Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782412055250
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 140 x 210 mm
La charge sexuelle
Pourquoi la sexualité est l'autre charge mentale des femmes
Collection : First Société
Date de parution : 11/06/2020
Éditeurs :
First Éditions

La charge sexuelle

Pourquoi la sexualité est l'autre charge mentale des femmes

,

Collection : First Société
Date de parution : 11/06/2020
Pourquoi la sexualité est l'autre charge mentale des femmes.
"Désir, plaisir, contraception, MST... c'est la charge sexuelle"
Ainsi titrait Clémentine Gallot dans Slate en mars 2019, deux ans après que la dessinatrice Emma eut mis des mots sur ce travail invisible...
"Désir, plaisir, contraception, MST... c'est la charge sexuelle"
Ainsi titrait Clémentine Gallot dans Slate en mars 2019, deux ans après que la dessinatrice Emma eut mis des mots sur ce travail invisible que réalise les femmes au quotidien : la charge mentale. 

La charge sexuelle, affirment Clémentine Gallot et Caroline Michel dans cet...
"Désir, plaisir, contraception, MST... c'est la charge sexuelle"
Ainsi titrait Clémentine Gallot dans Slate en mars 2019, deux ans après que la dessinatrice Emma eut mis des mots sur ce travail invisible que réalise les femmes au quotidien : la charge mentale. 

La charge sexuelle, affirment Clémentine Gallot et Caroline Michel dans cet essai engagé et puissant, c'est la manière dont ce concept se décline dans l'intimité, sous forme d'un travail parfois pénible, invisibilisé et non rémunéré. C'est, plus concrètement, le fait de s’apprêter pour plaire, de s’inquiéter du désir d’autrui, de son plaisir ou encore de se renseigner pour une vie sexuelle digne de ce nom, de prendre en charge la contraception.
De façon plus abstraite, c’est aussi la pression pour les femmes de se conformer à des normes sexuelles: être hétéro, d’abord, mais aussi avoir de l'expérience, mais pas trop de partenaires, pour maintenir sa respectabilité...

Le but de ce livre est, en plus d'un état des lieux, de proposer des clés et des pistes aux personnes concernées et à celles que cela intéresse, car une sexualité joyeuse, décloisonnée et inclusive reste encore à inventer. A chacun.e de s’en saisir !

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782412055250
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • topobiblioteca Posté le 11 Mai 2022
    La sexualité féminine a toujours suscité les débats, depuis son contrôle religieux et familial jusqu'à sa libération dans les années 60. Elle a toujours été vu comme relevant du malin ou de la perversité et ce n'est pas un hasard si le clitoris a été si longtemps évincé et caché aux filles, le seul organe qui ne relève que du plaisir, évoqué dans les manuels scolaires seulement depuis 2017 ! Nous avons été évincées à dessein de nos propres corps, on a choisi pour nous une sexualité définie et aujourd'hui c'est sur nous que retombe la charge sexuelle et contraceptive. Un paradoxe qui fonctionne pourtant terriblement bien sur le mode de ''tu enfantes tu dois donc prendre tes responsabilités''. A l'heure où le droit à l'avortement est remis en question aux Etats-Unis, il est plus qu'urgent de prendre conscience de cette charge supplémentaire. Sous couvert de liberté, elle nous entrave et fait peser sur nous seules les conséquences d'une vie sexuelle active. Les autrices évoquent les essais de pilule masculine ou encore la vasectomie et ont questionné aussi bien les hommes que les femmes. Les témoignages sont éloquents sur le rapport aux corps et les diktats de la beauté féminine sont si... La sexualité féminine a toujours suscité les débats, depuis son contrôle religieux et familial jusqu'à sa libération dans les années 60. Elle a toujours été vu comme relevant du malin ou de la perversité et ce n'est pas un hasard si le clitoris a été si longtemps évincé et caché aux filles, le seul organe qui ne relève que du plaisir, évoqué dans les manuels scolaires seulement depuis 2017 ! Nous avons été évincées à dessein de nos propres corps, on a choisi pour nous une sexualité définie et aujourd'hui c'est sur nous que retombe la charge sexuelle et contraceptive. Un paradoxe qui fonctionne pourtant terriblement bien sur le mode de ''tu enfantes tu dois donc prendre tes responsabilités''. A l'heure où le droit à l'avortement est remis en question aux Etats-Unis, il est plus qu'urgent de prendre conscience de cette charge supplémentaire. Sous couvert de liberté, elle nous entrave et fait peser sur nous seules les conséquences d'une vie sexuelle active. Les autrices évoquent les essais de pilule masculine ou encore la vasectomie et ont questionné aussi bien les hommes que les femmes. Les témoignages sont éloquents sur le rapport aux corps et les diktats de la beauté féminine sont si tenaces qu'ils érigent une forme de travail supplémentaire afin d'être toujours belle, épilée et prête à séduire. Le corps de la femme est soumis à tant de pression de la part de la société que nous nous sentons obligées de le rendre corvéable à merci à son mépris et au mépris de notre plaisir. Il n'est pas normal de devoir faire des efforts pour être belle quand on ne demande pas le même travail aux hommes. Nous ne sommes pas égaux même au sein de la sexualité ! Lorsqu'on demande aux femmes de ne pas revendiquer haut et fort leur plaisir sexuel, elles doivent en avoir quand même. Il faut avoir une sexualité active mais dans la norme et la moyenne. On ne se penche pas autant sur le cas des hommes... Un essai percutant qu'il convient de faire lire aux femmes comme aux hommes car il peut déclencher des discussions au sein du couple ou vous faire prendre conscience qu'il faut changer les choses même au sein de la sexualité. Rendons la plus joyeuse et libre. Le plaisir est la seule chose qu'on ne peut pas vous enlever...
    Lire la suite
    En lire moins
  • livrealaposte Posté le 12 Février 2021
    En édition, la charge sexuelle se traduit par une écrasante majorité de femmes se rendant en librairie pour acheter "Bien dans ma tête, bien dans ma culotte" d'Amal Tahir ou encore "Jouissance Club" de June Pla, pour se renseigner en bonne et due forme sur leur corps, sur son fonctionnement, et sur une sexualité épanouie, alors que leurs homologues masculins ne déboursent pas un sou, de leur adolescence jusqu'à leur vie d'adulte pour leur propre curiosité intellectuelle et sexuelle. Affaire réglée. Pourquoi les femmes sont-elles seules à se préoccuper financièrement et mentalement du désir, du plaisir, de la contraception ? "La charge sexuelle" a pour ambition, réussie, de proposer un état des lieux de notre société dans laquelle la contraception, mais aussi le piment de la sexualité dans les couples hétérosexuels, sont à la charge de la femme. Le livre est pétri de références à une multitudes de livres, ce qui rend sa lecture quelque peu ampoulée, mais tout à fait intelligible.
Inscrivez-vous à la Newsletter First Editions
Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !