Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266282710
Code sériel : J3082
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 624
Format : 108 x 177 mm

The Mortal Instruments, les origines - tome 03 : La princesse mécanique

Julie LAFON (Traducteur)
Collection : The Mortal Instruments
Date de parution : 18/10/2018
La fin du préquel de The Mortal Instruments enfin au format poche.
Tessa devrait être heureuse. N’est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu’elle se prépare pour la cérémonie, l’étau se resserre autour des Chasseurs d’Ombres. Un nouveau démon est apparu, intimement lié au Magistère, l’homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus... Tessa devrait être heureuse. N’est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu’elle se prépare pour la cérémonie, l’étau se resserre autour des Chasseurs d’Ombres. Un nouveau démon est apparu, intimement lié au Magistère, l’homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu’un seul élément pour parfaire son armée d’automates sans pitié : Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l’élue de leur coeur…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266282710
Code sériel : J3082
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 624
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bouquine2 Posté le 13 Décembre 2019
    Cassandra Clare, quelle virtuose! Avec elle, on lit, on écoute et on entend la musique, on aime, on rit... Bref, j'ai cette impression que jamais je ne me lasserais de son style d'écriture ainsi que de son imanignation et sa créativité. Encore une fois, j'ai été transportée par l'histoire, l'action, l'intrigue et les péripéties. Je suis un peu paniquée même d'avoir fini cette trilogie sur les origines parce qu'elle était vraiment formidable et qu'après une lecture pareille, j'ai toujours peur de ne pas retrouver mieux. On retrouve les personnages tels qu'on les aime, touchants et attachants. Cette triologie m'a aussi aidé à comprendre certains éléments de la saga the mortal instruments et moi j'adore les lien! Bref, je recommande vivement!!
  • Annakim14 Posté le 26 Septembre 2019
    J'ai adoré la trilogie les origines de Cassandra Clare c'est une trilogie ou le premier tome le deuxième le le dernier tome se suivre contrairement à d'autres ou à partir du deuxième tome l'histoire par complètement ailleurs j'ai dû lire cette saga cette trilogie si vous préférez en 2 semaines je l'ai vraiment adoré les personnages sont très attachant et l'histoire et plein de suspense.
  • Lovehorse Posté le 17 Août 2019
    Dans la princesse mécanique nous retrouvons Tessa et les Chasseurs d’Ombre, toujours lancés à la poursuite du Magistère. L’état de santé de Jem ne s’améliore pas, Charlotte doit lutter pour conserver l’Institut, Tessa se bat pour protéger sa vie et celle de ses amis, … Bref, la trilogie s’achève avec ce dernier tome qui, selon moi, est à la hauteur des deux premiers. J’ai beaucoup aimé ce tome. Je pense qu’il s’agit de mon préféré de cette trilogie. Il y a plus d’action et de rebondissement que dans le second tome, de nombreuses intrigues secondaires se sont rajoutées au fur et à mesure que l’on avance dans la saga, et ici, tout se résout. L’histoire en elle-même suit son cours. Les personnages principaux pourchassent toujours le Magistère et le dénouement est vraiment sympa. On s’attend évidement à ce que le Magistère ne parvienne pas à ses fins, mais la tournure que prennent les événements est assez surprenante et clôt cette histoire à la perfection. J’ai trouvé les personnages de cette série assez attachants et c’est avec un certain regret que l’on les quitte. Ils sont tous très différents les uns des autres, mais ils se complètent, formant ainsi un groupe solide et... Dans la princesse mécanique nous retrouvons Tessa et les Chasseurs d’Ombre, toujours lancés à la poursuite du Magistère. L’état de santé de Jem ne s’améliore pas, Charlotte doit lutter pour conserver l’Institut, Tessa se bat pour protéger sa vie et celle de ses amis, … Bref, la trilogie s’achève avec ce dernier tome qui, selon moi, est à la hauteur des deux premiers. J’ai beaucoup aimé ce tome. Je pense qu’il s’agit de mon préféré de cette trilogie. Il y a plus d’action et de rebondissement que dans le second tome, de nombreuses intrigues secondaires se sont rajoutées au fur et à mesure que l’on avance dans la saga, et ici, tout se résout. L’histoire en elle-même suit son cours. Les personnages principaux pourchassent toujours le Magistère et le dénouement est vraiment sympa. On s’attend évidement à ce que le Magistère ne parvienne pas à ses fins, mais la tournure que prennent les événements est assez surprenante et clôt cette histoire à la perfection. J’ai trouvé les personnages de cette série assez attachants et c’est avec un certain regret que l’on les quitte. Ils sont tous très différents les uns des autres, mais ils se complètent, formant ainsi un groupe solide et crédible. L’auteure parvient à nous faire partager le lien qui les unit et l’on a presque l’impression de faire partie de leur équipe. Il y a toujours la romance avec le fameux triangle amoureux. Elle aussi trouve sa fin, et celle-ci est plutôt bien menée (même si, on peut le dire, certains éléments s’avèrent bien pratiques, mais au moins, l’auteure ne complique pas éternellement les choses). Les personnages, donc. Commençons par Tessa. Je l’ai beaucoup appréciée dans le tome 1. Elle est courageuse et déterminée, intelligente avec un caractère assez fort. Dans le tome 2, je l’ai trouvé un peu « ramollie » à cause de la romance. Mais, dans ce tome ci, on retrouve le personnage du tome 1, et c’est très appréciable. Evidemment, le voile est levé sur ses origines et sur l’ampleur de son pouvoir. Comme je l’ai dit plus haut, la santé de Jem se dégrade, et ce depuis le début. Mais il montre un grand courage face à son destin inéluctable, ce qui fait de lui un personnage auquel on s’attache énormément. En ce qui concerne Will, ce qu’on peut dire c’est qu’il change du tout au tout. Il est plutôt mystérieux et parfois désagréable dans le tome 1, se dévoile totalement dans le 2, et ici, on découvre un personnage sensible, mélancolique et très attaché aux personnes auxquelles il tient, notamment Jem et Tessa, et il serait près à tout sacrifier pour eux. Et je terminerai par Jessamine. C’est elle qui m’a le plus surprise dans ce tome. En effet, je ne l’aimais pas tellement dans les premiers tomes (et pas beaucoup plus dans une bonne partie du tome 3), mais finalement, l’auteure nous la présente d’une autre façon, et mon aversion pour ce personnage s’est un peu adouci. Une chose que j’ai bien aimé dans cet univers, c’est les différentes références littéraires qui sont faites, que ce soit les citations en début de chapitre ou lors des discussions entre les personnages. Cela apporte un côté léger et poétique dans cet univers sombre et oppressant. Cette trilogie a donc été un coup de cœur. J’ai adoré l‘univers et sa mythologie, l’histoire est originale et addictive, les personnages sont hyper attachants et crédibles et la plume de l’auteure est immersive. De plus, cette dernière n’épargne pas son lecteur, elle nous fait passer par un tas d’émotions (surtout dans ce dernier tome) : inquiétude, soulagement, compassion, peine, joie, tristesse, … Cassandra Clare prend des décisions fortes, met ses personnages dans des situations délicates et achève sa série avec un petit côté happy end, mais pas totalement (ce qui n’arrange pas les choses niveau émotion …). Bref, je recommande cette série, et personnellement, je vais très rapidement me plonger dans la série principale !
    Lire la suite
    En lire moins
  • GribouilleEtPlume Posté le 24 Juin 2019
    Par Gribouille Ce livre était … un tas d’émotions. Bien qu’un livre soit drôle à mes yeux, je ne ris jamais aux éclats. Bien que je le trouve triste, je ne pleure que rarement en refermant un roman. Et pourtant, en refermant The MI T3, je me suis pris le visage dans les mains et j’ai murmuré : « Oh, par l’Ange ! » Ce 3e tome est mon préféré du volet LO, bien que je sois frustrée sur un point : à la fin, on ne sait pas comment (alerte spoil) Jem a fait pour se « libérer » des runes des Frères Silencieux ! Sinon, ce livre est admirable en tous points, bien qu’il reste un (très) léger doute quant au titre : la « Princesse mécanique », c’est bien Tessa ? Cela serait logique (elle est la présumée future femme du « Prince mécanique », alias Mortmain, qui soit dit en passant (alerte spoil) ne parvient pas à ses fins). Mais j’ai un doute quand même. Tessa peut-elle être considérée comme quelque chose de mécanique tout en étant (alerte spoil) immortelle ? ... Par Gribouille Ce livre était … un tas d’émotions. Bien qu’un livre soit drôle à mes yeux, je ne ris jamais aux éclats. Bien que je le trouve triste, je ne pleure que rarement en refermant un roman. Et pourtant, en refermant The MI T3, je me suis pris le visage dans les mains et j’ai murmuré : « Oh, par l’Ange ! » Ce 3e tome est mon préféré du volet LO, bien que je sois frustrée sur un point : à la fin, on ne sait pas comment (alerte spoil) Jem a fait pour se « libérer » des runes des Frères Silencieux ! Sinon, ce livre est admirable en tous points, bien qu’il reste un (très) léger doute quant au titre : la « Princesse mécanique », c’est bien Tessa ? Cela serait logique (elle est la présumée future femme du « Prince mécanique », alias Mortmain, qui soit dit en passant (alerte spoil) ne parvient pas à ses fins). Mais j’ai un doute quand même. Tessa peut-elle être considérée comme quelque chose de mécanique tout en étant (alerte spoil) immortelle ? Je recommande évidemment cette série, surtout à tous ceux qui ont aimé Tara Duncan de Sophie Audouin-Mammikonian, Dark Elite de Chloé Neil ou encore la série Hush Hush de Becca Fitzpatrick, Éternels d’Alyson Noel. Ce dernier tome clôture royalement LO et cela ne me donne qu’une seule envie : me plonger dans la lecture de The Mortal Instruments, le futur de LO, où j’espère fortement que Tessa et Jem y apparaissent, même si j’en doute. Bref, bonne lecture à toi, cher ami Terrestre à qui je souhaite le même bonheur et les mêmes émotions à la fermeture du livre, magnifiquement bien écrit par Mme. Clare que l’on remercie bien évidemment pour nous avoir tenus en haleine jusqu’au bout !
    Lire la suite
    En lire moins
  • SapereAude Posté le 17 Juin 2019
    J'avais adoré la série originelle avec Clary et Jace et j'avais bien envie de me plonger dans cette histoire additionnelle qu'offrait l'auteur et nous racontant l'histoire de certains personnages annexes de la série. J'ai plutôt bien aimé découvrir le premier tome de ce spin off, et le second tome m'avait laissé un arrière goût de transition. Je dois vous avouer que cette trilogie ne m'a finalement pas tant emballé que la série principale. J'ai passé un bon moment de lecture mais ce n'était pas la meilleure série que j'avais pu lire. J'ai terminé ce roman il y a une semaine et les révisions et exams n'ont pas aidé à me faire rappeler ce que j'avais pensé à la fin de ma lecture. Je sais que la fin m'a un peu frustré, c'était à la fois triste et beau et cela bouclait le cycle et l'histoire crée dans la série principal, même si ce n'était pas tout à fait la fin que je voulais. L'histoire et son côté steampunk était plutôt intéressante, pour une fois le "méchant" n'était pas un chasseur d'ombre, on s'intéressait un peu au côté obscur des Accords des Chasseurs d'ombres. Ce que j'ai trouvé à la fois regrettable et génial... J'avais adoré la série originelle avec Clary et Jace et j'avais bien envie de me plonger dans cette histoire additionnelle qu'offrait l'auteur et nous racontant l'histoire de certains personnages annexes de la série. J'ai plutôt bien aimé découvrir le premier tome de ce spin off, et le second tome m'avait laissé un arrière goût de transition. Je dois vous avouer que cette trilogie ne m'a finalement pas tant emballé que la série principale. J'ai passé un bon moment de lecture mais ce n'était pas la meilleure série que j'avais pu lire. J'ai terminé ce roman il y a une semaine et les révisions et exams n'ont pas aidé à me faire rappeler ce que j'avais pensé à la fin de ma lecture. Je sais que la fin m'a un peu frustré, c'était à la fois triste et beau et cela bouclait le cycle et l'histoire crée dans la série principal, même si ce n'était pas tout à fait la fin que je voulais. L'histoire et son côté steampunk était plutôt intéressante, pour une fois le "méchant" n'était pas un chasseur d'ombre, on s'intéressait un peu au côté obscur des Accords des Chasseurs d'ombres. Ce que j'ai trouvé à la fois regrettable et génial (allez savoir pourquoi les deux en même temps) c'est les liens que l'auteur avait su créer entre les différents personnages, notamment les sentiments qui s'étaient éveiller entre chaque couple. C'est à la fois génial et inutile. Même si c'était plus ou moins subtil, même si l'auteur ne tombait pas dans les coups de foudres et les déclarations enflammées, même si les personnages secondaires méritaient aussi leur bonheur, avec le recul, j'ai l'impression que cela faisait quand même trop pour un seul et dernier tome. Même si cela adoucit l'atmosphère, même si cela donne un objectif à nos personnages secondaires, on perd l'intérêt quand le schéma se reproduit encore. Je n'ai pas particulièrement aimé l'évolution de Jem non plus et le dernier chapitre qui bouclait pourtant le cercle me laissait un arrière goût un peu amer, les deux personnages qui sont censés avoir plus de cent ans chacun n'ont guère évolué depuis... J'ai trouvé l'intrigue avec le Consul Wayland vraiment agaçante, agaçante pour les personnages, on tombe sur le patriarche ultra conservateur et pour le coup l'auteur réussi à nous rappeler que la place des femmes n'est pas celle que l'on souhaite dans cette société novatrice mais traditionnaliste ! Globalement ce fut une bonne lecture bien qu'elle ne m'ait pas laissé un souvenir aussi mémorable que The Mortal Instruments !
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.