RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Lisez, publié le 19/06/2018
            5 livres qui raviront les amoureux de la musique

            Un pianiste surdoué, un dictionnaire pointu, une chanteuse qui retourne en studio, une discothèque idéale et une biographie pour beatlemaniaques... l'été sera musical ou ne sera pas. 

            Un pianiste surdoué, un dictionnaire pointu, une chanteuse qui retourne en studio, une discothèque idéale et une biographie pour beatlemaniaques... l'été sera musical ou ne sera pas.


            1. La discothèque idéale de FIP (Hors Collection)



            Le pitch : Vous partez pour un long voyage en voiture, en avion, en moto, vous aimez la bonne musique d'ambiance quand vous recevez des amis, vous aimez Fip tout simplement, voici le premier livre Fip qui s'écoute. Que vous soyez rock, groove, reggae, jazz, amateur de nouvelles sensations, La discothèque idéale de Fip vous propose ses meilleures sélections pour tous ces grands thèmes de prédilection. Archie Shepp, Nancy Sinatra, Serge Gainsbourg, James Brown, Miles Davis, Chinese Man, Mathieu Boogaerts, Portishead, Buena Vista Social Club, Alain Bashung, Agnes Obel, David Bowie, Prince, Jeanne Added, Vaudou Game, Boby Lapointe... Plus de 250 artistes et groupes sont réunis dans cette discothèque idéale pour tous les amateurs de bon son.

            2. Wunderkind, de Nikolaï Grozni (10/18)



            Le pitch : Pianiste surdoué de quinze ans, Konstantin en a assez de son rôle d’élève, de l’air vicié de Sofia et de son horizon de granit. Il bouillonne, emporté par sa soif et son génie, tiraillé par sa sensibilité et son orgueil, exultant au fil des airs qu’il joue et qui le portent aux nues. On est en 1987, deux ans avant la chute du mur de Berlin. Et dans l’urgence de l’adolescence, chaque instant est une rébellion.

            "Wunderkind réveille tous les sens. La prose miroitante et viscérale de Nikolaï Grozni déferle telle une symphonie, avec un piano à queue pour machine à écrire infernale", Patti Smith.

            3. La ballade de Cass Wheeler, de Laura Barnett (Les Escales)



            Le pitch :
            Cass Wheeler, chanteuse et auteur-compositeur, a connu un immense succès au début des années 1970 grâce à ses ballades à la guitare, avant de disparaître mystérieusement de la scène artistique. Des années plus tard, Cass décide de retourner dans le studio de musique accolé à sa maison. En une journée, à la fois terriblement ordinaire et complètement extraordinaire, elle va choisir seize chansons parmi les centaines écrites au cours de sa carrière, et créer un album de ses plus beaux titres. Chacune des mélodies, liée à une époque et un instant, va plonger Cass dans les souvenirs et l’amener à retracer, au fil des décennies, les joies et les épreuves qui ont jalonné son existence. Peu à peu, se dessine le portrait bouleversant d’une femme libre, tout à la fois fille, mère, amante et artiste.

            4. Dictionnaire amoureux de la musique, d’André Tubeuf (Plon)



            Le pitch : "Cet ouvrage est le livre d’une vie. Une vie d’écoute et donc de passion. D’aussi loin que je me souvienne, la musique fut pour moi comme une évidence. Du coté de ma mère, tout le monde avait chanté, joué du piano, été à l’opéra. Du coté de mon père, il y avait eu deux très bons professionnels. Enfin, les Sœurs m’ont fait un don, entre tous inestimable : elles m’ont appris à poser ma voix sur mon oreille. L’enfant solitaire que j’ai été n’a pas eu de mal à apprendre du Chérubin de Mozart et, quand on n’a personne pour qui chanter (ou même à qui parler), eh bien, on chante aux brises. Enseignant je fus, ce qui oblige à mieux savoir ce qu’on sait et mieux aimer ce qu’on aime. Rassure-toi donc, lecteur : de Glyndebourne à Salzbourg, de Bach à Dutilleux, tu trouveras ici tout ce qu’il faut pour te plaire tant le vagabondage de l’auteur est insatiable", André Tubeuf.

            5. Paul McCartney, de Philip Norman (Robert Laffont)



            Le pitch : Qu’aurait été Lennon sans McCartney ? On ne sépare pas comme ça le duo de compositeurs le plus prolifique du XXe siècle – la vie s’en est assez chargée. Et sous ses apparences de gentil garçon, compositeur de mélodies sucrées, éternel numéro deux dans l’ombre du flamboyant John, Paul n’aurait-il pas été, finalement, le véritable capitaine du Yellow Submarine ? Le découvreur hors pair de nouveaux horizons musicaux, à la force créatrice débridée, plus détonante encore que celle de son acolyte ? Superbe évocation d’un demi-siècle de musique et de culture populaires, cette biographie fait aussi la part belle aux à-côtés de la légende, aux détails de la vie privée dans les époques pré- et post-Beatles qui ont compté dans le destin hors normes de ce petit gars de Liverpool.

            Lisez
            Lisez