En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Masami KURUMADA

        Biographie de Masami KURUMADA

        Masami KURUMADA

        Né le 6 décembre 1953 à Tsukushima dans le quartier Chûô-ku dans la préfecture de Tôkyô au Japon, Masami KURUMADA est un mangaka japonais, célèbre pour être à l’origine des Chevaliers du Zodiaque et de Ring ni Kakero. Très jeune, il se passionne pour le manga et dès le lycée, il crée ses propres œuvres (comme Otoko Raku), qu’il présente d’ailleurs à certains concours de mangas. Fort de ces premières expériences, il se lance à l’âge de 21 ans avec Sukeban Arashi, prépubliée dans le Weekly Shônen Jump. Néanmoins, celle-ci ne rencontre pas le succès escompté. Il faut attendre 1977 pour que Masami KURUMADA commence à faire parler de lui avec Ring ni Kakero, une série rendant hommage au fameux Ashita no Joe de Tetsuya CHIBA. Devenue culte au Japon, elle lui durera jusqu’en 1984 et bénéficiera d’une adaptation animée en 2004. Cette œuvre pose déjà les bases de la recette qui fera des Chevaliers du Zodiaque un véritable succès : des personnages qui se regroupent, et une rencontre entre la mythologie grecque et asiatique. Parallèlement, l'auteur publie aussi quelques autres petites œuvres comme Mabudachi jingi (1978) et Jitsuroku ! Shinwakai (1979-1983).
         
        Après cette réussite, Masami KURUMADA débute une nouvelle série : Fûma no kojiro (1982-1983), qui est également bien accueillie, mais pas autant que Ring ni kakero. Pourtant, cela ne l’empêchera pas de connaître elle aussi une adaptation animée en 1989 puis en drama en 2007. Par la suite néanmoins, le mangaka peine à faire mouche : Otoko Zaka, où il développe le concept de « Cosmo-énergie », puis Raimei no zaji sont toutes deux des échecs ; la première est même arrêtée net. Masami KURUMADA parvient toutefois à renouer avec le succès entre 1986 et 1991, avec sa série-phare : Les Chevaliers du Zodiaque, prépubliée dans le Weekly Shônen Jump. L’engouement est tel que la série est immédiatement dérivée en jouets et autres goodies et adaptée en anime par Toei Animation, puis en jeux vidéo et même en comédie musicale en 1993.
         
        Après ces cinq années à truster les premières places, Masami KURUMADA traverse une période sombre : espérant retrouver le succès de son œuvre fétiche, il se lance dans Silent Knight Shô en 1992. Malheureusement, la série est elle aussi arrêtée d’autorité par l’éditeur. Écoeuré, Masami KURUMADA quitte le Jump et se lance, seul, dans Akane iro no kaze, Aoi tori no shinwa – Blue Myth et Kyôfu taiken… toutes restées inachevées faute de succès. En 1994, l’auteur saisit donc l’opportunité qui lui est faite par l'éditeur Kadokawa pour être publié dans le mensuel Shônen Ace : il y commence B’t X, une série de science-fiction qui lui permettra de revenir sur le devant de la scène et qui bénéficiera d’une adaptation en anime réalisée par la TMS ainsi que de plusieurs OAV. Dans le même temps, Masami KURUMADA publie chez Square Enix Evil Crusher Maya.
         
        En 1999, Masami KURUMADA se réconcilie enfin avec l'éditeur Shûeisha. Il reprend sa série Ring ni Kakero sous le titre Ring ni Kakero 2 et supervise tout à la fois la suite de Kôhiro, mais également des spin-offs des Chevaliers du Zodiaque comme Saint Seiya – Épisode G de Megumu OKADA, Saint Seiya – Lost Canvas de Shiori TESHIROGI. Enfin, tout en publiant quelques recueils d’illustration, le mangaka commence Saint Seiya – Next Dimension dans le Weekly Shônen Champion en 2006 puis, en 2013, supervise à nouveau un spin-off : Saint Seiya – Saintia Shô de Chimaki KUORI

        Saint Seiya - Les Chevaliers du Zodiaque - Saintia Shô - tome 10

        Chimaki KUORI, Masami KURUMADA
        Nouvelle itération des Chevaliers du Zodiaque dans laquelle tous les héros sont exclusivement des femmes ! Une splendide et nouvelle légende de belles jeunes filles à l'âme noble faisant face à la vie va débuter !
         
        Grâce au pouvoir de l'Épingle d'Or et de la Robe Lunaire, les armes divines que leur a confiées Artémis, déesse de la Lune, les Saintia se lancent à l'assaut de la forteresse d'Éris, déesse de la Discorde !! Mais un nouvel ennemi les y attend pour leur barrer la route...
        La nouvelle légende galactique des Guerrières Sacrées en lutte contre le...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre