RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Belfond, publié le 29/01/2019
            L'événement Jesmyn Ward, double lauréate du National Book Award !

            Comparée à William Faulkner et Toni Morrison, Jesmyn Ward a créé l'événement aux États-Unis en remportant pour la deuxième fois le prestigieux National Book Award pour son troisième roman, Le Chant des revenants (éditions Belfond). Un véritable exploit qui lui a permis de devenir la première femme double lauréate de l'un des prix les plus prestigieux de la littérature américaine.

            Créés en 1950 par des éditeurs, écrivains et critiques littéraires américains, les National Book Awards sont décernés chaque année par la National Book Foundation pour récompenser une œuvre dans les catégories "Fiction", "Non-fiction", "Jeunesse", "Poésie" et "Traduction". Parmi les lauréats, on trouve les grands noms de la littérature américaine tels que William Faulkner, Philip Roth, Susan Sontag, ou encore plus récemment Ta-Nehisi-Coates, pour son récit Une colère noire. Lettre à mon fils. Selon le New York Times, les National Book Awards font partie, avec le Man Booker Prize et le Prix Nobel de la littérature, "des prix littéraires les plus prestigieux au monde".

            Déjà auréolée du National Book Award dans la catégorie "Fiction" pour Bois Sauvage (publié aux éditions Belfond en 2012), Jesmyn Ward a réussi l’exploit de remporter à nouveau ce prix en 2017 pour Le Chant des revenants. À seulement 41 ans, l’auteure noire-américaine originaire du Mississipi devient ainsi la première femme double lauréate de ce prix littéraire à la renommée mondiale. Une superbe consécration qui lui a permis d’apparaître dans le Top 100 des personnalités les plus influentes de l’année 2018 du magazine Time.

            Un récit fort et poignant sur une Amérique à la dérive

            Avec Le Chant des revenants, Jesmyn Ward livre un roman puissant, hanté, d’une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère mais aussi l’amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines.

            Dans le discours qu’elle a prononcé lors de la cérémonie de remise des National Book Awards, l’auteure évoque les difficultés rencontrées tout au long de sa carrière : "Mes histoires n’étaient pas jugées assez universelles … je ne sais pas si c’est parce que j’écrivais sur les pauvres, les noirs ou les gens du sud…". Elle explique qu’elle se retrouve encore face à des lecteurs réticents qui ne voient aucun intérêt à découvrir ses écrits : "Pourquoi devrais-je lire une histoire sur un pauvre garçon noir de 13 ans ? Ou sur une mère négligente et toxicomane ? Qu’ont-ils ont à me dire ?"

            Pourtant, comme on peut le lire dans le New York Times Book Review : "Petits ruraux, toxicomanes, produits du système carcéral, tous ces gens que l’on enferme si aisément dans des catégories prédéfinies prennent ici une dimension mythologique. C’est peut-être là que réside le miracle de l’écriture. Par la puissance lyrique de son imagination, Jesmyn Ward réussit à convoquer une empathie sincère alors qu’elle manque si cruellement dans la vraie vie".

            Regardez son discours en intégralité : 

            Belfond

            Lisez maintenant, tout de suite !