qu'une solution... . Là encore, suspense ; là encore, des personnages manichéens, mais les vrais gens ne sont-ils pas ainsi, même si les personnalités sont complexes : par exemple, on doit bien faire le tri parmi nos amis, au risque de garder des parasites "intéressés" ; là encore, un beau thriller, où un des jumeaux joue sur sa ressemblance pour... Pour quoi ? Eh bien, vous le saurez en lisant le livre : ) . Enfin, j'ai relevé une belle citation qui m'intéresse particulièrement : . "La grande différence entre Dennis et Steve, c'était leur degré d'intégration à la société. Steve était un garçon mûr avec une faculté d'adaptation au dessus de la moyenne, il n'avait pas de problème de rapports avec les inconnus, il était prêt à accepter l'autorité légitime, à l'aise avec ses amis, heureux de faire partie d'une équipe. Les rapports qu'entretenait Dennis avec autrui étaient ceux d'un enfant de trois ans : il s'emparait de tout ce dont il avait envie, il avait du mal à partager, , il avait peur des inconnus et, s'il ne pouvait pas obtenir ce qu'il voulait, il perdait son calme et devenait violent." NDL : Voilà ! Tous les psychopathes, les pervers narcissiques semblent être ainsi. On pourrait, je pense, dire de même pour Hitler, 3 ans d'âge mental, non ? ... Mais ça n'a rien à voir avec l'intelligence : )
              Lire la suite
              En lire moins
            Plongez dans l'univers de Ken Follett
            Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !