Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266293730
Code sériel : 3216
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm
Phobos - tome 1
Collection : Phobos
Série : Phobos
Date de parution : 07/11/2019
Éditeurs :
Pocket jeunesse

Phobos - tome 1

Collection : Phobos
Série : Phobos
Date de parution : 07/11/2019
Six prétendantes, six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer.
Ils sont les douze astronautes du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor est l'une d'entre eux. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...
EAN : 9782266293730
Code sériel : 3216
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • elodiefurtak Posté le 5 Mai 2022
    Je pense que sur cette série mon avis ne sera pas du tout objectif. J’ai simplement adoré. Je l’ai vécu en live à travers chaque page de ces 4 romans. J’adore Léonor et son caractère. J’adore le suspens nous tenant en alène de bout en bout et de chapitre en chapitre. J’ai adoré le fait que ce ne sois pas simplement une histoire d’amourette mais bien plus ! C’est une histoire avec une trame incroyable, pas juste une histoire d’amour dans l’espace avec un concept et une idée encore jamais vu. Et on veut absolument savoir qui Léonor va choisir.
  • suhan117 Posté le 2 Mai 2022
    SPOIL alerte ! J'ai du mal à formuler mes mots après cette lecture emballante où mon cœur a parcouru plusieurs montagnes. J'ai fini ce tome en environ 6-7 heures. Je n'ai vraiment pas pu m'arrêter : il n'y a aucun moment où je puisse m'arrêter sans l'envie de continuer ! Tout d'abord, le concept de base m'a énormément intéressée ! J'avais tellement hâte de découvrir cette histoire plein de rebondissements ! Tout est parfaitement original ! Tout est nouveau pour moi ! L'histoire n'est à aucun moment lente ou insipide ! Le rythme est accéléré, il se passe plein de choses, on ne s'en lasse jamais ! Ensuite, j'ai vraiment aimé le personnage, Léonor. Elle est particulièrement attachante, intelligente et déterminée ! Elle est aussi d'une beauté incroyable ! J'adore ses cheveux roux ! Et j'aime aussi Andrew, le fils de Sherman Fisher, qui rêve d'aller sur Mars ! J'ai totalement hâte qu'il découvre le projet Néo qui lui révélera la raison pour laquelle son père l'empêche d'aller sur Mars ! Cependant, j'ai vraiment détesté le groupe de scientifiques qui est derrière ce projet inhumain ! Ils sont absolument répugnants, notamment Serena McBee, le cerveau du groupe. Ah là là, j'avais plusieurs... SPOIL alerte ! J'ai du mal à formuler mes mots après cette lecture emballante où mon cœur a parcouru plusieurs montagnes. J'ai fini ce tome en environ 6-7 heures. Je n'ai vraiment pas pu m'arrêter : il n'y a aucun moment où je puisse m'arrêter sans l'envie de continuer ! Tout d'abord, le concept de base m'a énormément intéressée ! J'avais tellement hâte de découvrir cette histoire plein de rebondissements ! Tout est parfaitement original ! Tout est nouveau pour moi ! L'histoire n'est à aucun moment lente ou insipide ! Le rythme est accéléré, il se passe plein de choses, on ne s'en lasse jamais ! Ensuite, j'ai vraiment aimé le personnage, Léonor. Elle est particulièrement attachante, intelligente et déterminée ! Elle est aussi d'une beauté incroyable ! J'adore ses cheveux roux ! Et j'aime aussi Andrew, le fils de Sherman Fisher, qui rêve d'aller sur Mars ! J'ai totalement hâte qu'il découvre le projet Néo qui lui révélera la raison pour laquelle son père l'empêche d'aller sur Mars ! Cependant, j'ai vraiment détesté le groupe de scientifiques qui est derrière ce projet inhumain ! Ils sont absolument répugnants, notamment Serena McBee, le cerveau du groupe. Ah là là, j'avais plusieurs fois envie de rentrer dans le livre et de donner à chacun des poings qu'ils méritent sans aucun doute ! De plus, les vieux qui observent Léonor dans la salle de bain et qui ne cessent de la critiquer doivent être condamnés ! Ils sont exécrables, ignobles !!!!! Enfin, je tiens vraiment à féliciter toute l'équipe qui a réalisé ce chef-d'œuvre ! J'ai adoré les dessins explicatifs, l'organisation du texte, etc. Si je suis obligée de choisir un défaut de ce livre, alors ce sera les moments avec les scientifiques immoraux qui m'ont profondément révoltée ! C'était tellement révoltant leurs manèges ! J'espère qu'ils auront un sort bien horrible ! Par ailleurs, j'ai beaucoup hâte du second tome ! Je suis désolée d'avoir défoulé tant de haine sur cette page de critique. Mais vous allez comprendre ma raison uniquement si vous découvrez Phobos, le livre tant de qualités qu'il m'est impossible de tout dire ! Bonne lecture à vous !
    Lire la suite
    En lire moins
  • EloBiblio Posté le 30 Avril 2022
    Je savais pas trop a quoi a m’attendre quand j'ai commencé cette lecture, véritable phénomène j'avais très peur d'être déçue parce que tout le monde en parle. Mais âpres l'avoir lu je comprends mieux pourquoi ! J'ai adoré surtout les personnages masculins ! très hâte de lire la suite
  • Moana97 Posté le 29 Avril 2022
    "Il est trop tard pour regretter" et effectivement, après avoir ouvert le livre il est trop tard et on n'a qu'une envie: arriver au bout pour avoir le fin de mot de l'histoire. Ce livre n'étant qu'un tome 1 il n'y a évidemment pas de fin mot directement mais un cliffhanger qui donne envie d'ouvrir le tome 2 directement ! Phobos est un vrai page turner; les chapitres courts et l'enchaînement des points de vue pousse à tourner les pages sans s'arrêter pour avancer dans l'histoire et profiter de la montée en puissance de la tension. Le pitch de départ est prometteur et à la lecture on se dit que ce n'est pas si mal si Mars One reste lettre morte. Pour autant je suis sortie mitigée de ma lecture pour plusieurs raisons. Tout d'abord pour le personnage de Léonor auquel je ne me suis pas du tout attaché. Il m'a semblé très peu exploité malgré le point de vue interne à la 1ère personne. Il ne ressort finalement que 3 caractéristiques: ses cheveux, le dessin et "la Salamandre". Ensuite ce pdv interne est, je trouve, dommage, puisqu'ils sont 12 dans cette aventure, 12 dans Cupido, 12 à vivre la même chose et... "Il est trop tard pour regretter" et effectivement, après avoir ouvert le livre il est trop tard et on n'a qu'une envie: arriver au bout pour avoir le fin de mot de l'histoire. Ce livre n'étant qu'un tome 1 il n'y a évidemment pas de fin mot directement mais un cliffhanger qui donne envie d'ouvrir le tome 2 directement ! Phobos est un vrai page turner; les chapitres courts et l'enchaînement des points de vue pousse à tourner les pages sans s'arrêter pour avancer dans l'histoire et profiter de la montée en puissance de la tension. Le pitch de départ est prometteur et à la lecture on se dit que ce n'est pas si mal si Mars One reste lettre morte. Pour autant je suis sortie mitigée de ma lecture pour plusieurs raisons. Tout d'abord pour le personnage de Léonor auquel je ne me suis pas du tout attaché. Il m'a semblé très peu exploité malgré le point de vue interne à la 1ère personne. Il ne ressort finalement que 3 caractéristiques: ses cheveux, le dessin et "la Salamandre". Ensuite ce pdv interne est, je trouve, dommage, puisqu'ils sont 12 dans cette aventure, 12 dans Cupido, 12 à vivre la même chose et qu'on n'en connaît que 1 des 12 ainsi que quelques éléments très superficiels des autres par le biais de leurs interactions. Enfin et dans la continuité du reste j'ai trouvé l'aspect relationnel très sous-exploité. On ne voit que peu d'interactions entre les personnages à bord du Cupido ou alors des interactions qui paraissent sans grand enjeu alors même que le contexte se prêtait bien à faire interagir les personnages. C'était malgré tout une très bonne lecture, un bon premier tome et il me tarde de lire la suite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • meghanepied Posté le 26 Avril 2022
