Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092572573
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 210 mm

20 allée de la danse : La tournée au Japon - Roman dès 8 ans

,

Collection : Opéra de paris
Date de parution : 12/10/2017
La vie et les rêves des petits rats de l'École de danse de l'Opéra.
Les petits rats de l’École de danse de l’Opéra vont partir en tournée au Japon ! Ils se donneront en spectacle dans plusieurs grandes villes. Depuis qu’elle le sait, Maïna ne pense qu’à une chose : elle va enfin pouvoir rencontrer Daisuke, un garçon japonais de son âge, avec qui... Les petits rats de l’École de danse de l’Opéra vont partir en tournée au Japon ! Ils se donneront en spectacle dans plusieurs grandes villes. Depuis qu’elle le sait, Maïna ne pense qu’à une chose : elle va enfin pouvoir rencontrer Daisuke, un garçon japonais de son âge, avec qui elle a commencé à échanger sur un forum en ligne consacré aux petits chats porte-bonheur dont elle raffole. Daisuke par-ci, Daisuke par-là… Sa bande de copains finirait presque par être jalouse ! 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092572573
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lunartic Posté le 5 Juin 2021
    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, on se retrouve pour ma chronique du tome 7 de 20, allée de la Danse, j'ai nommé La tournée au Japon. J'étais surexcitée à l'idée de lire cet opus de ma série jeunesse chouchou pour deux raisons. La première, c'est qu'il a pour personnage principal ma petite chérie au sein de notre bande de petits rats au cœur d'or, à savoir Maïna. La seconde, c'est bien entendu parce qu'il se déroule au Japon, pays que je rêve de visiter un jour ! Autant vous dire que je n'ai pas été déçue par ce récit qui m'a juste donné envie de voyager et de faire tout plein d'expériences qui me sont encore inédites ! J'ai été contaminée par l'enthousiasme qui émanait de ce livre, impossible de ne pas avoir un grand sourire peint sur nos lèvres en le lisant ainsi que des étoiles plein les yeux. Je dois cependant reconnaître que j'ai été décontenancée par les pensées et l'attitude de Maïna pendant une bonne partie de l'intrigue. Je m'attendais en effet à beaucoup plus de positivisme de sa part mais je peux aussi comprendre les inquiétudes qui lui passent par l'esprit au début du roman. En fin... Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, on se retrouve pour ma chronique du tome 7 de 20, allée de la Danse, j'ai nommé La tournée au Japon. J'étais surexcitée à l'idée de lire cet opus de ma série jeunesse chouchou pour deux raisons. La première, c'est qu'il a pour personnage principal ma petite chérie au sein de notre bande de petits rats au cœur d'or, à savoir Maïna. La seconde, c'est bien entendu parce qu'il se déroule au Japon, pays que je rêve de visiter un jour ! Autant vous dire que je n'ai pas été déçue par ce récit qui m'a juste donné envie de voyager et de faire tout plein d'expériences qui me sont encore inédites ! J'ai été contaminée par l'enthousiasme qui émanait de ce livre, impossible de ne pas avoir un grand sourire peint sur nos lèvres en le lisant ainsi que des étoiles plein les yeux. Je dois cependant reconnaître que j'ai été décontenancée par les pensées et l'attitude de Maïna pendant une bonne partie de l'intrigue. Je m'attendais en effet à beaucoup plus de positivisme de sa part mais je peux aussi comprendre les inquiétudes qui lui passent par l'esprit au début du roman. En fin de compte, la conclusion de ce volume m'aura permis de retrouver la Maïna que j'adore, pétillante et qui voit toujours la vie du bon côté ! Concernant Daisuke, le pen pal japonais de notre adorable Martiniquaise, je l'ai tout bonnement adoré. Il est juste si gentil et prévenant, il a toujours plein de choses intéressantes à raconter et je trouve que Maïna et lui vont super bien ensemble, ils sont si mignons ! Oui, je ship des pré-ados de 11-12 ans qui ont toute la vie devant eux, tout va bien dans le meilleur des mondes, haha. Plus sérieusement, vous l'aurez compris je pense, Daisuke aura su faire instantanément fondre mon cœur. Si seulement il avait dix ans de plus, ça m'arrangerait... Pour conclure, j'ai passé un merveilleux moment nippon entre les pages de ce fantastique roman jeunesse qui m'a remis du baume au cœur et l'espoir de pouvoir réaliser de beaux projets et rêves dans un avenir plus ou moins proche. Rien que pour ça, je pardonne sans problèmes à cet ouvrage ces menus défauts !