Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365695633
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Un invincible été

Collection : Domaine français
Date de parution : 08/04/2021
Le dernier volet de l’inoubliable saga des Déracinés : roman de l’engagement et de la résilience, Un invincible été clôture avec passion une fresque romanesque bouleversante.
Depuis son retour à Sosúa, en République dominicaine, Ruth se bat aux côtés d’Almah pour les siens et pour la mémoire de sa communauté, alors que les touristes commencent à déferler sur l’île.
Gaya, sa fille, affirme son indépendance et part aux États-Unis, où Arturo et Nathan mènent leurs vies d’artistes....
Depuis son retour à Sosúa, en République dominicaine, Ruth se bat aux côtés d’Almah pour les siens et pour la mémoire de sa communauté, alors que les touristes commencent à déferler sur l’île.
Gaya, sa fille, affirme son indépendance et part aux États-Unis, où Arturo et Nathan mènent leurs vies d’artistes. Comme sa mère, elle mène son propre combat à l’aune de ses passions.
La tribu Rosenheck-Soteras a fait sienne la maxime de la poétesse Salomé Ureña : « C’est en continuant à nous battre pour créer le pays dont nous rêvons que nous ferons une patrie de la terre qui est sous nos pieds. »
Mais l’histoire, comme toujours, les rattrapera. De l’attentat du World Trade Center au terrible séisme de 2010 en Haïti, en passant par les émeutes en République dominicaine, chacun tracera son chemin, malgré les obstacles et la folie du monde.
 
Roman de l’engagement et de la résilience, Un invincible été clôt avec éclat une fresque romanesque impressionnante.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365695633
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« La saga de ces êtres liés les uns aux autres par leur incroyable aventure et leur attachement à cette terre du bout du monde, qu'ils ont façonnée et transformée en un endroit pacifique, se dévore d'une traite. »
Bruno Corty / Le Figaro Littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Page66 Posté le 26 Juillet 2021
    Quelle belle saga décidément ! on retrouve toutes celles est ceux qui nous ont accompagné , toujours une belle écriture et, sans parler de rebondissements, une fin passionnante et paisible ...comme notre héroïne . Je sors de cette saga très apaisé avec le plaisir d'avoir lu une histoire captivante, émouvante , sans mélo... le bonheur de lire, c'est certainement cela .
  • Didilit Posté le 26 Juin 2021
    Une fin de saga dans l'émotion et la nostalgie... Cette quadrilogie gardera une place particulière dans ma vie de lectrice grâce au parcours de l'ensemble des personnages au travers des décennies et leur encrage dans l'Histoire avec un grand H. Mon tome préféré reste le premier car plus dense et constitue l'origine de ce qui construira, cette famille et cette communauté. Vous aimez les sagas familiales, l'histoire, les questions de société? Vous êtes curieux de découvrir un ou plusieurs aspects méconnus de l'histoire des colons juifs en République Dominicaine? Je vous invite à foncer!
  • Dombrow01 Posté le 12 Juin 2021
    Un invincible été marque la fin de la saga des Déracinés, les aventures de la famille Rosenheck à laquelle nous sommes attachés depuis le début de l'histoire. Une fois de plus l'histoire de la famille est marquée par les grands évènements de l'Histoire qui s'invitent tout au long de la saga (attentats du 11 septembre entre autres). Ce livre marque la fin de l'histoire, mais il n'y a aucune tristesse, juste un brin de nostalgie. Les personnages contemplent le passé avec sérénité, et abordent le futur avec confiance. Malgré tout on sent que la communauté juive de Sosua risque de s'éteindre petit à petit, et c'est d'ailleurs ce qui s'est passé dans la réalité. Merci à Catherine Bardon de l'avoir sortie de l'oubli
  • vratajczak257 Posté le 3 Juin 2021
    Avec un invincible été, Catherine Bardon achève le quatrième tome de cette fresque qui débuta à Vienne et qui finit à Sosua en République Dominicaine.. C'est une épopée humaine faite de bonheurs, de rires, de souffrances et de tristesse. Almah, personnage principal du premier roman, est toujours là, témoin historique et jalon incontournable de cette belle aventure humaine, fidèle à ses valeurs et à son amour pour Will, mère de Ruth, grand mère de Gaia, elle est le socle de cette histoire. Avec elle, se referme le dernier pan de l'histoire. Le talent de conteuse de Catherine Bardon n'est plus à démontrer après ces 4 années au service de l'histoire d'Almah et des siens.. On y retrouve les personnages auxquels nous sommes tant attachés et qui ont fait nos joies et nos peines du début du premier roman: les déracinés. Toutefois, un peu comme un fait exprès, un soupçon de mélancolie, un goût d'histoire qui s'achève viennent se mêler à ses retrouvailles. La chaleur de Sosua ne sera pas assez forte pour nous faire oublier ce détail. A lire dans l'ordre : les déracinés, et la vie reprit son cours, l'Américaine et un invincible été. Merci à Catherine Bardon pour ce... Avec un invincible été, Catherine Bardon achève le quatrième tome de cette fresque qui débuta à Vienne et qui finit à Sosua en République Dominicaine.. C'est une épopée humaine faite de bonheurs, de rires, de souffrances et de tristesse. Almah, personnage principal du premier roman, est toujours là, témoin historique et jalon incontournable de cette belle aventure humaine, fidèle à ses valeurs et à son amour pour Will, mère de Ruth, grand mère de Gaia, elle est le socle de cette histoire. Avec elle, se referme le dernier pan de l'histoire. Le talent de conteuse de Catherine Bardon n'est plus à démontrer après ces 4 années au service de l'histoire d'Almah et des siens.. On y retrouve les personnages auxquels nous sommes tant attachés et qui ont fait nos joies et nos peines du début du premier roman: les déracinés. Toutefois, un peu comme un fait exprès, un soupçon de mélancolie, un goût d'histoire qui s'achève viennent se mêler à ses retrouvailles. La chaleur de Sosua ne sera pas assez forte pour nous faire oublier ce détail. A lire dans l'ordre : les déracinés, et la vie reprit son cours, l'Américaine et un invincible été. Merci à Catherine Bardon pour ce récit aux accents véridiques, écrit à la mémoire de ces premiers colons expatriés; Le devoir de mémoire est une nécessité qui permet aux générations futures d'appréhender leur avenir. Merci aux éditions les Escales pour cette belle aventure !
    Lire la suite
    En lire moins
  • fflo Posté le 3 Juin 2021
    Catherine Bardon est une fameuse conteuse qui termine en beauté sa saga dominicaine avec Un invincible été. Elle m’avait enthousiasmée, surprise, avec Les Déracinés qui racontait l'incroyable épopée de juifs, fuyant le nazisme, accueillis en République Dominicaine pour y créer un kolkhoze. Parmi eux un couple de jeunes Viennois, Wil et Almah, que rien ne prédestinait aux travaux agricoles, se lançait avec courage dans l'aventure. Leur fille Ruth, premier bébé né dans la colonie, est l'objet de L'Américaine, le second tome, qui se déroule dans les années 1960. Elle fait ses études à New York et, en jeune femme moderne, elle est concernée par tous les grands événements mondiaux. J'ai été déçue par ce tome, normal j'avais tant aimé le premier! Tout était neuf pour moi dans la période dominicaine, alors que les événements majeurs des années 1960, je les connaissais. Mais ça ne m'a pas empêché de me plonger dans le troisième opus. Et c'est avec un immense plaisir que j'avais retrouvé tous les personnages. Et puis il y a Un invincible été qui m'a, à nouveau, transportée. Ce quatrième tome débute en 1980 avec la fête des 15 ans de la fille de Ruth et se termine en 2012... Catherine Bardon est une fameuse conteuse qui termine en beauté sa saga dominicaine avec Un invincible été. Elle m’avait enthousiasmée, surprise, avec Les Déracinés qui racontait l'incroyable épopée de juifs, fuyant le nazisme, accueillis en République Dominicaine pour y créer un kolkhoze. Parmi eux un couple de jeunes Viennois, Wil et Almah, que rien ne prédestinait aux travaux agricoles, se lançait avec courage dans l'aventure. Leur fille Ruth, premier bébé né dans la colonie, est l'objet de L'Américaine, le second tome, qui se déroule dans les années 1960. Elle fait ses études à New York et, en jeune femme moderne, elle est concernée par tous les grands événements mondiaux. J'ai été déçue par ce tome, normal j'avais tant aimé le premier! Tout était neuf pour moi dans la période dominicaine, alors que les événements majeurs des années 1960, je les connaissais. Mais ça ne m'a pas empêché de me plonger dans le troisième opus. Et c'est avec un immense plaisir que j'avais retrouvé tous les personnages. Et puis il y a Un invincible été qui m'a, à nouveau, transportée. Ce quatrième tome débute en 1980 avec la fête des 15 ans de la fille de Ruth et se termine en 2012 au décès de sa mère Almah, centenaire. Plus de quarante années pendant lesquelles Catherine Bardon nous fait vivre avec ses personnages au cœur de l'actualité. Les femmes ont des caractères forts, en comparaison les hommes sont un peu falots. Elles ont une incroyable volonté pour surmonter tous les obstacles. Almah, l’aïeule aime plus que tout cette île qui a su l'accueillir et où, grâce à son courage et sa ténacité, elle a pu se reconstruire. C'est un exemple pour tous. Elle a définitivement tourné le dos à ses années viennoises, la religion ne la préoccupe pas. Cependant pour les fêtes ou les deuils c'est l'atmosphère des rites et traditions de sa jeunesse qu'elle veut retrouver. Ses enfants ou petits enfants, eux, se posent plus de questions sur leur origine, à la fois juive et dominicaine Les courts chapitres de ce roman lui donnent un rythme rapide. Il dégage une énergie positive. Malgré ses 430 pages je suis arrivée trop vite à la fin et c'est à regret que j'ai quitté tous ces beaux personnages si émouvants auxquels je m'étais attachée au fil des pages. Ce récit romancé est un très bel hommage à la petite colonie restée en République Dominicaine qui essaie de faire vivre la mémoire des pionniers. Catherine Bardon a effectué un gros travail de recherche pour coller au plus près de la réalité de cette page d'histoire. Ses personnages semblent si vrais que je suis persuadée qu'elle en a croisé certains! Pour apprécier cette saga il faut impérativement lire les tomes dans l'ordre. #Uninvincibleété #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    27 romans à lire en vacances

    Vous n’avez pas encore trouvé le livre qui vous accompagnera pendant vos vacances ? Qu’à cela ne tienne ! Que vous aimiez les histoires qui vous transportent, les romans feel-good ou les sagas familiales, vous allez trouver votre bonheur dans notre sélection !

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    17 livres pour plonger au cœur de la vie de familles (extra)ordinaires

    Bordélique, chaleureuse, drôle, attachante, tendre, secrète… Chaque famille est unique. À travers les époques et les régions, plongez-vous dans l’intimité de ces foyers pour découvrir leur histoire.

    Lire l'article