Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221202159
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 1 x 240 mm

Les Piliers de la Terre - Tome 2

Aliena

Jean ROSENTHAL (Traducteur)
Date de parution : 14/09/2017

À coups de hache et d’épée, Ken Follett plonge dans le vif d’une histoire écrite en lettres de sang aux heures les plus sombres du Moyen Âge…
Une fresque monumentale par le plus grand bâtisseur de romans historiques de notre époque 1123.
1140. La construction de la grande cathédrale est...

À coups de hache et d’épée, Ken Follett plonge dans le vif d’une histoire écrite en lettres de sang aux heures les plus sombres du Moyen Âge…
Une fresque monumentale par le plus grand bâtisseur de romans historiques de notre époque 1123.
1140. La construction de la grande cathédrale est sur le point de commencer. À l’appel du clergé, des travailleurs de toute l’Angleterre affluent vers la ville de Kingsbridge, dans l’espoir de racheter leurs péchés par le dur labeur de la pierre.
Déterminé à s’emparer du comté de Shiring, William Hamleigh, l’un des prétendants au trône, dresse une armée contre ses rivaux : une guerre civile éclate. Dans son sillage de flammes et de dévastations, le peuple, assoiffé de justice, de vérité ou de vengeance, oeuvre à reconstruire la vie qu’on lui a arrachée.
Les destins de Philip, le prieur, de Jack, le bâtisseur, ou de la jeune aristocrate Aliena vont s’entremêler. Tous égaux devant Dieu, ils seront seuls pour affronter leur sort.
Une nouvelle édition augmentée d’un entretien inédit avec Ken Follett.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221202159
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 1 x 240 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • m1rtial Posté le 14 Avril 2020
    Éblouissant ! Ce second tome a été encore plus fort que le premier, la noirceur de Waleran et William n'ayant pas de limites. Et sur les 566 pages d'Aliena il n'y a eu vraiment aucun repit, le prieure et village de Kingsbridge passant de l'opulence à la misère à grand coup d'incendie, famine ou trahison Et ceci de la première a la dernière page, la fin malheureuse de Thomas Becket n'étant pas le dernier des événements On aurait eu grand plaisir à suivre encore les aventures de Jack, Aliena, Tommy ... Un seul bémol mais qui est une remarque de mise en page : certains espacements manquent : en effet certains passages d'une action à l'autre se font sans laisser une ligne d'espacement, ça arrive trois ou quatre fois dans le dernier tiers du livre On aurait peut être également aimé voir le personnage de Richard parti se battre en terre Sainte traite un peu plus longuement sa fin suite à un tremblement de terre étant un peu hâtive; et pourtant voilà un personnage au caractère intéressant : fainéant profiteur mais brave ... alors que beaucoup de critiques indiquent que les personnages sont très tranches mauvais ou bons sans nuances Je... Éblouissant ! Ce second tome a été encore plus fort que le premier, la noirceur de Waleran et William n'ayant pas de limites. Et sur les 566 pages d'Aliena il n'y a eu vraiment aucun repit, le prieure et village de Kingsbridge passant de l'opulence à la misère à grand coup d'incendie, famine ou trahison Et ceci de la première a la dernière page, la fin malheureuse de Thomas Becket n'étant pas le dernier des événements On aurait eu grand plaisir à suivre encore les aventures de Jack, Aliena, Tommy ... Un seul bémol mais qui est une remarque de mise en page : certains espacements manquent : en effet certains passages d'une action à l'autre se font sans laisser une ligne d'espacement, ça arrive trois ou quatre fois dans le dernier tiers du livre On aurait peut être également aimé voir le personnage de Richard parti se battre en terre Sainte traite un peu plus longuement sa fin suite à un tremblement de terre étant un peu hâtive; et pourtant voilà un personnage au caractère intéressant : fainéant profiteur mais brave ... alors que beaucoup de critiques indiquent que les personnages sont très tranches mauvais ou bons sans nuances Je vais commencer très bientôt Un monde sans fin ou les critiques sont plus partagées... on verra ça
    Lire la suite
    En lire moins
  • ninosairosse Posté le 18 Février 2020
    #9835;Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose écoute mes murmures Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose tu peux être sûre Que tu n'seras plus jamais seule pour franchir les murs Il y a de la place sur mon épaule pour une rose et son armure#9835; -La Rose et l'Armure - Antoine Elie - 2018 - Mignonne écoute voir si la rose du bonheur en connait la cause ! Pourquoi dans la plaine les baladins s'éloignent au long des jardins ? Enfants, batisseurs, saltimbanques il faut qu'ils prient qu'ils pleurent mais si tu manques... Voutes cintrées Ogives Trouvère l'Art murs Tout un Roman Gothique l'architecture. 5/5 Fresque Historique XIIem siècle Eglise catholique Only un seul pape d'origine britannique ! Déjà, il est venu le temps des Cas Thé Graal....
  • Cerbere1975 Posté le 5 Mars 2019
