Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782375543313
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 145 x 225 mm
A(NI)MAL - Voyage - Migrant- Aventure - Destin - à partir de 13 ans
Collection : Romans ados
Date de parution : 03/02/2022
Éditeurs :
Slalom

A(NI)MAL - Voyage - Migrant- Aventure - Destin - à partir de 13 ans

Collection : Romans ados
Date de parution : 03/02/2022
Je suis un homme
« Tu ne dis pas d’où tu viens, tu ne dis pas ton nom, tu oublies ton pays, compris ? Tu m’oublies. Et tous les autres que tu connais, que tu... « Tu ne dis pas d’où tu viens, tu ne dis pas ton nom, tu oublies ton pays, compris ? Tu m’oublies. Et tous les autres que tu connais, que tu as connus, tous, tu les oublies aussi. Et qui tu es, tu l’oublies. À partir de maintenant, tu n’es personne,... « Tu ne dis pas d’où tu viens, tu ne dis pas ton nom, tu oublies ton pays, compris ? Tu m’oublies. Et tous les autres que tu connais, que tu as connus, tous, tu les oublies aussi. Et qui tu es, tu l’oublies. À partir de maintenant, tu n’es personne, tu n’es de nulle part. À toi de redevenir quelqu’un, c’est possible. C’est possible, tu m’entends ? À ton âge, tout est possible. »
 
Avoir 15 ans dans un pays en guerre, être forcé de devenir un homme, se retrouver projeté sur les chemins de la clandestinité, effleurer les limites de l’humanité, apprendre à survivre, s’effacer, oublier...
 
Puis
Vivre – à nouveau
Ressentir – encore
Faire confiance  – petit à petit
Garder espoir – toujours

Le parcours d'un migrant, des difficultés indicibles de son voyage jusqu'à la résilience.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375543313
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • marina53 07/07/2022
    À tout juste 15 ans, affublé d'un nouveau prénom, Miran doit fuir son pays en guerre. Comme ses deux frères, Fares et Tarek, qui, malheureusement ont péri dans les eaux. Après lui avoir rasé le crâne, scotché trois tubes hermétiques remplis de billets sur son torse, donné les dernières recommandations et ordonné de ne jamais dire ni son nom, ni son pays et surtout ne jamais revenir, sa mère lui tourne le dos et s'éloigne. Dorénavant, Miran est un homme et doit se comporter en tant que tel... Sous la direction d'Ahmed, dont le réseau est sûr, aux dires de sa mère, Miran embarque, avec 18 autres personnes. Entassés dans un véhicule bringuebalant après avoir été enfermés des heures dans une cave. Le 4x4 roule sans arrêt. Le jour, la nuit. La faim, la soif, la chaleur... Miran endure, sans mot dire. Paris est encore loin... Pour fuir la guerre et ses fous enturbannés, pour espérer un avenir meilleur, Miran devra supporter des épreuves, bien plus terribles que celles qu'il pouvait imaginer. Mais Miran est un homme, phrase qu'il se répète à longueur de temps pour se donner du courage. La violence et l'indifférence des passeurs, la faim qui tenaille,... À tout juste 15 ans, affublé d'un nouveau prénom, Miran doit fuir son pays en guerre. Comme ses deux frères, Fares et Tarek, qui, malheureusement ont péri dans les eaux. Après lui avoir rasé le crâne, scotché trois tubes hermétiques remplis de billets sur son torse, donné les dernières recommandations et ordonné de ne jamais dire ni son nom, ni son pays et surtout ne jamais revenir, sa mère lui tourne le dos et s'éloigne. Dorénavant, Miran est un homme et doit se comporter en tant que tel... Sous la direction d'Ahmed, dont le réseau est sûr, aux dires de sa mère, Miran embarque, avec 18 autres personnes. Entassés dans un véhicule bringuebalant après avoir été enfermés des heures dans une cave. Le 4x4 roule sans arrêt. Le jour, la nuit. La faim, la soif, la chaleur... Miran endure, sans mot dire. Paris est encore loin... Pour fuir la guerre et ses fous enturbannés, pour espérer un avenir meilleur, Miran devra supporter des épreuves, bien plus terribles que celles qu'il pouvait imaginer. Mais Miran est un homme, phrase qu'il se répète à longueur de temps pour se donner du courage. La violence et l'indifférence des passeurs, la faim qui tenaille, la peur sans arrêt au ventre, la mer déchaînée, la clandestinité... mais aussi la bonté et le regard de ce petit vieux qui l'épaule et l'encourage, ses morts, toujours présents autour de lui, ses frères et son père, et la bienveillance et la générosité de certaines personnes qu'il croisera sur sa route. Avec une profonde intensité, avec des mots aussi crus et violents qu'est cette fuite, Cécile Alix nous décrit parfaitement le parcours ô combien difficile, éprouvant mais aussi empreint d'espoir du jeune Miran, un clandestin courageux et extrêmement touchant. Ce roman, émouvant et juste, donne évidemment à réfléchir une fois la dernière page tournée d'autant que le dernier mot nous interpelle. Le titre, judicieux, prend tout son sens à la fin. Un roman d'une grande justesse, fort et nécessaire...
    Lire la suite
    En lire moins
  • leane_b31 15/06/2022
    J'ai été épatée par la puissance de cette histoire, du courage de ce jeune garçon de 15 ans qui se retrouve à fuir son pays, et perdre par la même occasion son identité. Je ne pensais pas que ce livre me marquerait autant mais la simplicité des mots est suffisante au vu de la richesse du message transmis. C'est un livre qui, selon moi, devrait être lu par tous les jeunes de 12/14 ans pour comprendre, simplement, ce que vivent des jeunes du même âge.
  • Sophielit 13/06/2022
    Je m’avance peut-être, mais je dirais qu’il est impossible de lire cette histoire d’un couvert à l’autre sans être complètement bouleversé.e par ce récit, par cette réalité que Cécile Alix rapporte, mais que de trop nombreuses personnes vivent en ce moment même La dureté (un euphémisme) du parcours, la volonté que ça prend pour affronter chacune des étapes, la chance aussi, parce que tout se joue souvent sur un coup de dés, l’endurance nécessaire, l’abnégation. De soi, de son passé, de ses besoins. C’est une chose d’en entendre parler dans les médias, c’en est une autre de le vivre de l’intérieur, comme ce que la littérature permet.
  • SofiaA81 10/06/2022
    Livre très prenant dès les premières pages. On suit le périple d'une migrante qui fuit son pays en guerre pour la France. Pour cela, elle doit se travestir et tout oublier de son passé. Elle décrit son périple avec tant de réalisme. J'ai du mal à le lâcher. Je viens de le finir. Il est magnifique, j'en suis encore toute retournée. C'est une BELLE LECON DE COURAGE ET DE RESILIENCE. Ce livre est plein d'espoir, cela nous met face à nos propres comportements face à l'immigration. Tout le monde n'a pas le cœur sur la main pour aider un inconnu. Merci à l'autrice pour nous avoir fait partager ce témoignage. je le recommande à tout le monde.
  • asphenixcie 09/06/2022
    « J’ai vaincu la mort qui ronge la ville, les balles sifflantes et les obus, j'ai vaincu le désert et les montagnes, les hommes fous qui crachent leur bile et assassinent, j'ai vaincu la sècheresse dans mon ventre, ma gorge et mon cœur, j'ai vaincu la terreur et les cauchemars, j'ai vaincu l'ogresse et son sel acide. Je peux tout. Même permettre à mes rêves de changer la réalité. J’irai à Paris. La terre n'est pas une vallée de larmes et mes jambes seront mes armes. » Un roman bouleversant - je n’arrive pas à avoir les mots pour en parler. À lire dès le lycée - il est sublime, il faut le lire pour comprendre la vie de ces immigrés qui n’ont pas décidé de fuir leur pays En deux soirées je l’ai lu avec souvent les larmes aux yeux
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Slalom

    #ADOS : Ne partez pas sans livre !

    Parce qu'on ne part pas un été sans remplir sa valise de livres, les éditions Slalom et 404 ont sélectionné les huit romans incontournables de l'été ! Entre fantasy, humour et émotions, voici les livres qui marqueront vos séances de bronzette et vous transporteront bien plus loin qu'à la plage ! 

    Pssst ! Tous ces livres sont élégibles au Pass Culture !  

    Lire l'article