Lisez! icon: Search engine
Philéas
EAN : 9782491467012
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 112
Format : 215 x 280 mm

Gataca

Sylvain Runberg (adapté par), Luc Brahy (dessins de)
Date de parution : 16/09/2021
Après "Le Syndrome [E]", Lucie Henebelle et le commissaire Sharko se retrouvent pour une nouvelle enquête qui prend ses racines à l'aube de l'humanité et qui pourrait bien se conclure sur son extinction !
Quel lien entre onze psychopathes gauchers et l'homme de Cro-Magnon ?
Alors que Lucie Henebelle peine à se remettre de ses traumatismes, l'ex-commissaire Sharko se voit relégué à des enquêtes de seconde zone. Telle la découverte du corps de cette jeune scientifique, battue à mort par un grand singe.
À nouveau réunis...
Quel lien entre onze psychopathes gauchers et l'homme de Cro-Magnon ?
Alors que Lucie Henebelle peine à se remettre de ses traumatismes, l'ex-commissaire Sharko se voit relégué à des enquêtes de seconde zone. Telle la découverte du corps de cette jeune scientifique, battue à mort par un grand singe.
À nouveau réunis pour le pire, les deux flics plongent aux origines de la violence, là où le génome humain détermine son avenir : l'extinction.
Bienvenue à GATACA...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782491467012
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 112
Format : 215 x 280 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Blackradis Posté le 9 Janvier 2022
    Deuxième épisode d’un diptyque sur le Mal. Mais sympa, Frankie nous explique qu’on peut comprendre le présent ouvrage sans avoir lu le « Syndrome E ». Que dire ? Que c’est frais, léger et que ça fait du bien au moral ? Non, on peut pas dire ça… Ça commence par de la fillette poignardée et carbonisée (oui quand même…) Par contre, dire que si vous commencez ce livre vous ne pourrez plus le lâcher : ça oui… C’est un livre où on serre beaucoup : les poings, les lèvres, les dents voire carrément les mâchoires… C’est pour montrer que c’est tendu. On est pas chez Proust. On est chez les primatologues : une guenon, gentille, limite débonnaire, est accusée de meurtre (à coup de presse papier). Sharko (commissaire, insomniaque, shizo, endeuillé comme c’est pas possible) mène l’enquête. Il retrouve son ex-collègue Lucie (endeuillée également). La décédée est une jeune chercheuse ambitieuse qui aurait peut-être fait une découverte intéressante : elle venait de rencontrer des dangereux prisonniers…. Sinon, au départ, sa thèse, qui s’intéresse à l’évolution, c’est : « Pourquoi il y a 10% de gauchers chez les poissons délinquants ? » (Si j’ai bien compris…) On est au cœur du Mal (et de l’Amazonie aussi à un moment). Ça rebondit, on apprend que... Deuxième épisode d’un diptyque sur le Mal. Mais sympa, Frankie nous explique qu’on peut comprendre le présent ouvrage sans avoir lu le « Syndrome E ». Que dire ? Que c’est frais, léger et que ça fait du bien au moral ? Non, on peut pas dire ça… Ça commence par de la fillette poignardée et carbonisée (oui quand même…) Par contre, dire que si vous commencez ce livre vous ne pourrez plus le lâcher : ça oui… C’est un livre où on serre beaucoup : les poings, les lèvres, les dents voire carrément les mâchoires… C’est pour montrer que c’est tendu. On est pas chez Proust. On est chez les primatologues : une guenon, gentille, limite débonnaire, est accusée de meurtre (à coup de presse papier). Sharko (commissaire, insomniaque, shizo, endeuillé comme c’est pas possible) mène l’enquête. Il retrouve son ex-collègue Lucie (endeuillée également). La décédée est une jeune chercheuse ambitieuse qui aurait peut-être fait une découverte intéressante : elle venait de rencontrer des dangereux prisonniers…. Sinon, au départ, sa thèse, qui s’intéresse à l’évolution, c’est : « Pourquoi il y a 10% de gauchers chez les poissons délinquants ? » (Si j’ai bien compris…) On est au cœur du Mal (et de l’Amazonie aussi à un moment). Ça rebondit, on apprend que presque tous les asiatiques sont allergiques au lait et c’est très chouette à lire (dans le train, à la plage, sous la couette ou sur, si c’est canicule…)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kalacatlove Posté le 9 Novembre 2021
