Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260017523
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 162
Format : 130 x 205 mm

Les Merveilleux nuages

Date de parution : 03/04/2008

" Sur le ciel bleu cru de Key Largo, le palétuvier se détachait en noir, à contre-jour, et sa force desséchée, stéréotypée, n'évoquait en rien un arbre mais plutôt un insecte infernal. Josée soupira, referma les yeux. Les vrais arbres étaient loin, à présent, et surtout le peuplier de jadis,...

" Sur le ciel bleu cru de Key Largo, le palétuvier se détachait en noir, à contre-jour, et sa force desséchée, stéréotypée, n'évoquait en rien un arbre mais plutôt un insecte infernal. Josée soupira, referma les yeux. Les vrais arbres étaient loin, à présent, et surtout le peuplier de jadis, ce peuplier isolé, au bas d'un champ, près de la maison. Elle s'étendait dessous, les pieds contre le tronc, elle regardait les centaines de petites feuilles agitées par le vent, pliant ensemble, et très haut, la tête de l'arbre, toujours sur le point de s'envoler, semblait-il, dans sa minceur. "

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260017523
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 162
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • parisienne12 Posté le 10 Septembre 2018
    Une histoire de couple douce et très amère où les protagonistes errent de villes en villes, dans leur vie, qu'ils ponctuent de rencontres avec d'anciens amis ou de nouveaux, en buvant, en peignant, pour oublier leur condition de mortels. On peut s'attacher à eux, ils se débattent et retombent sur leur pattes et nous ressemblent en fin de compte.
  • ZeroJanvier79 Posté le 1 Septembre 2018
    Ce n'est pas mon roman préféré de François Sagan, mais il se lit facilement et reste plaisant du début à la fin. A noter que le couple que forment Josée et Alan apparaissent également dans le roman "Un profil perdu", qui se déroule après celui-ci mais que j'ai lu avant. C'était finalement assez intéressant de lire cette partie de leur histoire avant le dénouement.
  • Wyoming Posté le 19 Juillet 2018
    Assurément Françoise Sagan aimait Baudelaire avec lequel elle présente nombre de points communs et ce titre fabuleux pour un roman d'amour qui s'inscrit dans les productions classiques de Sagan à cette époque est à lui seul une référence tellement appropriée. Elle aime les nuages, Françoise, et elle y promène ses personnages qui chutent quelquefois de la ouate merveilleuse pour s'écraser dans des réalités qui les détruisent.
  • araucaria Posté le 23 Janvier 2018
    J'accorde la moyenne à ce roman à cause du titre emprunté à Baudelaire, qui m'a fait rêver, qui m'a trompée aussi. Françoise Sagan n'écrivait que sur le monde quelle côtoyait, un univers artificiel, dans lequel les gens essaient de se distraire, et où ils boivent comme des éponges. Un texte sans grande envergure ni intérêt qui sera bien vite oublié.
  • castafiore Posté le 16 Mai 2014
    Ecriture fine, habile et talentueuse, je me suis laissée prendre dans le climat angoissant-comique, mais j'ai finalement été agacée sur la longueur par le complexe de supériorité de l'héroïne (et peut-être de l'auteur), qui joue sans arrêt au pompier pyromane, mais se retrouve malheureuse, à plaindre. L'excès de désinvolture nuit à la crédibilité. J'ai trouvé ce roman oppressant et pas forcément dans le bon sens du terme. Et surtout, très déçue par la fin qui aurait mérité d'être abrégée et plus soignée, plus inattendue. Tout ce suspense, pour rien finalement.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.