Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782823889154
Façonnage normé : EFL3
DRM : DRM Adobe
Kemono Incidents - Tome 12
Fabien Vautrin (traduit par)
Collection : mangas
Date de parution : 10/03/2022
Éditeurs :
Kurokawa

Kemono Incidents - Tome 12

Fabien Vautrin (traduit par)
Collection : mangas
Date de parution : 10/03/2022
Une série qui dynamite les codes du récit fantastique en le plaçant dans un contaxte urbain et contemporain.
Inugmi accepte d'entraîner ses trois protégés : Kabané, Shiki et Akira, afin qu'ils puissent affronter Inari et sa cohorte de renards. Ils se rendent alors dans les montagnes pour rencontrer un Tanuki au pouvoir mystérieux. Pendant ce temps, Nobimaru poursuit ses manigances. Quelles sont les réelles intentions du jeune renard alors qu'un nouvel affrontement est sur le point d'éclater ?!
EAN : 9782823889154
Façonnage normé : EFL3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sachikochi Posté le 21 Avril 2022
    C’est très probablement un classique avec moi, mais encore une fois, je me suis régalée avec ce nouveau tome de Kemono Incidents. C’est toujours autant dynamique, et les personnages principaux sont toujours aussi attachants, et humains malgré leur situation de sang-mêlés. Avec ce douzième tome, on reprend quasiment avec la fin du onzième tome, et on retrouve notre personnage renard Nobimaru, qui nous avait présenté une nouvelle facette de lui. Ici, il va devoir affronter Inari, qui a du mal à accepter sa défaite contre nos protagonistes pour récupérer les gemmes. Elle laisse totalement libre cours à sa colère et c’est assez disproportionné pour le coup. Mais le plus gros de ce tome, se concentre sur nos protagonistes en remettant en avant Inugami, Kabane, Akira et Shiki. Tous ces personnages vont entreprendre un petit voyage, mais pas des plus tranquille en allant à la rencontre des parents de Zenkichi et Iyohime. Ces deux personnages tanukis rencontrés plus tôt dans les tomes. Les parents que l’on rencontre sont vraiment à l’image de leurs enfants et sont sympathiques à découvrir. Mais ils amènent des éléments intéressants au récit comme le pouvoir du papa de Iyohime, qui est l’héritier de ce clan avant que ce ne... C’est très probablement un classique avec moi, mais encore une fois, je me suis régalée avec ce nouveau tome de Kemono Incidents. C’est toujours autant dynamique, et les personnages principaux sont toujours aussi attachants, et humains malgré leur situation de sang-mêlés. Avec ce douzième tome, on reprend quasiment avec la fin du onzième tome, et on retrouve notre personnage renard Nobimaru, qui nous avait présenté une nouvelle facette de lui. Ici, il va devoir affronter Inari, qui a du mal à accepter sa défaite contre nos protagonistes pour récupérer les gemmes. Elle laisse totalement libre cours à sa colère et c’est assez disproportionné pour le coup. Mais le plus gros de ce tome, se concentre sur nos protagonistes en remettant en avant Inugami, Kabane, Akira et Shiki. Tous ces personnages vont entreprendre un petit voyage, mais pas des plus tranquille en allant à la rencontre des parents de Zenkichi et Iyohime. Ces deux personnages tanukis rencontrés plus tôt dans les tomes. Les parents que l’on rencontre sont vraiment à l’image de leurs enfants et sont sympathiques à découvrir. Mais ils amènent des éléments intéressants au récit comme le pouvoir du papa de Iyohime, qui est l’héritier de ce clan avant que ce ne soit sa fille. C’est un plus intéressant qui amène toujours à se questionner sur cette capacité, et la mangaka nous apporte toujours des réponses aux questions que l’on peut avoir, j’aime vraiment qu’elle prenne les devants dans son récit, et ne nous laisse pas avec nos questions. Nos trois jeunes hommes qui combattent pour récupérer les gemmes toujours avec beaucoup d’humanité, de sentiments et d’émotions, mais dans ce tome, ils vont devoir suivre un entraînement pour renforcer leur capacité, et améliorer leurs techniques de combat. C’est une idée, que je reconnais, assez classique dans le shonen, les héros passent toujours par un entraînement pour se renforcer ou apprendre de nouvelles techniques, et ces trois-là ne vont pas déroger à la règle encore une fois. Mais on nous propose un entraînement intéressant et intelligent où chacun va avoir son moment pour se développer. Et c’est vraiment une bonne idée ! On voit et on ressent leur esprit d’équipe qui domine, ils s’entraident énormément, et se soutiennent dans cette nouvelle épreuve. Mais ils ne doivent pas oublier aussi leur individualité, et doivent se faire face. Pour Kabane c’est intéressant parce qu’il est déjà conscient de ce qui est enfermé en lui et je suis curieuse de voir comment il va arriver à dompter cette partie de lui, pour Shiki il reste fidèle à lui-même. Le plus percutant est sans nul doute Akira, qui commençait doucement à m’agacer dans ce tome, et par sa déconnexion de la réalité. Je le trouve toujours en retrait, et il ne semble pas trouver sa place dans ce trio, il ne manque pas de bonnes volontés, mais ce n’est pas lui qui va se jeter le premier. Ici, la mangaka lui donne une nouvelle importance, ça m’a plu et m’a réconcilié avec ce personnage et sa motivation. Sho Aimoto réussit toujours son tour de force et nous rend ses personnages toujours plus attachants. Alors que le tome prend une bonne tournure, humoristique et agréable, la menace plane toujours sur nos personnages, comme on le voit bien à la fin de ce tome avec le retour de deux renards bien connus à cette histoire. Même s’ils amènent une touche d’humour très sympathique, on se rappelle rapidement de leurs motivations premières, et il me tarde d’avoir la suite. Encore plus quand je vois le personnage de Nobimaru, je m'interroge sur ses ambitions !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.