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Analire Posté le 28 Novembre 2019
    Mademoiselle Pita, la directrice de l’École de Danse à laquelle appartiennent la bande des petits rats, leur réserve une surprise de taille : ils vont tous partir en tournée au Japon ! Tous euphoriques à ce prochain voyage, c’est Maïna, la jeune Martiniquaise, qui l’est sans doute le plus. En effet, la jeune fille entretient depuis quelques mois une conversation sur un forum consacré aux figures porte-bonheur avec un jeune japonais du nom de Daisuke. L’occasion est trop belle : ils doivent se rencontrer ! Mais le garçon ne semble pas être aussi enthousiaste que Maïna. C’est avec joie que je retrouve l’ensemble des petits héros de cette saga que j’aime tant. Cette fois-ci, toute la bande s’envole vers une nouvelle destination : le Japon ! Là-bas, entre tradition et démesure, ils y découvrent une culture différente de la leur, des objets originaux et des mets exotiques. Finalement, leur tournée passe à la vitesse de l’éclair : 3 villes, des milliers de kilomètres, presque une dizaine de représentations… c’est époustouflant ! Le point d’orgue se situe à Osaka, lors de la rencontre entre Maïna et Daisuke. Malheureusement, elle se fait sans rebondissement : finalement, après plus d’une dizaine de récits de la... Mademoiselle Pita, la directrice de l’École de Danse à laquelle appartiennent la bande des petits rats, leur réserve une surprise de taille : ils vont tous partir en tournée au Japon ! Tous euphoriques à ce prochain voyage, c’est Maïna, la jeune Martiniquaise, qui l’est sans doute le plus. En effet, la jeune fille entretient depuis quelques mois une conversation sur un forum consacré aux figures porte-bonheur avec un jeune japonais du nom de Daisuke. L’occasion est trop belle : ils doivent se rencontrer ! Mais le garçon ne semble pas être aussi enthousiaste que Maïna. C’est avec joie que je retrouve l’ensemble des petits héros de cette saga que j’aime tant. Cette fois-ci, toute la bande s’envole vers une nouvelle destination : le Japon ! Là-bas, entre tradition et démesure, ils y découvrent une culture différente de la leur, des objets originaux et des mets exotiques. Finalement, leur tournée passe à la vitesse de l’éclair : 3 villes, des milliers de kilomètres, presque une dizaine de représentations… c’est époustouflant ! Le point d’orgue se situe à Osaka, lors de la rencontre entre Maïna et Daisuke. Malheureusement, elle se fait sans rebondissement : finalement, après plus d’une dizaine de récits de la saga avalés, j’ai l’impression qu’Elizabeth Barféty réutilise des idées de rebondissements qu’elle a déjà utilisé dans d’autres tomes. Si bien que personne n’est surpris lorsque Daisuke rencontre Maïna au théâtre. C’est le sentiment général que je retiens de ce livre : même si j’adore cette saga jeunesse, j’ai l’impression qu’il y a pas mal de redites dans les tomes, certains finissant parfois par se ressembler beaucoup. Un petit point négatif qui ne m’empêchera évidemment pas de continuer à découvrir cette saga. On s’y attache, à ces petits rats ! Entre tradition et démesure, suivez les petits rats de l'École de Danse de Paris dans de nouvelles aventures japonaises. Je prends toujours autant de plaisir à les retrouver.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés