Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377350698
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 268
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La maîtresse des Quatre-Vents

Jean-paul Mourlon (Traducteur)
Date de parution : 30/08/2017
Jouer sa propre fille au poker ? Un carré de rois et le sort de Jane est fixé : son père a perdu ! Elle appartient désormais à cet inconnu aux yeux couleur de saphir qui, depuis le début de la partie, n’a cessé de la dévisager...Chase Dupré n’a toutefois... Jouer sa propre fille au poker ? Un carré de rois et le sort de Jane est fixé : son père a perdu ! Elle appartient désormais à cet inconnu aux yeux couleur de saphir qui, depuis le début de la partie, n’a cessé de la dévisager...Chase Dupré n’a toutefois rien de la brute qu’elle redoutait. Ému par la détresse de la jeune fille, il la prend sous sa protection. Au ranch des Quatre-Vents, Jane trouve un foyer et une affection qu’elle n’avait encore jamais connus.Peu à peu, elle s’éprend de son sauveur. Parti au Texas pour négocier du bétail, Chase ne regagne le Montana que cinq ans plus tard. À son retour, la petite sauvageonne qu’il avait recueillie s’est transformée en une ravissante jeune femme. Mais bien des choses ont changé. Chase n’est plus seul. Consuela, son épouse, l’accompagne...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377350698
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 268
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • eemmaabooks Posté le 24 Octobre 2017
    Une romance sympathique même si on notera l'absence de surprises et le manque de relief et de passion.
  • LauraDarcy Posté le 4 Octobre 2017
    En ce moment, je dévore la série TV « When calls the heart » qui me rappelle mon enfance avec « Doctor Quinn, femme médecin ». Deux séries TV complètement niaises qui comblent mon besoin de bon sentiment. Le résumé de « La maîtresse des Quatre-vents » m’a tout de suite tapé dans l’oeil et je me suis jeté à corps perdu dans cette romance historique. Jane n’a pas eu une vie facile. Orpheline de mère et éduquée par un père antipathique qui préfère jouer sa fille au poker plutôt que de prendre soin d’elle. Sans avenir, Chase la prend en pitié et l’emmène vivre au ranch des Quatre-vents. En plus de tomber amoureuse de Chase, très rapidement Jane trouve chez les Dupré une famille, le foyer qui lui avait toujours manqué. Cependant, Chase est obligé de quitter le Montana pour le Texas. À son retour, Jane n’est plus la petite-fille qu’il a laissée derrière lui, mais Chase n’est pas un homme libre. « La maîtresse des Quatre-vents » est une romance historique que j’ai adoré lire et qui m’a tenu éveillé toute une nuit comme une romance historique à le pouvoir de le faire. Jane est une héroïne comme je les aime.... En ce moment, je dévore la série TV « When calls the heart » qui me rappelle mon enfance avec « Doctor Quinn, femme médecin ». Deux séries TV complètement niaises qui comblent mon besoin de bon sentiment. Le résumé de « La maîtresse des Quatre-vents » m’a tout de suite tapé dans l’oeil et je me suis jeté à corps perdu dans cette romance historique. Jane n’a pas eu une vie facile. Orpheline de mère et éduquée par un père antipathique qui préfère jouer sa fille au poker plutôt que de prendre soin d’elle. Sans avenir, Chase la prend en pitié et l’emmène vivre au ranch des Quatre-vents. En plus de tomber amoureuse de Chase, très rapidement Jane trouve chez les Dupré une famille, le foyer qui lui avait toujours manqué. Cependant, Chase est obligé de quitter le Montana pour le Texas. À son retour, Jane n’est plus la petite-fille qu’il a laissée derrière lui, mais Chase n’est pas un homme libre. « La maîtresse des Quatre-vents » est une romance historique que j’ai adoré lire et qui m’a tenu éveillé toute une nuit comme une romance historique à le pouvoir de le faire. Jane est une héroïne comme je les aime. C’est une femme au fort caractère qui oscille entre le comportement convenable et attendu d’une femme des années 1880 aux USA, et celui d’un garçon manqué. Elle n’a pas grandi dans le ranch, mais elle s’est très bien faite à la rude vie de la ferme. Elle a appris à monter à cheval, à tirer au pistolet et à manier le lasso tout comme un bon cow-boy. Chase est un héros que l’on connaît peu puisque le roman est écrit du point de vue de Jane. Robin Lee Hatcher, de cette façon, cultive le mystère pour ce personnage. Je me suis attachée à ces héros, et très vite je n’avais qu’une seule envie, qu’ils puissent être ensemble sans la présence fantomatique de la harpie que Chase a ramenée dans ses bagages. Robin Lee Hatcher est une auteure à l’écriture addictive et visuelle qui m’a fait voyager des montagnes du Montana aux plaines du Wyoming. Cette romance historique est une belle aventure qui manque peut-être un peu d’action. Consuela est décrite comme une vipère. Il aurait été aisé d’ajouter un peu de piment à l’histoire avec une scène de dispute entre Jane et Consuela même si elle n’avait aucun intérêt dans l’intrigue. Conquise par cette auteure, j’ai d’ores et déjà acheté « Les orages du Sud » qui pique tout autant ma curiosité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • viou03 Posté le 4 Octobre 2017
    Une jolie romance historique avec une pointe de suspense. Jane est gagnée au poker par Chase. Grâce à ça, la vie de Jane change du tout au tout, elle accueillit à bras ouverts par la famille de Chase. Un coup de chance, un coup de poker met Jane sur le chemin de Chase. Elle va découvrir les liens familiaux avec les Dupré et admirer Chase mais ce dernier va partir. Robin Lee Hatcher a un talent fou pour nous enchanter avec ses romans. Elle a toujours de belles héroïnes, fortes, déterminées qu'on apprécie dès les premières lignes. J'ai beaucoup aimé le côté famille soudée et le suspense du dernier tiers. Ce dernier se met en place tout du long du récit. Quant à Chase, c'est un jeune homme droit,loyal, un peu aveugle sur ses propres sentiments : à sa décharge sa vie est bien compliquée. Une romance avec de l'aventure, du suspense des plus réussies et portées par la magnifique plume de Robin Lee Hatcher.
  • Livresque78 Posté le 10 Septembre 2017
    Les éditions Archipoche nous proposent ce joli petit roman. Une belle histoire d’amour avant tout, simple mais efficace, une histoire qui débute rapidement. Jane qui a eu des premières années de vie pus difficiles et tristes, va rencontrer une famille et recevoir l’amour et l’attention qu’elle mérite. Mais quand l’amour s’en mêle, les choses se compliquent… Une histoire sentimentale dans un roman, se doit d’être jalonnée de difficultés, ce qui va bien entendu être le cas ici. La vie au domaine des quatre vents va s’avérer difficile, des jalousies, des rancunes qui perdurent, des événements inattendus… Un roman qui tient toutes ses promesses et qui fait passer au lecteur un agréable moment d’évasion, de tendresse, d’amour mais aussi de frustrations et de souffrances...
  • Sami33 Posté le 9 Septembre 2017
    Autant vous l'avouer tout de suite, je ne m'y connais absolument pas en jeu de poker alors lorsqu'un des joueurs a une quinte flush par la reine... Il semblerait qu'avec une telle main, Lucky McBride peut sourire : les dollars amassés sur le tapis vert sont déjà presque dans sa poche ! Le hic ? Il n'a plus rien pour miser mise à part Jane... Sa fille ! Quel père digne de ce nom oserait jouer sa fille pour une partie de poker ? Pour une poignée de dollars ? Et bien, je vous le donne dans le mille, le père de Jane ! Il doit miser. Et il ne possède plus rien... A part sa fille Jane, la chair de sa chair... Lorsque son adversaire abat un carré de rois, le sort en est jeté ! Stupéfaction pour la lectrice que je suis, Jane appartient désormais à l'inconnu aux yeux saphir qui la dévisageait depuis le début de la partie, comme si il savait déjà qu'il avait remporté le gros lot ! À quinze ans, la jeune fille voit son avenir prendre une tournure inattendue ! Elle n'a plus de père, elle est le gain d'un jeu, elle appartient désormais à... Autant vous l'avouer tout de suite, je ne m'y connais absolument pas en jeu de poker alors lorsqu'un des joueurs a une quinte flush par la reine... Il semblerait qu'avec une telle main, Lucky McBride peut sourire : les dollars amassés sur le tapis vert sont déjà presque dans sa poche ! Le hic ? Il n'a plus rien pour miser mise à part Jane... Sa fille ! Quel père digne de ce nom oserait jouer sa fille pour une partie de poker ? Pour une poignée de dollars ? Et bien, je vous le donne dans le mille, le père de Jane ! Il doit miser. Et il ne possède plus rien... A part sa fille Jane, la chair de sa chair... Lorsque son adversaire abat un carré de rois, le sort en est jeté ! Stupéfaction pour la lectrice que je suis, Jane appartient désormais à l'inconnu aux yeux saphir qui la dévisageait depuis le début de la partie, comme si il savait déjà qu'il avait remporté le gros lot ! À quinze ans, la jeune fille voit son avenir prendre une tournure inattendue ! Elle n'a plus de père, elle est le gain d'un jeu, elle appartient désormais à Chase Dupré ! Est-ce que finalement ce n'est pas une porte de sortie inespérée pour cette jeune fille ? En effet, il ne faut pas se fier aux apparences, sous ses apparences de dur à cuire, Chase Dupré cache une blessure secrète. Il vit seul, dans le Montana, avec son oncle et sa tante. Il est célibataire et Jane se met à rêver, à espérer qu'un jour, cet homme la choisisse elle, pour diriger avec lui, le ranch des Quatre-Vents... Sauf que le destin va en décider autrement. Chase devra allé au Texas pour affaires. Il va partir longtemps, très longtemps... Chase ne reviendra que cinq ans plus tard. En cinq ans, il peut s'en passer des choses ! Jane est devenue une magnifique jeune femme, sûre d'elle et plus que jamais amoureuse d'un homme qui l'a laissé dans le ranch, il y a de cela quelques années. Alors quand il reviendra accompagné de Consuela, son épouse, un vent glacial va s'abattre sur le ranch des Quatre-Vents... Si au début, j'avais mon cœur au bord des lèvres, avec Jane et ses déboires du début puis de la suite avec l'arrivée de Consuela que l'on déteste de tout son cœur, de son corps, de son âme parce qu'elle incarne parfaitement la méchante de l'histoire. Cette femme est vraiment odieuse, on se demande comment un homme aussi intelligent a pu s'attacher à une femme aussi horrible et calculatrice qu'elle ! J'ai trouvé que les personnages manquaient un peu de relief et surtout qu'il manquait cruellement de passion ! Le roman est bien construit, l'histoire est agréable à lire mais l'action et la passion ne sont pas assez développées à mon goût alors qu'il y avait matière à...
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.