En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Sulak

            Julliard
            EAN : 9782260020592
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 496
            Format : 1 x 225 mm
            Sulak

            Date de parution : 22/08/2013

            Il était jeune, il était beau, il s’appelait Bruno Sulak, et fut, au début des années 80, l’homme le plus recherché de France. Gentleman braqueur, il défraya la chronique judiciaire et séduisit tous ceux qui l’approchèrent, jusqu’au célèbre policier qui mit fin à cinq années de cavale effrénée. De sa vie tourmentée, Philippe Jaenada a fait un roman biographique captivant.

            Comme le dira plus tard le commissaire Georges Moréas, en d’autres circonstances, Bruno Sulak aurait pu devenir un des meilleurs flics de France. Mais le hasard a fait de lui un braqueur, sans doute le plus audacieux et le plus fascinant de son époque. Après avoir grandi à Marseille et...

            Comme le dira plus tard le commissaire Georges Moréas, en d’autres circonstances, Bruno Sulak aurait pu devenir un des meilleurs flics de France. Mais le hasard a fait de lui un braqueur, sans doute le plus audacieux et le plus fascinant de son époque. Après avoir grandi à Marseille et brièvement fréquenté quelques voyous, Bruno intègre l’armée. Doté d’une mémoire prodigieuse, doué dans toutes les disciplines, il est rattrapé par un vol de motocyclette commis à l’adolescence. On le chasse sans le moindre égard. Il rejoint alors la Légion, comme son père. Sportif émérite, il s’entraîne au parachutisme, et bat le record de chute libre. Mais on lui refuse l’homologation de son exploit, à moins de s’engager pour 5 ans de plus. Une injustice qui le pousse à faire le mur pour aller passer le week-end en famille. Pendant son absence, l'ordre est donné à son régiment d'embarquer pour le Zaïre et ce qui n’était qu’une escapade devient une désertion. Il ne peut plus rentrer et bascule alors dans la délinquance.
            Avec son fidèle complice Drago, il se lance alors dans le braquage de supermarchés, rencontre la belle Thalie, une jeune fille de bonne famille qui va participer à certains vols à mains armée, au volant de la Simca que Bruno utilise comme une signature à chacun de ses hold-up. Incarcéré une première fois, il étudie l’anglais et le droit, puis s’évade au nez et à la barbe des gardiens. Il s’attaque à des bijouteries, se présente chez Cartier en tenue de tennisman, une raquette à la main, profite d’une visite officielle d’Helmut Khol pour aller cambrioler un joailler parisien dans un quartier truffé de policiers… Adepte de la non-violence, il n’a jamais blessé personne, avait toujours deux balles à blanc dans son revolver au cas où on le forcerait à tirer. Généreux, épris de liberté, révolté par l’injustice, il se tint jusqu’au bout à son code d’honneur et ne dénonça jamais ses complices. Mais sa dernière incarcération à Fleury-Mérogis lui fut fatale : son ultime tentative d’évasion tourna à la tragédie et suscite encore la polémique.
            Il fallait toute l’ironie et le second degré de Philippe Jaenada pour trouver la bonne distance vis-à-vis de ce personnage magnifique. Construit sous forme d’anecdotes croisées, son récit nous permet de suivre en simultané l’évolution des personnages clefs qui vont s’associer à Sulak. Avec son humour pince-sans-rire et son style inimitable (usage immodéré des parenthèses, digressions en chaîne…), Jaenada imagine ce que la vie de Sulak aurait pu être si tel ou tel événement ne s’était produit, montrant par là les hasards qui président au destin d’un homme. D’une grande tendresse à l’égard de son personnage, il dresse le portrait d’un homme intègre et retrace avec nostalgie cette époque où les gangsters avaient encore du panache.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782260020592
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 496
            Format : 1 x 225 mm
            Julliard
            22.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Jaklek Posté le 26 Octobre 2018