    Dans ce deuxième tome, nous retrouvons les personnages qui nous ont tant passionnés une dizaine d’années plus tard. La vie a suivi son cours dans le village de Kingsbridgde maintenant devenue une ville en plein essor grâce à la construction de la cathédrale, sous la houlette experte de Tom le bâtisseur et à la grande fierté du prieur Philip. Aliena est devenue une riche commerçante de laine et a tenu la promesse faite à son père mourant en élevant son frère Richard au rang de chevalier. Jack, le fils d’Ellen a bien grandi, le frêle garçon sauvage est devenu un jeune homme talentueux transi d’amour pour la belle Aliena qui l’ignore encore. Mais l’ombre menaçante de l’ambitieux évêque Waleran et du redoutable William Hamleigh plane sur leurs vies. Avides d’une vengeance non assouvie, ils vont se liguer afin d’asseoir leurs sombres desseins. Leurs destins vont se croiser et se percuter dans une Angleterre mise à feu à sang par l’interminable guerre de succession. C’est avec regret que j’ai tourné la dernière page de cette fabuleuse saga que sont les Piliers de la Terre, le chef-d’œuvre magistral de Ken Follett ! J’ai dévoré cette fresque historique doublée d’un roman épique et addictif qui... Dans ce deuxième tome, nous retrouvons les personnages qui nous ont tant passionnés une dizaine d’années plus tard. La vie a suivi son cours dans le village de Kingsbridgde maintenant devenue une ville en plein essor grâce à la construction de la cathédrale, sous la houlette experte de Tom le bâtisseur et à la grande fierté du prieur Philip. Aliena est devenue une riche commerçante de laine et a tenu la promesse faite à son père mourant en élevant son frère Richard au rang de chevalier. Jack, le fils d’Ellen a bien grandi, le frêle garçon sauvage est devenu un jeune homme talentueux transi d’amour pour la belle Aliena qui l’ignore encore. Mais l’ombre menaçante de l’ambitieux évêque Waleran et du redoutable William Hamleigh plane sur leurs vies. Avides d’une vengeance non assouvie, ils vont se liguer afin d’asseoir leurs sombres desseins. Leurs destins vont se croiser et se percuter dans une Angleterre mise à feu à sang par l’interminable guerre de succession. C’est avec regret que j’ai tourné la dernière page de cette fabuleuse saga que sont les Piliers de la Terre, le chef-d’œuvre magistral de Ken Follett ! J’ai dévoré cette fresque historique doublée d’un roman épique et addictif qui ne laisse que peu de répit au lecteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ambere Posté le 29 Août 2018
    J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette fresque historique romanesque. La plume de Ken Follett est vraiment captivante. Ce roman qui m’a été longtemps conseillé, est un véritable chef d’œuvre. Il faut vraiment rendre hommage au talent de l’auteur, mais également à tout ce travail de recherche pour aboutir à une telle œuvre, si riche en détails dans les descriptions, au ton si juste, qu’on pourrait croire qu’elle a été contemporaine à cette époque pourtant si lointaine. L’histoire se déroule sur plusieurs décennies, où des destinées prometteuses s’entrecroisent, et où les personnages évoluent et grandissent en même temps que ce petit village de Kingsbridge qui prend un essor considérable. Ce style n’etait vraiment pas dans mes prédilections, c’est même l’un des premiers romans historiques que je lis, mais j’ai complètement adhéré et je suis plongée à présent dans la suite Une colonne de feu. Bonne lecture !
  • JeanRene43 Posté le 27 Juillet 2018
    Les piliers de la terre est un pavé de 1050 pages, édition Livre de Poche, qui peut rebuter, or Ken Follett est un prodigieux auteur de romans historiques qui ne laisse jamais le lecteur au repos. On ne peut pas pour autant clamer : que du bonheur ! C'est épouvantable de cruauté, de viols, de meurtres et de parjures y compris par les nobles, les chevaliers et les hommes d'église. A quoi bon alors se tourmenter par ces horreurs ? Tout simplement parce que cette œuvre dépeint une période de notre histoire en Angleterre mais plus largement d'Europe et je serais tenté de notre humanité, le XIIe siècle. Celui de la construction des premières cathédrales gothiques -voute très haute, à nervures en ogives et de nombreuses ouvertures-, par des bâtisseurs qui pour certains ne savaient même pas lire mais cependant maîtres architectes. Quelle paradoxale époque ! Elle nous offre du sublime qui ne cesse encore aujourd'hui de nous saisir et nous produire les plus nobles émotions et par ailleurs époque qui impose la famine et le malheur, nombre d'individus contraints à survivre dans les forêts comme des animaux, condamnés à être des brigands, des hors-la-loi. Ken Follett nous... Les piliers de la terre est un pavé de 1050 pages, édition Livre de Poche, qui peut rebuter, or Ken Follett est un prodigieux auteur de romans historiques qui ne laisse jamais le lecteur au repos. On ne peut pas pour autant clamer : que du bonheur ! C'est épouvantable de cruauté, de viols, de meurtres et de parjures y compris par les nobles, les chevaliers et les hommes d'église. A quoi bon alors se tourmenter par ces horreurs ? Tout simplement parce que cette œuvre dépeint une période de notre histoire en Angleterre mais plus largement d'Europe et je serais tenté de notre humanité, le XIIe siècle. Celui de la construction des premières cathédrales gothiques -voute très haute, à nervures en ogives et de nombreuses ouvertures-, par des bâtisseurs qui pour certains ne savaient même pas lire mais cependant maîtres architectes. Quelle paradoxale époque ! Elle nous offre du sublime qui ne cesse encore aujourd'hui de nous saisir et nous produire les plus nobles émotions et par ailleurs époque qui impose la famine et le malheur, nombre d'individus contraints à survivre dans les forêts comme des animaux, condamnés à être des brigands, des hors-la-loi. Ken Follett nous livre-t-il en outre un message historique ? Il me semble que l'humanité est engendrée dans la douleur comme chaque être qui la compose, mais que cette humanité marche laborieusement dans la bonne direction....
    Lire la suite
    En lire moins
Plongez dans l'univers de Ken Follett
Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !