Lisez! icon: Search engine
Slalom
EAN : 9782375542859
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 145 x 225 mm

L'Étrange Garçon qui vivait sous les toits - Roman Seconde Guerre mondiale - collaboration - confinement - dès 12 ans

, ,

Collection : Romans ados
Date de parution : 06/05/2021
Un jeune garçon caché par sa famille en 1942, une ado confinée en 2020 : le récit poignant d’une rencontre qui défie le temps.
Lorsque son père médecin l’envoie chez Arlette, une ancienne infirmière de 93 ans à l’internet vacillant, Nina est persuadée qu’elle va vivre le pire des confinements. Mais bientôt, alors qu’elle fouille dans la cave pour tromper son ennui, la jeune fille découvre dans une malle la photo jaunie d’un garçon…... Lorsque son père médecin l’envoie chez Arlette, une ancienne infirmière de 93 ans à l’internet vacillant, Nina est persuadée qu’elle va vivre le pire des confinements. Mais bientôt, alors qu’elle fouille dans la cave pour tromper son ennui, la jeune fille découvre dans une malle la photo jaunie d’un garçon… qu’elle a déjà croisé dans l’escalier.
Ce portrait replonge Arlette dans un douloureux passé, celui de la guerre, d’un amour interdit et d’une blessure jamais refermée. Nina a-t-elle vraiment pu rencontrer Natan, cet adolescent juif qui a vécu caché dans l’immeuble pendant la Seconde Guerre mondiale ? Sauront-ils tous les deux dénouer les fils des sombres événements qui se sont déroulés 78 ans plus tôt ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375542859
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LivresdAvril Posté le 11 Janvier 2022
    "L'étrange garçon qui vivait sous les toits" est le premier roman utilisant le contexte du confinement que je lis. Très étrange de retrouver ces sensations dans un livre !  Passée cette jolie couverture, dommage que le résumé divulgue le mystère autour de Natan. Mais je dois admettre que j'étais curieuse de découvrir comment les auteurs de cette histoire à six mains allaient créer un parallèle entre la crise sanitaire et des juifs forcés de se cacher 80 ans plus tôt.  Car comparer l'Occupation et le confinement était périlleux : certaines similitudes fonctionnent (l'ennui entre quatre murs, la peur que l'autre dénonce ou contamine et cet immeuble qu'Arlette n'a jamais quitté) ; mais heureusement Christine Féret-Fleury, Fabien Fernandez et Charlotte Bousquet ne tombent pas dans les raccourcis faciles et restent lucides sur les limites de la comparaison.  "- Au moins l'enfermement a une bonne raison d'être à ton époque. - Tu plaisantes ? Zéro ciné, concert, ou même promenade dans un parc ou shopping. La mort ! Et encore, moi ça va, mais j'ai des copines en PLS à l'idée de ne pas pouvoir faire les soldes. Ses grands yeux me fixent. Il reste muet et pourtant je comprends exactement ce qu'il exprime. - Désolée, je suis... "L'étrange garçon qui vivait sous les toits" est le premier roman utilisant le contexte du confinement que je lis. Très étrange de retrouver ces sensations dans un livre !  Passée cette jolie couverture, dommage que le résumé divulgue le mystère autour de Natan. Mais je dois admettre que j'étais curieuse de découvrir comment les auteurs de cette histoire à six mains allaient créer un parallèle entre la crise sanitaire et des juifs forcés de se cacher 80 ans plus tôt.  Car comparer l'Occupation et le confinement était périlleux : certaines similitudes fonctionnent (l'ennui entre quatre murs, la peur que l'autre dénonce ou contamine et cet immeuble qu'Arlette n'a jamais quitté) ; mais heureusement Christine Féret-Fleury, Fabien Fernandez et Charlotte Bousquet ne tombent pas dans les raccourcis faciles et restent lucides sur les limites de la comparaison.  "- Au moins l'enfermement a une bonne raison d'être à ton époque. - Tu plaisantes ? Zéro ciné, concert, ou même promenade dans un parc ou shopping. La mort ! Et encore, moi ça va, mais j'ai des copines en PLS à l'idée de ne pas pouvoir faire les soldes. Ses grands yeux me fixent. Il reste muet et pourtant je comprends exactement ce qu'il exprime. - Désolée, je suis trop nulle de comparer l'Occupation avec ce qu'il se passe aujourd'hui." (p.81-82) Dans l'ensemble, cette enquête sur la dénonciation de Natan et sa soeur Jacqueline est rondement menée, et les trois narrateurs sont plutôt attachants. Je regrette seulement que les auteurs n'aient pas su s'arrêter à temps pour éviter le rebondissement de trop[masquer] quel besoin de Line soit justement l'arrière-grand-mère de Nina ? j'ai trouvé la coïncidence grossière[/masquer] car cela nuit à vraisemblance du roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lucie2753 Posté le 9 Janvier 2022
    ce livre est tout simplement génial ! Je me suis tout de suite attachée aux personnages. Mélanger le covid à la persécution des Juifs est interessante. Je recommande vivement ce livre auquel on s'attache très très vite ! Je l'ai lu en une journée...#x1f602;#x1f601;#x1f917;
  • LesPapotisdeSophie Posté le 4 Janvier 2022
    Son père étant pris par son travail de soignant, Nina se retrouve confinée avec une vieille amie de son père. Elle trouve des documents anciens dans le grenier et essaie de comprendre. Que s'est-il passé dans cette maison en 1941 ? Qui a dénoncé les jeunes juifs cachés dans le grenier ? Est-ce possible que le garçon qu'elle croise soit un fantôme ? Un roman qui mêle histoire et fantastique avec subtilité, tout en étant ancré dans un récit contemporain compliqué avec le virus. Un récit prenant et attachant qui met en lumière des moments sombres du passé.
  • JulieGaelle83 Posté le 20 Décembre 2021
    L'histoire se déroule durant le premier confinement de mars 2020, suite à la crise sanitaire encore actuelle. Nina, jeune ado, part vivre chez une ancienne professeure de son père, nommée Arlette ; celui ci travaillant dans le domaine médical, il ne passe que très peu de temps chez lui. Les deux femmes vont apprendre à s'apprivoiser, un lien qui se renforcera avec l'arrivée de Natan, l'étrange garçon qui vit sous les toits, que seule Nina ne voit et entend. Une histoire émouvante, racontée entre deux époques, 1942 et 2020... Car Natan est un garçon plus qu'étrange, il vient d'une autre époque. Les trois personnages vont s'unir dans une même quête. Une lecture très agréable, fluide, mettant le lecteur tour à tour dans la peau d'Arlette, de Nina, de Natan.
  • Bouboulle Posté le 8 Novembre 2021
    Coup de coeur pour ce roman ! Nina adolescente se retrouve confinée du au COVID chez Arlette 93 ans, forcément la différence de génération n'est pas simple. Pourtant elles vont pas si mal s'entendre, et vont ensemble parcourir le passé d'Arlette pour chercher des réponses. Malgré la petite taille du roman, je me suis attachée à Nina, Arlette et Nathan qui m'ont fait passer par plein d'émotions.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !