Lisez! icon: Search engine

La Liste de Schindler

Robert Laffont
EAN : 9782221187678
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
La Liste de Schindler

François DUPUIS (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 13/05/2015

C’est la lecture de ce roman vrai qui a inspiré Steven Spielberg pour réaliser son célèbre film La Liste de Schindler. Comme l’a écrit le Guardian, « c’est une chose de rassembler des documents historiques et des témoignages. C’en est une autre de les ramener à la vie comme l’a...

C’est la lecture de ce roman vrai qui a inspiré Steven Spielberg pour réaliser son célèbre film La Liste de Schindler. Comme l’a écrit le Guardian, « c’est une chose de rassembler des documents historiques et des témoignages. C’en est une autre de les ramener à la vie comme l’a fait Thomas Keneally ». Et en effet, l’auteur reconstitue l’histoire d’Oskar Schindler – industriel allemand qui dirigeait une usine rattachée à un camp de concentration durant la Seconde Guerre mondiale – dans des termes si précis que l’on devient le témoin de l’extraordinaire acte de bravoure que ce dernier a accompli en sauvant des centaines d’ouvriers juifs. Qui a vu le film de Spielberg n’en a pas oublié les images ; les pages du roman de Keneally, elles, résonneront longtemps dans la mémoire de leurs lecteurs.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221187678
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • steph5977 Posté le 17 Novembre 2019
    voilà un livre dont la renommée est d'abord portée par le film que je n'ai pas vu. Cette histoire bien que romancée fait partie de celles qui me paraissent incontournables. Et pourtant, ça ne sera pas pour moi un coup de coeur, je me suis perdue dans la multitude de personnages, le rythme est lent malgré tous les évènements qui sont racontés et il m'aura fallu une semaine pour lire les 393 pages du livre
  • mamzelleoups Posté le 4 Juin 2019
    Oskar Schindler semble être un parfait industriel nazi, à la tête d'une entreprise de vaisselle. Mais ses usines sont en fait un refuge pour des ouvriers juifs en pleine seconde guerre mondiale. Après la guerre, de nombreux juifs sauvés par Shindler ont témoigné, permettant à l'auteur d'écrire son histoire sous la forme d'un roman historique. J'ai trouvé cette histoire très intéressante, je n'en avais jamais entendu parler avant (je n'ai jamais vu le film adapté du livre). Cependant j'ai parfois eu du mal à accrocher au style (de l'auteur ou du traducteur?) et avais parfois tendance à décrocher pendant quelques pages. Le personnage principal est complexe car il n'est ni bon ni mauvais, plein de contradictions.
  • Pistache21 Posté le 29 Avril 2019
    Cette liste, c'est la vie Tout autour, il y a la mort C'est ce que dit son comptable à Shindler C'est une merveilleuse histoire qui redonne de l'espoir et qui révèle la nature des hommes et leur complexité.
  • melusine1701 Posté le 12 Mars 2019
    Excellent. La narration est vivante, fluide, et un poil cynique. Une succession d'anecdotes qui mettent l'accent sur les gens et l'humain qui, mis bout à bout, forment l'histoire et l'Histoire. Le personnage de Schindler n'est jamais idéalisé, jamais érigé en héros et reste souvent très effleuré, ce qui le rend d'autant plus remarquable dans ses exploits. Remarquable.
  • ConfidencesLitteraires Posté le 27 Janvier 2019
    Qui n'a jamais entendu parler d'Oskar Schindler ? Qui n'a jamais vu le superbe film de Spielberg où Liam Neeson incarne magnifiquement cet homme d'affaires qui sauva des centaines de personnes juives en les faisant travailler dans son usine, au péril de sa vie ? J’ai fini de lire La Liste de Schindler. Ce n’est pas un roman comme les autres. Ce n’est pas une fiction : il relate des faits, la plupart du temps du temps avérés, parfois supposés, toujours appuyés par des témoignages. Mais c’est une histoire tellement incroyable qu’elle peut passer pour un roman, pour un film. C’est l’histoire d’un homme d’affaire. Doué pour nouer des relations, trouver des financements, il s’enrôle dans le parti nazi pour rester parmi les gens qui comptent. En 1941, il décide de reprendre une usine à Cracovie. Il engage des Juifs, participe au marché noir pour graisser les pattes utiles. Très vite, les persécutions envers les Juifs surviennent. Il aurait pu rester spectateur, être écœuré de loin. Mais non. Petit à petit, il protège certaines personnes. Il se lie « d’amitié » avec le commandant du camp de Plaszow, une zone de non-droits où des milliers de Juifs sont emprisonnés, soumis à la... Qui n'a jamais entendu parler d'Oskar Schindler ? Qui n'a jamais vu le superbe film de Spielberg où Liam Neeson incarne magnifiquement cet homme d'affaires qui sauva des centaines de personnes juives en les faisant travailler dans son usine, au péril de sa vie ? J’ai fini de lire La Liste de Schindler. Ce n’est pas un roman comme les autres. Ce n’est pas une fiction : il relate des faits, la plupart du temps du temps avérés, parfois supposés, toujours appuyés par des témoignages. Mais c’est une histoire tellement incroyable qu’elle peut passer pour un roman, pour un film. C’est l’histoire d’un homme d’affaire. Doué pour nouer des relations, trouver des financements, il s’enrôle dans le parti nazi pour rester parmi les gens qui comptent. En 1941, il décide de reprendre une usine à Cracovie. Il engage des Juifs, participe au marché noir pour graisser les pattes utiles. Très vite, les persécutions envers les Juifs surviennent. Il aurait pu rester spectateur, être écœuré de loin. Mais non. Petit à petit, il protège certaines personnes. Il se lie « d’amitié » avec le commandant du camp de Plaszow, une zone de non-droits où des milliers de Juifs sont emprisonnés, soumis à la brutalité des SS. En versant toujours plus de pots-de-vin, il fait transférer des dizaines de personnes pour qu’elles travaillent dans son usine. Ce n’est pas paradisiaque, mais ils survivront à la guerre. Oskar le leur a promis. Un vrai héros de cinéma, je vous le disais. Plein d’imperfections ; l’auteur insiste dessus (coureur de jupons, buveur invétéré, impétueux…). Cela magnifie son héroïsme. Le début du roman m'a enchantée ; j'ai parfaitement reconnu le Schindler du film dans celui du roman. Le même ton, aussi : un narrateur qui constate les faits tout en étant impartial vis-à-vis du héros et en ne taisant pas ses aspects moins reluisants. Je dois tout de même avouer que le roman est assez exigeant à lire. De nombreux événements historiques sont décrits, parfois de plusieurs points de vue. Il y a aussi des considérations économiques, avec les magouilles d'Oskar avec l’administration et le marché noir. C'est passionnant, mais cela demande de l'attention, donc ma lecture fut assez lente. Je ne peux quand même pas laisser de côté les aspects historiques de ce roman. La vie dans le ghetto, les rafles, la vie dans les camps de travail, les wagons à bestiaux… La mort qui peut tomber n’importe quand, la faim, le froid qui vous tenaille. Ce sont les témoignages des survivants recueillis par l’auteur qui nous sont livrés. Savoir cela joue un grand rôle dans l’intérêt de ce livre, puisque ce n'est pas une histoire de plus sur la Seconde Guerre mondiale. C'est presque un documentaire, un vrai morceau d'Histoire, à ne jamais oublier.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.