Lisez! icon: Search engine
Par Belfond, publié le 18/05/2021

Françoise Bourdin : « Je me laisse porter par l'histoire. Je sais ce que j'écrirai demain, mais pas après-demain ! »

Alors que paraît dans le même temps chez Pocket Quelqu’un de bien, lumineux succès de 2020, Françoise Bourdin propose chez Belfond un nouveau roman « refuge », une histoire d’exode et de reconstruction. Rencontre avec l’une des auteures les plus appréciées du lectorat français autour du Meilleur est à venir.

Suite à un épisode de tromperie conjugale, Margaux et Axel décident de rester ensemble mais de reconstruire leur couple sur la côte normande, loin de Paris. La rancœur est toujours vive, l’acclimatation pas toujours aisée et l’entourage parfois difficile à gérer. Ce couple autrefois solide va traverser une période éprouvante, à l’image de la rénovation de ce manoir dont ils ont hérité mais qui paraît tristement lugubre à Margaux. Celle-ci choisira-t-elle de regagner la capitale et de vivre pleinement son nouvel amour ou retrouvera-t-elle l’apaisement du cocon familial ? Françoise Bourdin, romancière prolifique qui n’a eu de cesse d’explorer les thématiques du couple, des secrets de famille, de la construction de soi, revient avec un récit ancré dans le monde actuel, où l’exode rural concentre beaucoup d’envies mais aussi d’inquiétudes. Nous nous sommes entretenus avec cette auteure dont le talent n’a d’égal que la simplicité.

Le Meilleur est à venir explore la reconstruction difficile d’un couple après un adultère. Qu’est-ce qui vous intéressait dans ce motif ?

Un adultère, c’est une sorte de trahison, un manquement à sa parole. Dans un couple, c’est souvent destructeur. Et quand l’adultère est révélé, comment réagir ? Se séparer, divorcer, rester pour les enfants, tenter de réparer les dégâts ? Par-dessus tout : s’aime-t-on encore ? Si c’est le cas, comment retrouver la confiance ? Toutes ces questions m’intéressaient beaucoup.

Le couple de votre roman rénove un vieux manoir, où tout est en chantier, où tout semble parfois insurmontable. Pourquoi avoir choisi ce cadre pour dérouler l’intrigue ?

Margaux et Alex choisissent de changer de vie pour tenter de prendre un nouveau départ. Un autre cadre, d’autres habitudes et un quotidien chamboulé leur permettront peut-être de se reconstruire différemment.

Margaux est une femme assez complexe qui navigue entre différentes envies sans bien savoir quel choix faire. Comment avez-vous travaillé sur ce personnage ?

Margaux tente de sauver son couple et sa famille parce qu’elle se sent coupable de les avoir mis en péril. Elle est donc tiraillée entre ses devoirs, ses envies, ses regrets et ses aspirations. Retrouver la confiance d’Axel, mais aussi garder l’estime d’elle-même. J’ai travaillé ce personnage en tenant compte de ses contradictions. Elle n’est pas faite d’un seul bloc, comme chacun d’entre nous.

Au moment de l’écriture, vous laissez-vous porter par une idée de départ ou bien le roman se dessine-t-il clairement dans votre esprit ?

Après avoir choisi le thème que je souhaite aborder, campé mes personnages, trouvé le lieu et les prénoms des héros, je me laisse porter par l’histoire. Je sais ce que j’écrirai demain, mais pas après-demain !

Axel écrit, solitaire, mais ne connait pas le succès escompté. Est-ce un tourment que vous avez encore parfois, malgré les millions de livres que vous avez écoulés jusqu’ici ?

Aujourd’hui, je vis avec bonheur de ce métier de romancière que j’aime par-dessus tout. Le succès vient rarement d’un coup, il se construit. Mais quand on écrit, qu’on a passé de longs mois à créer un univers et qu’on croit à la qualité de son travail, quelle terrible frustration de ne pas être lu… Je n’ai plus cette angoisse grâce à un lectorat fidèle qui grossit d’année en année.

 

Le Meilleur est à venir
Quand Axel, son mari, lui a proposé de quitter Paris et de déménager aux Engoulevents, le vieux manoir normand un peu délabré dont il a hérité, Margaux a dit oui. C’est vrai, les enfants auront plus de place ; lui, historien, n’a besoin que d’une bibliothèque et d’une bonne connexion internet ; elle, décoratrice, retrouvera facilement des clients. Et ils pourront toujours transformer une partie du domaine en gîte de charme.
Mais si Margaux a accepté, c’est aussi pour une autre raison : elle veut tourner la page après une aventure qu’elle regrette encore et donner une nouvelle chance à son couple.
 
Saura-t-elle trouver sa place dans un lieu chargé d’une histoire qui n’est pas la sienne ? Et comment regagner la confiance d’Axel ? Pourra-t-elle oublier ce qu’elle a laissé derrière elle, à Paris ?
 Axel, de son côté, réussira-t-il à revivre auprès de celle qu’il pensait si bien connaître ? Parviendra-t-il à se confronter à son passé et à faire des Engoulevents un véritable foyer ?
 
Réparer les murs pour mieux réparer les cœurs. Pour ces deux âmes blessées reste l’espoir que le meilleur est à venir…

Quelqu'un de bien
Caroline Serval est la seule médecin généraliste de la région. Elle exerce son métier avec passion et dévouement, quitte à mettre de côté sa vie privée. Sa seule perspective est de recruter un confrère, une tâche difficile quand on habite un village de Provence loin de tout. Sa vie personnelle ne manque pas d’en pâtir. Après un divorce et une garde alternée pour sa fille unique, Caroline peine à conserver une relation stable. Entre vocation chevillée au corps, élans du cœur et non-dits familiaux pesants, elle devra recon-sidérer son existence pour avancer...

 

Belfond

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    Fête des Mères : POCK-HELP à la rescousse

    Feel-good book, thrillers psychologiques ou saga familiales ; romans historiques, d’amour ou de voyage… Voici 30 livres Pocket à offrir pour faire sourire, frissonner, vibrer ou voyager votre maman le jour de la fête des Mères. 

     

    Lire l'article