Lisez! icon: Search engine
Par Poulpe Fictions, publié le 12/05/2020

Portraits de libraires : la librairie Maupetit à Marseille

A l'heure de la réouverture des librairies, les éditions Poulpe Fictions ont souhaité mettre en lumière le travail des libraires avec un petit tour de France de ces temples du livre qui rouvrent leur porte. Portrait de Gaëlle Farre, de la librairie Maupetit à Marseille.

 
Comment décririez-vous votre librairie ?
 
Gaëlle Farre : Je m’occupe du rayon jeunesse de la librairie Maupetit à Marseille, sur La Canebière…  Maupetit est la plus ancienne librairie de la ville – on a fêté ses 100 ans l’année dernière !, c’est une librairie généraliste qui a également une galerie d'expositions photographiques au premier étage et un rayon papeterie. Maupetit est la seule librairie présente sur La Canebière, l’artère clé de la ville. Cette librairie est une institution pour beaucoup d’habitants de la ville. Mais elle est aussi une librairie de quartier pour beaucoup de familles – celle devant laquelle on passe après l’école le soir et dans laquelle on passe « juste » pour dire bonjour. Cette proximité me ravit le coeur, j’aime savoir que des enfants que je connais bien ont « harcelé » leurs parents pour faire un détour et voir les livres :-). Maupetit est une institution à Marseille mais avec une vraie proximité, un vrai échange. Des amitiés naissent et se construisent dans cette librairie et j’aime y être appelée par mon prénom – par mes collègues bien sûr, on est une équipe d’une quinzaine de libraires au 142 de La Canebière ! – mais aussi par de très nombreux clients dans ce lieu qui compte plus de 800 mètres carrés.
 
Quelle a été votre activité de libraire durant la fermeture de votre librairie ?
 
Gaëlle Farre : La littérature jeunesse fait partie de ma vie depuis 20 ans et ce n’est pas moins vrai en temps de confinement !
J’ai rendu plusieurs articles critiques sur des livres jeunesse pour la revue Page des libraires et le site Ricochet auxquels je collabore très régulièrement en temps « normal ». J’ai aussi continué à donner mes recommandations de lectures pour Kube – c’est une box de lecture personnalisée qui contient un livre choisi par un libraire indépendant pour chaque lecteur y adhérant.
D’ordinaire, je ne relis pas de livres déjà lus, je ne lis que très peu de pavés de 600 pages et je n’enchaîne que rarement plusieurs volumes de séries afin de me permettre de lire le plus de choses différentes… j’ai fait tout le contraire durant ces 8 semaines ! J’ai relu des piles entières de livres – des albums notamment, pour le plaisir et aussi avec le désir de pouvoir continuer à conseiller dès la réouverture sans peur d’avoir « tout oublié » ;-). J’ai aussi dévoré plusieurs volumes dépassant allègrement les 500 pages et une série comprenant 5 volumes !
J’ai aussi pris un peu d’avance sur les parutions à venir en contactant les éditeurs pour obtenir des fichiers numériques. Tous les programmes ont été remaniés et il y a des nouveautés qui devaient paraître ces jours-ci qui n’arriveront que dans quelques semaines ou mois… il y a de bien jolies choses prévues mais on patientera et en attendant, il y a tous les titres de fonds qui sont la base de mon rayon, les titres qui sont parus en ce début d’année et ceux aussi qui sont sortis juste au moment du confinement ! 
Et enfin, lors de mes balades quotidiennes dans le périmètre autorisé ou au supermarché d’à côté, j’ai vu / salué / souri / pris des nouvelles auprès de très nombreux clients. Je vis dans le quartier de la librairie et il ne s’est pas passé un jour sans que je ne voie des visages connus. A chaque fois, cela a été « à distance » bien sûr mais surtout bienveillant, chaleureux, amical, on se demandait comment se passaient ces semaines toutes nouvelles. On s’est dit qu’on se manquait – parfois avec des yeux bien humides, on se décrivait nos quotidiens… Très vite, j’ai attendu ces échanges quotidiens remplis d’émotion, ils m’ont beaucoup apporté et je dis ici merci à tous ces visages amis !
 
   
 
Quelle est la première chose que vous ferez en arrivant à la librairie ?
 
Gaëlle Farre : Je l’avais déjà fait quand la librairie avait rouvert mais je vais vous le raconter ! 
Le samedi 12 mars à 19h, quand j’ai quitté la librairie, il y avait encore en facing dans mon rayon quelques histoires d’hiver et j’avais surtout mis en place tous les livres et autres activités de Pâques. Qu’ils soient encore présents à la réouverture le 11 mai m’aurait contrariée mais j’ai pu tout mettre à jour quelques jours auparavant ! (La librairie avait en effet repris vie début mai avec un système de Click & Collect et j’ai participé avec plusieurs de mes collègues au réaménagement de nos locaux en pensant à toutes les bonnes conditions sanitaires que l’on pouvait installer.)
 
Quel message souhaitez-vous adresser aux lecteurs aujourd’hui ?
 
Gaëlle Farre : Je voudrais tout d’abord adresser un message d’amitié aux auteurs, illustrateurs et artistes qui vivent des mois très difficiles. Valentine Goby a écrit une lettre il y a quelques jours pour France Inter qui m’a marquée. En voici un extrait :  « (…) partout la culture rayonne, les médias clament chaque jour l’impérieuse nécessité de créer, de rêver, de transmettre, d’éduquer. Mais la littérature, ce sont des GENS. Les auteurs ne sont pas des faisceaux d’ondes, des codes, des sons, des algorithmes. L’image de l’artiste crève-la-faim n’est pas romantique, elle est mortifère. (…) Maintenons la culture vivante et les auteurs debout. ». La solidarité est plus que jamais nécessaire dans le monde de la culture. Mon échelle est très modeste mais je tiens à dire à tous les auteurs et artistes – ceux-là même qui sont à la base de mon métier ! – que j’ai un immense plaisir à refaire vivre leurs livres depuis mes premières minutes de retour à la librairie.
Ensuite, à tous : je dis bien-ve-nue ! Bienvenue chez nous, chez Maupetit, et aussi dans toutes les librairies qui sont des lieux de vie et de culture. On traverse des temps inédits, on est tous masqués et on a les mains hydro-alcoolisées… ceci est sans précédent mais c’est pour notre bien à tous ! Que chacun puisse être accueilli dans des conditions de sécurité optimales d’une part et aussi que la librairie soit toujours un lieu convivial que vous aurez plaisir à retrouver sont des priorités… Pour finir, je vous dis À BIENTÔT !
 
Librairie Maupetit
142 La Canebière
13001 Marseille
www.maupetitlibraire.fr
Poulpe Fictions