Lisez! icon: Search engine
EAN : 9791032404324
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm
Peine-Ombre - Roman young adult dark fantasy - Dès 14 ans
Collection : Fiction
Date de parution : 12/05/2021
Éditeurs :
404 Éditions

Peine-Ombre - Roman young adult dark fantasy - Dès 14 ans

Collection : Fiction
Date de parution : 12/05/2021
Et si une Éclipse faisait basculer le monde dans les ténèbres ?
Tous les trente ans, les ténèbres infectent les terres d’Astravia, empoisonnent les vivants et les transforment en monstres. Mais elles accordent aussi aux nouveau-nés des pouvoirs quasi-divins. On les appelle... Tous les trente ans, les ténèbres infectent les terres d’Astravia, empoisonnent les vivants et les transforment en monstres. Mais elles accordent aussi aux nouveau-nés des pouvoirs quasi-divins. On les appelle les Éclipsiens et Livianne Palumbre est de ceux-là. Elle sait écouter les ombres depuis toujours et s’occupe de défendre les... Tous les trente ans, les ténèbres infectent les terres d’Astravia, empoisonnent les vivants et les transforment en monstres. Mais elles accordent aussi aux nouveau-nés des pouvoirs quasi-divins. On les appelle les Éclipsiens et Livianne Palumbre est de ceux-là. Elle sait écouter les ombres depuis toujours et s’occupe de défendre les baronnies locales. Un jour, lors d’une banale chasse aux miasmes, l’Éclipse s’abat sur Astravia avec une décennie d’avance. Cette fois, l’obscurité submerge le monde durant trois minutes au lieu d’une seule... À ce rythme, c’est Astravia tout entière qui va disparaître. Livianne devra sortir de sa solitude, retrouver d’anciens camarades de l’académie de Peine-Ombre, qui forme les Éclipsiens, et mettre fin à ce carnage.
Mais il se pourrait que les ombres la dévorent avant...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791032404324
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • delivrons_les_livres 08/04/2022
    • Tout d'abord, c'est un livre qui se lit très rapidement ! La plume de l'auteur est fluide et agréable ! • Livianne est intelligente et attachante. J'ai beaucoup aimé l'accompagner dans ses interrogations et ses doutes ! • C'était intéressant d'en apprendre plus sur les autres personnages aussi ! Certains sont détestables et d'autres agréables ! • Il y a de l'action, des mystères, ainsi que des lieux à découvrir ! C'est un récit original, complexe avec des moments forts ! L'intrigue est bien construite et prenante ! • Si vous souhaitez commencer avec la fantasy, je vous le recommande !
  • CassandraR 17/03/2022
    "Et si une éclipse faisait basculer le monde dans les ténèbres ?" Sur les Terres d'Astravia nous découvrons un monde rythmé par une éclipse qui tous les trente ans infecte la population, la faune et la flore de ses miasmes. J'ai aimé être plongée directement dans cet univers, être dans l'action dès les premières pages et découvrir petit à petit tout ce qui fait ce monde. Au bout de quelques chapitres, le Miroitier explique d'où proviennent ces miasmes et la quête est lancée ! J'ai apprécié tous les personnages, on peut en quelques pages s'attacher à eux. Par contre, j'ai moins apprécié la fin, elle arrive rapidement, des personnages principaux meurent mais on ne ressent pas l'émotion de ceux qui restent et qui passent à autre chose rapidement. Le roman aurait peut être mérité quelques pages de plus car la bataille finale est très rapide ! J'ai tout de même beaucoup apprécié cette lecture et j'ai passé un très bon moment. J'ai réussi à m'imaginer tout cet univers grâce à des descriptions détaillées. Je recommande vivement !
  • riverofbooks 24/01/2022
    Dans Peine-Ombre, on suit principalement Livianne Palumbre, une éclipsienne (née pendant l'éclipse) dont le pouvoir est d'entendre les ombres. Pas super badass comme pouvoir. Suite à une éclipse imprévue (une éclipse a lieu tous les trente ans et celle qui a lieu au début du livre à quelques années d'avance), Livianne va revoir ses anciens camarades éclipsiens pour tenter de comprendre et résoudre ce problème avant que le monde d'Astravia ne sombre dans les ténèbres. J'ai beaucoup aimé suivre Livianne, à laquelle on peut s'identifier assez facilement. Mais j'ai également adoré les autres éclipsiens et notamment Vernest. Chaque personnage a ses motivations et son passé, et ils sont tous cohérents dans leurs actions et crédibles. Chaque éclipsien dispose d'un pouvoir lié soit à la lumière, soit à l'ombre : bien qu'il lui soit propre, certains présentent des similitudes. Mais l'univers est assez intéressant, car on nous dépeint également une origine du monde et des déités originales. Ce titre est bien moins riche en humour que les autres que j'ai pu lire du même auteur, même si on retrouve cette humour grinçant par moment. Cela n'entache en rien la lecture : le livre reste très addictif et prenant (je l'ai lu... Dans Peine-Ombre, on suit principalement Livianne Palumbre, une éclipsienne (née pendant l'éclipse) dont le pouvoir est d'entendre les ombres. Pas super badass comme pouvoir. Suite à une éclipse imprévue (une éclipse a lieu tous les trente ans et celle qui a lieu au début du livre à quelques années d'avance), Livianne va revoir ses anciens camarades éclipsiens pour tenter de comprendre et résoudre ce problème avant que le monde d'Astravia ne sombre dans les ténèbres. J'ai beaucoup aimé suivre Livianne, à laquelle on peut s'identifier assez facilement. Mais j'ai également adoré les autres éclipsiens et notamment Vernest. Chaque personnage a ses motivations et son passé, et ils sont tous cohérents dans leurs actions et crédibles. Chaque éclipsien dispose d'un pouvoir lié soit à la lumière, soit à l'ombre : bien qu'il lui soit propre, certains présentent des similitudes. Mais l'univers est assez intéressant, car on nous dépeint également une origine du monde et des déités originales. Ce titre est bien moins riche en humour que les autres que j'ai pu lire du même auteur, même si on retrouve cette humour grinçant par moment. Cela n'entache en rien la lecture : le livre reste très addictif et prenant (je l'ai lu en une journée donc ça vous donne une idée de l'addiction xD). Il y a pas mal de violence et de sang dès les premières pages (je préfère prévenir pour ceux que cela pour heurter en cours de lecture). Bref, j'ai adoré ce one-shot certes court, mais qui a tout pour être un excellent roman. Comme quoi, pas besoin de faire un roman du volume d'un dictionnaire pour faire une bonne histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • JustineLMVC 31/12/2021
    Après avoir beaucoup aimé la duologie Fingus Malister, je n’ai pas hésité une seconde avec Peine-Ombre. L’écriture d’Ariel Holzl est agréable et on entre rapidement dans ses histoires. L’univers de Peine-Ombre est encore une fois incroyable et on y est rapidement entraînés, quoique un peu déroutés par une légère accumulation de termes qui ne nous parlent pas au premier abord. On s’attache vite à l’héroïne Livianne et… qu’est-ce qu’elle m’a fait de la peine… (une partie du titre porte bien son nom) mais il en sera davantage question pour la fin. Au fur et à mesure du récit, on apprend à la connaître, elle et son histoire, et diverses choses nous échappent. Toutefois, on est happés et impossible de lâcher jusqu’au fin mot de l’histoire. Ce que je croyais être une histoire d’un personnage s’est révélée être celle de tout un groupe (j’adore quand c’est le cas) et ce sont les moments que j’ai préférés. L’écriture est mordante et, en peu de pages, Ariel Holzl parviendrait à nous faire rire et pleurer. Mais pourquoi pleurer ? Il est temps de parler de la fin… Qu’est-ce que c’est que cette fin ? Je ne l’ai pas du tout aimé ! Sans en dire davantage, je... Après avoir beaucoup aimé la duologie Fingus Malister, je n’ai pas hésité une seconde avec Peine-Ombre. L’écriture d’Ariel Holzl est agréable et on entre rapidement dans ses histoires. L’univers de Peine-Ombre est encore une fois incroyable et on y est rapidement entraînés, quoique un peu déroutés par une légère accumulation de termes qui ne nous parlent pas au premier abord. On s’attache vite à l’héroïne Livianne et… qu’est-ce qu’elle m’a fait de la peine… (une partie du titre porte bien son nom) mais il en sera davantage question pour la fin. Au fur et à mesure du récit, on apprend à la connaître, elle et son histoire, et diverses choses nous échappent. Toutefois, on est happés et impossible de lâcher jusqu’au fin mot de l’histoire. Ce que je croyais être une histoire d’un personnage s’est révélée être celle de tout un groupe (j’adore quand c’est le cas) et ce sont les moments que j’ai préférés. L’écriture est mordante et, en peu de pages, Ariel Holzl parviendrait à nous faire rire et pleurer. Mais pourquoi pleurer ? Il est temps de parler de la fin… Qu’est-ce que c’est que cette fin ? Je ne l’ai pas du tout aimé ! Sans en dire davantage, je dirais simplement qu’une autre issue aurait été préférable pour moi et mon petit cœur. J’attendais aussi autre chose d’elle et d’un autre personnage tout au long du récit. Malgré tout, Peine-Ombre fut une lecture très sympathique. Ariel Holzl est un créateur d’univers.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mayartemis 30/12/2021
    Avec ce nouveau roman, nous replongeons dans un univers assez sombre comme seul Ariel Holzl sait créer. Mais je n'ai malheureusement pas retrouvé le pétillant dans son écriture, ce mordant qui m'avait fait fondre pour Les soeurs Carmines. Dès le début du livre, j'ai senti que le récit allait aller trop vite pour vraiment s'attacher aux personnages ou se plonger correctement dans l'univers. C'est difficile dans un one shot de bien doser, et pourtant je préfère vraiment ça aux séries interminables. Mais Peine-ombre aurait mérité d'être un peu plus étoffé. Les premiers chapitres sont pourtant vraiment intéressants. Nous découvrons le monde d'Astravia qui vit avec une malédiction depuis des années : tous les trente ans, suite à une éclipse, des miasmes viennent se poser sur le monde, changeant et transformant tout ce qu'elles touchent en des horreurs absolument terribles. J'ai adoré suivre notre personnage principal, Livianne, dans sa chasse contre les miasmes. Car notre héroïne, née pendant la dernière éclipse, a ainsi hérité de pouvoirs particuliers lui permettant de combattre cette malédiction. Ces premiers chapitres sont franchement haletants et terrifiants. Cependant, à partir du moment où Livianne retrouve ses anciens camarades et son mentor, mon intérêt pour le récit n'a fait que diminuer... Avec ce nouveau roman, nous replongeons dans un univers assez sombre comme seul Ariel Holzl sait créer. Mais je n'ai malheureusement pas retrouvé le pétillant dans son écriture, ce mordant qui m'avait fait fondre pour Les soeurs Carmines. Dès le début du livre, j'ai senti que le récit allait aller trop vite pour vraiment s'attacher aux personnages ou se plonger correctement dans l'univers. C'est difficile dans un one shot de bien doser, et pourtant je préfère vraiment ça aux séries interminables. Mais Peine-ombre aurait mérité d'être un peu plus étoffé. Les premiers chapitres sont pourtant vraiment intéressants. Nous découvrons le monde d'Astravia qui vit avec une malédiction depuis des années : tous les trente ans, suite à une éclipse, des miasmes viennent se poser sur le monde, changeant et transformant tout ce qu'elles touchent en des horreurs absolument terribles. J'ai adoré suivre notre personnage principal, Livianne, dans sa chasse contre les miasmes. Car notre héroïne, née pendant la dernière éclipse, a ainsi hérité de pouvoirs particuliers lui permettant de combattre cette malédiction. Ces premiers chapitres sont franchement haletants et terrifiants. Cependant, à partir du moment où Livianne retrouve ses anciens camarades et son mentor, mon intérêt pour le récit n'a fait que diminuer à mesure que nos personnages avancent dans leur nouvelle quête pour le sauvetage d'Astravia. J'ai trouvé que l'auteur se perdait dans tous ses personnages et qu'il n'arrivait pas vraiment à leur donner de véritable essence. Livianne finit par passer au second plan alors qu'elle est le personnage le plus intéressant et j'ai été déçue par le personnage de Muette qui au final était censée être leur guide mais n'a pas servi à grand chose. Pour finir, j'avais plus ou moins compris avant son annonce qui était le coupable de l'incendie de leur école. Cette histoire qui apparait sous forme de flashbacks dans des chapitres dédiés est au final très importante pour le dénouement. Je pensais au début que cette coupure servait à mieux comprendre la relation entre les personnages, mais pas que. Au final j'ai été plutôt surprise ! J'ai donc eu un peu de mal avec ce livre dont j'en attendais plus après mon coup de coeur pour Les soeurs Carmines. Il commençait pourtant bien mais malheureusement le récit est devenu trop rapide et un peu maladroit. Je n'ai pas vraiment retrouvé ce que j'avais adoré dans le premier livre que j'ai lu de l'auteur et c'est bien dommage.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous vous à la Geeksletter
Restez connectés à nos actualités geek !

Lisez maintenant, tout de suite !