Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092576144
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 48
Format : 140 x 185 mm

La Buveuse d'encre de Chine - Roman Fantastique - De 7 à 11 ans

,

Collection : Premiers romans
Date de parution : 18/01/2018
Odilon et Carmila sont en voyage en Chine et découvrent les calligraphies très appétissantes sur le mur du palais, vont-ils y gouter? Un roman illustré pour les 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionnante qui donne vraiment envie de lire.
L'histoire : Draculivre, Odilon et Carmilla se rendent à Chengde, en Chine, pour célébrer l’anniversaire d’un vieil ami de la famille. Sur les murs du palais dans lequel ils sont hébergés, se trouvent de nombreuses calligraphies très appétissantes. Mais attention, l’encre de Chine peut avoir des effets secondaires ! Il est... L'histoire : Draculivre, Odilon et Carmilla se rendent à Chengde, en Chine, pour célébrer l’anniversaire d’un vieil ami de la famille. Sur les murs du palais dans lequel ils sont hébergés, se trouvent de nombreuses calligraphies très appétissantes. Mais attention, l’encre de Chine peut avoir des effets secondaires ! Il est déconseillé de la boire… Carmilla et Odilon sauront-ils résister à la tentation ?
Un roman fantastique pour les enfants de 7 à 11 ans.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092576144
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 48
Format : 140 x 185 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bouma Posté le 26 Août 2021
    Un roman de la série Le Buveur d'encre (anciennement Draculivre) qui entraîne le trio de héros en Chine à la rencontre d'un ami de l'oncle Draculivre. Les calligraphies de ce dernier vont avoir de fâcheuses conséquences auxquelles ils ne s'attendaient pas. L'ensemble se lit avec fluidité et sans avoir besoin de connaître les autres titres de la série pour pouvoir comprendre le tout.
  • Lizouzou Posté le 27 Mars 2020
    Nous retrouvons avec plaisir les personnages de la série "Le buveur d'encre", à savoir Draculivre, Ofilon et Carmilla. Pour ma part, j'ai fait leur connaissance avec le titre suivant : "Le buveur de dictionnaire". La particularité de ces personnages c'est qu'ils adorent boire les mots des livres. Original n'est ce pas ? Dans ce tome ci, Draculivre et les deux enfants se rendent en Chine pour revoir un ami de Draculivre : Lao Zi. Une fois sur place, Lao Zi montre ses chefs d’œuvres gourmands : de jolies calligraphies. Mais attention leur goût si particulier pourrait avoir de graves conséquences sur un étranger. Les enfants sont prévenus... Mais la curiosité est trop forte pour Carmilla qui cède à la tentation... Malheur ! Le lendemain, elle découvre qu'elle a changé d'apparence. Que faire ? Va-t-elle retrouver son physique d'avant ? Vous l'aurez compris, cette histoire permet aux jeunes lecteurs de découvrir ce qu'est une calligraphie chinoise et d'en apprendre un peu plus sur la culture asiatique. On dit souvent que la curiosité est un vilain défaut et c'est exactement la moral de cette petite histoire. Encore une fois, je suis tombée sous le charme des illustrations d'Olivier Latyk et de l'originalité de cette histoire signée... Nous retrouvons avec plaisir les personnages de la série "Le buveur d'encre", à savoir Draculivre, Ofilon et Carmilla. Pour ma part, j'ai fait leur connaissance avec le titre suivant : "Le buveur de dictionnaire". La particularité de ces personnages c'est qu'ils adorent boire les mots des livres. Original n'est ce pas ? Dans ce tome ci, Draculivre et les deux enfants se rendent en Chine pour revoir un ami de Draculivre : Lao Zi. Une fois sur place, Lao Zi montre ses chefs d’œuvres gourmands : de jolies calligraphies. Mais attention leur goût si particulier pourrait avoir de graves conséquences sur un étranger. Les enfants sont prévenus... Mais la curiosité est trop forte pour Carmilla qui cède à la tentation... Malheur ! Le lendemain, elle découvre qu'elle a changé d'apparence. Que faire ? Va-t-elle retrouver son physique d'avant ? Vous l'aurez compris, cette histoire permet aux jeunes lecteurs de découvrir ce qu'est une calligraphie chinoise et d'en apprendre un peu plus sur la culture asiatique. On dit souvent que la curiosité est un vilain défaut et c'est exactement la moral de cette petite histoire. Encore une fois, je suis tombée sous le charme des illustrations d'Olivier Latyk et de l'originalité de cette histoire signée Eric Sanvoisin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Noctenbule Posté le 3 Février 2020
    C'est toujours un plaisir de retrouver Draculivre et ces amis. Des vampires qui ont besoin de dévorer des livres pour être rassasié, il y a pire comme situation. Eric Sanvoisin arrive tome après tome d'inventer de nouvelles aventures. Aller en Chine permet de se plonger dans une nouvelle culture avec des habitudes différentes. Ici, on ne dévore pas des romans mais des calligraphies. Une manière d'aborder un art qui n'est pas forcément connu des enfants. Et puis, les personnages sont toujours aussi mignons et attachants. Comment ne pas craquer pour ce jeune couple d'amoureux Odilon et Carmilla, différents et complémentaires. Les illustrations d'Olivier Latyk une nouvelle fois fonctionne à merveille. Il apporte le côté magique avec ces illustrations toutes en rondeurs et les couleurs chaleureuses. On retrouve sa marque graphique qui apporte un plus à cette incroyable et improbable histoire. Le duo de choc propose à nouveau un petit roman qui va ravir le jeune lecteur comme celui plus âgé, comme moi qui s'émerveille de tant d'imagination dans cette impression de simplicité. Après une situation stressante, la fin se termine avec beaucoup d'humour et de tendresse. J'adore ce positivisme et cette bienveillance qui va m'inciter à poursuivre la découverte de... C'est toujours un plaisir de retrouver Draculivre et ces amis. Des vampires qui ont besoin de dévorer des livres pour être rassasié, il y a pire comme situation. Eric Sanvoisin arrive tome après tome d'inventer de nouvelles aventures. Aller en Chine permet de se plonger dans une nouvelle culture avec des habitudes différentes. Ici, on ne dévore pas des romans mais des calligraphies. Une manière d'aborder un art qui n'est pas forcément connu des enfants. Et puis, les personnages sont toujours aussi mignons et attachants. Comment ne pas craquer pour ce jeune couple d'amoureux Odilon et Carmilla, différents et complémentaires. Les illustrations d'Olivier Latyk une nouvelle fois fonctionne à merveille. Il apporte le côté magique avec ces illustrations toutes en rondeurs et les couleurs chaleureuses. On retrouve sa marque graphique qui apporte un plus à cette incroyable et improbable histoire. Le duo de choc propose à nouveau un petit roman qui va ravir le jeune lecteur comme celui plus âgé, comme moi qui s'émerveille de tant d'imagination dans cette impression de simplicité. Après une situation stressante, la fin se termine avec beaucoup d'humour et de tendresse. J'adore ce positivisme et cette bienveillance qui va m'inciter à poursuivre la découverte de cette série. 
    Lire la suite
    En lire moins
  • SEP Posté le 12 Mars 2018
    Nous avons découvert cet ouvrage de la collection "le buveur d'encre" et nous avons été littéralement envoûtées par l'histoire, les personnages sont attachants, la découverte des lieux et de la culture chinoise se fait par petites touches, de manière très habile. Nous avons beaucoup aimé le style qui est fluide et clair, les illustrations qui aident à la compréhension et sont vraiment très belles. Un beau moment de lecture pour tous les lecteurs en herbe!
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés