Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350874425
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 367
Format : 151 x 221 mm

Sentinelle de la pluie

Anouk NEUHOFF (Traducteur)
Date de parution : 01/03/2018
Sentinelle de la pluie est un roman d'une rare intensité dramatique où Tatiana de Rosnay déploie une tension psychologique magnifiée par un cadre apocalyptique renversant. Elle fait surgir de l'ordinaire bouleversé, l'insubmersible pouvoir de l'amour et de la rédemption.
La famille Malegarde est réunie à Paris pour fêter les 70 ans de Paul, le père, arboriste de renommée internationale. Sa femme Lauren prépare l'événement depuis deux ans, alors qu'importe les pluies diluviennes qui s'abattent sur la Ville Lumière et contrarient les retrouvailles. Mais Linden, le fils cadet, photographe charismatique,... La famille Malegarde est réunie à Paris pour fêter les 70 ans de Paul, le père, arboriste de renommée internationale. Sa femme Lauren prépare l'événement depuis deux ans, alors qu'importe les pluies diluviennes qui s'abattent sur la Ville Lumière et contrarient les retrouvailles. Mais Linden, le fils cadet, photographe charismatique, pressent que la redoutable crue de la Seine n'est pas la plus grande menace qui pèse sur l'unité de sa famille. Les secrets enfouis déferlent sous le ciel transpercé par les flots...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350874425
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 367
Format : 151 x 221 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BruC Posté le 15 Mars 2020
    Sentinelle de la Pluie de Tatiana de Rosnay, n’est pas le moins étonnant de l’auteure d’Elle s’appelait Sarah ou de Boomerang. Pourquoi étonnant ? Le lecteur trouvera certes quelques-uns des thèmes traversant son œuvre : les liens de sang, les secrets de famille ou les lieux imprégnés de souvenirs ; mais là où Tatiana de Rosnay a surpris ses lecteurs c’est le parti-pris de situer son histoire dans un futur proche, proposant un roman d’anticipation et le récit d’une catastrophe apocalyptique en même temps qu’un thriller psychologique et un drame familial. Linden Malegarde est l’un des plus célèbres photographes de son époque. Sa vie se passe dans les studios de shooting, entre son agent, des clients prestigieux, des mannequins célèbres et surtout son petit ami Sacha qu’il a laissé en Californie, le temps d’une réunion familiale dans un palace à Paris. Il doit y retrouver sa sœur Tilia et ses parents, Oriel et Paul à qui ses enfants ont décidé de fêter son soixante-dixième anniversaire. "Ce n’est peut-être pas le week-end idéal pour être à Paris" s’interroge la mère de Linden au début du roman, car la capitale est sujette à des pluies diluviennes, qui vont devenir l’une des clés de... Sentinelle de la Pluie de Tatiana de Rosnay, n’est pas le moins étonnant de l’auteure d’Elle s’appelait Sarah ou de Boomerang. Pourquoi étonnant ? Le lecteur trouvera certes quelques-uns des thèmes traversant son œuvre : les liens de sang, les secrets de famille ou les lieux imprégnés de souvenirs ; mais là où Tatiana de Rosnay a surpris ses lecteurs c’est le parti-pris de situer son histoire dans un futur proche, proposant un roman d’anticipation et le récit d’une catastrophe apocalyptique en même temps qu’un thriller psychologique et un drame familial. Linden Malegarde est l’un des plus célèbres photographes de son époque. Sa vie se passe dans les studios de shooting, entre son agent, des clients prestigieux, des mannequins célèbres et surtout son petit ami Sacha qu’il a laissé en Californie, le temps d’une réunion familiale dans un palace à Paris. Il doit y retrouver sa sœur Tilia et ses parents, Oriel et Paul à qui ses enfants ont décidé de fêter son soixante-dixième anniversaire. "Ce n’est peut-être pas le week-end idéal pour être à Paris" s’interroge la mère de Linden au début du roman, car la capitale est sujette à des pluies diluviennes, qui vont devenir l’une des clés de l’histoire. Il est vrai aussi que le vieux couple a accepté de quitter le paisible arboretum familial situé près de Nyons, dans la Drôme, pour un événement qui doit être l’occasion de réunir la famille. Les retrouvailles paisibles se transforment en un drame lorsque Paul s’écroule au beau milieu d’un dîner. Le père est conduit dans un hôpital pour y être soigné, alors que le déluge s’intensifie dans la capitale : la grande crue de 1910 risque bien d’être dépassée. Qui est-cette sentinelle dont nous parle le titre du livre ? Une première réponse se trouve dans une scène au cours de laquelle Linden veille sur son père hospitalisé, un père avec qui il n’a jamais pu discuter, ni parler de son coming-out et de Sacha : "Linden regarde à travers le carreau ruisselant, et il lui semble être devenu une sentinelle qui guette l’inévitable submersion aquatique, qui surveille son père, la pluie, la cité entière." Mais la sentinelle pourrait aussi être ce témoin muet et protecteur dont parle Paul au cours de sa propre histoire. Dans ce roman, aussi atypique soit-il, Tatiana de Rosnay est au cœur de ses sujets de prédilection : les liens familiaux, la difficulté à être soi lorsque des normes sociales vous contraignent, les secrets qui traversent les années voire les générations et les lieux qui peuvent être aussi bien des points de repère que des chaînes dont on veut se défaire. En apparence, Linden, artiste reconnu suscitant l’admiration de sa sœur et de ses parents, fait partie de ces personnages émancipés. En réalité, même s’il assume sa liberté en tant qu’homme et en tant qu’artiste, il lui reste une dernière barrière à franchir : celle du dialogue avec un père, dialogue qui, paradoxalement, finira par venir alors que ce dernier, dans un état grave, ne parvient pas à s’exprimer. C’est bien d’un échange entre deux hommes dont il est question dans ce livre : celui d’un fils qui veut aborder des sujets personnels ayant principalement trait à son homosexualité, mais aussi celui d’un père qui garde depuis son enfance un terrible secret. Au terme de ce séjour, Linden choisit de revenir quelques heures sur les lieux de son enfance afin de retrouver la trace d’une histoire qui devait rester cachée à jamais. À l’instar de Boomerang ou À L’Encre russe, Tatiana de Rosnay a écrit un livre sur les hommes – mais aussi sur les arbres. Certes, les personnages féminins sont passionnants, que ce soit Tilia (son nom signifie "tilleul" en latin, alors que "Linden" en est la traduction anglaise), Oriel ou Candice. Cependant, c’est autour du fils omniprésent et du père silencieux que se noue le récit d’une forme de réconciliation dans un Paris apocalyptique. Il a d’ailleurs beaucoup été question de ces crues qui forment la charpente du récit. Le récit familial se déroule lentement et inexorablement, à la manière de ces crues dévastatrices. Contrairement à son habitude, Tatiana de Rosnay a choisi de raréfier les dialogues, comme pour ne laisser aucun moyen de souffler au lecteur et de l’entraîner avec elle dans les courants implacables de son récit. L’auteure a aussi rappelé qu’elle a commencé à écrire son roman peu de temps avant les inondations de juin 2016, un événement qui lui a ensuite permis de donner aux scènes de crues un très grand réalisme : "L’insupportable odeur de putréfaction. Luisant et visqueux à cause de toutes les immondices échappées des canalisations crevées, le liquide jaunâtre exhale des miasmes pestilentiels..." Sentinelle de la Pluie déborde de signes, de symboles et de personnages se regardant tels des miroirs. Ils ont beaucoup à se dire, submergés par des souvenirs et des émotions : il a suffi d’une inondation pour mettre à bas toutes les digues.
    Lire la suite
    En lire moins
  • shirley230173 Posté le 5 Mars 2020
    Pas mon préféré de Tatiana mais j’ai bien aimé découvrir ce Paris sous eau. J’ai aussi appris que Tillia et Linden veulent dire “Tilleul”, arbre fétiche de Paul, ce père distant, taiseux qui a consacré toute sa vie aux arbres et à leur défense... On en comprendra le pourquoi en toute fin de livre... Histoire intéressante mais qui aurait pu, d’après moi, être traitée de manière plus profonde. Bref pas un coup de coeur mais une lecture sympathique et comme d’habitude j’ai bien apprécié la plume de l’auteure 😍
  • ArmelleR Posté le 3 Mars 2020
    J’ai trouvé la lecture de ce roman très agréable. Le style est fluide. Mais j’ai surtout été touchée par l’intrigue. Comment dire l’essentiel (ici l’homosexualité du héros ) à ses parents ? Sans les blesser mais aussi en se protégeant. Moi, qui suis la mère de mes enfants mais aussi la fille de mes parents, j’ai été assaillie par pas mal d’interrogations : comment affronter la vieillesse, la maladie mais aussi la vie de couple ... bref la vie ! Plus profond qu’il n’y parait au premier abord.
  • Francedewepion Posté le 20 Janvier 2020
    Je suis plutôt une habituée de Tatiana de Rosnay. J'aime son écriture , sa capacité à s'immiscer dans la psychologie des personnages, à décortiquer les relations familiales, les non-dits, les mensonges. Huis-clos autour d'une famille réunie à Paris pour fêter l'anniversaire du père au moment des crues de la Seine. Ce père qui sera victime d'un AVC au cours du repas. Alors que la crue ne cesse d'augmenter , cette maladie avec les conséquences que l'on connaît va secouer le reste de la famille jusqu'à remettre à plat leurs relations qui n'ont pas toujours été des meilleures. Un roman plaisant à lire même si l'on y trouve des clichés. Soyons réalistes on trouve rarement une perle rare dans les best-sellers.
  • CSBlitaussi Posté le 6 Janvier 2020
    Tatiana de Rosnay est une de mes auteurs préférés, mais je crois que Sentinelle de la Pluie est le premier roman d'elle que je n'ai pas vraiment aimé. C'est l'histoire, racontée majoritairement à travers les yeux de Linden, d'une famille franco-américaine qui va se retrouver pour une fête de famille à Paris. On fête les 40 ans de mariage de Lauren et Paul, les parents et aussi les 70 ans de Paul. Linden, leur fils vient de San Francisco et est un photographe renommé. Tilia leur fille vient de Londres. Depuis un certain temps, des pluies diluviennes s'abattent sur la ville, la Seine a débordé à plusieurs endroits et certains quartiers sont déjà inondés. C'est la panique un peu partout. Je n'ai vraiment pas compris pourquoi toute l'histoire se passe avec toute cette pluie comme décor, mais bon… Malgré les conditions météorologiques la famille Malegarde arrive à se réunir à l'hôtel parisien et puis rien ne se passe comme prévu. Paul, le père, fait une malaise cérébrale, Lauren, la mère, tombe malade, Tilia et Linden doivent faire face chacun pour une raison différente à leurs vieux démons et traumatismes. L'eau de la Seine ne cesse de monter, le drame s'approche et va intensifier... Tatiana de Rosnay est une de mes auteurs préférés, mais je crois que Sentinelle de la Pluie est le premier roman d'elle que je n'ai pas vraiment aimé. C'est l'histoire, racontée majoritairement à travers les yeux de Linden, d'une famille franco-américaine qui va se retrouver pour une fête de famille à Paris. On fête les 40 ans de mariage de Lauren et Paul, les parents et aussi les 70 ans de Paul. Linden, leur fils vient de San Francisco et est un photographe renommé. Tilia leur fille vient de Londres. Depuis un certain temps, des pluies diluviennes s'abattent sur la ville, la Seine a débordé à plusieurs endroits et certains quartiers sont déjà inondés. C'est la panique un peu partout. Je n'ai vraiment pas compris pourquoi toute l'histoire se passe avec toute cette pluie comme décor, mais bon… Malgré les conditions météorologiques la famille Malegarde arrive à se réunir à l'hôtel parisien et puis rien ne se passe comme prévu. Paul, le père, fait une malaise cérébrale, Lauren, la mère, tombe malade, Tilia et Linden doivent faire face chacun pour une raison différente à leurs vieux démons et traumatismes. L'eau de la Seine ne cesse de monter, le drame s'approche et va intensifier davantage les révélations que devront faire les membres de cette famille. J'ai trouvé l'histoire longue et un peu ennuyeuse, heureusement que les derniers 100 pages où on découvre ces révélations sont plus intéressantes. Petite déception, je m'attendais à une histoire plus prenante. Challenge Multi-défis 2020 Challenge ABC Challenge Plumes Féminines
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.