Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782351425893
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 128
Format : 128 x 182 mm

Les Vacances de Jésus & Bouddha - tome 03

Etienne ROBERT (Traducteur)
Collection : Les Vacances de Jésus & Bouddha
Date de parution : 08/03/2012

Bouddha et Jésus projetés dans notre monde contemporain comme colocataires !
Une colocation divine qui a déjà près de 3 millions d'adeptes Japonais.

La divine colocation ne connaît pas la crise !
Après avoir surmonté les périls de la jungle urbaine tels que les soldes ou le métro à l'heure de pointe, Jésus et son ami Bouddha décident de partir se ressourcer à la campagne. Mais leur retraite spirituelle tourne court alors que Jésus...

La divine colocation ne connaît pas la crise !
Après avoir surmonté les périls de la jungle urbaine tels que les soldes ou le métro à l'heure de pointe, Jésus et son ami Bouddha décident de partir se ressourcer à la campagne. Mais leur retraite spirituelle tourne court alors que Jésus découvrent les joies et les peines du wasabi et que les anges manquent de déclencher l'Apocalypse lors d'une séance de karaoké. Décidément, les vacances de Jésus et Bouddha sur Terre ne sont pas de tout repos.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782351425893
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 128
Format : 128 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Noctenbule Posté le 1 Septembre 2019
    De nombreuses autres péripéties vont ponctuer leur quotidien. La force d'Hikaru Nakamura est de trouver le juste milieu entre l'humour et l'histoire des religions. Jamais il est grossier ou vulgaire avec les rites et récits de l'un ou l'autre. Il joue de la rencontre entre Jésus et Bouddha et leurs échanges assez constructif. Par la même occasion, le lecteur apprend aussi. Par exemple, Jésus découvre sur le portable de Bouddha des spams. Ils sont envoyés par Mara, une sorte de diable. Mais il tourne cela à la dérision car le type de message est "J'ai acheté une Wii avant toi! J'ai créé ton gros Mii! Il te ressemble trop ! Tu peux pas test!".  Une façon drôle de parler de la rivalité et du "diable" version bouddhisme. Les petites histoires sont plus loufoques les unes des autres. On sourit des choses qu'ils doivent affronter au quotidien et surtout passer inaperçu. Une véritable réflexion de la place de l'Homme dans la société ainsi que de la leur. Mais attention, une fois que vous aurez appris les connaître, vous aurez envie de retrouver les deux amis. Même si parfois ils sont maladroits, ils restent des êtres gentils et bienveillants. Donc pas de... De nombreuses autres péripéties vont ponctuer leur quotidien. La force d'Hikaru Nakamura est de trouver le juste milieu entre l'humour et l'histoire des religions. Jamais il est grossier ou vulgaire avec les rites et récits de l'un ou l'autre. Il joue de la rencontre entre Jésus et Bouddha et leurs échanges assez constructif. Par la même occasion, le lecteur apprend aussi. Par exemple, Jésus découvre sur le portable de Bouddha des spams. Ils sont envoyés par Mara, une sorte de diable. Mais il tourne cela à la dérision car le type de message est "J'ai acheté une Wii avant toi! J'ai créé ton gros Mii! Il te ressemble trop ! Tu peux pas test!".  Une façon drôle de parler de la rivalité et du "diable" version bouddhisme. Les petites histoires sont plus loufoques les unes des autres. On sourit des choses qu'ils doivent affronter au quotidien et surtout passer inaperçu. Une véritable réflexion de la place de l'Homme dans la société ainsi que de la leur. Mais attention, une fois que vous aurez appris les connaître, vous aurez envie de retrouver les deux amis. Même si parfois ils sont maladroits, ils restent des êtres gentils et bienveillants. Donc pas de cadavres et de sang derrière leur passage comme on trouve dans de nombreux mangas. Et si il y a du sang qui coule c'est Jésus à cause de sa couronne ou des trous dans ces mains. On va dire que c'est du très acceptable. 
    Lire la suite
    En lire moins
  • PostTenebrasLire Posté le 31 Octobre 2015
    On retrouve Jésus Bouddha qui sont toujours aux prises avec la vie quotidienne. Même découpage que les tomes précédents : en une quinzaine de pages on suit Jésus et Bouddha dans une nouvelle expérience. Pour ce tome, le meilleur moment est l'onsen. On retrouve un personnage croisé auparavant : un Yakuza Sur une méprise, il pense que Jésus est le fils d'un boss...Ce qui est un peu vrai dans un certain sens Sympathique et drôle je continue
  • zazimuth Posté le 26 Octobre 2015
    Jésus et Bouddha continuent leur exploration touristique du mode de vie japonais contemporain. Ils souffrent d'un été caniculaire et recherchent la fraîcheur à leur manière... J'ai aimé les archanges et leur boys band mais aussi la façon dont Jésus utilise les réseaux sociaux et les outils de communication technologiques modernes.
  • Yoda_Bor Posté le 13 Mars 2015
    J’avais bien aimé le premier tome et beaucoup moins le second. Cette fois, je me suis plutôt bien amusée, en scindant ma lecture pour ne pas faire une overdose de vannes pourries. Jésus et Bouddha sont toujours aussi niais, pour mon plus grand plaisir, et ils enchaînent les jeux de mots foireux qui sont particulièrement bien traduits. C’est toujours bien sympathique, même si les situations ont tendance à se répéter, et j’ai passé un très bon moment, notamment grâce à l’arrivée des Archanges, joyeux fêtards bien amusants, et de Brahmâ, qui harcèle Bouddha pour la publication de son manga.
  • bountyfrei Posté le 9 Juillet 2014
    Nous retrouvons Messieurs Saints, Jésus et Bouddha, en plein voyage. Mais alors que Jésus mange du wasabi comme du petit pain, ne connaissant pas du tout ses effets, il fait appel à Uriel pour le sauver de là. C'est à ce moment là que Bouddha se rend compte qu'ils sont suivis partout par quatre archanges, chargés de la protection de Jésus... Ce qu'il y a de bien avec Les vacances de Jésus et Bouddha, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'avoir lu les autres tomes pour comprendre l'histoire, ou relire la saga entière si un tome ne sort qu'un an après. Il n'y a que deux personnages récurent, la propriétaire et le yakuza, et les chapitres sont des histoires indépendantes les unes des autres. Les gags sont toujours aussi drôles, les jeux de mots ou les références bibliques ou bouddhistes que le yakuza comprend de travers sont vraiment top! Moi qui avait peur de tomber dans une répétition des gags des tomes précédents, je suis vraiment satisfaite. En bref, une bonne petite série à suivre si ce n'est pas encore fait, drôle à souhait, qui innove et ne tombe pas dans les répétitions!
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.