Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782260017721
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 130 x 205 mm
Mangez-le si vous voulez
Date de parution : 07/05/2009
Éditeurs :
Julliard

Mangez-le si vous voulez

Date de parution : 07/05/2009

Après le succès du Montespan, Jean Teulé retrace, avec l'humour noir et l'esprit décalé dont il a le secret, un événement historique extraordinaire et méconnu…

Nul n'est à l'abri de l'abominable. Nous sommes tous capables du pire ! Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour...

Nul n'est à l'abri de l'abominable. Nous sommes tous capables du pire ! Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C'est un jeune homme plaisant, aimable et intelligent. Il compte...

Nul n'est à l'abri de l'abominable. Nous sommes tous capables du pire ! Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C'est un jeune homme plaisant, aimable et intelligent. Il compte acheter une génisse pour une voisine indigente et trouver un couvreur pour réparer le toit de la grange d'un voisin sans ressources. Il veut également profiter de l'occasion pour promouvoir son projet d'assainissement des marais de la région.
Il arrive à quatorze heures à l'entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Comment une telle horreur est-elle possible ? Comment une population paisible (certes angoissée par la guerre contre l'Allemagne et sous la menace d'une sécheresse exceptionnelle) peut-elle être saisie en quelques minutes par une telle frénésie barbare ? Au prétexte d'une phrase mal comprise et d'une accusation d'espionnage totalement infondée, six cents personnes tout à fait ordinaires vont pendant deux heures se livrer aux pires atrocités. Rares sont celles qui tenteront de s'interposer. Le curé et quelques amis du jeune homme s'efforceront d'arracher la malheureuse victime des mains de ces furieux et seule Anna, une jeune fille amoureuse, risquera sa vie pour le sauver.
Incapable de condamner six cents personnes d'un coup, la justice ne poursuivra qu'une vingtaine de meneurs. Quatre seront condamnés à mort, les autres seront envoyés aux travaux forcés. Au lendemain de ce crime abominable, les participants hébétés n'auront qu'une seule réponse : « Je ne sais pas ce qui m'a pris. »
Avec une précision redoutable, Jean Teulé a reconstitué chaque étape de cet atroce chemin de croix qui constitue l'une des anecdotes les plus honteuses de l'Histoire du XIXe siècle en France.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260017721
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • gones 11/07/2022
    Jean Teulé nous raconte une nouvelle fois un fait historique se déroulant le 16 Août 1870. Une histoire impensable, inconcevable, horrible et pourtant elle a bien eu lieu !!! De Moneys jeune homme Périgourdin se rend à la foire de Hautefaye,, il est intelligent et aimé de tous ! Mais voilà qu’après un malentendu avec la foule présente, il est prit pour un Prussien!! Il sera torturé, brûlé et même mangé par ses connaissances, amis et voisins !!! Comment est-ce possible ? Jean Teulé va essayer de répondre à cette question en retraçant chaque étape de ce fait historique affreux !
  • sybelline 18/02/2022
    Mangez-le si vous voulez ! Euh… Que dire face à à tout cela… Meme si cette histoire s’est passée il y a presque 150 ans (1870) ! C’est effrayant !!!! Cela me rappelle la chanson de JJ GOLDMAN : On saura jamais c’qu’on a vraiment dans nos ventres Caché derrière nos apparences L’âme d’un brave ou d’un complice ou d’un bourreau? Ou le pire ou plus beau ? Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau S’il fallait plus que des mots ?
  • Marcellina 05/02/2022
    Quelle horreur, une claque monstrueuse… Un fait divers abominable… Une foule ensorcelée par le soleil torride, les nouvelles du front de Lorraine calamiteuses, trop de vin aigre, un brave bouc émissaire et l’horreur se produit. Deux heures, montre en main, pour injurier, frapper, caillasser, pendre, torturer, lyncher et brûler un brave élu qui ne pensait qu’à résoudre les problèmes de la commune et de son domaine avant d’aller se battre pour l’Empereur en Lorraine. Ou comment une foule devient sourde et aveugle à la réalité pour libérer son trop plein de ressentiments et de violences. Une foule, c’est mieux, il n’y a pas de coupables puisqu’ils sont tous coupables et six cents c’est beaucoup, contre la poignée qui n’est pas aveuglée. Et six cents, c’est beaucoup trop, seuls vingt-et-un seront accusés et les autres dessaoulés resteront à pleurer leur inhumanité. Une plume qui claque, qui choque, qui émeut et qui bouleverse car en plus d’une folie collective, c’est un acte d’amour dans l’indicible que l’auteur signe ici, amour d’un peuple pour son pays et son empereur, amour d’un homme bon pour ses terres et ses paysans qui comptent tant sur lui, Amour tragique que seule la mort... Quelle horreur, une claque monstrueuse… Un fait divers abominable… Une foule ensorcelée par le soleil torride, les nouvelles du front de Lorraine calamiteuses, trop de vin aigre, un brave bouc émissaire et l’horreur se produit. Deux heures, montre en main, pour injurier, frapper, caillasser, pendre, torturer, lyncher et brûler un brave élu qui ne pensait qu’à résoudre les problèmes de la commune et de son domaine avant d’aller se battre pour l’Empereur en Lorraine. Ou comment une foule devient sourde et aveugle à la réalité pour libérer son trop plein de ressentiments et de violences. Une foule, c’est mieux, il n’y a pas de coupables puisqu’ils sont tous coupables et six cents c’est beaucoup, contre la poignée qui n’est pas aveuglée. Et six cents, c’est beaucoup trop, seuls vingt-et-un seront accusés et les autres dessaoulés resteront à pleurer leur inhumanité. Une plume qui claque, qui choque, qui émeut et qui bouleverse car en plus d’une folie collective, c’est un acte d’amour dans l’indicible que l’auteur signe ici, amour d’un peuple pour son pays et son empereur, amour d’un homme bon pour ses terres et ses paysans qui comptent tant sur lui, Amour tragique que seule la mort peut réunir. Pas facile de sortir de cette histoire vraie qui montre une fois de plus la grandeur mais aussi la grande fragilité de l’humanité de l’Homme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • prodigy 19/12/2021
    Un fait divers macabre dont on tourne les pages frénétiquement. Chaque instant de cette folie collective est parfaitement retranscrit et quand on referme ce livre on en sort pas totalement indemne. Un court roman que que je conseil de lire en one shot.
  • Morphil 02/11/2021
    une honte, une anecdote ? non ! un fait, une horreur revulsante mais que de plus en plus de gens appellent de leurs voeux. allons y gaiement sans état d'âme. il faut désengorger les tribunaux et accélérer la justice des ... inhumains.

les contenus multimédias

Abonnez-vous à la Newsletter Julliard
Maison de littératures, les éditions Julliard publient des ouvrages de fiction et de non-fiction littéraire, en langues française et étrangères. Abonnez-vous pour recevoir toutes nos actualités !