Lisez! icon: Search engine
Par 10/18, publié le 14/06/2021

Fête des Pères : 20 livres pour gâter ton papa !

Ton père, il est tellement génial que t’es obligé de le gâter pour la fête des Pères. Thriller, biographie, roman historique ou grand classique… les Éditions 10/18 te soufflent 20 (bonnes) idées de livres à offrir pour fêter ton papa comme il se doit !

Ton père a tellement la classe qu'il devrait jouer dans le prochain Tarantino

Dehors les chiens

Dehors les chiens
Californie, juin 1866. Crimson Dyke, agent des services secrets, sillonne l’Ouest et traque les faux-monnayeurs pour les livrer à la justice. Tandis qu’il est de passage dans une ville, un cadavre atrocement mutilé est découvert. Crimson intervient et se heurte aux autorités locales. Mais lorsque d’autres crimes sont commis, ce sont les superstitions et les haines qui se réveillent. Crimson décide alors d’enquêter, traqué à son tour par les shérifs véreux et les chasseurs de primes.
Sueur, misère et violence : Dehors les chiens réinvente le western avec réalisme, sans mythe ni pitié.  
 

Mafioso

Mafioso
New York, 1947 : un mystérieux tueur assassine de sang-froid tous les occupants d’un hôtel de Harlem. On parle de meurtres rituels, liés au vaudou et c’est le seul pensionnaire survivant qui est arrêté et condamné.
Une ancienne détective de l’agence Pinkerton, Ida Davis, et le patron d’un club en vogue de Manhattan, Gabriel Leveson, se retrouvent mêlés à l’enquête. Ils découvrent bientôt avec effroi que l’affaire est liée à une série de meurtres bien plus importante, impliquant le crime organisé et la haute société de la ville.
 
Après La Nouvelle-Orléans de Carnaval et le Chicago de Mascarade, Ray Celestin nous entraîne dans le New York de l’après-guerre. Au fil d’une intrigue palpitante, inspirée de faits réels, où se croisent Frank Sinatra, Bugsy Siegel et Louis Armstrong, il dresse, sur fond de jazz, un portrait inoubliable de la ville, épicentre du cauchemar américain.

Blood and Sugar

Blood and Sugar
 
Juin 1781. Un cadavre pendu se dessine au travers des brumes de la Tamise. Tad Archer, brillant avocat abolitionniste a été torturé et porte les marques de torture réservés aux esclaves rebelles.
Son plus vieil ami, le capitaine Harry Corsham se voit chargé par la sœur du défunt de trouver le coupable. Avant sa mort, Tad enquêtait sur un secret qui pouvait, selon lui, causer des dommages irréparables à l’industrie esclavagiste britannique.
Menaçant sa carrière de parlementaire, Harry Corsham reprend l’enquête pour comprendre qui a pu le mutiler ainsi. Il doit alors se confronter à la réalité brutale de la traite négrière : c’est sur le sanglant commerce du sucre que se font et se défont les fortunes. C’est sur lui que la ville et l’empire sont construits.
 
Laura Shepherd-Robinson signe un immense et addictif thriller sur l’Angleterre du xviiie siècle, tiraillée entre esclavagistes et abolitionnistes.
 
 
Traduit de l’anglais par Pascale Haas
 
PRESSE :
« Une histoire brûlante et ingénieusement construite. »
The Times
 « Époustouflant... Une épopée poignante et brutale qui choque et fait frissonner tout autant. »
Express
« Un réquisitoire passionné contre l’implication britannique dans la traite des esclaves. »
Sunday Express

Celui qui sait

Celui qui sait
Manchester, Angleterre, 1867. Stephen Doyle, un vétéran de la guerre de Sécession, rejoint les Fenians, une société secrète qui prépare la guerre d’indépendance irlandaise. Face à lui, James O’Connor, chef de la police d’origine irlandaise, veut devancer les plans des Fenians pour les empêcher d’agir sans avoir à les tuer. Le destin des deux hommes va se trouver fatalement lié lorsque le neveu d’O’Connor change de camp. Hantés par leur passé et guidés par leur soif de justice et de châtiment, ils devront se battre pour leur vie comme pour leur héritage.

L’auteur de Dans les eaux du Grand Nord livre de nouveau un récit puissant et vibrant d’une époque où le sang appelle le sang.

Traduit de l’anglais par Anne-Marie Carrière
 

Santa Muerte

Santa muerte


Austin, Texas. Tu t’appelles Fernando, tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer.
Un jour, tu es enlevé par les membres d’un gang tatoués jusqu’aux dents qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le torturer et lui trancher la tête. Le message est clair : ici, c’est chez eux.
Tu crois en Dieu, et aussi en plein d’autres trucs. Tu jures en espagnol, et désormais, tu as soif de vengeance.
Avec l’aide d’une prêtresse Santeria, d’un chanteur portoricain cinglé et d’un tueur à gage russe, tu te résous à déchaîner l’enfer.
Santa Muerte, protegeme…

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre Szczeciner


PRESSE :
« Tarentino dans le barrio ! » François Busnel
« Une explosion de langage, d’action et/ou d’émotion à chaque page. » Benjamin Whitmer, LA Review of Books
« C’est noir mais dans ce noir brille une lueur absolument sublime. » France Inter
« Assurément, Sante Muerte n’est pas qu’un pur divertissement. » L’Express
« Ca crépite, ça mitraille, ça égorge, ça torture, ça implore, ça prie (beaucoup). » Le Figaro Magazine

Ton père a tellement de super pouvoirs qu’il pourrait voyager dans le temps

La sacrifiée du Vercors

La Sacrifiée du Vercors
Le roman noir sur l’épuration
 
Une robe bleu roi roulée sous des branchages. Plus loin, une jeune femme sauvagement tondue gît sous un arbre.
Dans cette forêt du Vercors, Marie Valette a été violée et assassinée. Elle avait 24 ans.
Ce 10 septembre 1944, Georges Duroy, commissaire de police près le délégué général à l’épuration, et Judith Ashton, jeune photographe de guerre américaine, se trouvent sur la scène de crime.
En cette journée caniculaire, tous deux s’interrogent. Qui a pu s’en prendre si violemment à la fille d’une famille de résistants ?
Jeunes héros sortis de l’ombre, coupable idéal et villageois endeuillés s’affrontent dans les cendres encore fumantes de la Libération. Car au sortir de cinq années de guerre, ce sont les silences et les règlements de comptes qui résonnent sur les flancs arides des montagnes.
 
Avec force et intensité, François Médéline interroge la complexité des hommes et de leurs combats.

Le choc de Carnac

Le Choc de Carnac
Carnac, 4 700 avant J.-C. Trois peuples se partagent le territoire : les Pêcheurs de la côte, les Nomades de la Forêt-des-Buttes, et de nouveaux venus, les Cultivateurs, qui incendient les terres pour les défricher. Lorsqu’un homme chargé d’un message de paix est assassiné, la guerre semble inévitable. Trois femmes s'interposent alors : Lynx, une jeune nomade audacieuse, Paruline, la deuxième épouse d'un riche pêcheur, et La Vivace, une cultivatrice dévouée.
Leur enquête révèle peu à peu des secrets inavouables... Le sort de chaque peuple se jouera lors d’une grande cérémonie rituelle au milieu des menhirs.

Retour à Varennes

Retour à Varennes
1791. Augustin Duroch, artiste vétérinaire, se trouve chargé d’enquêter sur la mort mystérieuse d’Alexandre du Tertre, un capitaine de cavalerie de Metz. Réputé pour savoir maîtriser toute monture, il est pourtant retrouvé le crâne brisé, à côté de son cheval. Gabrielle, la maîtresse d’Alexandre, se décide à mener son enquête à la lecture d’une lettre de menace visant son amant.
La quête de la vérité s’avère plus complexe qu’il n’y paraît. À mesure qu’Augustin démêle les fils de cet assassinat, fusils et fourches des Français – tout juste devenus citoyens – se lèvent dans l’Est : la rumeur de la fuite du roi vers Varennes gronde.

Angélus

Angélus (poche)
An de grâce 1165. En terre d’Occitanie.
Un ange accroché dans un arbre. Mort. Le corps a été supplicié puis déguisé. Très vite, d’autres cadavres angéliques sont découverts. Les victimes travaillaient pour l’atelier de Jordi de Cabestan, tailleur de pierre. La panique se répand. Certains voient dans ces crimes la main du diable. D’autres soupçonnent les cathares, secte nouvellement apparue qui prétend représenter les Vrais Chrétiens.
Jeune noble, Raimon de Termes est missionné afin de découvrir l’assassin. Face à lui, et pour se disculper, les hérétiques cathares désignent une des leurs, Aloïs de Malpas. De son côté, Jordi de Cabestan veut venger ses compagnons. Trois enquêtes labyrinthiques vont les mener vers une vérité qu’aucun d’entre eux n’imaginait.


PRESSE :
"Une formidable fresque historique dans la lignée de celles du maître, Umberto Eco." Le Figaro

"Aux développements érudits d'un Umberto Eco ou d'un Peter Tremayne, Soulié préfère le romanesque et la trame policière purs, tout en soignant l'arrière-plan politique et religieux troublé d'une province en proie aux luttes d'intérêts. Entre fanatisme, batailles de pouvoir, meurtres en cascade et cheminement intérieur des personnages, on ne s'ennuie pas un instant." Isabelle Mity, Historia

"Dans une ambiance digne du Nom de la Rose, François-Henri Soulié nous entraîne dans le monde fascinant des Cathares... [Le XIIe] siècle s'est exprimé par la foi et Dieu était omniprésent [...]. La foi, encore aujourd'hui, qu'elle soit religieuse, politique ou idéologique, peut conduire au fanatisme et devenir criminelle. Angélus est un livre de révolte contre ce fanatisme." La Dépêche du Midi

"Ce roman policier utilise ses personnages pour immerger son lecteur dans le Moyen Âge […]. Cette enquête captivante se distingue aussi par son écriture teintée de langage médiéval." La Vie

" On est frappés par la précision. On y est, c’est vraiment le Moyen Âge. On a l’impression que c’est un historien qui écrit un livre, plutôt qu’un romancier qui écrit une intrigue dans un contexte historique. […] C’est là le tour de force : ce n’est pas un roman carte postale, on est réellement plongés dans cette enquête." France Bleu

La maîtresse du peintre

La maîtresse du peintre
L'histoire saisissante et vraie de Geertje Dircx, maîtresse désavouée du peintre Rembrandt, ici réhabilitée. Un jour de juillet 1650, Geertje Dircx est arrêtée par la ville d'Amsterdam, poussée de force dans une voiture et conduite à la Spinhuis de Gouda, maison de correction pour femmes où elle restera enfermée douze ans. A l'origine de cette arrestation aussi brutale qu'inattendue, Rembrandt van Rijn, l'amant de Geertje.
Jugée par contumace, elle revient depuis sa cellule sur les années qui ont précédé son arrestation et sur son idylle avec le célèbre peintre. De milieu modeste, veuve à tout juste trente ans, Geertje entre au service de Rembrandt en tant que nourrice de son fils Titus. La femme du peintre, Saskia van Uylenburgh est alors alitée, souffrant selon toutes les apparences de la tuberculose, maladie dont elle ne se remettra pas.
La mort de cette dernière laisse Geertje maîtresse de maison. La cohabitation laisse très vite place à l'amour, Rembrandt trouvant paix et réconfort dans les bras de la nourrice. Les deux amants vivent ainsi durant plusieurs années une liaison scandaleuse, hors mariage. Mais les belles choses ont une fin, dit-on, et Geertje en fera la douloureuse expérience avec l'arrivée de Hendrickje Stoffels dans la maisonnée, dont le charme éblouit Rembrandt...

S'appuyant sur des documents historiques et des sources sérieuses, La maîtresse du peintre redonne voix à Geertje Dircx, injustement désignée par l'histoire comme une profiteuse et une déséquilibrée. À l'encontre de l'image répandue d'un artiste visionnaire et intouchable, Simone van der Vlugt dresse de Rembrandt le portrait d'un homme sombre et manipulateur. Un roman formidable et puissant qui redonne sa place à une femme réduite au silence car jugée trop gênante.

Frangipanier

Frangipanier
Deuxième tome d'une trilogie qui dépeint la vie dans les quartiers populaires à Tahiti, Frangipanier nous fait retrouver son attachante communauté et les liens qui la font vivre : Materena, Pito et leurs enfants qui ont grandi ainsi que tous les membres de leur quartier, cousins, cousines et taties. Toujours dans la fraîcheur et la gaieté qui traversent L'Arbre à pain, Leilani, la fille de Materena, y manifeste ses élans d'émancipation, pour elle comme pour sa mère, face aux pesanteurs de la société tahitienne. Abordée avec la drôlerie, la sensibilité et le style rythmé par les accents d'un parler vrai, cette réalité se laisse déguster dans un cocktail qui a fait le succès du roman précédent et n'a rien perdu de sa saveur.
Notamment édité en Hollande, en Angleterre, aux États-Unis, au Canada, en Italie, en Espagne, en Norvège, en Finlande et au Brésil, Frangipanier a été finaliste au Grand prix littéraire de New South Wales-Australie en 2005 et le Prix Orange en 2006.
 

L’Enlèvement de Louis XIV

L'enlèvement de Louis XIV
 
En 1659, la disparition du neveu du cardinal de Retz, père chartreux, est le point de départ d’une série d’enlèvements. Y a-t-il un complot contre le président du parlement d’Aix, M. de Forbin-Maynier, maître de la Provence contesté par le peuple, en révolte contre ses impôts ?
L’année 1660 ne sera pas plus calme : le jeune roi Louis XIV est enlevé par une nuit froide dans son hôtel de Châteaurenard. Face à Louis Fronsac, trois coupables potentiels : le chef des séditieux marseillais ; l’un des proches du prince de Condé condamné à mort et en fuite ; et Mademoiselle de Montpensier, cousine du roi, qui n’a pas hésité à tirer sur lui durant la Fronde. Louis Fronsac n’aura que quelques heures pour retrouver le monarque.

Ton père, il est encore plus surprenant qu’un twist final dans un thriller

La Fracture

La Fracture
Le 16 juillet 1994 dans la région de Manchester, Julie Rouane, dix-sept ans, prétexte un rendez-vous avec une copine pour s'absenter du domicile familial... et disparaît pendant plus de vingt ans.
Longtemps après l'abandon de l'enquête par la police, son père, Raymond Rouane, continue à explorer seul toutes les pistes possibles. En vain. La mère de Julie et sa soeur cadette, Selena, tentent elles aussi de faire front, chacune à sa manière.
Puis un soir, 20 ans après, une femme qui prétend être Julie contacte Selena. Alors qu'on avait soupçonné que l'adolescente ait pu être enlevée et assassinée - un homme de la région ayant avoué plusieurs meurtres de femmes -, l'histoire que Julie raconte à sa sœur est tout à fait différente, extravagante, impossible…
 
« Nina Allan nous entraîne de surprise en surprise. » Grazia
« Nina Allan éclate notre foi de lecteur. C’est perturbant et brillant. »  Le Figaro
« Un roman ensorcelant et vertigineux. » Voici


Traduit de l'anglais par Bernard Sigaud

À cache-cache 

A cache-cache
Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice du pays, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, elle est emprisonnée aux côtés du tueur qu’elle a fait condamner. Elle n’a pas d’autre choix que de survivre jusqu’au procès pour prouver son innocence. Mais quand un corps est retrouvé mutilé dans la cellule voisine, elle va devoir mener sa propre enquête pour éviter que sa situation ne se transforme en véritable cauchemar. Dans un monde où les uniformes ne sont pas les bienvenus, il lui faut à tout prix arrêter l’assassin... avant d’être sa prochaine victime.
 
Traduit de l’anglais par Séverine Quelet

Dévorer les ténèbres

Dévorer les ténèbres
Lucie Blackman a 21 ans en cet été 2000. Elle vit à Tokyo depuis quelques mois et travaille dans un bar à hôtesse pour éponger ses dettes. Le 1er juillet, elle disparaît sans laisser de traces. Ses parents lancent alors une vaste campagne de mobilisation pour la retrouver. L’enquête des autorités japonaises est bien vite sujette à caution. Veut-on vraiment savoir ce qui s’est passé ?
Journaliste, Richard Lloyd Parry se passionne pour l’affaire et cette ville hantée par le mal, aussi fascinante qu’effrayante. Il s’immerge dans le Tokyo interlope, où se confrontent industrie du sexe et système judiciaire sidérant. Au cœur de cette toile invraisemblable, un mystérieux millionnaire émerge du fond des ténèbres.
 

Ton père, il est tellement culte qu’il ne lit que des classiques

La course au mouton sauvage

La course au mouton sauvage
Sur la page promotionnelle d’une assurance-vie, un jeune publicitaire fraîchement divorcé insère la photo, en apparence banale, d’un troupeau de moutons. Mais l’un des animaux, qui porte sur sa laine une tache en forme d’étoile, suscite l’intérêt d’un homme en noir, proche collaborateur du « Maître », un homme politique très puissant. Et voilà le jeune homme sommé – lourdes menaces à l’appui – de retrouver ce mystérieux mouton. Ainsi débute son voyage initiatique vers l’île de Hokkaido, avec pour compagne une jeune femme aux oreilles bouleversantes de perfection, un improbable jeu de piste dans un univers qui défie toute logique.

Quatrième roman d’Haruki Murakami, La Course au mouton sauvage, au charme envoûtant et à l’écriture tout en finesse, est l’œuvre qui a signé la consécration de l’auteur au Japon et à l’international.

Traduit du japonais par Patrick De Vos.
 

En Marge 

En marge, mémoires

Dans cette luxuriante autobiographie, Jim Harrison commence par le récit de son enfance. Mais plutôt que d’en distiller les détails, le grand romancier américain en retient surtout les images intenses, celles imprégnées de nourritures délicieuses, de feuilles fraîches et de bruits de rivière, car seule « la sensualité marque la mémoire ». Dès lors, l’écriture déroule un formidable et gargantuesque appétit pour la vie, mais aussi une mélancolie profonde dont Jim Harrison, comme tout hédoniste, n’est pas exempt. Mais le plus extraordinaire est encore dans cette folle déclaration d’amour adressée à la littérature. En marge, dans le fond, n’est traversé que par un seul récit : celui d’une vie vouée à l’écriture.

« Des coups de blues, des parties de rigolade, des plages de solitude, l'amitié, tels sont les ingrédients mélangés dans ce cocktail à boire cul sec : attention, il est très fort. À consommer sans modération. »
 Éric Neuhoff, Figaro Madame

Le chant des revenants

Le chant des revenants
 
Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d’une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère, mais aussi l’amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines.
Jojo n’a que treize ans mais c’est déjà l’homme de la maison. Son grand-père lui a tout appris : nourrir les animaux de la ferme, s’occuper de sa grand-mère malade, écouter les histoires, veiller sur sa petite sœur Kayla.
De son autre famille, Jojo ne sait pas grand-chose. Ces blancs n’ont jamais accepté que leur fils fasse des enfants à une noire. Quant à son père, Michael, Jojo le connaît peu, d’autant qu’il purge une peine au pénitencier d’État.
Et puis il y a Leonie, sa mère. Qui n’avait que dix-sept ans quand elle est tombée enceinte de lui. Qui aimerait être une meilleure mère mais qui cherche l’apaisement dans le crack, peut-être pour retrouver son frère, tué alors qu’il n’était qu’adolescent.
Leonie qui vient d’apprendre que Michael va sortir de prison et qui décide d’embarquer les enfants en voiture pour un voyage plein de dangers, de fantômes mais aussi de promesses…

Au sud de nulle part

Au sud de nulle part
Avec Au sud de nulle part, des « Contes souterrains » publiés en 1973, Bukowski replonge à corps perdu dans sa folie ordinaire. Ou, plutôt, il mêle ses délires à ceux d’autres types, restituant ce qu’il a connu, vu, pigé, enregistré, et qu’il recrache aujourd’hui, comme des morceaux de bidoche hachée gros, presque saignante.

La ferme des animaux

La Ferme des animaux
Quand les animaux de la ferme du Manoir, las des abus, renversent leur maître, l’acoolique Mr Jones, et reprennent le contrôle de leurs existences, ils imaginent le début d’une douce vie de liberté et d’égalité. Mais petit à petit, les cochons, à coups de manipulation, cupidité, orgueil, et mauvaise foi s’imposent sur leurs camarades, et les autres comprennent à leurs dépends que “Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que les autres”.
Histoire d’une révolution qui finit en queue de cochon, cette brillante satire orwelienne du totalitarisme est l’un des plus célèbres romans du XXe sc. Et son inventivité folle, son humour, son style et, surtout, son message toujours férocement actuel, devraient continuer de séduire encore un bon siècle de lecteurs.

Précédé de Pourquoi j’écris.

Traduit de l’anglais par Charles Recoursé.

 

10/18
10/18
Lisez inspiré

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    Halloween : 9 livres aux frissons garantis

    Vous avez sculpté vos citrouilles, enfilé votre déguisement de squelette et oublié les araignées en passant le chiffon à poussière ? Concoctez-vous un plateau-repas d’enfer… et disparaissez sous un plaid. Polars, romans policiers ou thrillers historiques… voici 9 livres 10/18 pour frissonner toute la nuit d’Halloween.

    Lire l'article