Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365695084
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 384
DRM : DRM Adobe

La Rumeur

Clara GOURGON (Traducteur)
Collection : Les Escales Noires
Date de parution : 23/01/2020
​Nourrissez la rumeur… Puis regardez-la vous engloutir.
Un simple sujet de conversation… Pour s’intégrer et devenir l’une des leurs.
Joanna ne pensait pas à mal en répétant la rumeur entendue devant les grilles de
l’école : Sally McGowan, accusée dans les années 1960 d’avoir poignardé un petit
garçon alors qu’elle n’avait que dix ans, serait revenue habiter dans la ville...
Un simple sujet de conversation… Pour s’intégrer et devenir l’une des leurs.
Joanna ne pensait pas à mal en répétant la rumeur entendue devant les grilles de
l’école : Sally McGowan, accusée dans les années 1960 d’avoir poignardé un petit
garçon alors qu’elle n’avait que dix ans, serait revenue habiter dans la ville de Flinstead
sous une autre identité.
Mais ces quelques mots enflamment la tranquille station balnéaire et ravivent
le traumatisme laissé par ce meurtre épouvantable. Pour enrayer cette machine
infernale, Joanna ne voit qu’une solution : enquêter pour découvrir la vérité. Mais le
danger est déjà si proche…

« Lesley Kara nous tient en haleine jusqu’à la dernière page de ce roman glaçant où règnent paranoïa, suspicion et accusations. »
Paula Hawkins, autrice de La Fille du train
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365695084
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 384
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

« Un premier roman intelligent sur les effets destructeurs des on-dit. »
« Tandis que les événements prennent une tournure sinistre, la menace et la tension sont plus grandes à chacune de ces pages habilement menées. Un roman que vous ne pourrez lâcher avant d’en connaître la fin époustouflante. »
Sunday Mirror

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • brinvilliers Posté le 7 Juillet 2020
    Joanne élève seule son enfant, elle est agent immobilier. Sa mère lui conseille de se rapprocher des autres mères en cas de besoin. Elle rentre dans le club de lecture où les mamans se rendent service entre elles. Joanne croit qu'en leur disant une rumeur entendue elle sera plus proche d'eux. Mais cela est faux car tout se disloque, Joanne a l'impression qu'elle reçoit des menaces par twiter. La rumeur qui prétend que la femme qui a assassiné un petit garçon habite la ville se répand à une telle vitesse qu'il n'est plus possible de l'arrêter. Elle ne croyait que cette rumeur allait causer tant de dégâts. Joanne décide de mener sa propre enquête. Et lorsque le père de son enfant, journaliste de métier décide de faire un livre, Joanne ne sait commentlui expliquer ce qu'elle a fait . Prenant du début à la fin mais qui à une trame similaire à "petits secrets et grands mensonges" de Liane Moriarty.
  • guillaumelebiblio Posté le 14 Juin 2020
    Joanna a quitté sa vie londonienne pour revenir, avec son fils, habiter à Flinstead, la petite ville balnéaire de son enfance. Un jour à la sortie de l'école, elle entend d'autres mères de famille parler de la monstrueuse Sally McGowan qui dans les années 60, âgée de 10 ans, avait poignardé un petit garçon de 5 ans. Elle habiterait aujourd'hui à Flinstead sous une fausse identité. Mais dans une petite ville où tout le monde se connait quand une rumeur est lancée, c'est déjà trop tard... J'aime bien de temps en temps me perdre dans un thriller psychologique et me faire avoir tout en frémissant dans ma lecture. Et là il faut dire qu'avec La rumeur j'en ai eu pour mon compte a en avoir du mal à lâcher ce livre tellement captivant et surprenant. Entre petits secrets et grands mensonges et avec une construction finement travaillée, Lesley Kara nous tient en haleine au fil des pages dans une tension grandissante incroyable. Tout en prenant le temps de poser l'action et les personnages mais sans aucune longueur, elle fait entrer le lecteur dans l'histoire comme s'il était un habitant de Flinstead pour mieux l'entraîner de fausses pistes en rebondissements bluffants tout en démontrant intelligemment... Joanna a quitté sa vie londonienne pour revenir, avec son fils, habiter à Flinstead, la petite ville balnéaire de son enfance. Un jour à la sortie de l'école, elle entend d'autres mères de famille parler de la monstrueuse Sally McGowan qui dans les années 60, âgée de 10 ans, avait poignardé un petit garçon de 5 ans. Elle habiterait aujourd'hui à Flinstead sous une fausse identité. Mais dans une petite ville où tout le monde se connait quand une rumeur est lancée, c'est déjà trop tard... J'aime bien de temps en temps me perdre dans un thriller psychologique et me faire avoir tout en frémissant dans ma lecture. Et là il faut dire qu'avec La rumeur j'en ai eu pour mon compte a en avoir du mal à lâcher ce livre tellement captivant et surprenant. Entre petits secrets et grands mensonges et avec une construction finement travaillée, Lesley Kara nous tient en haleine au fil des pages dans une tension grandissante incroyable. Tout en prenant le temps de poser l'action et les personnages mais sans aucune longueur, elle fait entrer le lecteur dans l'histoire comme s'il était un habitant de Flinstead pour mieux l'entraîner de fausses pistes en rebondissements bluffants tout en démontrant intelligemment le désastres des non-dits et des rumeurs dans la société quand soupçons et paranoïa ne font plus qu'un. N'écoutez pas la rumeur, lisez-la !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zephyrine Posté le 4 Mai 2020
    En général, je me méfie toujours des étiquettes qui annoncent le livre au XXX millions de lecteurs...Pourtant là j'avoue, les centaines de milliers de lecture, ce livre est un réel thriller psychologique ! Joanna est revenue s'installer avec son fils dans la petite ville côtière d'Angleterre où elle a grandit. Très vite, une rumeur se propage dans la ville : Sally McGowan, une enfant tueuse d'enfant plusieurs décennies auparavant, aurait trouvé refuge dans la ville. Pour s'intégrer, Joanna prend part à la rumeur mais le regrette très vite...Et sombre dans une paranoïa en soupçonnant chaque femme autour d'elle d'être Sally...C'est là toute l'intelligence du livre, cette paranoïa, le lecteur la partage, et donc il lui est difficile de deviner dès le départ qui est réellement Sally...les rebondissements sont nombreux, l'angoisse pesante, c'est un thriller vraiment réussi ! Merci aux éditions Les escales et à Netgalley pour cette lecture.
  • Snoopythecat Posté le 1 Mai 2020
    Il était une fois une rumeur, lancée un peu par inadvertance, un peu par envie d'être intégrée dans la petite communauté. Les gens aiment papoter, colporter des ragots, se poser des questions, c'est humain. La rumeur gonfle. Qui peut bien être cette enfant meurtrière devenue femme? Plusieurs possibilités, très peu finalement au vu de la taille de la ville, pour ne pas trop compliquer les choses. Pas besoin d'être devin pour deviner que la coupable ne doit pas se trouver bien loin de la colporteuse de secret. L'écriture est agréable. J'aurais toutefois préféré plus de suspense, plus de psychologie des personnages. Reste un fait indéniable : on peut se poser la question du devenir de ces enfants assassins ou meurtriers. Et si l'un de vos voisins cachait un lourd secret ? Et si vous le découvriez ? Et s'il se rendait compte d'être en danger ?
  • aurore34490 Posté le 27 Avril 2020
    Un grand merci à NetGalley et Les Escales pour ce service presse. La rumeur est le premier roman de Lesley Kara et on peut dire qu’elle a fait fort pour un début ! Joanna revient s’installer à Flinstead, petite ville balnéaire d’Angleterre, pour permettre à son fils Alfie, petit métis, de ne plus subir le harcèlement de ses camarades de classe. Au détour d’une conversation à la sortie des écoles, Joanna entend que Sally Mac Gowan serait venue s’installer incognito dans leur petite ville. Dans les années 60, Sally a tué un jeune garçon de 5 ans quand elle avait elle-même 10 ans. Souhaitant s’intégrer, Joanna tente de se faire remarquer par les autres femmes de son club de lecture et, à son tour, elle répète ce qu’elle a entendu. La rumeur se répand petit à petit. Une chasse aux sorcières va alors débuter, tout le monde veut débusquer Sally Mac Gowan. Et si elle ne vivait pas à Flinstead en fait ? Et si les habitants se trompaient de cible ? Le père d’Alfie, reporter, est lui aussi intéressé par l’affaire. Joanna reçoit alors des menaces de mort « les rumeur tuent ». Elle doit absolument découvrir la vérité… Les... Un grand merci à NetGalley et Les Escales pour ce service presse. La rumeur est le premier roman de Lesley Kara et on peut dire qu’elle a fait fort pour un début ! Joanna revient s’installer à Flinstead, petite ville balnéaire d’Angleterre, pour permettre à son fils Alfie, petit métis, de ne plus subir le harcèlement de ses camarades de classe. Au détour d’une conversation à la sortie des écoles, Joanna entend que Sally Mac Gowan serait venue s’installer incognito dans leur petite ville. Dans les années 60, Sally a tué un jeune garçon de 5 ans quand elle avait elle-même 10 ans. Souhaitant s’intégrer, Joanna tente de se faire remarquer par les autres femmes de son club de lecture et, à son tour, elle répète ce qu’elle a entendu. La rumeur se répand petit à petit. Une chasse aux sorcières va alors débuter, tout le monde veut débusquer Sally Mac Gowan. Et si elle ne vivait pas à Flinstead en fait ? Et si les habitants se trompaient de cible ? Le père d’Alfie, reporter, est lui aussi intéressé par l’affaire. Joanna reçoit alors des menaces de mort « les rumeur tuent ». Elle doit absolument découvrir la vérité… Les rumeurs, elles se colportent, enflent, se transforment au gré du temps et peuvent tout détruire sur leur passage tels des ouragans. Deux thèmes principaux ressortent de ce thriller. Le premier, on vient d’en parler ce sont les rumeurs et leurs effets. Un sujet qui donne à réfléchir car, au-delà de cette fiction, on peut en être victime au quotidien. Le second thème, ce sont les enfants tueurs. On voit la colère des habitants, peu importe pour eux que l’affaire remonte à près de 50 ans. Sally Mac Gowan est présentée comme une ancienne enfant battue, meneuse, reproduisant à l’extérieur ce qu’elle vivait à l’intérieur. On peut se demander s’il s’agissait réellement d’un meurtre ou seulement d’un accident. Difficile d’imaginer un enfant de 10 ans poignarder volontairement un autre enfant !! Sally a été envoyée à l’époque en maison de redressement jusqu’à sa majorité, on l’a éduquée, on lui a appris les bonnes manières. Est-elle toujours à considérer comme dangereuse ? La famille de la victime est en colère, les gens l’accusent toujours, apparemment le pardon n’existe pas. Elle bénéficie d’un programme de protection pour vivre clandestinement, mais les habitants sont bien décidés à la trouver, au risque de se tromper de personne. On est pris dans l’histoire, les chapitres sont courts. Le rythme, un peu lent au départ, s’accélère ensuite. Le suspense s’intensifie dès lors que Joanna reçoit les premières menaces de mort. Les personnages sont nombreux et on peine un peu à s’y retrouver au début. On finit par reconnaître ceux qui reviennent le plus souvent au fur et à mesure. Le style de l’auteur est agréable, elle nous entraîne dans son enquête et on tourne les pages impatient de découvrir qui est à l’origine des menaces de mort et qui est Sally également. La fin est inattendue et il faut avouer que l’auteur a su nous bluffer jusqu’au bout ! Pour ce premier roman, Lesley Kara nous propose un thriller de bonne qualité, qui donne à réfléchir sur l’impact des mots qu’on utilise, sur le mal que l’on peut faire en les choisissant mal. Un auteur à suivre !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !