Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350872544
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 190
Format : 143 x 207 mm

Son carnet rouge

Date de parution : 30/04/2014

Je t’aime, moi non plus ?

L’infidélité est-elle indissociable du couple ? Le conjoint trompé est-il toujours victime ? Le fruit est-il plus savoureux lorsqu’il est défendu ? Tels sont les thèmes que Tatiana de Rosnay décline au fil de ces nouvelles drôles et décapantes. Jeune fille au pair ou meilleure amie, les profils sont divers...

L’infidélité est-elle indissociable du couple ? Le conjoint trompé est-il toujours victime ? Le fruit est-il plus savoureux lorsqu’il est défendu ? Tels sont les thèmes que Tatiana de Rosnay décline au fil de ces nouvelles drôles et décapantes. Jeune fille au pair ou meilleure amie, les profils sont divers et les tentations multiples pour un homme. Pourtant les femmes, qu’elles soient bafouées ou volages, ne sont pas en reste. Elles se surpassent même : rendre leur bague sans un mot, tromper en retour, dévaster le domicile conjugal et déchirer les cœurs… ou simplement pardonner par amour ou par dépit.

À travers ces histoires brûlantes d’amours interdites et de duperies démasquées, l’auteur revisite l’adultère dans tous ses états. Vengeances machiavéliques, situations tantôt tragiques, tantôt cocasses, les chutes inattendues de ces récits sont toujours croustillantes et parfois glaçantes. Sur un ton léger et souvent sarcastique, Tatiana de Rosnay nous offre un ouvrage jouissif, où le rire se mêle à la compassion et la transgression au désir.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350872544
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 190
Format : 143 x 207 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BruC Posté le 14 Mars 2020
    Parmi les onze nouvelles de Son Carnet Rouge, publié par Tatiana de Rosnay en 2014, neuf avaient fait l’objet d’un précédent recueil, Mariés, Pères de Famille (1995). Son Carnet rouge, titre bref et énigmatique – et qui est aussi celui d’une des histoires –, s’avère plus fidèle que Mariés, Pères de Famille. "Fidèle", comme le thème de ce recueil qui entend, contrairement à la précédente version, mettre les femmes au centre du jeu – et non plus les maris. L’adultère est décliné à travers neuf histoires tour à tour cruelles, cyniques, drôles ou tragiques. Les protagonistes de ces récits ? Le plus souvent des femmes, des mères de famille soit trompées (La Clé USB) ou suspectes d’être trompées (La jeune Fille au Pair), soit elles-même infidèles (Son Carnet rouge). Tatiana de Rosnay s’empare de ce sujet sulfureux, mais pas de la manière que l’on penserait : chez elle, pas d’idylles amoureuses, de cinq à sept ou de scènes torrides (si l’on excepte un passage cocasse dans « Toki-Baby ») mais des constats. Les personnages du Carnet Rouge sont au bord du vide plus que dans le brasier d’une relation sexuelle. Ce qui est en jeu est l’après, le bilan, les conséquences et,... Parmi les onze nouvelles de Son Carnet Rouge, publié par Tatiana de Rosnay en 2014, neuf avaient fait l’objet d’un précédent recueil, Mariés, Pères de Famille (1995). Son Carnet rouge, titre bref et énigmatique – et qui est aussi celui d’une des histoires –, s’avère plus fidèle que Mariés, Pères de Famille. "Fidèle", comme le thème de ce recueil qui entend, contrairement à la précédente version, mettre les femmes au centre du jeu – et non plus les maris. L’adultère est décliné à travers neuf histoires tour à tour cruelles, cyniques, drôles ou tragiques. Les protagonistes de ces récits ? Le plus souvent des femmes, des mères de famille soit trompées (La Clé USB) ou suspectes d’être trompées (La jeune Fille au Pair), soit elles-même infidèles (Son Carnet rouge). Tatiana de Rosnay s’empare de ce sujet sulfureux, mais pas de la manière que l’on penserait : chez elle, pas d’idylles amoureuses, de cinq à sept ou de scènes torrides (si l’on excepte un passage cocasse dans « Toki-Baby ») mais des constats. Les personnages du Carnet Rouge sont au bord du vide plus que dans le brasier d’une relation sexuelle. Ce qui est en jeu est l’après, le bilan, les conséquences et, finalement, la responsabilité dans ces histoires de cachotteries et de trahisons. Dans la nouvelle qui porte le titre du livre, la découverte d’un journal intime met au jour la déliquescence d’un couple. Dans Le Bois, l’auteure suit un homme dans plusieurs de ses nombreuses aventures avec des prostituées, jusqu’à l’entrée en scène de l'épouse trompée. La Brune de la Rue du Ranelagh est cette mystérieuse femme qu’un mari visite régulièrement et dont son épouse apprend l’existence. La vie du couple subit, tout au fil de ses onze nouvelles, de sérieux coups de canif : il est d’abord question de mensonges, de dissimulations, de secrets, voire de mépris pour le pas dire de détestations et de haines ("Guy est irréprochable. Il est d’un ennui mortel. Que faire, à part le tromper, ce qui est le cas depuis belle lurette ?", Son Carnet rouge). Le retour de bâton est souvent terrible dans ces histoires de personnages cocufiés : ici, c’est la réaction d’une future "ex-femme" lors de la découverte d’un cheveu suspect (Le Cheveu) ; là, c’est la vengeance toute romanesque d’Hunter, une étudiante humiliée par un professeur pour le moins goujat (Le Mot de Passe). L’infidélité est terrible mais Tatiana de Rosnay a l’art d’en parler avec une sorte de détachement, voire avec un humour tout flegmatique, à l’exemple de la conversation entre Marie et Marguerite dans La Jeune Fille au Pair. On trouvera dans Hotel Room la marque de la romancière dans cette histoire de rendez-vous secret se transformant en drame insurmontable. Du beau suspense, comme Tatiana de Rosnay sait en faire dans ce recueil vif et acide.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elodiecombeau Posté le 19 Février 2020
    Des nouvelles qui parlent d’amour, mais surtout de tromperies, de trahissons... Les histoires s’enchaînent, elles sont toutes différentes et inattendues, chacune avec sa particularité. La lecture est fluide, l’auteure va droit au but, en nous donnant la sensation qu’une fois dit on est soulagé et on passe à autre choses !
  • mamansand72 Posté le 11 Novembre 2019
    C’est un recueil de nouvelles, format que je lis trop rarement car, à chaque fois, je trouve ces lectures très récréatives et agréables. Chacune de ces nouvelles traite de l’infidélité, de la trahison dans le couple ou de la jalousie, en balayant différents schémas : le coureur de jupons, celui qui quitte sa femme pour un homme, celui qui « s’amuse » avec une jeunette en racontant à sa femme qu’il part en stage ou séminaire pour son travail, celui qui recourt en cachette aux services sexuels d’une « professionnelle », le prof qui profite de son statut pour accumuler les conquêtes de jeunes femmes alors qu’il est marié et père de famille. Le thème est donc ultra-classique mais ces nouvelles sont teintées d’humour, les situations décrites pourraient toutes être dramatiques mais Tatiana de Rosnay en souligne plutôt la cocasserie, le côté grotesque. Certes, c’est globalement désenchanté, mais c’est sur un ton léger, détaché, dédramatisant et souvent drôle… Mieux vaut en rire plutôt qu’en pleurer !
  • PriscillaMushu Posté le 1 Octobre 2019
    Une écriture fluide pour onze nouvelles au thème commun: l'infidélité. Le moins qu'on puisse dire c'est que les hommes sont rhabillés pour l'hiver... Deux des histoires ne m'ont pas emballée plus que ça mais dans l'ensemble j'ai bien aimé la lecture de ce petit recueil. C'est tantôt drôle, tantôt émouvant, parfois cru et souvent juste ! Première lecture de l'auteure ( merci la boîte à livre du quartier) et j'avoue que je ne m'attendais pas à cette approche et un langage aussi « moderne ».
  • bookaddict02 Posté le 17 Mai 2019
    des nouvelles qui se lisent facilement et qui ont tous pour thème l'infidélité.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.