Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266323352
Code sériel : 00349
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm
20, allée de la danse - tome 03 : L'ombre d'un frère
Date de parution : 24/03/2022
Éditeurs :
Pocket jeunesse

20, allée de la danse - tome 03 : L'ombre d'un frère

,

Date de parution : 24/03/2022
La vie et les rêves des petits rats de l'École de danse de l'Opéra !
Colas en a marre : durant les cours de danse classique, il est dans le groupe des « petits », alors que son ami Bilal est dans un groupe plus avancé. En plus, il doit partager sa passion pour la danse avec son frère aîné, brillant élève de deuxième division. Colas veut prouver à tous ce qu’il vaut. Mais à force de travailler sans relâche, il risque de tout perdre…
EAN : 9782266323352
Code sériel : 00349
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Zouave Posté le 31 Mars 2021
    Dans ce troisième opus, on retrouve Colas, toujours complexé par sa petite taille et incapable de progresser au cours de danse à la même vitesse que son copain Bilal. A cela, il ploie sous le faix de la comparaison avec son frère aîné, élève en deuxième division. L’arrivée de Nigel Miller, célèbre chorégraphe, pourrait tout changer. Si pour notre protagoniste, la danse est une certitude, il ne se sent pas reconnu à sa juste valeur. Pour prouver de quoi il est capable, il ira jusqu’à se donner à fond, au risque de se blesser. Au fil des pages, on entre dans le monde étrange d’une école de danse, avec ses codes, ses émulations et son adrénaline. A côté de l’exigence de l’apprentissage, le lecteur retient des amitiés sincères, des caractères forts et une leçon de vie qui invite à écouter son corps. Un livre qui parle d’adolescence, mais également d’endurance, de persévérance et d’espoirs.
  • Mirabilia Posté le 9 Décembre 2020
    Deux frères à l'Opéra, rivalités ou entraide ? Ce tome s'intéresse ici à la jalousie d'un petit frère qui ne peut se voir que comme le pâle reflet de son grand frère. Les comparaisons sont son obsession et sa quête de vouloir aller plus vite que son corps ne grandit va le mener à l'inévitable blessure. La construction habile de la bande dessinée permet de passer les messages de bienveillance et de patience tout en douceur. Aussi, c'est toujours avec un plaisir égal que l'on replonge dans l'atmosphère charmante et accueillante de l'Opéra et de l'école de Nanterre. Vivement le tome 4 !
  • viou03 Posté le 9 Décembre 2016
    Cette fois, le tome est consacré à un des garçons : Colas. Comme les précédents, il nous délivre un joli message. Colas est le plus jeune, le plus petit de la bande des six. Il vit dans l'ombre de son grand frère, lui aussi élève danseur. On retrouve dans ce tome tous les thèmes des précédents : amitié, travail, entraide et il y a en plus dans celui la rivalité fraternel, l'amour fraternel et aussi l'image de soi à travers le cercle familial. On a aussi une partie sur l'écoute de son corps en période de croissance. Un joli message ressort: "parfois, il faut regarder les choses du point de vue de l'autre et surtout se parler." Encore, un excellent tome pour cette belle saga qui parle de danse mais surtout touche aux problèmes des ados, pré-ados.
  • Analire Posté le 30 Novembre 2016
    Après avoir lu les deux premiers tomes de cette saga réalisée en partenariat avec l'Opéra de Paris, me voici plongé dans un troisième. Après Amies et rivales et Parfaites... ou presque qui ciblaient principalement des jeunes danseuses, L'ombre d'un frère offre une toute nouvelle vision du monde de l'opéra, puisque nous suivons un jeune garçon dans sa vie quotidienne à l'école de danse. Pour Colas, la danse était une certitude. Ses parents sont danseurs, et son grand frère aussi, présent dans la même école de danse que lui. Le jeune garçon se sent donc pleinement dans son élément. Malheureusement pour lui, ses parents ne le regarde pas à sa juste valeur, et accordent bien plus d'importance à son grand frère, qu'ils considèrent comme leur relève. Colas se sent délaissé et seul. Il va même jusqu'à remettre en doute ses talents de danseur. Néanmoins, le garçon ne lâche rien et pour montrer de quoi il est vraiment capable, Colas va se dépasser, il va donner le meilleur de lui-même, quitte à se blesser gravement... Le monde de la danse est vraiment un monde à part entière. La compétition est obligatoire, presque permanente... mais au-delà de ça, il y a quand même une... Après avoir lu les deux premiers tomes de cette saga réalisée en partenariat avec l'Opéra de Paris, me voici plongé dans un troisième. Après Amies et rivales et Parfaites... ou presque qui ciblaient principalement des jeunes danseuses, L'ombre d'un frère offre une toute nouvelle vision du monde de l'opéra, puisque nous suivons un jeune garçon dans sa vie quotidienne à l'école de danse. Pour Colas, la danse était une certitude. Ses parents sont danseurs, et son grand frère aussi, présent dans la même école de danse que lui. Le jeune garçon se sent donc pleinement dans son élément. Malheureusement pour lui, ses parents ne le regarde pas à sa juste valeur, et accordent bien plus d'importance à son grand frère, qu'ils considèrent comme leur relève. Colas se sent délaissé et seul. Il va même jusqu'à remettre en doute ses talents de danseur. Néanmoins, le garçon ne lâche rien et pour montrer de quoi il est vraiment capable, Colas va se dépasser, il va donner le meilleur de lui-même, quitte à se blesser gravement... Le monde de la danse est vraiment un monde à part entière. La compétition est obligatoire, presque permanente... mais au-delà de ça, il y a quand même une véritable solidarité, que ce soit entre danseurs, ou entre membres de la même famille. Les amis de Colas sont toujours là pour le soutenir et l'aider à surmonter les obstacles de la vie, à effacer les doutes qui l'assaillent. Pour l'instant, c'est ce qui ressort vraiment de chacun des récits de 20, allée de la Danse : cette solidarité, ce soutien, ces belles amitiés. Encore une fois, on se laisse emporter dans ce tourbillon féerique de la danse classique. On laisse de côté les stéréotypes, en mettant un scène un jeune danseur, tout en montrant la réalité de l'école de danse : une compétition permanente, contrebalancée par des amitiés sans failles. On adore !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.