              J'ai découvert LE personnage, ce garçon qui court après un rêve, quitte à en passer par le "politiquement" répréhensible !... Sous la plume très spéciale de Jaenada qui sait si bien marier réflexions personnelles et vie de son héros, on se laisse vite emporter dans les "fric-frac" de ce bandit au grand cœur et on éprouve plus de sympathie que de frayeur. J'avoue que l'épilogue m'a un peu laissée pantoise...
            • AHala Posté le 17 Août 2018
              Jaenada excelle dans ce genre de biographie enquête policière. Il réussit magistralement à nous faire entrer dans l’univers des personnages et et vivre eux. J’ai adoré ce gentleman cambrioleur. Bruno Sulak m’ a tellement fasciné qu’en refermant le livre je me suis précipitée vers internet pour voir ses photos et en savoir plus sur lui mais tout était déjà dans le livre.
            • betweenthebooks Posté le 20 Juillet 2018
              Bruno Sulak est un jeune homme plein de talents. Mais dans la vie, on ne suit pas toujours la droite route. Après un passage dans la légion, Sulak commence à braquer des supérettes pour se faire un peu d’argent. Il entraîne quelques uns de ses amis dans l’aventure. Et puis, il y a Thalie, la Grande, l’amour. Bruno Sulak devient rapidement un voyou-star qui joue avec la police. Soyons honnête, j’ai bien cru que j’allais abandonner le livre aux premiers chapitres. Non à cause de l’histoire mais à cause de l’écriture très particulière de Philippe Jaenada. Tout en digressions et en parenthèses, les premières pages du roman dessine un contexte historique et social précis, une sorte de petit instantané de la France de la fin des années 70. Dans ce tableau, l’auteur n’hésite pas à inclure des fragments de sa propre vie. Mais bien vite, le lecteur s’attache à Bruno Sulak et le rythme s’accélère. De supérettes en bijouteries, le cambrioleur gentleman se fait plus ingénieux et téméraire. Mais comme une tragédie, on sait déjà comment tout cela va finir. Mais on attend, on espère et l’on tremble pour lui. Pour tous les amateurs de héros rebelle, de parcours flamboyant et de prose... Bruno Sulak est un jeune homme plein de talents. Mais dans la vie, on ne suit pas toujours la droite route. Après un passage dans la légion, Sulak commence à braquer des supérettes pour se faire un peu d’argent. Il entraîne quelques uns de ses amis dans l’aventure. Et puis, il y a Thalie, la Grande, l’amour. Bruno Sulak devient rapidement un voyou-star qui joue avec la police. Soyons honnête, j’ai bien cru que j’allais abandonner le livre aux premiers chapitres. Non à cause de l’histoire mais à cause de l’écriture très particulière de Philippe Jaenada. Tout en digressions et en parenthèses, les premières pages du roman dessine un contexte historique et social précis, une sorte de petit instantané de la France de la fin des années 70. Dans ce tableau, l’auteur n’hésite pas à inclure des fragments de sa propre vie. Mais bien vite, le lecteur s’attache à Bruno Sulak et le rythme s’accélère. De supérettes en bijouteries, le cambrioleur gentleman se fait plus ingénieux et téméraire. Mais comme une tragédie, on sait déjà comment tout cela va finir. Mais on attend, on espère et l’on tremble pour lui. Pour tous les amateurs de héros rebelle, de parcours flamboyant et de prose énergique, ce roman est fait pour vous.
              Lire la suite
              En lire moins
            • EveduChambon Posté le 11 Juin 2018
              Un livre qu'on ne lâche pas car on se fait beaucoup de soucis pour Bruno Sulak le braqueur sympa aux mains propres.
            • michdesol Posté le 31 Mai 2018
              Il s'agit ici d'une biographie de Bruno Sulak, le braqueur au grand cœur, (braqueur/cœur ça rime ! (tiens !, je fais une parenthèse et une parenthèse dans la parenthèse, façon Jaenada!)), le gangster sympa aux mains propres. Mais c'est une bio à la Jaenada, qui, de plus a visiblement de la sympathie pour Sulak : on ne lâche pas le livre, il n'y a pas de temps mort, ni dans la vie de Sulak, ni dans le livre, c'est ponctué des traits d'humour de l'auteur toujours présent et qui nous rappelle constamment que c'est lui qui tient la plume.

            les contenus multimédias

            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
            Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com