Lisez! icon: Search engine
Par Fleuve éditions, publié le 02/06/2020

"Des retrouvailles. C'était le mot que nous avions choisi pour résumer Oh Happy Day"

Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat s'adressent à vous, les lecteurs, après deux mois de confinement, pour vous dire merci et à quel point ils sont heureux de vous retrouver !

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Des retrouvailles. C’était le mot que nous avions choisi pour résumer Oh Happy Day avant…tout ça.  

En nous glissant de nouveau dans la peau d’Adeline et Pierre-Marie, en faisant renaître leurs voix, leur humour, leurs sensibilités, nous avons eu l’impression d’honorer un rendez-vous avec de vieux amis. Et comme avec de vieux amis, malgré ces quelques années sans nouvelle, nous avons senti que la complicité était intacte entre eux et nous. C’est donc très naturellement que le thème des retrouvailles s’est invité au coeur du roman.

Durant les mois d’écriture, Adeline et Pierre-Marie nous ont embarqués dans leurs doutes, leurs élans, leurs désirs, ils nous ont surpris, émus, amusés. Nous les avons vus se mentir, se courir après entre Toronto et les collines de la Drôme provençale, s’avouer leurs faiblesses, se réconcilier, s’accorder du temps, de l’attention, et surtout… beaucoup de mots. Car ces deux-là se jouent de l’absence et de la distance en s’écrivant. Et plus ils s’écrivent, plus ils s’aiment. Car, nous en avons tous fait l’expérience, plus on est empêché de voir l’autre, plus on a envie de le voir !

Ces retrouvailles, nous les attendions avec les lectrices et les lecteurs, impatiemment. Mais au moment de la parution du roman, l’inconcevable s’est produit : l’annulation des festivals, la fermeture des librairies, l’impossibilité de se rencontrer.

Deux mois plus tard, le mot « retrouvailles » a pris un sens plus fort que jamais. C’est pourquoi nous avons eu envie de vous écrire cette lettre. Pour vous dire combien nous sommes heureux de vous savoir de retour, vous, les lecteurs. Et pour vous dire merci, aussi.

Merci d’avoir redoublé d’énergie et de créativité pour lire malgré les contraintes. Merci d’avoir conservé votre curiosité et votre désir de lecture.

À distance pour l’instant, nous vous confions Oh Happy Day, en espérant un jour prochain pouvoir vous serrer chaleureusement la main.

 

Oh Happy Day
"L'antidote idéal à la morosité." Madame Figaro

"Assurément le "feel good book" du printemps et de l'été ! Carole et Delphine, librairie Durance

"Eteignez vos téléphones, addiction garantie !" Marie France

"Si vous avez besoin d'un antidote contre la morosité, laissez-vous embarquer !" Pascaline Besnier, Payot Genève

"Un irrésistible duo pour un délicieux cocktail de joie de vivre et de légèreté." Ici Paris

Après quatre ans de silence et ce qu’il appelle son « grand malheur », Pierre-Marie Sotto décide d'écrire à Adeline Parmelan au sujet d’un certain carnet qu’il aurait laissé chez elle. Est-ce un prétexte pour reprendre contact avec celle qu’il n’a jamais oubliée depuis leur rupture ? En ce cas, le moment paraît très mal choisi. Occupée par son prochain déménagement vers le Canada avec l'homme qui partage désormais sa vie, Adeline a bien d'autres projets en tête que de renouer avec lui.
Seulement, c’est sans compter sur le lien indéfectible qui les attache l’un à l’autre. De surprises en confidences, leur correspondance va les entraîner dans un tourbillon inattendu d’émotions.

Et je danse, aussi
Un mail comme une bouteille à la mer. D’ordinaire, l’écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d’admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n’est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu’elle lui a fait parvenir – et qu’il n’ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s’établit qui en dévoile autant qu’elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun…

« Ce roman est un joli mélange entre rire et émotion qui propose au lecteur un moment intense, réjouissant et surtout très original. » Christophe Mangelle – Metronews

« Une joute littéraire doublée d’une prenante relation épistolaire qui se dévore en quelques heures, mais aussi une jolie réflexion sur l’écriture. » Femmes d’aujourd’hui

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE



 

Fleuve éditions
Fleuve éditions
Fleuve Editions

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans pour s'évader

    Les vacances se profilent à l'horizon. L'occasion de faire un peu de place dans votre valise pour les livres qui accompagneront vos pérégrinations. De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Michel Bussi, découvrez notre sélection de romans à dévorer tout au long de la belle saison.

    Lire l'article