Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Enola Holmes et la barouche noire
Rose-Marie Vassallo-Villaneau (traduit par)
Collection : Roman Grand format
Date de parution : 11/04/2024
Éditeurs :
Nathan
Nouveauté

Enola Holmes et la barouche noire

Rose-Marie Vassallo-Villaneau (traduit par)
Collection : Roman Grand format
Date de parution : 11/04/2024
Enola Holmes et la barouche noire en version poche ! 
Aidée de son frère Sherlock, Enola Holmes doit résoudre l'énigme de la disparition d'une jeune Lady. Son époux dit qu'elle est morte, mais elle aurait été emmenée par une mystérieuse calèche noire...
Avec son culot et débrouillardise légendaires, Enola va devoir affronter la folie et le monde secret des asiles pour mettre au jour une grande conspiration ! 
EAN : 9782095033705
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 123 x 182 mm
EAN : 9782095033705
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 123 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • moustiqueflo 30/01/2024
    Enfin un nouveau tome, merci a la personne de Babelio qui m'a indiqué qu'il y avait encore des tomes. Comme toujours enola est très maligne, mais c'est en compagnie de son grand frère Sherlock Holmes qu'elle va trouver et aider une jeune femme. Super livre qui se lit facilement. On a du mal à s'en décrocher
  • Ewylyn 08/10/2022
    Quelle joie de replonger dans le monde d’Enola Holmes avec cette nouvelle intrigue. Je l’ai beaucoup aimé, je trouve même qu’elle est parfaite pour suivre l’adaptation cinématographique présente sur Netflix, sans pour autant renier ce que l’autrice a su créer durant six tomes. En tout cas, je ne sais pas si ce roman est spécial ou si d’autres sont en préparation, mais si Nancy Springer sort de nouvelles enquêtes avec Enola, je les achèterai sans hésitation. J’ai beaucoup aimé le prologue écrit par Sherlock, c’est une excellente manière de resituer les événements et les différents personnages de la saga – surtout si ça fait longtemps que vous avez lu ou relu les tomes précédents. De plus, c’est l’occasion de voir frère et sœur en action, de voir le formidable duo qu’ils forment, ce qu’il faut d’humour, de tendre affection, de protection et de malice, d’intelligence et d’estime de l’autre. J’ai adoré l’alchimie entre Enola et Sherlock, et si je regrette l’absence de Mycroft, j’aime la présence de Watson, et les retrouvailles avec une vieille connaissance du premier tome. L’histoire m’a totalement captivée, je retrouve avec plaisir Enola se lancer dans une enquête atypique, celle de retrouver une jeune lady disparue et prétendu morte par son époux. La sœur jumelle de la disparue n’y croit pas une seule seconde et propose aux Holmes de la retrouver. J’ai adoré les thématiques présentes dans ce roman, comme toujours l’autrice évoque la condition de la femme à l’ère victorienne et reprend la route d’un monde aussi terrifiant que tenu secret, celui des asiles. Les deux donnent naissance à une intrigue bien menée, aux allures de cosy mystery avec ce qui faut pour frissonner. L’ambiance est vraiment prenante, c’est une atmosphère sombre et violente sans être dérangeante, oppressante et mystérieuse, un petit côté jour de brouillard et vieux manoir de nuit que l’autrice n’avait pas encore exploité jusqu’à présent, même si les asiles avaient été présents avec Le mystère des pavots blancs. De plus, la plume de Nancy Springer est toujours aussi travaillée sur les descriptions, juste ce qu’il faut dans les actions et les émotions, bien pensé pour les répliques. Je note un peu plus de modernité avec un côté cinématographique dans l’écriture que je n’avais pas perçue dans les opus précédents, je ne sais pas si c’est une évolution de l’autrice ou une volonté de trouver un juste équilibre entre son travail et ce que l’on pourrait lire si le film Netflix avait été transformé en livre. Personnellement, ça a juste rendu le livre encore plus addictif et il a tenu peu de temps une fois commencé ! Enfin, les personnages sont vraiment chouettes. Enola et Sherlock sont géniaux, j’ai pris beaucoup de plaisir à les suivre dans leurs aventures, le Docteur Watson est vraiment très gentil, ce fameux personnage du tome 1 a bien changé depuis la dernière fois et il reste un bon personnage un brin gaffeur et plein de bonne volonté. L’antagoniste principal fait absolument froid dans le dos, d’autant plus qu’il est facile de transposer sa personnalité et ses idées à quelque chose de plus contemporain. Letitia Glover était super intéressante comme femme, j’ai bien aimé sa manière d’être et sa modernité, son histoire est très touchante par ailleurs.Quelle joie de replonger dans le monde d’Enola Holmes avec cette nouvelle intrigue. Je l’ai beaucoup aimé, je trouve même qu’elle est parfaite pour suivre l’adaptation cinématographique présente sur Netflix, sans pour autant renier ce que l’autrice a su créer durant six tomes. En tout cas, je ne sais pas si ce roman est spécial ou si d’autres sont en préparation, mais si Nancy Springer sort de nouvelles enquêtes avec Enola, je les achèterai sans hésitation. J’ai beaucoup aimé le prologue écrit par Sherlock, c’est une excellente manière de resituer les événements et les différents personnages de la saga – surtout si ça fait longtemps que vous avez lu ou relu les tomes précédents. De plus, c’est l’occasion de voir frère et sœur en action, de voir le formidable duo qu’ils forment, ce qu’il faut d’humour, de tendre affection, de protection et de malice, d’intelligence et d’estime de l’autre. J’ai adoré l’alchimie entre Enola et Sherlock, et si je regrette l’absence de Mycroft, j’aime la présence de Watson, et les retrouvailles avec une vieille connaissance du premier tome. L’histoire m’a totalement captivée, je retrouve avec plaisir Enola se lancer dans une enquête atypique, celle de retrouver une jeune lady disparue et prétendu...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesDemoisellesdeChatillon 13/02/2022
    Addictif ! ❤️ Coup de cœur ❤️ Connaissez-vous Enola Holmes ? J’ai découvert la petite sœur du célèbre détective grâce au film de Netflix. J’avais adoré ce personnage brillant, un brin sauvage et farouchement indépendant. J’ai donc été absolument ravie de retrouver la jeune femme dans une nouvelle aventure. Une jeune demoiselle se rend au 221b Baker Street demander les services du grand Sherlock. Une missive des plus expéditives vient de lui apprendre le décès de sa sœur jumelle. Mais Tish n’y croit pas une seconde. Pour elle, le mari de sa jumelle cache quelque chose. Voilà qui pourrait intéresser ce cher Holmes mais le détective est au fond de son lit. Enola - qui est à ce moment-là à son chevet, tentant désespérément de le sortir de sa torpeur, - décide donc de prendre elle-même l’affaire en mains. C’était sans compter sur l’orgueil de Sherlock. Frère et sœur vont donc tenter, chacun de leur côté et avec leurs propres méthodes, de découvrir ce qu’il est réellement arrivé à la jolie Flossie. Cette lecture a tout simplement été délicieuse ! On retrouve tout le charme des enquêtes de Holmes mais l’humour, la fougue et parfois la naïveté d’Enola en plus. Et quel bonheur de retrouver Sherlock et Watson. La plume est belle, riche, enlevée sans jamais devenir pompeuse, l'affaire est complètement addictive et on voyage dans l'Angleterre de la fin du XIXè avec bonheur. Je me suis régalée !!! Voilà une excellente enquête policière qui plaira autant aux pré-ados qu’à leurs parents ! Je n'ai qu'une envie : découvrir les aventures d'Enola précédant ce 7ème tome.Addictif ! ❤️ Coup de cœur ❤️ Connaissez-vous Enola Holmes ? J’ai découvert la petite sœur du célèbre détective grâce au film de Netflix. J’avais adoré ce personnage brillant, un brin sauvage et farouchement indépendant. J’ai donc été absolument ravie de retrouver la jeune femme dans une nouvelle aventure. Une jeune demoiselle se rend au 221b Baker Street demander les services du grand Sherlock. Une missive des plus expéditives vient de lui apprendre le décès de sa sœur jumelle. Mais Tish n’y croit pas une seconde. Pour elle, le mari de sa jumelle cache quelque chose. Voilà qui pourrait intéresser ce cher Holmes mais le détective est au fond de son lit. Enola - qui est à ce moment-là à son chevet, tentant désespérément de le sortir de sa torpeur, - décide donc de prendre elle-même l’affaire en mains. C’était sans compter sur l’orgueil de Sherlock. Frère et sœur vont donc tenter, chacun de leur côté et avec leurs propres méthodes, de découvrir ce qu’il est réellement arrivé à la jolie Flossie. Cette lecture a tout simplement été délicieuse ! On retrouve tout le charme des enquêtes de Holmes mais l’humour, la fougue et parfois la naïveté d’Enola en plus. Et quel bonheur de retrouver Sherlock et Watson. La...
    Lire la suite
    En lire moins
  • AliceFee 15/01/2022
    Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Enola Holmes et la Barouche Noire ? "Je suis une fan de la première heure d'Enola Holmes et pourtant, il y a peu de livres jeunesse qui me plaisent, j'étais donc vraiment ravie à l'annonce de ce nouveau tome." Dites-nous en un peu plus sur son histoire... "Sherlock déprime, il est apathique, il ne se lève plus, ne reçoit plus personne... Rien d'autres n'ayant fonctionné, Enola décide d'accepter l'une de ses affaires sous son nez pour l'obliger à réagir." Mais que s'est-il exactement passé entre vous ? "J'avais un peu peur de ce que j'allais trouver dans ce roman. Quand une série est terminée et que son auteur revient finalement avec un nouvel opus après le succès commercial d'une adaptation, le pire est à craindre. D'autant plus que, si j'ai bien aimé le film, il est assez éloigné de l'esprit de départ d'Enola Holmes. Mais j'applaudis Nancy Springer, elle a su garder le cap et rester fidèle à son héroïne et surtout, à son indépendance. J'aime vraiment l'humour de l'auteur et le ton sur lequel elle fait parler ses personnages. Ici, en plus, nous avons droit à un peu plus de Sherlock que d'habitude, ce qui n'est pas pour me déplaire. La seule faiblesse du récit c'est peut-être parfois une enquête un peu facile et même si je n'oublie pas qu'il s'agit de romans pour la jeunesse, je n'oublie pas non plus que les Holmes sont censés être d'une intelligence supérieure !" Et comment cela s'est-il fini ? "Cette fois, les signaux sont assez clairs, Nancy Springer n'a pas l'intention de s'arrêter là et d'abonner à nouveau, et aussi vite, Enola à son sort et c'est tant mieux !"Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Enola Holmes et la Barouche Noire ? "Je suis une fan de la première heure d'Enola Holmes et pourtant, il y a peu de livres jeunesse qui me plaisent, j'étais donc vraiment ravie à l'annonce de ce nouveau tome." Dites-nous en un peu plus sur son histoire... "Sherlock déprime, il est apathique, il ne se lève plus, ne reçoit plus personne... Rien d'autres n'ayant fonctionné, Enola décide d'accepter l'une de ses affaires sous son nez pour l'obliger à réagir." Mais que s'est-il exactement passé entre vous ? "J'avais un peu peur de ce que j'allais trouver dans ce roman. Quand une série est terminée et que son auteur revient finalement avec un nouvel opus après le succès commercial d'une adaptation, le pire est à craindre. D'autant plus que, si j'ai bien aimé le film, il est assez éloigné de l'esprit de départ d'Enola Holmes. Mais j'applaudis Nancy Springer, elle a su garder le cap et rester fidèle à son héroïne et surtout, à son indépendance. J'aime vraiment l'humour de l'auteur et le ton sur lequel elle fait parler ses personnages. Ici, en plus, nous avons droit à un...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Guizotte 06/01/2022
    J'avais lu et beaucoup aimé les 6 tomes bien avant que le film sorte. J'avais passé mes livres à ma mère et mes filles, preuve que ces récits sont vraiment intergénérationnels ! J'avais espéré un nouveau tome, mais le 6e tome se terminait sur l'idée que ça en resterait là et rien ne venait. Heureusement le film a été fait et un 7e tome vient d'être publié ! J'ai retrouvé avec grand plaisir Enola et son franc-parler, son intelligence, son humour, ses plus ou moins bonnes manières. Le jeu avec son frère Sherlock est plus adouci je trouve que dans les autres tomes, ils sont davantage partenaires. On y retrouve aussi toute une époque et en fond la condition des femmes à la fin du XIXe siècle.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés