Lisez! icon: Search engine
Par Tana, publié le 30/11/2021

Les éditions Tana récompensées pour leur engagement écologique

Depuis plusieurs années, les éditions Tana s’engagent dans une démarche écologique et responsable. Cette volonté se manifeste par ses publications engagées, mais aussi par les conditions de fabrication de ses ouvrages (imprimés en France avec des encres d’origine végétale).

Cette année, deux titres des Tana ont été récompensées par deux prix pour leurs initiatives engagées :

 

Comment rester écolo sans finir dépressif remporte le Prix du livre engagé pour la planète dans la catégorie essai de Mouans Sartoux.

Comment rester écolo sans finir dépressif - éco-anxiété, solastalgie, dépression verte - Solutions pratiques pour se réconcilier avec la beauté du monde
Ça y est ! Tout le monde l’adore et tout le monde s’en revendique : l’écologie. La société entière semble mûre pour devenir verte ! À un détail près : devenir écolo, c’est basculer dans les affres du doute et des drames. Les limites sont atteintes, les espèces disparaissent sous nos yeux ébahis, notre ciel fait des siennes, notre cadre de vie change à vue d’œil… L’écologie est le royaume de la mauvaise nouvelle, et notre météo intérieure n’y est plus au beau fixe. On appelle cela l’éco-anxiété, la solastalgie, la dépression verte, le burn out bio.
Les premiers à avoir dégusté sont les scientifiques scrutant les atermoiements de Gaïa, et dans leur foulée les journalistes environnementaux et les militants d’ONG, qui ont alerté sans relâche. Une question nous tenaille : quel est leur secret pour rester debout ? Peuvent-ils nous montrer une voie, celle de la résilience, de l’acceptation, de la marche vers un avenir moins naïf et plus juste ?
À partir de son expérience personnelle de journaliste environnementale, Laure Noualhat va partir à la rencontre de congénères atteints, eux aussi, par l’écodépression, qui lui confieront de quelle façon ils ont remonté la pente, forgé leur salut et retrouvé leur confiance en l’avenir. Ce livre vous propose d’embarquer pour un voyage qui mène de la sidération à la résilience, au fil de pistes et d’outils pour aller mieux, en naviguant à votre rythme d’une étape à l’autre. Parce que, comme on dit chez les Kennedy, on ne va pas se laisser abattre !
 

 

Devenir gardien de la nature obtient le Prix du livre d’écologie de l’institut européen d’Écologie.

Devenir Gardiens de la Nature - Manifeste pour la défense du vivant, des générations futures et la reconnaissance du crime d'écocide en droit
Piller, polluer, déforester... L’humain est devenu la plus grande menace pour la nature. Lancé dans une course à l’accaparement des richesses naturelles, le monde industriel dépasse toujours plus les limites biologiques de notre planète. Ce livre est le récit d’un engagement. Après trois années de mobilisation en Guyane française contre le projet de mine industrielle Montagne d’or et les forages offshore de Total, la juriste Marine Calmet témoigne des carences de notre société et de nos lois pour protéger la nature. Face aux appétits des industriels et à la duplicité de l’État, contre le pillage de la Terre et des peuples colonisés, sa réponse est celle d’une désobéissance créatrice et constructive. Elle enjoint à sortir de l’Anthropocène, à écouter et apprendre des Premières Nations, à créer de nouvelles normes respectueuses des processus biologiques de notre planète, à accomplir en somme une transformation majeure en enracinant la communauté humaine dans la communauté du Vivant. Le mouvement pour une jurisprudence de la Terre s’impose comme une évidence émancipatrice. Véritable manifeste, ce récit convaincra celles et ceux qui, lassés des pétitions, des pancartes et des écogestes, souhaitent s’investir du rôle de gardienne ou de gardien de la nature.

Protéger et défendre notre lien à la Terre pour former une nouvelle communauté du vivant.

Tana
Tana éditions

Lisez maintenant, tout de suite !