RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un petit dessin vaut mieux qu'une grande leçon

            Le Robert
            EAN : 9782321011811
            Façonnage normé : CARTONNE
            Nombre de pages : 128
            Format : 190 x 200 mm
            Un petit dessin vaut mieux qu'une grande leçon
            Relié

            Date de parution : 19/10/2017
            Et si on mémorisait l’orthographe des mots difficiles avec des dessins originaux et ludiques ? En invitant les enfants à mobiliser leur mémoire visuelle, Sandrine Campese renouvelle avec malice l’apprentissage de l’orthographe et donne envie de jouer avec les mots.
            Comment ne pas oublier le S de PARADIS ou celui de DESCENTE ? Comment se rappeler qu'il faut deux FF à EFFRAYER et deux LL à ALLURE ? Difficile de mémoriser l'orthographe de certains mots lorsqu'on les apprend ?

            Sandrine Campese a imaginé de jolis dessins mnémotechniques à la fois instructifs,...
            Comment ne pas oublier le S de PARADIS ou celui de DESCENTE ? Comment se rappeler qu'il faut deux FF à EFFRAYER et deux LL à ALLURE ? Difficile de mémoriser l'orthographe de certains mots lorsqu'on les apprend ?

            Sandrine Campese a imaginé de jolis dessins mnémotechniques à la fois instructifs, drôles et poétiques pour devenir incollable en orthographe. Chaque dessin est accompagné d'explications pédagogiques et ludiques sur le mot.

            Au-delà de l'aide apportée aux enfants dans leur apprentissage de l'orthographe, voici une nouvelle façon de jouer avec les mots et de donner le goût d'apprendre.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782321011811
            Façonnage normé : CARTONNE
            Nombre de pages : 128
            Format : 190 x 200 mm
            Le Robert

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Colibrille Posté le 29 Juin 2019
              Cet petit ouvrage particulièrement ingénieux liste une quarantaine de mots dont l'orthographe pose parfois problème pour les enfants (comme pour certains adultes d'ailleurs). Grâce à de très jolies illustrations mettant en image les mots et leur spécificité orthographique (accent circonflexe, double consonne, lettre muette etc.), les auteurs proposent une technique de mémorisation visuelle des mots. Vous n'arrivez pas à vous souvenir que le verbe "frapper" prend deux "p"? L'illustratrice remplace la consonne par deux gants de boxe ! Associées à des encarts explicatifs succincts et efficaces, les illustrations aux couleurs pleines de douceur et d'inventivité donnent vie aux mots. Contenu intelligent et graphisme soigné, un documentaire à mettre entre toutes les mains !
            • Colibrille Posté le 29 Juin 2019
              Cet petit ouvrage particulièrement ingénieux liste une quarantaine de mots dont l'orthographe pose parfois problème pour les enfants (comme pour certains adultes d'ailleurs). Grâce à de très jolies illustrations mettant en image les mots et leur spécificité orthographique (accent circonflexe, double consonne, lettre muette etc.), les auteurs proposent une technique de mémorisation visuelle des mots. Vous n'arrivez pas à vous souvenir que le verbe "frapper" prend deux "p"? L'illustratrice remplace la consonne par deux gants de boxe ! Associées à des encarts explicatifs succincts et efficaces, les illustrations aux couleurs pleines de douceur et d'inventivité donnent vie aux mots. Contenu intelligent et graphisme soigné, un documentaire à mettre entre toutes les mains !
            • Moissagaise Posté le 25 Mars 2018
              Assez déçue par cet ouvrage dans lequel je souhaitais que mes enfants, scolarisés à l’école primaire, trouvent des astuces pour mémoriser plus facilement l’orthographe des mots. Mais ils n’ont pas été attirés par ce livre dont ils ne retiennent pas les dessins. Peut-être parce que les astuces données s’appliquent surtout aux termes écrits en majuscules scriptes (apprises à la maternelle) et ne fonctionnent parfois plus lorsque l’on passe à l’écriture cursive, qui est la seule que mes enfants utilisent à l’école. Les deux « p » du mot frapper sont ainsi figurés par des gants de boxe. Mais cette astuce n’est pas utilisable avec les deux « p » de l’écriture cursive qui n’en ont pas la forme. Il en va de même pour le « g » de long qui, en écriture cursive, ne ressemble plus à un tuyau d’arrosage. Nous continuons donc à chercher des ressources dans l’étymologie et dans d’autres moyens mnémotechniques. Les points positifs : l’ouvrage est agréable à feuilleter, les dessins bien faits et les couleurs attrayantes ; les informations données sur chaque mot (étymologie, mots dérivés, etc…) sont intéressantes.
            • jalleks Posté le 12 Décembre 2017
              Il est des livres qu'on lit, qu'on relit, qu'on ne peut s'empêcher de feuilleter encore et encore. Parce qu'ils forment une évidence. L'ouvrage ingénu de Sandrine Campese est de cette veine-là. Associer la bonne et la belle orthographe en s'amusant, en voilà une formule attrayante et ludique ! Sandrine invite les jeunes enfants à aimer les mots, parfois habillés d'un accent ou de lettre muette. Quoi de mieux qu'un joli dessin où le mot devient art et poésie. Car le mot prend vie et sublime l'orthographe. Le "d" de "rebord" escalade le mur de briques puisqu'il devient un escargot. le "y" de "paysage" pique comme un cactus, les antennes de la guêpe se posent au-dessus du "e" comme un pot de miel appétissant, les deux "p" de "frapper" se transforment en deux gants de boxe. Mais loin de nous mettre K.O. en nous montrant la belle orthographe, l'auteure nous fournit aussi la définition du mot, ses termes dérivés, les autres sens, s'ils existent, son étymologie. Tout devient si limpide. Et l'ouvrage adapté aux jeunes enfants propose un petit défi pour chaque mot. Sandrine Campese a trouvé LA recette pour rendre l'orthographe aussi attrayante qu'un dessert au chocolat. Le livre sent bon la peinture et telle... Il est des livres qu'on lit, qu'on relit, qu'on ne peut s'empêcher de feuilleter encore et encore. Parce qu'ils forment une évidence. L'ouvrage ingénu de Sandrine Campese est de cette veine-là. Associer la bonne et la belle orthographe en s'amusant, en voilà une formule attrayante et ludique ! Sandrine invite les jeunes enfants à aimer les mots, parfois habillés d'un accent ou de lettre muette. Quoi de mieux qu'un joli dessin où le mot devient art et poésie. Car le mot prend vie et sublime l'orthographe. Le "d" de "rebord" escalade le mur de briques puisqu'il devient un escargot. le "y" de "paysage" pique comme un cactus, les antennes de la guêpe se posent au-dessus du "e" comme un pot de miel appétissant, les deux "p" de "frapper" se transforment en deux gants de boxe. Mais loin de nous mettre K.O. en nous montrant la belle orthographe, l'auteure nous fournit aussi la définition du mot, ses termes dérivés, les autres sens, s'ils existent, son étymologie. Tout devient si limpide. Et l'ouvrage adapté aux jeunes enfants propose un petit défi pour chaque mot. Sandrine Campese a trouvé LA recette pour rendre l'orthographe aussi attrayante qu'un dessert au chocolat. Le livre sent bon la peinture et telle une madeleine de Proust, j'aurais rêvé avoir pu déballer un si joli ouvrage un soir de Noël quand j'étais enfant. Mais comme on n'arrête jamais d'apprendre, je sais maintenant que le mot "pyjama" vient d'un mot persan signifiant "vêtement de jambe". Et aussi que "orthographe" signifie "écrire droit". Gageons que cette critique ne laissera pas échapper une faute d'orthographe ! On ouvre ce livre comme on ouvre un album photo. On a beau connaître par coeur chaque image, son sens, ses formes, les yeux n'en sont que perpétuellement gourmands. Sandrine Campese, Le Robert, j'attends avec impatience le tome 2 d'une collection que je souhaite riche ! La langue française n'est-elle pas une des langues les plus généreuses en vocabulaire ? Je m'en délecte d'avance !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Milleviesenune Posté le 5 Décembre 2017
              Utiliser la mémoire visuelle pour se rappeler de l'orthographe d'un mot, en voilà une bonne idée ! Certaines explications sont un peu tirées par les cheveux mais dans l'ensemble, c'est un livre qui pourra en aider plus d'un.

            les contenus multimédias

            Lisez! La newsletter qui vous inspire !
            Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.