Lisez! icon: Search engine

Les Déracinés

Les Escales
EAN : 9782365693318
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 140 x 225 mm
Les Déracinés

Collection : Domaine français
Date de parution : 03/05/2018
Des cafés viennois des années trente aux plages des Caraïbes, découvrez une formidable histoire d'amour et d'exil, et le destin exceptionnel d'Almah et de Wilhelm.
Vienne, 1932. Au milieu du joyeux tumulte des cafés, Wilhelm, journaliste, rencontre Almah, libre et radieuse. Mais la montée de l’antisémitisme vient assombrir leur idylle. Au bout de quelques années, ils n’auront plus le choix ; les voilà condamnés à l’exil. Commence alors une longue errance de pays en pays,... Vienne, 1932. Au milieu du joyeux tumulte des cafés, Wilhelm, journaliste, rencontre Almah, libre et radieuse. Mais la montée de l’antisémitisme vient assombrir leur idylle. Au bout de quelques années, ils n’auront plus le choix ; les voilà condamnés à l’exil. Commence alors une longue errance de pays en pays, d’illusions en désillusions. Jusqu’à ce qu’on leur fasse une proposition inattendue : fonder une colonie en République dominicaine. En effet, le dictateur local a offert cent mille visas à des Juifs venus du Reich.
Là, au milieu de la jungle brûlante, tout est à construire : leur ville, leur vie.

Fondée sur des faits réels, cette fresque au souffle admirable révèle un pan méconnu de notre histoire. Elle dépeint le sort des êtres pris dans les turbulences du temps, la perte des rêves de jeunesse, la douleur de l’exil et la quête des racines.

« La saga qui nous transporte. » Olivia de Lamberterie, ELLE
« Incontournable. Un grand roman, absolument extraordinaire. » – Gérard Collard - Le Magazine de la santé
« Avec des personnages attachants, un univers dépaysant et une forte tension romanesque, Catherine Bardon signe une saga passionnante qui ravive un pan peu connu de l'Histoire. » – Version Femina
« Fresque historique haletante. » – Lire
« Un récit dense et captivant.» - Le Huffington Post
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365693318
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 140 x 225 mm
Les Escales

Ils en parlent

« La saga qui nous transporte. »
Olivia de Lamberterie / ELLE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bislys Posté le 21 Novembre 2019
    A Vienne, dans les années 30, Wilhelm rencontre Almah. Dès le départ l'attirance est immédiate, le coup de foudre. Mais les tambours de la guerre résonnent de plus en plus et le couple est obligé de s'exiler en République Dominicaine où le dictateur promet 100 000 visas aux juifs voulant fuir l'Europe. Pour eux et leur petite communauté de pionniers, tout est à reconstruire. Il ne m'a fallu que quelques pages pour savoir que ce livre allait me plaire: une histoire accrocheuse, un style simple et des personnages attachants ont terminé de me convaincre. J'ai cependant été déçue par le côté très romanesque du récit. Les personnages ont beau connaitre des situations difficiles, que ce soit la vie dans l'Autriche nazie, l'exil ou l'arrivée dans un pays inconnu, il ne leur arrive jamais rien de vraiment dramatique. A chaque fois, ils arrivent à passer miraculeusement entre les mailles des évènements. Beaucoup trop de facilité et peu de crédibilité dans l'action. Une facilité d'autant plus renforcée par la manie qu'a l'auteure de raconter par avance ce qui va arriver aux personnages dans le futur (par exemple, l'avenir amoureux de la sœur de Wil nous est révélé alors que celle-ci n'est encore qu'une... A Vienne, dans les années 30, Wilhelm rencontre Almah. Dès le départ l'attirance est immédiate, le coup de foudre. Mais les tambours de la guerre résonnent de plus en plus et le couple est obligé de s'exiler en République Dominicaine où le dictateur promet 100 000 visas aux juifs voulant fuir l'Europe. Pour eux et leur petite communauté de pionniers, tout est à reconstruire. Il ne m'a fallu que quelques pages pour savoir que ce livre allait me plaire: une histoire accrocheuse, un style simple et des personnages attachants ont terminé de me convaincre. J'ai cependant été déçue par le côté très romanesque du récit. Les personnages ont beau connaitre des situations difficiles, que ce soit la vie dans l'Autriche nazie, l'exil ou l'arrivée dans un pays inconnu, il ne leur arrive jamais rien de vraiment dramatique. A chaque fois, ils arrivent à passer miraculeusement entre les mailles des évènements. Beaucoup trop de facilité et peu de crédibilité dans l'action. Une facilité d'autant plus renforcée par la manie qu'a l'auteure de raconter par avance ce qui va arriver aux personnages dans le futur (par exemple, l'avenir amoureux de la sœur de Wil nous est révélé alors que celle-ci n'est encore qu'une ado). Certains évènements sont donc sans surprise. Si l'auteure se permet des raccourcis avec la vie de ses personnages, c'est aussi le cas avec les évènements historiques. Elle balaye 40 ans d'une vie en 700 pages donc autant dire que l'on n'a pas trop le temps de s'attarder sur ce qui s'y passe. Dommage car toute la partie dans l'Autriche nazie aurait méritée plus que 200 pages. L'aspect historique y est traité de manière superficielle et rapide. On a parfois l'impression que les personnages ne sont pas partie intégrante à tout ce qui se déroule devant leurs yeux. Un bilan mitigé pour ce livre. Certes, l'histoire des personnages est intéressante et prenante, mais tout se passe un peu trop vite et facilement à mon goût.
    Lire la suite
    En lire moins
  • amanline Posté le 6 Novembre 2019
    Nous sommes au début des années 30, Wilhelm et Almah se rencontrent et tombent amoureux au premier regard. Entourés de parents aimants, ils ont tout pour être heureux: un beau mariage, puis un beau bébé , et chacun un job où ils s'épanouissent. Mais c'est sans compter la montée du nazisme. Vienne se transforme. Les heurts et la chasse aux juifs deviennent la norme, les brimades et les humiliations une banalité. Pour leur sécurité, un seul choix s'impose à eux : l 'exil. Mais débute alors la course aux visas, l'essuyage de refus, puis le graissage de pattes et les longues attentes pour obtenir enfin, le précieux sésame vers les Etats Unis . Voilà le début d'un long voyage, vers une nouvelle vie, mais les obstacles sont multiples, et s'ils ne veulent pas finir dans un camp en Suisse où plane l'incertitude d'un rapatriement vers l'Autriche , une seule alternative s'ouvre à eux : la République Dominicaine et devenir des colons. La République Dominicaine et la possibilité de tout rebâtir, tout reconstruire, là bas ,où tout est à construire, une nouvelle vie, de nouveaux amis, de nouvelles racines, un nouveau bonheur, loin de leur patrie qui souffre, sans se laisser submerger... Nous sommes au début des années 30, Wilhelm et Almah se rencontrent et tombent amoureux au premier regard. Entourés de parents aimants, ils ont tout pour être heureux: un beau mariage, puis un beau bébé , et chacun un job où ils s'épanouissent. Mais c'est sans compter la montée du nazisme. Vienne se transforme. Les heurts et la chasse aux juifs deviennent la norme, les brimades et les humiliations une banalité. Pour leur sécurité, un seul choix s'impose à eux : l 'exil. Mais débute alors la course aux visas, l'essuyage de refus, puis le graissage de pattes et les longues attentes pour obtenir enfin, le précieux sésame vers les Etats Unis . Voilà le début d'un long voyage, vers une nouvelle vie, mais les obstacles sont multiples, et s'ils ne veulent pas finir dans un camp en Suisse où plane l'incertitude d'un rapatriement vers l'Autriche , une seule alternative s'ouvre à eux : la République Dominicaine et devenir des colons. La République Dominicaine et la possibilité de tout rebâtir, tout reconstruire, là bas ,où tout est à construire, une nouvelle vie, de nouveaux amis, de nouvelles racines, un nouveau bonheur, loin de leur patrie qui souffre, sans se laisser submerger par la culpabilité d'être des privilégiés. Ce roman sort de ma zone de prédilection, mais néanmoins, j'ai bien aimé. C'est un roman fort, comme ses personnages emprunts de renonciation et d'humilité. J'ai beaucoup aimé, l'apport historique, cette approche romancée, mais peu souvent relaté sous cet angle . De plus, la très belle prose de l'auteur, fait que malgré les plus de 700 pages, ce roman se lit très bien, je le conseille fortement .
    Lire la suite
    En lire moins
  • Catssy Posté le 6 Novembre 2019
    Recommandé par une amie, je me suis plongée dans ce livre. J'ai pris tout mon temps pour le lire, un peu chaque soir. J'ai un peu de mal à trouver les mots. Une chose est sûre, ce livre m'a bouleversé. J'ai découvert une part de l'histoire méconnue : celle d'êtres humains méprisés, humiliés, rejetés, contraints à l'exil dans des conditions déplorables et l'incertitude d'un lendemain. Obligés de tout quitter et de laisser derrière eux leurs familles sans savoir s'ils les reverraient un jour. C'est un livre qui m'aura beaucoup marqué.
  • lou147 Posté le 3 Novembre 2019
    J ai beaucoup aimé j ai appris plein de choses. J ai hâte de lire la suite.
  • fvidalinc Posté le 28 Octobre 2019
    Histoire d’un couple de jeunes gens autrichiens juifs qui se rencontrent au moment de la montée du nazisme. Lui est un journaliste en devenir. Elle est dentiste. Ils observent sans y croire puis subissent les persécutions de leur peuple mais tardent à quitter l’Autriche pour rester avec leurs parents. En 1939 , au moment où ils souhaitent partir, les visas se font rares et après un parcours compliqué et difficile, ils émigrent en République dominicaine, pas vraiment par choix. On les suit dans leur installation dans cette île, déracinés. Il est intéressant, de voir comment ils se reconstruisent. Parcours intéressant qui nous rappelle combien les situations que l’on pensent stables peuvent basculer insidieusement et que nous devons être ouverts aux personnes qui émigrent pour sauver leur peau. Cela pourrait être nous demain. il faut beaucoup de courage et de force pour tout quitter, pour subir cette incertitude, pour surmonter ces humiliations et pour reconstruire sans être attendu ni désiré. Par contre, sur la forme, et d’une façon générale , je n’aime pas trop le style best seller sentimental. Je ne suis donc pas fan .

les contenus multimédias

Chargement en cours...
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    Le Noël des auteurs : 5 questions délicieusement festives à Catherine Bardon

    Tout au long du mois de décembre, Lisez interroge les auteurs sur leur rapport à Noël. En 2018, Catherine Bardon a publié son premier roman, Les Déracinés, premier tome d'une saga historique. Le troisième tome, Et la vie reprit son cours, paraîtra aux Escales en avril 2020. Pour l'autrice, pas de Noël possible sans Mary Poppins, Jingle Bells et des montagnes de chocolat.

    Lire l'article