    Ce tome est la suite directe du Syndrome E, nous retrouvons Sharko et Hennebelle après ce qui leur est arrivé à la fin du Syndrome E. J'avais hâte de me plonger dans cette suite, d'avoir les explications que j'attendais, mais malheureusement ce fut une lecture mitigée pour moi. D'un côté j'ai adoré ma lecture pour les thématiques traitées qui sont passionnantes et les réponses aux questions que j'étais venue chercher. L'auteur a encore une fois fait un travail de recherche colossal pour ce tome-ci et ça apporte toujours énormément de profondeur au roman. La plume de Franck Thilliez est toujours aussi addictive. D'un autre côté, cette lecture a été un peu éprouvante pour moi. Il y a énormément d'informations à emmagasiner, à la fois techniques et scientifiques, et beaucoup de personnages. Il faut être bien concentré pour réussir à suivre. De plus, ce roman contient des passages concernant la maternité qui peuvent être choquants à lire pour une femme enceinte, selon la sensibilité de chacune. Je pense qu'il est important de le savoir avant de se lancer dans cette lecture. J'aurai pour le coup aimé un avertissement en début de roman. Je lirai bien entendu la suite car je me suis encore plus... Ce tome est la suite directe du Syndrome E, nous retrouvons Sharko et Hennebelle après ce qui leur est arrivé à la fin du Syndrome E. J'avais hâte de me plonger dans cette suite, d'avoir les explications que j'attendais, mais malheureusement ce fut une lecture mitigée pour moi. D'un côté j'ai adoré ma lecture pour les thématiques traitées qui sont passionnantes et les réponses aux questions que j'étais venue chercher. L'auteur a encore une fois fait un travail de recherche colossal pour ce tome-ci et ça apporte toujours énormément de profondeur au roman. La plume de Franck Thilliez est toujours aussi addictive. D'un autre côté, cette lecture a été un peu éprouvante pour moi. Il y a énormément d'informations à emmagasiner, à la fois techniques et scientifiques, et beaucoup de personnages. Il faut être bien concentré pour réussir à suivre. De plus, ce roman contient des passages concernant la maternité qui peuvent être choquants à lire pour une femme enceinte, selon la sensibilité de chacune. Je pense qu'il est important de le savoir avant de se lancer dans cette lecture. J'aurai pour le coup aimé un avertissement en début de roman. Je lirai bien entendu la suite car je me suis encore plus attachée à nos deux enquêteurs et j'ai très envie de les retrouver dans de nouvelles aventures. Je regrette simplement de ne pas avoir su choisir le bon moment pour me plonger dans cette histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • yhoussard Posté le 2 Novembre 2021
    Je me suis jeter sur cette suite du Syndrome E... De toute façon difficile de faire autrement... Une fois de plus un page Turner impossible à lâcher, extrêmement bien documenté. Je ne peux que conseiller ce diptyque. Personnellement j'ai avalé les deux en une dizaine de jours.
  • Ludik54 Posté le 1 Novembre 2021
    Suite directe du Syndrome [E] (l'auteur considère ces 2 romans comme formant un dyptique), nous retrouvons nos héros Lucie Henebelle et Franck Sharko 1 an environ après la fin du tome précédent. Et une tragédie a marqué cette année passé en détruisant le couple que nos héros commençait à fonder et la famille de Lucie. Le livre peut quand même se lire de façon indépendante, l'intrigue et enquête principale n'étant relié aux événement précédents que par une "coïncidence". Et quel enquête ! Suite au meurtre d'une étudiante retrouvé dans la cage d'un singe, Sharko va se retrouver confronter à d'autres crimes, et des rapport avec la génétique ,le "virus de la violence", et il aura bien besoin de l'aide de Lucie pour trouver une réponse à toute ses questions. Comme d'habitude avec Franck Thilliez, le côté scientifique est extrêmement documenté, et on a hâte de faire des recherches irl pour vérifier certaines choses apprises pendant la lecture (confirmé pour le mot de fin de l'auteur comme étant véridique, mais simplifiée pour les besoins du récit). De la grande littérature !
  • Vani Posté le 23 Octobre 2021
    Franck Thilliez a réussi à me passionner pour la génétique ! J'apprécie encore plus cet auteur par la qualité de ses enseignements, et les questions qui en découlent. Évolution, eugénisme, transmission, ce que nous sommes et ce que la culture fait de nous... Un thème passionnant autour d'une intrigue qui réunit à nouveau nos personnages adorés. J'ai été tellement choquée par une révélation concernant Lucie qui je ne m'en suis pas encore remise ! Un excellent moment de lecture, le niveau augmente au fil des livres. Je suis officiellement accro.
Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…