    Je lis très peu de science-fiction, mais ici le speech de départ me plaisait et je trouvais cela très original, et je me suis dit qu’en lisant de Young Adult ça devrait se lire tout seul ! Et ça a été le cas ! Alors je dois tout de même dire qu’il m’a fallut de nombreuses pages pour être bien dans ma lecture. J’ai, au début, été perturbé par l’alternance des narrateurs au fil des « chapitres ». Et je persiste à penser qu’il y a trop de points de vue différents, ce qui est, à mon sens, une solution de facilité. On va parfois être à la 1ère personne en suivant Léonor (chapitres nommés « champ »), parfois, à la 3ème personne en suivant Serena la responsable du programme Genesis (chapitres nommés « Contrechamp »), mais aussi Andrew, jeune étudiant (chapitres « hors-champ ») et parfois, ça sera le point de vue de la chaîne Genesis. Alors certes ça permet de lancer des intrigues secondaires, mais je trouve cela un peu trop « facile ». Il y a donc en toile de fond la télé-réalité avec la rencontre quotidienne entre une fille et un garçon du programme, mais il... Je lis très peu de science-fiction, mais ici le speech de départ me plaisait et je trouvais cela très original, et je me suis dit qu’en lisant de Young Adult ça devrait se lire tout seul ! Et ça a été le cas ! Alors je dois tout de même dire qu’il m’a fallut de nombreuses pages pour être bien dans ma lecture. J’ai, au début, été perturbé par l’alternance des narrateurs au fil des « chapitres ». Et je persiste à penser qu’il y a trop de points de vue différents, ce qui est, à mon sens, une solution de facilité. On va parfois être à la 1ère personne en suivant Léonor (chapitres nommés « champ »), parfois, à la 3ème personne en suivant Serena la responsable du programme Genesis (chapitres nommés « Contrechamp »), mais aussi Andrew, jeune étudiant (chapitres « hors-champ ») et parfois, ça sera le point de vue de la chaîne Genesis. Alors certes ça permet de lancer des intrigues secondaires, mais je trouve cela un peu trop « facile ». Il y a donc en toile de fond la télé-réalité avec la rencontre quotidienne entre une fille et un garçon du programme, mais il y a aussi des intrigues qui vont se mêler, car vous vous doutez qu’un tel programme ne peut cacher un gros scandale ! J’ai apprécié le fait que l’on retrouve des schémas du vaisseau spatial ou encore des tableaux du classement des prétendants. Une fois rentrée dans l’histoire, ça a été une lecture très prenante, et la fin nous laisse sur un gros suspense qui ne peut que nous donner envie de lire la suite !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    25 dystopies à lire absolument

    Pionner de la dystopie, Aldous Huxley a ouvert la voie a bien des romans depuis la parution du Meilleur des mondes en 1932. Ces romans où l’utopie a viré au cauchemar mettent en scène les incertitudes et les angoisses que font naitre en nous les évolutions du monde. Société totalitaire, catastrophe écologique, dérive technologique : il y en a pour tous les goûts !

    Lire l'article
  • Sélection
    Pocket jeunesse

    #Ados : 20 idées de livres pour pimenter votre été

    Aimer, rire, pleurer ou partir à la rencontre de créatures fantastiques… qui dit mieux pour pimenter ses vacances ? Mangas, romances, livres de science-fiction ou fantasy… les Éditions Kurokawa et Pocket Jeunesse vous ont concocté un cocktail littéraire épicé pour l’été.

    Lire l'article