En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Déracinés

        Les Escales
        EAN : 9782365693318
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 140 x 225 mm
        Les Déracinés

        Collection : Domaine français
        Date de parution : 03/05/2018
        Des cafés viennois des années trente aux plages des Caraïbes, découvrez une formidable histoire d'amour et d'exil, et le destin exceptionnel d'Almah et de Wilhelm.
        Vienne, 1932. Au milieu du joyeux tumulte des cafés, Wilhelm, journaliste, rencontre Almah, libre et radieuse. Mais la montée de l’antisémitisme vient assombrir leur idylle. Au bout de quelques années, ils n’auront plus le choix ; les voilà condamnés à l’exil. Commence alors une longue errance de pays en pays,... Vienne, 1932. Au milieu du joyeux tumulte des cafés, Wilhelm, journaliste, rencontre Almah, libre et radieuse. Mais la montée de l’antisémitisme vient assombrir leur idylle. Au bout de quelques années, ils n’auront plus le choix ; les voilà condamnés à l’exil. Commence alors une longue errance de pays en pays, d’illusions en désillusions. Jusqu’à ce qu’on leur fasse une proposition inattendue : fonder une colonie en République dominicaine. En effet, le dictateur local a offert cent mille visas à des Juifs venus du Reich.
        Là, au milieu de la jungle brûlante, tout est à construire : leur ville, leur vie.

        Fondée sur des faits réels, cette fresque au souffle admirable révèle un pan méconnu de notre histoire. Elle dépeint le sort des êtres pris dans les turbulences du temps, la perte des rêves de jeunesse, la douleur de l’exil et la quête des racines.

