Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266189453
Code sériel : 7007
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 640
Format : 108 x 177 mm

Après Dune II

Le triomphe de Dune

,

Patrick DUSOULIER (Traducteur), Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
Date de parution : 16/05/2012

Dune a été détruite. Le Maître du Tleilax, a entrepris de faire renaître les vers producteurs de l’Épice dans ses cuves axlotl.
Sheeana et Duncan Idaho, à bord de leur non-vaisseau qui leur permet de fuir l’Ennemi à travers d’autres dimensions, ont créé les gholas de tous les personnages importants du...

Dune a été détruite. Le Maître du Tleilax, a entrepris de faire renaître les vers producteurs de l’Épice dans ses cuves axlotl.
Sheeana et Duncan Idaho, à bord de leur non-vaisseau qui leur permet de fuir l’Ennemi à travers d’autres dimensions, ont créé les gholas de tous les personnages importants du cycle, en vue de la bataille finale qui décidera du sort de l’humanité.
L’Ennemi, ce sont les machines pensantes, Omnius et Erasmus, qui ont adopté l’apparence d’un vieux couple. Et ils ont lancé à l’assaut des mondes humains une Myriade de Danseurs-Visages.
Dune saura-t-elle renaître de ses cendres ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266189453
Code sériel : 7007
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 640
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lehibook Posté le 27 Juin 2019
    Suivant une méthode très américaine on exploite jusqu'à plus soif une recette qui marche , après avoir surexploité les siècles précédents voici que le rejeton Herbert s'attaque à la suite . Toutefois , c'est un peu meilleur ( sans doute les canevas paternels y sont-ils pour quelque chose ) que l'abominable Genèse . Ce tome -ci est moins convaincant que 'les chasseurs de Dune"
  • arsiesis26 Posté le 17 Novembre 2014
    Ce dernier tome du Cycle de Dune est très intéressant et captivant en terme d'intrigue. En revanche, je ne retrouve personnellement pas toute la profondeur de réflexion et de mystique qui était celle des ouvrages initiaux de F. Herbert. Il manque, à mon goût, toutes ces magnifiques digressions mystérieuses et fascinantes dont F. Herbert avait le génie; et qui convoquaient, dans un même magnifique ballet coopératif mystico-scientifique, aussi les Philosophies occidentales, les Sagesses et Spiritualités orientales (soufisme, zen, taoisme, pratiques méditatives et corporelles diverses,...), que des considérations politico-sociologiques sur les Sociétés humaines, et une vision de la Psyché humaine toute droit issue des Psychanalyses Freudienne, Jungienne, Reichienne (pour la dimension corporelle omniprésente) et surtout Transgénérationnelle !!! Bref, quand la Science-fiction est bien plus philosophique que bien des oeuvres dites "classiques" .
  • fnitter Posté le 26 Mai 2012
    Ultime volume d'un cycle légendaire commencé par Franck HERBERT en 1965, par l'indétrônable et meilleur roman de sf de tous les temps : Dune - Tome 1. Toutes les dernières questions en suspens (pas si nombreuses que cela d'ailleurs), trouveront leur réponse. Rien que pour cela ce dernier tome mérite d'être lu. Suite directe de Les chasseurs de Dune. Nous connaissons désormais l'ennemi ultime de l'humanité, attention je vais spoiler : Si vous ne l'aviez pas encore deviné, Ce sont les machines et leurs serviteurs-alliés(?) les danseurs visages, alliance qui à ce propos illustre bien cette maxime : "La vrai loyauté est une force inébranlable. Le problème est de déterminer précisément envers qui un individu est loyal. Très souvent, c'est uniquement envers lui-même." Ce dernier tome se lit très facilement, trop facilement peut-être. Les pages s'avalent les unes après les autres, sans que l'on apprenne réellement quelque chose, et à part la bataille finale : Kralizec, ces dernières lignes pré-digérées ne nous laissent finalement qu'un grand vide. Pour ma part je pense qu'un condensé du cycle Après-dune en un seul roman aurait été plus judicieux. (Mais moins commercial ?) La renaissance des figures légendaires du cycle en gholas n'apportent pas le piment supplémentaire auquel on aurait pu... Ultime volume d'un cycle légendaire commencé par Franck HERBERT en 1965, par l'indétrônable et meilleur roman de sf de tous les temps : Dune - Tome 1. Toutes les dernières questions en suspens (pas si nombreuses que cela d'ailleurs), trouveront leur réponse. Rien que pour cela ce dernier tome mérite d'être lu. Suite directe de Les chasseurs de Dune. Nous connaissons désormais l'ennemi ultime de l'humanité, attention je vais spoiler : Si vous ne l'aviez pas encore deviné, Ce sont les machines et leurs serviteurs-alliés(?) les danseurs visages, alliance qui à ce propos illustre bien cette maxime : "La vrai loyauté est une force inébranlable. Le problème est de déterminer précisément envers qui un individu est loyal. Très souvent, c'est uniquement envers lui-même." Ce dernier tome se lit très facilement, trop facilement peut-être. Les pages s'avalent les unes après les autres, sans que l'on apprenne réellement quelque chose, et à part la bataille finale : Kralizec, ces dernières lignes pré-digérées ne nous laissent finalement qu'un grand vide. Pour ma part je pense qu'un condensé du cycle Après-dune en un seul roman aurait été plus judicieux. (Mais moins commercial ?) La renaissance des figures légendaires du cycle en gholas n'apportent pas le piment supplémentaire auquel on aurait pu s'attendre à la fin de Les chasseurs de Dune. L'éducation d'un nouveau Paul Atreides par un nouveau Baron Harkonnen (vieux rêve de ce dernier dans les premiers tomes de dune) est ratée, les bene gesserit toujours aussi lisses. Au final : Une lecture obligatoire puisqu'on est arrivé jusque là sans flancher. Une lecture pas désagréable, dans un style très accessible. Mais une lecture un peu décevante au regard de ce qu'aurait pu (aurait du) être le final d'un cycle aussi grandiose que Dune.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !