Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714494337
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Toucher le noir

, ,

Collection : Belfond Noir
Date de parution : 03/06/2021
Onze grands noms du thriller français nous font toucher le noir, jusqu’au creux de l’âme…
Solène Bakowski, Éric Cherrière, Ghislain Gilberti, Maud Mayeras, Mickaël Mention, Valentin Musso, Benoît Philippon, Jacques Saussey, Laurent Scalèse, Danielle Thiéry, Franck Thilliez. Ces onze auteurs prestigieux, maîtres incontestés du frisson, nous entraînent dans une exploration sensorielle inédite autour du toucher. Avec eux, vous plongerez dans les plus sombres abysses, effleurerez... Solène Bakowski, Éric Cherrière, Ghislain Gilberti, Maud Mayeras, Mickaël Mention, Valentin Musso, Benoît Philippon, Jacques Saussey, Laurent Scalèse, Danielle Thiéry, Franck Thilliez. Ces onze auteurs prestigieux, maîtres incontestés du frisson, nous entraînent dans une exploration sensorielle inédite autour du toucher. Avec eux, vous plongerez dans les plus sombres abysses, effleurerez la grâce et l’enfer d’un même geste, tutoierez l’horreur du bout des doigts…
Dix nouvelles inédites pour autant d’expériences tactiles, éclectiques, terrifiantes et toujours surprenantes.

Oserez-vous frôler le noir d’aussi près ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714494337
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • NathalieAtom Posté le 26 Septembre 2021
    Caresser le noir… Et tenir les mains de Franck Thilliez et de Laurent Scalese lorsqu’ils unissent leurs inspirations et que la plume de l’un se fond dans celle de l’autre. Frôler le noir… Et être aveuglé par l’intensité de Valentin Musso: conteur moderne, raconteur de vie. Et de mort aussi. Étreindre le noir… Pour se noyer dans l’imaginaire sombre et tortueux de Solène Bakowski. Sonder ce que l’âme humaine a de plus sombre et puis remonter à la surface pour tenter de retrouver la lumière. Enlacer le noir… Puis serrer sur son cœur l’âme sombre de Maud Mayeras. La bercer pour apaiser ses maux et puis la laisser poser ses mots afin qu’elle chasse les ténèbres qui l’encerclent. Effleurer le noir… Et graver sur sa peau les phrases de Benoît Philippon. Les tatouer à l’encre indélébile pour ne pas les oublier. Palper le noir… Pour s’apercevoir qu’il n’a pas de substance, qu’il est en chacun de nous et peut-être un peu plus dans le cœur de Ghislain Gilberti. Embrasser le noir… Comme on embrasse un ami imaginaire. Laisser Jacques Saussey endosser ce rôle et nous prendre la main pour nous guider. Heurter le noir… Pour atteindre la lumière. Pour que Danielle Thiéry donne l’impulsion nécessaire afin de remonter à la surface. Affleurer le noir… Celui que Michael... Caresser le noir… Et tenir les mains de Franck Thilliez et de Laurent Scalese lorsqu’ils unissent leurs inspirations et que la plume de l’un se fond dans celle de l’autre. Frôler le noir… Et être aveuglé par l’intensité de Valentin Musso: conteur moderne, raconteur de vie. Et de mort aussi. Étreindre le noir… Pour se noyer dans l’imaginaire sombre et tortueux de Solène Bakowski. Sonder ce que l’âme humaine a de plus sombre et puis remonter à la surface pour tenter de retrouver la lumière. Enlacer le noir… Puis serrer sur son cœur l’âme sombre de Maud Mayeras. La bercer pour apaiser ses maux et puis la laisser poser ses mots afin qu’elle chasse les ténèbres qui l’encerclent. Effleurer le noir… Et graver sur sa peau les phrases de Benoît Philippon. Les tatouer à l’encre indélébile pour ne pas les oublier. Palper le noir… Pour s’apercevoir qu’il n’a pas de substance, qu’il est en chacun de nous et peut-être un peu plus dans le cœur de Ghislain Gilberti. Embrasser le noir… Comme on embrasse un ami imaginaire. Laisser Jacques Saussey endosser ce rôle et nous prendre la main pour nous guider. Heurter le noir… Pour atteindre la lumière. Pour que Danielle Thiéry donne l’impulsion nécessaire afin de remonter à la surface. Affleurer le noir… Celui que Michael Mention tente d’apprivoiser. Celui sur lequel se posent son style unique et reconnaissable entre tous. Égratigner le noir… Pour découvrir ce qui se cache sous les phrases d’Eric Cherrière. Ôter chaque couche de papier pour trouver son cœur sombre. Toucher le noir enfin et puis se laisser prendre la main par Yvan Fauth. En toute confiance, fermer les yeux et se laisser guider.
    Lire la suite
    En lire moins
  • claire5907 Posté le 21 Septembre 2021
    Tout d’abord, merci aux éditions Belfond pour ce service -presse. Voilà enfin le troisième opus avec le « toucher ». J’ai eu le plaisir de lire « Regarder le noir » ainsi que « Écouter le noir ». Comme les recueils précédents, certaines nouvelles m’ont beaucoup plu et d’autres moins. Ici vous avez 10 nouvelles. Pour celles que j’ai beaucoup aimées, il y a : Retour de soirée de Valentin Musso, L’ange de la vallée de Solène Bakowski, Signé de Benoît Philippon, No smoking de Mickaël Mention. Un très bon moment livresque que je recommande.
  • collectifpolar Posté le 20 Septembre 2021
    Après Ecouter le noir et Regarder le noir, voici Toucher le noir et c'est  là ma troisième expérience sensorielle et j'espère que ce ne sera pas la dernière. L'éditeur nous promet  onze grands noms du thriller français nous font toucher le noir, jusqu'au creux de l'âme...  et bien c'est un défi  relevé, bien réalisé et gagnant. Onze auteurs sous la direction de mon ami Yvan Fauth, que vous pouvez suivre sur son blog EmOtionS. Toucher le noir c'est dix nouvelles noires, non pardons 11 !  Car une même nouvelle écrite à 4 mains nous la fait à l'endroit puis à l'envers ou plutôt dans l'autre sens. Et ça, c'est encore une expérience de plus à vivre dans ce recueil qui entraîne le lecteur dans une exploration sensorielle autour du toucher. Alors qui a écrit quoi ? Et bien voilà : 8118 : Envers de Franck Thilliez et Laurent Scalese : Un homme face à son meurtrier dans un monde futuriste ou le crime devrait être banni. Et le tout raconter en commençons par la fin et en remontant le cours de l'histoire. C'est bien vu de la part de deux grands maîtres du thriller français qui ont maintenant l'habitude de s'associer pour ce genre d'exercice Retour de soirée de Valentin Musso : Comme le dit si bien... Après Ecouter le noir et Regarder le noir, voici Toucher le noir et c'est  là ma troisième expérience sensorielle et j'espère que ce ne sera pas la dernière. L'éditeur nous promet  onze grands noms du thriller français nous font toucher le noir, jusqu'au creux de l'âme...  et bien c'est un défi  relevé, bien réalisé et gagnant. Onze auteurs sous la direction de mon ami Yvan Fauth, que vous pouvez suivre sur son blog EmOtionS. Toucher le noir c'est dix nouvelles noires, non pardons 11 !  Car une même nouvelle écrite à 4 mains nous la fait à l'endroit puis à l'envers ou plutôt dans l'autre sens. Et ça, c'est encore une expérience de plus à vivre dans ce recueil qui entraîne le lecteur dans une exploration sensorielle autour du toucher. Alors qui a écrit quoi ? Et bien voilà : 8118 : Envers de Franck Thilliez et Laurent Scalese : Un homme face à son meurtrier dans un monde futuriste ou le crime devrait être banni. Et le tout raconter en commençons par la fin et en remontant le cours de l'histoire. C'est bien vu de la part de deux grands maîtres du thriller français qui ont maintenant l'habitude de s'associer pour ce genre d'exercice Retour de soirée de Valentin Musso : Comme le dit si bien le titre de cette nouvelle un couple a vécu une soirée peu ordinaire avec des amis dans un restaurant à l'aveugle. Lors de leur retour, notre couple est victime d'un accident de voiture, enfin accident ? L'Ange de la vallée de Solène Bakowski : Attention ici une enfant est touchée par la grâce de Dieu. Et Solène Bakowski se fait son envoyée sur terre. C'est à la fois onirique et horrifique. Et notre autrice elle aussi nous touche par tant de talent ! Signé de Benoît Philippon : Une très courte nouvelle Des personnes tatouées par une artiste peintre dont la côte s'envole se font charcuter afin de récupérer leur désormais précieux tatouage. Où quand l'art, le monde de l'art fait du pognon…mais pas que. Mer Carnage de Eric Cherrière : Entre thriller et polar écologique pour cette histoire de vengeance. Une sympathique découverte No Smoking de Michaël Mention : On va vivre une expérience unique avec deux hommes coincés dans le même ascenseur. On suit l'histoire minute par minute à travers de très courts chapitres. Une nouvelle fois Mister Mention m'a surprise. Doigts d'honneur de Danielle Thiery : Un jeune pianiste est agressé et en lui coupe les doigts. La police enquête. Mais attention avec Danièle Thiery la fin risque de vous choquer car elle est suffisamment cynique pour m'avoir plu. L'ombre de la proie de Ghislain Gilberti : L'horreur n'est jamais loin dans les écrits de Ghislain. Et cette nouvelle ne fait pas exception. Vous risquez d'y rencontrer le mal absolu ! Une main en or de Jacques Saussey : Un détenu au talent méconnu pour la peinture et le dessin et un directeur de prison peu scrupuleux. Et un auteur qui peint lui aussi décor et personnage au cordeau. Zuru Zuru de Maud Mayeras : Sans doute ma préférée ou une de mes préférées. Entre magie, croyance et pratiques ancestrale….Je n'en dirais pas plus….Sauf la sensibilité de l'autrice ! 8118 : Endroit de Franck Thilliez et Laurent Scalese : Une histoire que l'on connait déjà mais raconté chronologiquement cette fois. C'est intéressant on a presque l'impression que c'est une autre histoire Voilà…Comme souvent dans un recueil de nouvelles, certains textes vous marquent plus que les autres. Mais ce qui est certain ici c'est que chacun des auteurs y a mis de l'originalité, de la hardiesse, de la fantaisie, de l'étrangeté mais aussi de la cocasserie, de l'humour et surtout du talent ! Alors vous attendez quoi vous pour osez Toucher le Noir ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pilly Posté le 16 Septembre 2021
    Après avoir lu "Regarder le noir", me voici à nouveau plongée dans l'obscurité, la noirceur... et bien souvent on touche même à l'horreur (in)humaine. J'ai été un peu moins surprise et convaincue par cet opus. Circonstances, sujets, styles... je ne saurais dire réellement ce qui a bloqué. Cela dit, ce fut encore un bon moment de lecture, et certaines nouvelles sont tout de même savoureuses pour leur sujet, leur ingéniosité, leur originalité, leur chute... J'en ai trouvé d'autres effroyables, et pourtant elles peuvent être très proches de la réalité. C'est peut-être cela le plus horrible en fait. Nous assistons à des chasses pour le moins étranges, des opérations avec une éthique douteuse, des rituels liées à des peurs irrationnelles, une foi pervertie par l'argent qui mène à des atrocités, une compétition qui rend fou, une collection quelque peu particulière, un repas dans le noir qui semblait pourtant bien parti... Il y en a pour tous les goûts ! En tout cas, si vous comptez toucher ces histoires avec les yeux, accrochez-vous bien !
  • EtLeMondeDeSosso Posté le 13 Septembre 2021
    Ce recueil de nouvelles est paru au mois de juin. Il fait suite à Écouter le Noir et Regarder le Noir. Le nouveau sens abordé est le Toucher. Encore un bon moment de lecture. Des nouvelles plus intenses que d’autres, l originalité du thème commun. L’exercice de la nouvelle étant particulière, j’apprécie toujours lorsque que la chute est explosive !

les contenus multimédias

Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    30 romans pour frissonner cet été

    Vous avez envie d'un thriller psychologique, d'une plongée au coeur de la DGSE ou d'un roman historique ? Trouvez LE roman qui vous fera frissonner cet été. Votre pile à lire va bientôt s'agrandir !

    Lire l'article