Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221146224
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Le Joyau - Livre I

Cécile ARDILLY (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 18/09/2014

Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.
Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe laquelle : Violet a été formée...

Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.
Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance…
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l’étincelante façade du Joyau. S’exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C’est pourtant dans ce sinistre quotidien qu’elle tombe amoureuse d’un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d’affronter les plus grands des dangers…
La nouvelle trilogie événement, par l’éditeur de la série best-seller La Sélection !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221146224
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • myssvampire Posté le 11 Février 2020
    Je retrouve dans le joyau quelques similitudes avec hunger games certes des détails et un personnage qui me fait penser à effie, mais la similitude s’arrête là, la tyrannie et le meurtre se cache entre les murs du joyau... de la jalousie, de l’amour, de l’amitié et des rebondissements que de demander de plus très bonne lecture pour ma part
  • FreiheitDR Posté le 6 Février 2020
    Je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, car il se passe pas mal de choses et l’univers est intéressant. On ne sait pas tout avec ce premier tome, mais j’aime bien le schéma et les personnages qui sont présentés. C’est assez mature et parfois plutôt sombre, et ça rend les choses plus profondes et plus plausibles. Ce premier tome n’est pas trop introductif, il se passe quand même des choses, mais on reste sur un gros suspens, malgré tout. J’ai donc hâte de continuer avec les deux autres tomes qui ont été traduits. Il me semble qu’il existe d’autres livres de cette saga, mais qui ne sont pas présentés chez Collection R, et il me semble que ce sont des tomes 1,5 ou 0,5, des trucs dans le style, donc qui ne sont pas vraiment inclus dans la trilogie. Des bonus, peut-être ? Si certains choses sont assez faciles à deviner, j’ai eu malgré tout quelques surprises et j’ai trouvé l’idée originale. C’est la première fois que je lis quelque chose dans le genre, et on mélange un style relativement fantasy (par rapport aux dons des femmes porteuses) avec de la dystopie ainsi que quelques techniques futuristes (procédés médicaux).... Je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, car il se passe pas mal de choses et l’univers est intéressant. On ne sait pas tout avec ce premier tome, mais j’aime bien le schéma et les personnages qui sont présentés. C’est assez mature et parfois plutôt sombre, et ça rend les choses plus profondes et plus plausibles. Ce premier tome n’est pas trop introductif, il se passe quand même des choses, mais on reste sur un gros suspens, malgré tout. J’ai donc hâte de continuer avec les deux autres tomes qui ont été traduits. Il me semble qu’il existe d’autres livres de cette saga, mais qui ne sont pas présentés chez Collection R, et il me semble que ce sont des tomes 1,5 ou 0,5, des trucs dans le style, donc qui ne sont pas vraiment inclus dans la trilogie. Des bonus, peut-être ? Si certains choses sont assez faciles à deviner, j’ai eu malgré tout quelques surprises et j’ai trouvé l’idée originale. C’est la première fois que je lis quelque chose dans le genre, et on mélange un style relativement fantasy (par rapport aux dons des femmes porteuses) avec de la dystopie ainsi que quelques techniques futuristes (procédés médicaux). C’est donc un gros mix et tout se marie plutôt bien. Le pari est réussi, en tout cas. J’espère avoir les réponses à mes questions dans les deux prochains volets. En tout cas, c’est une saga que je vous recommande et qui se lit très vite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Livrinaa17 Posté le 4 Février 2020
    Le joyau représente la richesse, la beauté et la royauté. C'est un haut-lieu au coeur de la cité. Dans ce roman nous allons suivre Violet, une jeune fille de seize ans très pauvre. Pour elle le joyau est avant tout un synonyme de servitude puisqu'elle a été formé pour devenir mère porteuse. Car dans le Joyau, personne d'autre que les mères porteuses ne peuvent assurer la descendance. Violet, le lot 197 est achetée par la Duchesse du Lac. Mais derrière la richesse et le luxe, le joyau cache une toute autre face. S'exerce la cruauté, la trahison et les coups bas, la distraction favorite de la noblesse. Violet va essayer de rester en vie... J'ai beaucoup aimé l'univers qui est tout de même très sombre ! Les Mères porteuses sont littéralement traitées comme des objets par leur propriétaire. On en apprend tout du long et ce côté était très intéressant. Violet est une héroïne comme on les aime, elle ne se laisse pas faire. Par contre, l'évolution du personnage m'a vraiment énervé. Lorsque la romance débute, le personnage de Violet devient vraiment niais, elle n'hésite pas à mettre son soi disant "Amour" en danger à des fins purement égoïstes. Et c'est ce point qui m'a... Le joyau représente la richesse, la beauté et la royauté. C'est un haut-lieu au coeur de la cité. Dans ce roman nous allons suivre Violet, une jeune fille de seize ans très pauvre. Pour elle le joyau est avant tout un synonyme de servitude puisqu'elle a été formé pour devenir mère porteuse. Car dans le Joyau, personne d'autre que les mères porteuses ne peuvent assurer la descendance. Violet, le lot 197 est achetée par la Duchesse du Lac. Mais derrière la richesse et le luxe, le joyau cache une toute autre face. S'exerce la cruauté, la trahison et les coups bas, la distraction favorite de la noblesse. Violet va essayer de rester en vie... J'ai beaucoup aimé l'univers qui est tout de même très sombre ! Les Mères porteuses sont littéralement traitées comme des objets par leur propriétaire. On en apprend tout du long et ce côté était très intéressant. Violet est une héroïne comme on les aime, elle ne se laisse pas faire. Par contre, l'évolution du personnage m'a vraiment énervé. Lorsque la romance débute, le personnage de Violet devient vraiment niais, elle n'hésite pas à mettre son soi disant "Amour" en danger à des fins purement égoïstes. Et c'est ce point qui m'a vraiment dérangé. Je trouve ça dommage que la romance arrive vers la fin et prenne tellement de place d'un coup car l'univers est vraiment original ! La fin est terrible et l'héroïne remet la faute sur tout le monde sauf elle... J'ai levé les yeux au ciel plus d'une fois, surtout à une certaine scène vraiment ridicule, on voit clairement le manque de maturité de l'héroïne.... Mais mis à part ce côté vraiment négatif j'ai beaucoup aimé les perosnnages secondaires tels que Annabelle, Raven et Garnet. La plume est addictive mais en résumé j'ai beaucoup plus apprécié les côtés sombres de l'histoire et surtout la première partie du roman ! Je lirai la suite tout de même pour me donner une idée...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Royalbook Posté le 28 Novembre 2019
    Globalement l'histoire était intéressante. J'ai beaucoup aimé suivre l'aventure des différents personnages et tout l'univers autour de l'histoire était bien pensé. Le point négatif serait sûrement la dynamique du livre, quelques fois très peu de choses arrive et d'autres fois on retrouve énormément d'action en très peu de pages.
  • Metehera Posté le 25 Novembre 2019
    J’ai passé plutôt un bon moment de lecture avec ce livre même si l’histoire peine à débuter et que le rythme s’accélère dans les 80 dernières pages. Petit bémol avec le schéma du livre (très à la mode au moment de sa sortie) : la jeune fille pauvre qui doit affronter les élites de son monde pour combattre l’injustice/ sauver sa vie/ reprendre sa liberté… Sans oublier le pseudo triangle amoureux et/ou relation amoureuse avec la SEULE personne interdite pour elle !
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)