Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221256602
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 215 mm
L'amour des grands
Date de parution : 31/03/2022
Éditeurs :
Robert Laffont

L'amour des grands

Date de parution : 31/03/2022
Que garde-t-on de nos amours d’enfance ? Un revival amoureux, sur fond des années 1980-1990.
Juin 2019. Emmanuelle se rend au mariage de sa sœur cadette. Si la journée s’annonce festive, elle redoute néanmoins de croiser un invité : Vincent, son premier amour.
Qu’auront-ils à se dire ?...
Juin 2019. Emmanuelle se rend au mariage de sa sœur cadette. Si la journée s’annonce festive, elle redoute néanmoins de croiser un invité : Vincent, son premier amour.
Qu’auront-ils à se dire ? Que reste-t-il de leur enfance révolue, de leur histoire inachevée, de leurs souvenirs faussement endormis ?
Tandis que la noce bat son...
Juin 2019. Emmanuelle se rend au mariage de sa sœur cadette. Si la journée s’annonce festive, elle redoute néanmoins de croiser un invité : Vincent, son premier amour.
Qu’auront-ils à se dire ? Que reste-t-il de leur enfance révolue, de leur histoire inachevée, de leurs souvenirs faussement endormis ?
Tandis que la noce bat son plein, Emmanuelle rembobine le film de sa jeunesse et de sa relation avec Vincent tout en redonnant vie aux années 1980-1990, à « Cendrillon » de Téléphone, à la vieille Renault 19 de ses parents et à une bande d’enfants inséparables.
Avec finesse et humour, Caroline Michel questionne la place de nos premières amours dans nos vies d’adultes.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221256602
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • croquemiette 28/06/2022
    Emmanuelle a 35 ans. À l'occasion du mariage de sa soeur avec le frère de Vincent, son premier amour, elle se replonge dans cette aventure, de l'enfance jusqu'à la vingtaine. À travers ses souvenirs, on est projeté à «la placette», zone pavillonnaire près de Fontainebleau, dans les années 80 et 90. On revit avec douceur ce premier amour avec Vincent, le fils des voisins avec qui elle a fait les 400 coups et connu plein de premières fois... Entre départs, attente, impatience, oubli, un amour de jeunesse comme il en existe mille, avec ses très hauts et ses très bas. Ça va lui faire quoi, de le revoir 15 ans plus tard ? Le premier amour laisse-t-il une trace pour toujours ? Je n'ai eu aucun mal à m'identifier à Emmanuelle, qui comme moi, est née en 1984. Au delà de l'aspect générationnel, l'autrice nous parle avec délicatesse et finesse des premiers sentiments. Une romance empreinte de nostalgie et d'humour, très plaisante à lire et qui sent vraiment le vécu. J'ai passé un très joli moment. Vive les vieilles Renault 19 sans ceinture et «Cendrillon» de Téléphone !
  • Emilie77400 11/06/2022
    Une ode au 1er amour et à l'impact que celui-ci peut laisser dans nos vies. A l'occasion du mariage de sa petite sœur, Emmanuelle va être amenée à revoir Vincent, celui qui fut son 1er amour. Les chapitres alternent entre cette soirée de "retrouvailles " et les souvenirs partagés. Ainsi, petit à petit l'histoire d'Emmanuelle et de Vincent mais également celle d'Avril et Nicolas, les mariés, se dévoile. Tous sont en effet des amis d'enfance, des voisins ayant grandi autour de "la placette", et si longtemps on a cru que l'on marierait les grands, c'est bien les plus jeunes qui sont fêtés aujourd'hui. A travers une introspection à laquelle elle se livre, la narratrice va nous permettre de comprendre pourquoi cette histoire qui pouvait sembler évidente n'a pas abouti. C'est un roman tout en douceur et en nostalgie mais pour lequel il m'aura manqué un petit je ne sais quoi. Je n'ai, en effet, pas réussi à être touchée par cette histoire, et c'est bien dommage car j'ai aimé le style et l'histoire en elle-même.
  • Queque72 08/06/2022
    Il y a quelques jours, le joli billet de @clemaufildespages et la couverture alléchante du livre m'ont donné envie de me plonger dans cette histoire douce-amère. Et je n'ai absolument pas regretté ! Dès les premières pages de ce roman, je me suis sentie envahie par une douce nostalgie, celle des souvenirs d'enfance, des émois de l'adolescence, de l'entrée dans la vie de jeune adulte.  La narratrice Emmanuelle, Manu pour les intimes, assiste au mariage de sa soeur avec le frère de son amour de jeunesse, Vincent. Ce jour de célébration est synonyme de retrouvailles angoissantes avec ce dernier. Manu est assaillie par les tendres et beaux souvenirs de son enfance, son adolescence, son histoire d'amour avec Vincent, mais également taraudée par la fin de leur idylle.  Alors, quand Vincent lui dit laconiquement : "c'est con quand même, tout ça", elle part en vrille et tentera de savoir, tout au long de la journée, ce qu'il entendait dire par là. Manu va chercher les réponses en revisitant sa longue relation avec Vincent, de ses cinq à ses vingt-trois ans, notamment les actes manqués qui ont conduit à leur rupture.  De courts chapitres rythment le roman, passant alternativement du déroulement du mariage aux souvenirs que se remémore... Il y a quelques jours, le joli billet de @clemaufildespages et la couverture alléchante du livre m'ont donné envie de me plonger dans cette histoire douce-amère. Et je n'ai absolument pas regretté ! Dès les premières pages de ce roman, je me suis sentie envahie par une douce nostalgie, celle des souvenirs d'enfance, des émois de l'adolescence, de l'entrée dans la vie de jeune adulte.  La narratrice Emmanuelle, Manu pour les intimes, assiste au mariage de sa soeur avec le frère de son amour de jeunesse, Vincent. Ce jour de célébration est synonyme de retrouvailles angoissantes avec ce dernier. Manu est assaillie par les tendres et beaux souvenirs de son enfance, son adolescence, son histoire d'amour avec Vincent, mais également taraudée par la fin de leur idylle.  Alors, quand Vincent lui dit laconiquement : "c'est con quand même, tout ça", elle part en vrille et tentera de savoir, tout au long de la journée, ce qu'il entendait dire par là. Manu va chercher les réponses en revisitant sa longue relation avec Vincent, de ses cinq à ses vingt-trois ans, notamment les actes manqués qui ont conduit à leur rupture.  De courts chapitres rythment le roman, passant alternativement du déroulement du mariage aux souvenirs que se remémore l'héroïne.  Dotée de sensibilité, de réalisme et d'humour, la plume légère de l'autrice nous emmène dans les méandres capricieux de la jeunesse et des premières amours. Cette belle plume nous fait rire lors de quelques scènes épiques du mariage : c'est tellement ça !  Cette belle plume nous émeut face aux doutes, aux rêveries, aux réussites, aux revers, aux nombreux questionnements de l'héroïne. Si vous voulez passer un bon moment en compagnie d'un roman doux, drôle et nostalgique, choisissez "L'amour des grands". 
    Lire la suite
    En lire moins
  • lemelidesmots 02/06/2022
    Je ne savais pas exactement à quoi je m'attendais en ouvrant se roman, mais en tout cas, ce n'était pas à ça. Le style de l'autrice est tout à fait particulier, on sent bien sa patte. Dans ce roman, Emmanuelle, à travers le mariage de sa soeur, se replonge dans sa première histoire d'amour avec Vincent le frère du marié, qui a duré pas moins de 20 ans. L'autrice revient vraiement sur les débuts de leur relation, avec une certaine nostalgie. C'est un récit que j'ai trouvé assez introspectif de part la quasi absence de dialogue. On se concentre vraiment sur le ressenti. En bref, c'est un joli roman mais un roman qui ne m'est pas tout à fait destiner. Il m'a manqué ce petit côté addictif que je peux retrouver dans d'autres histoires.
  • zanaka59 01/06/2022
    Merci @robert_laffont et @babelio_ pour cette lecture Emmanuelle va au mariage de sa sœur. Contrairement à sa famille qui est impatiente de vivre cette journée festive, Emmanuelle la redoute. Car sa sœur se marier avec le frère de Vincent, son premier amour qu'elle n'a jamais pu oublier. Alors que la journée se déroule, Emmanuelle se cesse de se souvenir des nombreux moments qu'elle a passés avec Vincent de son enfance au début de sa vie d'adulte. Alors que cette histoire n'a rien d'exceptionnel, la plume de l'autrice est tellement agréable à lire que je me suis laissé emporter par ce roman. J'ai particulièrement aimé l'ambiance qui s'en dégage. Lorsqu'Emmanuelle se remémorer le passé, je ressentais la nostalgie des moments de mon enfance. Les instants "du bon vieux temps", les moments passés avec ma famille, ma grand-mère, ma mère, lorsqu'elles me parlaient de leur jeunesse. Rien que pour ressentir cette magnifique nostalgie, je vous le recommande ce livre.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Nos romans 100% Feel Good !

    Parce que la positivité est toujours la bienvenue et ne peut être que bénéfique, voici toute une sélection de livres qui vous aidera à voir la vie autrement et POSITIVEMENT !

    Lire l'article