Lisez! icon: Search engine
Par First Editions, publié le 21/10/2021

« Tout le monde doit se sentir concerné par le cancer du sein, nous avons tous·tes un rôle à jouer »

Im/patiente présente le parcours et les réflexions de Maëlle Sigonneau sur le cancer du sein et la prise en charge des patientes. Il s'agit d'une véritable enquête au coeur des inégalités de genre au niveau médical, le tout sous une approche féministe.

 

Avec tout le chemin parcouru depuis les débuts du projet Im/patiente, comment vous sentez vous suite à la sortie du livre ?

Je suis bien sûr très émue que ce projet se concrétise. Depuis ma première rencontre avec Maëlle, il s’est passé 5 ans. Qu’aujourd’hui des personnes puissent découvrir son combat est une grande fierté.

 

Maëlle avait dans un premier temps le projet de faire un livre, mais elle n’en a malheureusement pas eu le temps ; comment avez-vous fait pour le mener à bien ?

En effet dans un premier temps Maëlle m’avait parlé d’un projet de livre pour partager son expérience et ses réflexions autour du cancer du sein. Puis au fil de nos conversations et des rencontres nous avons décidé de d’abord raconter cela dans un podcast (Im/patiente, produit par Nouvelles Écoutes). Après son décès, sa famille et la société de production m’ont accompagnée pour terminer les épisodes que nous avions prévus. Je suis ensuite repartie des écrits que nous avions réalisés pour le podcast et de nos nombreux échanges sur le sujet. La famille et les ami·es de Maëlle ont recherché dans ses notes et documents. J’ai tiré les fils du livre en effectuant des recherches complémentaires à partir de tous ces documents et des questions essentielles que posait Maëlle : pourquoi les femmes atteintes d’un cancer du sein ne sont-elles traitées qu’à travers le prisme de la féminité ? Qu’est-ce que la maladie fait aux femmes sur le plan médical, social, professionnel ? Et enfin : comment lier le cancer du sein à des problématiques de santé plus globale, qui devrait nous alarmer en tant que société ?

 

Presque deux ans après la sortie du dernier épisode d’Im/patiente et à la sortie du livre, pouvez-vous mesurer l’impact du travail de Maëlle et du votre sur vos auditeurs.rices ?

Le podcast a rencontré d’emblée un très grand écho. Nous avons été surprises de recevoir des messages d’autant de personnes qui se reconnaissaient dans l’expérience de Maëlle. A son décès, la vague de soutien a été immense et d’autres personnes ont pu découvrir le travail de Maëlle. Je continue à recevoir régulièrement des messages autour du podcast : des femmes jeunes ont pu parler à des femmes de leur famille plus âgées sur leur expérience du cancer alors qu’elles ne l’avaient jamais fait auparavant ; des femmes atteintes de maladies chroniques comme l’endométriose ou la sclérose en plaque m’ont écrit pour me dire à quel point l’expérience de Maëlle les a touchées et leur a donné des clefs pour comprendre certaines situations qu’elles ont vécues… Je trouve ça beau que la parole de Maëlle continue de circuler et de faire réfléchir, et j’espère que notre livre ira dans ce sens : toucher un public différent du podcast mais aussi pour les auditeur·rice·s, pousser encore plus loin la réflexion, avoir les références à portée de main pour poursuivre ses propres recherches… 

 

Est-ce que la sortie de ce livre marque la fin du projet Im/patiente ? Quel futur pour ce projet ?

La sortie du livre est à la fois une fin et un début : elle clôt un cheminement entamé avec Maëlle il y a plusieurs années. Mais ce livre ouvre aussi la voie vers d’autres formes d’engagement et j’espère qu’il donnera envie aux professionnel·les de santé, aux patientes et à leur entourage, de s’emparer des réflexions que nous portons. Au fil des épisodes du podcast et depuis la sortie du livre, j’ai découvert des initiatives très stimulantes qui changent des opérations annuelles de marketing pendant « Octobre Rose » : l’organisation de groupes de paroles autour de l’expérience du cancer du sein, le développement d’applications pour améliorer l’expérience des patientes… 

 

Comment expliqueriez-vous le livre et le podcast Im/patiente à une personne qui n’a jamais entendu parler d’Im/patiente auparavant ?

Im/patiente, c’est l’expérience du cancer du sein vécue de l’intérieur. C’est aussi un éveil militant et féministe autour de la manière dont sont traitées les femmes à qui rien n’est épargné, même au cœur de la maladie. C’est aussi un appel pour des politiques de santé à la hauteur des centaines de milliers de femmes touchées par la maladie. Avec ce projet nous disons que tout le monde doit se sentir concerné par le cancer du sein, nous avons toutes et tous un rôle à jouer, et cela doit commencer par écouter les premières concernées.

 

Im/Patiente - Une exploration féministe du cancer du sein
À l’âge de 30 ans, Maëlle Sigonneau apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein métastatique, réputé incurable. En traitement continu jusqu’à son décès trois ans et demi plus tard, elle fait  petit à petit l’expérience inattendue des injonctions à la féminité dans son parcours de soin. Alors que le cancer du sein touche 58 000 femmes par an, les perruques, prothèses mammaires et autres crèmes hydratantes permettent-elles aux patientes de vivre mieux, ou ont-elles pour objectif de masquer une maladie qui fait peur, empêchant toute mobilisation collective sur le sujet ?
À partir des réflexions de Maëlle et du travail de recherche de Mounia El Kotni, ce livre se penche sur les clichés autour des  cancers du sein, et interroge le regard que la société pose sur les femmes qui en sont atteintes : en plus de se battre contre la  maladie, elles doivent rester féminines, tout en continuant à être performantes au travail et à accomplir les tâches au sein de leur foyer.
Cette exploration engagée nous invite toutes et tous à mener ensemble le combat contre la maladie du siècle.
 

First Editions
First Editions
L'éditeur optimiste !