        « Incontournable. Un grand roman, absolument extraordinaire. » – Gérard Collard - Le Magazine de la santé
        « Avec des personnages attachants, un univers dépaysant et une forte tension romanesque, Catherine Bardon signe une saga passionnante qui ravive un pan peu connu de l'Histoire. » – Version Femina
        « Fresque historique haletante. » – Lire
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782365693318
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 140 x 225 mm
        Les Escales
        21.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • cbondeelle Posté le 10 Octobre 2018
          Belle découverte que cette aventure, finalement méconnue, dominicaine... Une page d'histoire, toute en verve. C'est haletant, passionnant.... même si le roman est là, derrière la petite histoire, la grande Histoire se dessine.
        • Didilit Posté le 8 Octobre 2018
          Attention, coup de cœur pour ce petit pavé de la rentrée littéraire!!! Wilhelm et Almah tombent amoureux lors d'une soirée mondaine viennoise. Almah jeune et sublime dentiste issue de la bourgeoisie et Wilhelm, d'une famille plus modeste se destine à une belle carrière de journaliste. Ils se marient rapidement et ont un beau garçon... beau roman, belle histoire... Mais Wilhelm et Almah sont juifs et Autrichiens au début des années 30. Ils voient leur environnement changer, leur ville devenir sombre, leur voisins se transformer en ennemis et leurs droits se réduire de plus en plus... La peur s'installe. Myriam, la soeur de Wilhelm, leurs amis, leurs collègues et les intellectuels qu'ils admirent quittent le pays mais eux restent car tout finira bien par revenir à la normale, ce n'est pas possible, et puis ils ne peuvent pas abandonner leurs parents! Quand ils se décident à rejoindre Myriam, il est trop tard. Les frontières américaines sont fermées et plus aucun pays n'accueillent les Juifs. Seule la dictature Dominicaine offre des visas pour que les Juifs viennent y créer une colonie. Comment apprendre à vivre dans un pays inconnu, au climat difficile, dans un lieu où tout est à construire et où les colons ne savent pas ce... Attention, coup de cœur pour ce petit pavé de la rentrée littéraire!!! Wilhelm et Almah tombent amoureux lors d'une soirée mondaine viennoise. Almah jeune et sublime dentiste issue de la bourgeoisie et Wilhelm, d'une famille plus modeste se destine à une belle carrière de journaliste. Ils se marient rapidement et ont un beau garçon... beau roman, belle histoire... Mais Wilhelm et Almah sont juifs et Autrichiens au début des années 30. Ils voient leur environnement changer, leur ville devenir sombre, leur voisins se transformer en ennemis et leurs droits se réduire de plus en plus... La peur s'installe. Myriam, la soeur de Wilhelm, leurs amis, leurs collègues et les intellectuels qu'ils admirent quittent le pays mais eux restent car tout finira bien par revenir à la normale, ce n'est pas possible, et puis ils ne peuvent pas abandonner leurs parents! Quand ils se décident à rejoindre Myriam, il est trop tard. Les frontières américaines sont fermées et plus aucun pays n'accueillent les Juifs. Seule la dictature Dominicaine offre des visas pour que les Juifs viennent y créer une colonie. Comment apprendre à vivre dans un pays inconnu, au climat difficile, dans un lieu où tout est à construire et où les colons ne savent pas ce qu'il faut faire? Et comment faire le deuil de sa vie d'avant et de celle qui leur était promise? Cette aventure sur plusieurs décennies m'a transporté! Je le conseille sans réserve. C'est un premier roman, c'est très bien écrit et très prometteur!
          Lire la suite
          En lire moins
        • nilebeh Posté le 3 Octobre 2018
          Lorsque Wilhelm Rosenheck tombe sous le charme de la séduisante Almah, il ne pouvait pas supposer que leur vie brillante et riche du Vienne des années 30 allait basculer dans l'horreur du nazisme et l'entraîner de l'autre côté de l'Atlantique, non pas aux États-Unis tant espérés, mais dans la république dominicaine pliée sous la férule de Trujillo. On découvre un pan de l'histoire juive plutôt méconnu : l'expulsion des juifs d'Autriche après l’Anschluss a donné lieu à une sorte d' "appel d'offres" lancé aux nations par le président Roosevelt pour trouver des pays d'accueil hors des USA pour 650 000 Juifs d'Allemagne et d'Autriche. Nous sommes en juillet 1938, c'est la conférence d' Evian à laquelle ont participé en tout et pour tout 32 États, dont seulement neuf d'Europe ! On apprend ainsi que la Suisse ferme ses frontières, que les États-Unis limitent de façon drastique l’accueil des Juifs d'Europe (et les renvoient là-bas, si nécessaire!) : cela ne vous rappelle rien ? Pas d'Aquarius à l'époque, mais la Dorsa, association qui convoie les juifs à travers l'Europe, dans des camps infects ou supportables selon les pays, les achemine jusqu'à la république dominicaine où ils deviennent agriculteurs de kibboutz, préfigurant ainsi la création de l’État d’Israël en... Lorsque Wilhelm Rosenheck tombe sous le charme de la séduisante Almah, il ne pouvait pas supposer que leur vie brillante et riche du Vienne des années 30 allait basculer dans l'horreur du nazisme et l'entraîner de l'autre côté de l'Atlantique, non pas aux États-Unis tant espérés, mais dans la république dominicaine pliée sous la férule de Trujillo. On découvre un pan de l'histoire juive plutôt méconnu : l'expulsion des juifs d'Autriche après l’Anschluss a donné lieu à une sorte d' "appel d'offres" lancé aux nations par le président Roosevelt pour trouver des pays d'accueil hors des USA pour 650 000 Juifs d'Allemagne et d'Autriche. Nous sommes en juillet 1938, c'est la conférence d' Evian à laquelle ont participé en tout et pour tout 32 États, dont seulement neuf d'Europe ! On apprend ainsi que la Suisse ferme ses frontières, que les États-Unis limitent de façon drastique l’accueil des Juifs d'Europe (et les renvoient là-bas, si nécessaire!) : cela ne vous rappelle rien ? Pas d'Aquarius à l'époque, mais la Dorsa, association qui convoie les juifs à travers l'Europe, dans des camps infects ou supportables selon les pays, les achemine jusqu'à la république dominicaine où ils deviennent agriculteurs de kibboutz, préfigurant ainsi la création de l’État d’Israël en 1948. Là, ils utilisent leurs compétences pour recréer un monde, avec école, infirmerie, orchestre, soirées culturelles, cours le langue : on ne peut s'empêcher de penser à tous ces déportés qui, dans les camps, ont essayé de rendre la vie plus digne, plus humaine. Du milieu tourbillonnant de Vienne, ils passent au climat tropical, à la rudesse des travaux collectifs sous la houlette d'un responsable juif qui organise tout d'abord la vie de façon socialiste puis, l'acclimatation aidant, sur un modèle moins collectiviste. On est quand même un peu sidéré d'apprendre que l'hospitalité du dictateur Trujillo est motivée par son désir de « blanchir » sa population noire, d'origine haïtienne ! Une note de référence serait utile. Et nous suivons une sorte de saga, entre amours fous, rires de la vie champêtre et dur labeur, renoncement aux espérances anciennes et découverte d'un nouveau monde, attachant et simple. Les exactions du tyran y sont tout de même évoquées - un peu - mais apparemment les populations ne se mélangent pas beaucoup. Le livre se décompose en courts chapitres narratifs, roman d'amour, biographie d'une famille sur fond de guerre mondiale, naissance de l’État d’Israël, la Grande Histoire vécue au jour le jour par des gens ordinaires. C'est romanesque, plutôt bien écrit, documenté, un peu trop prêt-à-l'emploi pour en faire une série à mon avis...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Marieemmy Posté le 1 Octobre 2018
          Voici une jeune auteur à suivre, du moins par moi. En lisant la 4è de couverture, je savais que cela allait me plaire car le pays d'origine (Allemagne puis émigration en République Dominicaine), le contexte historique (des années 30 aux années 60, la période de la 2è guerre mondiale étant ma préférée) sont mes préférés. On suit les débuts de Wilhem et d'Almah en proie aux affres à cause de leur judicité et leur exil de survie sur 1 ile libre de toute civilisation et leur nouvelle vie à créer là bas. Après avoir fui cela, ils se trouveront confrontés à une autre forme de didacture. L'auteur résusit ici un sacré tour de force en maintenant en haleine son public grâce à une puissance romanesque et historique diffuse et intense et en narrant un épisode de l'Histoire méconnu (l'exode des Juifs vers cette île) Mme Bardon nous offre ici une lecture aux petits oignons égrénée de faits hisoriques véridiques et détaillés nous permettant de voir qu'une fois de plus les Juifs ont servi de cobayes à des expériences, ici moins atroces et douloureuses que celles menées par les Allemands. L'écriture est ciselée, et jamais je ne me suis ennuyée au fil des 606 pages grâce... Voici une jeune auteur à suivre, du moins par moi. En lisant la 4è de couverture, je savais que cela allait me plaire car le pays d'origine (Allemagne puis émigration en République Dominicaine), le contexte historique (des années 30 aux années 60, la période de la 2è guerre mondiale étant ma préférée) sont mes préférés. On suit les débuts de Wilhem et d'Almah en proie aux affres à cause de leur judicité et leur exil de survie sur 1 ile libre de toute civilisation et leur nouvelle vie à créer là bas. Après avoir fui cela, ils se trouveront confrontés à une autre forme de didacture. L'auteur résusit ici un sacré tour de force en maintenant en haleine son public grâce à une puissance romanesque et historique diffuse et intense et en narrant un épisode de l'Histoire méconnu (l'exode des Juifs vers cette île) Mme Bardon nous offre ici une lecture aux petits oignons égrénée de faits hisoriques véridiques et détaillés nous permettant de voir qu'une fois de plus les Juifs ont servi de cobayes à des expériences, ici moins atroces et douloureuses que celles menées par les Allemands. L'écriture est ciselée, et jamais je ne me suis ennuyée au fil des 606 pages grâce à la romance et la puissance des personnages. A découvrir!!!
          Lire la suite
          En lire moins
        • sujko Posté le 28 Septembre 2018
          j ai adoré !! un livre complet ou de nombreux themes sont abordés .. tres bien ecrit .. on verse qq larmes .. une page d histoire racontée à travers une belle histoire d amour .. de belles descriptions des personnages , mais aussi de la vie à Vienne avant guerre , et au debut de l arrivee du nazisme et de l antisemisitsme .. La Republique dominicaine est aussi racontee avec passion et objectivité .. A lire !!!!!!!!!!!

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « Incontournable. Un grand roman, absolument extraordinaire. »
         
        Gérard Collard / Le Magazine de la santé
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
        Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com