Lisez! icon: Search engine
Par Presses de la Cité, publié le 19/05/2020

Danielle Steel : "J'écris sur des sujets qui nous inquiètent tous"

À l’occasion de la sortie de Quoi qu’il arrive, véritable ode à l’amour d’une mère, et de la parution poche de Prisonnière, le 28 mai, Danielle Steel a accepté de répondre à quelques questions.

Avec plus d’une centaine de livres publiés en France et des millions d’exemplaires vendus à travers le monde, Danielle Steel est une auteure au succès inégalé. Ses romans, qui mettent en scène des héros résilients prêts à surmonter tous les drames auxquels ils sont confrontés, ne manquent jamais de séduire et d’émouvoir les lecteurs. 

Comment avez-vous su que vous seriez écrivaine ?

J’ai découvert que je voulais être écrivaine quand j’ai écrit mon premier livre, à 19 ans. J’ai suivi une formation en art et en design, mais j’ai écrit pendant toute ma jeunesse, juste pour le plaisir d’écrire. L’écriture est ensuite devenue ma passion.

Vos romans sont des succès dans le monde entier. Comment expliquez-vous l’universalité de vos histoires ?

J’écris sur les sujets qui nous inquiètent tous, et des situations qui peuvent nous arriver à tous, dans la « vraie vie ». Je pense que mes lecteurs comprennent que nous avons tous les mêmes problèmes, inquiétudes, peines et bonheurs, et ils se reconnaissent dans mes livres.

Vos romans sont souvent habités par des héroïnes fortes. Vous ressemblent-elles ?

Il y a toujours des éléments de moi, mon caractère, mes expériences, dans mes livres. Mes héroïnes ne me ressemblent pas et ne sont pas moi, mais il y a parfois des points communs entre elles et moi.

Quelle est votre méthode de travail ?

Ma méthode de travail est de m’immerger totalement dans l’écriture. Je travaille, j’écris, en général vingt heures par jour, parfois plus, sans m’arrêter.

Vous êtes mère d’une grande famille et très proche de vos enfants. Comment avez-vous réussi à concilier votre carrière et votre vie privée ?

Je suis en effet mère d'une grande famille et très proche de mes neuf enfants. Je me suis occupée d’eux chaque jour jusqu'à ce qu'ils se couchent le soir, et j'écrivais la nuit pendant qu'ils dormaient, et plus tard, pendant leur journée scolaire et la nuit. J'ai besoin de peu de sommeil et dors à peu près quatre heures par nuit, parfois moins. Ainsi j'arrivais à concilier les deux. 

Découvrez le questionnaire de Proust de Danielle Steel :

- Les mots que vous préférez ? Aimer, compassion, intégrité, honneur, honnêteté.

- Les mots que vous détestez le plus ? Blesser, mentir.

- Vos principaux traits de caractère ? La persévérance, la loyauté, la fiabilité, l’honnêteté.

- Votre principal défaut ? La naïveté.

- Quels sont vos lieux préférés en France ? Paris et le Midi de la France, Saint-Paul-de-Vence, une merveilleuse petite église du XIe siècle au cap d’Antibes.

- Quel est votre rêve de bonheur ? Que tous mes enfants soient sains et saufs et heureux. Et partager ma vie avec une personne profondément bonne (et qui le mérite !).

 

Quoi qu'il arrive
Kate Madison est à la tête d’une boutique de vêtements florissante à SoHo, en plein cœur de New York. Veuve, elle a élevé seule ses quatre enfants et les voit désormais faire leurs propres choix, parfois à son plus grand désarroi.
L’aînée, Isabelle, brillante avocate, succombe au charme d’un de ses clients, impliqué dans une affaire criminelle. Julie, elle, croit avoir rencontré l’homme idéal, qu'elle épouse et suit à Los Angeles après avoir tout abandonné derrière elle. Justin vit difficilement de sa plume et désire ardemment un enfant avec son partenaire, bien qu’ils ne soient pas prêts à assumer une telle responsabilité. La pression aura-t-elle raison de leur relation ? Quant à Willie, le benjamin, il s'investit dans une histoire d'amour qui les surprendra tous...
Si Kate ne peut empêcher ses enfants de commettre des erreurs, elle apprendra que le plus important est d’être là pour eux, quoi qu’il arrive...

 

Prisonnière
À 19 ans, Natasha est sauvée des rues de Moscou par un milliardaire, Vladimir, mais doit satisfaire ses moindres désirs.
Des années plus tard, à Saint-Paul-de-Vence, Vladimir est captivé par une oeuvre du peintre Lorenzo Luca, que sa veuve refuse obstinément de lui vendre. Lorsque le fils de Luca, Théo, artiste lui-même, rencontre pour la première fois la délicieuse Natasha, il est étourdi de désir pour cette femme inaccessible.
Entre Vladimir et Théo, Natasha commence à rêver de l’impossible : sa propre liberté.

Presses de la Cité

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    La France comme vous ne l'avez jamais lue : la région PACA en 21 livres

    Ensoleillée - presque - toute l'année, la région PACA se partage entre les champs de lavande, les calanques et les oliveraies. Une région faite de plaisirs, où avoir le verbe haut et le teint hâlé est toujours de rigueur. De Françoise Bourdin à Olivier Adam, focus sur 21 livres qui font se conjuger le soleil et la mer. Bonne escale !

    Lire l'article