RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les P'tites Poules et la famille malpoulie

            12-21
            EAN : 9782823861815
            Code sériel : PKJN
            Façonnage normé : EFL3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Les P'tites Poules et la famille malpoulie

            ,

            Date de parution : 05/10/2017
            Attention événement : la sortie du nouvel album des P'tites Poules !
            Une nuit, les habitants du poulailler sont tirés de leur sommeil par des bruits inquiétants en provenance du grenier. "Des voleurs de poules !" s'écrient les enfants terrifiés.
            Carmélito et sa soeur Carmen décident d'affronter les intrus. les P'tites Poules vont découvrir ce que c'est que d'avoir des voisins pénibles...
            EAN : 9782823861815
            Code sériel : PKJN
            Façonnage normé : EFL3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            12-21
            7.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • TCHITAT92 Posté le 8 Avril 2019
              Grande fan des P'tites poules en général, que je déguste avec mon fils de cinq ans, j'ai eu un véritable coup de coeur pour cet opus, un des plus réussis selon moi ! Une thématique actuelle, intéressante à traiter avec les enfants (respect de l'autre, de l'Etranger, les réfugiés, et de manière plus prosaïque la politesse), avec un inversement des situations sympathique : ce sont les "gueux" qui accueillent les "seigneurs"... Côté style, après une légère déception suite à la lecture de l'île de Toutegratos, un peu faiblard, j'ai savouré un à un les jeux de mots, références littéraires, artistiques, cinématographiques... Un livre que je garderai certainement pour mes (j'espère) futurs petits-enfants !!!
            • Tbilissi Posté le 25 Décembre 2018
              Mes enfants et moi adorons les p'tites poules et c'est toujours un bonheur de découvrir une nouvelle aventure. Comme la plupart des précédents, cet album est drôle et très plaisant à lire mais également truffé de références culturelles, de Marcel Proust aux chants révolutionnaires, avec une splendide évocation des "raboteurs de parquet" de Gustave Caillebotte. Il raconte également une aventure riche en rebondissements, tout appelant à la tolérance dans les relations de voisinage. Un régal.
            • blandine5674 Posté le 16 Décembre 2017
              Contrairement aux autres ‘P’tites Poules’ qui m’ont souvent fait rire, je qualifierai celui-ci d’humour noir, à cause d'une situation trop actuelle. Pourtant la première phrase démarrait bien : Longtemps, les P'tites Poules se sont couchées de bonne heure... Leur sommeil va être perturbé par des squatteurs qui ont fuit le château parce qu’ils étaient maltraités. La cohabitation avec les hiboux, malgré les hostilités du départ, amènera la solidarité et la tolérance.
            • Chrisbookine Posté le 28 Octobre 2017
              C'est toujours un plaisir de retrouver cette volaille rusée et drôlissime. Dans la seizième aventure pour les p'tites poules, nous découvrons de nouveaux personnages forts en caractère, la famille Malotrus : des hiboux qui fuient une menace et Gaston Phébus et son aigle serviteur. Les auteurs nous ravissent toujours autant avec leurs jeux de mots (le nom des jeunes hiboux : Oléoduc, Aqueduc et Gazoduc), et leurs références artistiques (ici un tableau impressionniste de Caillebotte, les raboteurs de Parquet) et littéraires ("Longtemps, les P'tites Poules se sont couchées de bonne heure..." , référence proustienne). Les auteurs introduisent le jeu de la pelote (jeu de mots sur la pelote de déjection et la pelote basque). Et comme toujours avec les petites poules tous les détails ne nous sont pas dévoilés à la première lecture. On découvre toujours de nouvelles références et des calembours à la relecture. Une série que je conseille à tous, sans restriction d'âge, pour découvrir des petites poules futées pleines de vie et toujours fourrées dans des ennuis jusqu'au bec. Les auteurs créent une histoire qui charme à la fois les enfants avec les petites poules et leurs réactions et aux parents avec des clins d’œil parsemés... C'est toujours un plaisir de retrouver cette volaille rusée et drôlissime. Dans la seizième aventure pour les p'tites poules, nous découvrons de nouveaux personnages forts en caractère, la famille Malotrus : des hiboux qui fuient une menace et Gaston Phébus et son aigle serviteur. Les auteurs nous ravissent toujours autant avec leurs jeux de mots (le nom des jeunes hiboux : Oléoduc, Aqueduc et Gazoduc), et leurs références artistiques (ici un tableau impressionniste de Caillebotte, les raboteurs de Parquet) et littéraires ("Longtemps, les P'tites Poules se sont couchées de bonne heure..." , référence proustienne). Les auteurs introduisent le jeu de la pelote (jeu de mots sur la pelote de déjection et la pelote basque). Et comme toujours avec les petites poules tous les détails ne nous sont pas dévoilés à la première lecture. On découvre toujours de nouvelles références et des calembours à la relecture. Une série que je conseille à tous, sans restriction d'âge, pour découvrir des petites poules futées pleines de vie et toujours fourrées dans des ennuis jusqu'au bec. Les auteurs créent une histoire qui charme à la fois les enfants avec les petites poules et leurs réactions et aux parents avec des clins d’œil parsemés dans le texte ou les dessins.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LillyMaya Posté le 19 Octobre 2017
              Je connais très peu les p'tites poules. Me voici donc à la découverte du dernier né de la collection. Le thème de l'album est les relations de voisinage. Et oui, des voisins se sont installés dans le grenier du poulailler. J'ai trouvé la thématique intéressante, car malheureusement, cela peut arriver d'être confronté à des voisins indélicats. C'est étrange, mais en tant qu'adulte, j'étais très en colère contre cette famille malpoulie...parce que je sais que cela peut exister. J'ai apprécié l'attitude des p'tites poules qui ne cherchent pas à envenimer les choses...même si à un moment elles sont naïves...heureusement tout est bien qui finit bien... A moins que de nouveaux voisins malpoulis arrivent ?! Cet album est intéressant parce qu'il peut permettre d'ouvrir une discussion sur ce thème.
            12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
            Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !